En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© © United International Pictures (UIP)
Des chercheurs israéliens affirment qu'ils seront bientôt en mesure d'identifier la présence de vie sur certains systèmes solaires.
Maiiiiiiiiiiiison
Vie extraterrestre : a-t-on jamais été aussi proche de la découvrir ?
Publié le 09 mai 2013
Alors que le télescope Kepler de la Nasa a repéré une soixantaine de planètes potentiellement habitables en seulement quelques mois, deux chercheurs israéliens affirment qu'ils seront bientôt en mesure d'identifier la présence de vie sur certains systèmes solaires.
Marc Ollivier est astronome adjoint à l’institut d’Astrophysique spatiale d’Orsay
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marc Ollivier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marc Ollivier est astronome adjoint à l’institut d’Astrophysique spatiale d’Orsay
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que le télescope Kepler de la Nasa a repéré une soixantaine de planètes potentiellement habitables en seulement quelques mois, deux chercheurs israéliens affirment qu'ils seront bientôt en mesure d'identifier la présence de vie sur certains systèmes solaires.

Atlantico :  Les découvertes en séries de plusieurs "exoplanètes" potentiellement habitables n'arrêtent pas de tomber depuis le début de l'année 2013, deux d'entre elles ayant été identifiées par le télescope Kepler de la NASA. En parallèle deux chercheurs israéliens sont actuellement en train de voir si la vie existe déjà ailleurs dans l'espace. Peut-on dire pour autant que la communauté scientifique soit actuellement proche d'une découverte de la vie extraterrestre ? 

Marc Ollivier : Au soir du 7 mai 2013, 885 exoplanètes étaient identifiées dans 693 systèmes planétaires différents du nôtre. Cependant, 97% de ces objets ont été détectés de manière indirecte, sans "voir" la planète, mais uniquement en observant leur effet sur l’étoile centrale. On ne sait donc presque rien de ces planètes hormis leurs paramètres orbitaux, une estimation de leur masse et parfois leur diamètre. L’étude de leur potentielle habitabilité ne peut se faire qu’en émettant des hypothèses sur la nature et les conditions physico-chimiques à leur surface. Toutes les planètes qualifiées à ce jour de "potentiellement habitables" ne répondent finalement qu’à deux critères très simples :

  • Ce sont des planètes a priori à surface solide : on évalue leur densité moyenne à partir de leur masse et diamètre et on détermine leur nature grâce à des modèles planétaires
  • Elles sont à une distance de leur étoile telle que si elle comportait de l’eau liquide à leur surface (considérée généralement comme une condition nécessaire à la vie) elle pourrait la conserver.

Encore faut-il avoir la preuve que ces planètes sont effectivement solides, ont une atmosphère, possèdent effectivement de l’eau liquide à leur surface. Actuellement, aucun moyen observationnel ne permet de le confirmer. Il faudra attendre les futurs observatoires spatiaux tels JWST (NASA/ESA)  ou EChO (en projet à l’ESA) pour confirmer cette hypothèse. On est encore loin d’identifier la vie.

Quels critères ont permis de définir si les "exoplanètes" découvertes récemment étaient potentiellement habitables ? Qu'en est-il concrètement ? ( présence d'oxygène, distance par rapport au soleil, distance par rapport à notre système solaire....)

Pour l’instant, seuls les critères de densité de la planète et de calcul de la température d’équilibre associée (température qu’aurait un objet à cette distance de l’étoile) sont pris en compte pour considérer la nature et l’habitabilité potentielle d’une planète. On est incapable de dire si la planète possède une atmosphère et encore moins quelle en est la composition et si elle est compatible avec la vie. La condition d’existence d’eau liquide n’est pas encore vérifiable par l’observation. En conséquence, aucune planète ne peut actuellement être qualifiée d’ "habitable". Tout au plus peut-on dire qu’elle est dans la " zone d’habitabilité" de son étoile, mais cela n’apporte finalement pas grand chose de plus par rapport à seule la connaissance des paramètres orbitaux.

Peut-on dire en conséquences que la vie humaine dans l'espace soit en train de devenir une véritable éventualité ou s'agit-il toujours d'un fantasme ? 

La question de la vie (pas forcément humaine) dans l’univers doit être perçue comme une potentialité scientifique, dont on ne possède actuellement aucune preuve observationnelle ni aucun élément quantifiable. La difficulté à obtenir des éléments permettant de répondre à la question est multiple :

  • Il est difficile d’identifier des critères observationnels précis et absolus de ce qu’est la vie à la seule connaissance de la vie et de l’environnement terrestre
  • Intrinsèquement, l’observation et la spectroscopie des exoplanètes sont très difficiles car ces objets sont très peu lumineux, et bien souvent, complètement masqués par la présence de leur étoile.

Il est nécessaire pour étudier cette question de mieux comprendre les origines de la vie, son évolution, ainsi que la diversités des environnements planétaires propices à son développement. La tâche est immense, mais la discipline est toute jeune…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
04.
Il manque d'écraser un malvoyant et sort de sa voiture pour le frapper
05.
"Vous pesez autant qu'un épagneul breton" : la charge d'un élu RN contre Ian Brossat
06.
La métropole du Grand Paris prépare la transhumance des urbains vers les campagnes
07.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
06.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Elpadre
- 10/05/2013 - 14:21
@ manuman
La question n'est pas de savoir si la vie existe ailleurs ou pas, mais s'il existe la moindre chance d'entrer en contact avec une forme d'intelligence extraterrestre, sans parler d'une rencontre physique... et là, vous avez plus de chance de gagner l'euromillion un million de fois de suite que de voir cette rencontre se réaliser un jour.
Manuman33
- 10/05/2013 - 11:23
Egocentrique
Croire que la vie n'existe pas ailleurs, quelle stupidité et quel manque de vision...Je suis toujours étonné par l'étroitesse d'esprit des hommes.
Elpadre
- 10/05/2013 - 07:58
quand bien même...
Même si la vie existe ailleurs, pour que ça nous concerne, il faut pouvoir rentrer en contact avec eux. Or, vu les distances concernées, et tout un tas d'autres paramètres (le niveau d'évolution, les moyens économiques, l'envie de partir en exploration à bord d'un vaisseau dans l'univers et les difficultés que ça comporte au vu du temps à passer dedans sur plusieurs générations, la chance de tomber sur notre planète, l'intérêt de chercher à le faire, etc etc...), les statisticiens de la nasa avaient conclu dans les années soixante que la possibilité que des extra terrestres arrivent ici était de 1 sur quelque milliards de milliards... Bien sûr, ça n'a jamais arrêté tous ceux qui font du business sur ce thème, Hollywood en tête, de diffuser suffisamment de rumeurs pour entretenir le doute et un nombre correct d'irréductibles croyants, même si ovnis et bizarreries ont infiniment plus de chances (statistiquement parlant) d'être produits sur terre que n'importe où ailleurs. "Calomniez, il en restera toujours quelque chose", disait Voltaire. Visiblement, ça marche aussi pour les rumeurs, et plus c'est gros, plus ça passe.