En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

02.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

03.

Elle est réservée aux "femmes, meufs, gouines, personnes trans, intersexes, non binaires"

04.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

05.

Comment la méritocratie a transformé nos vies en une (pénible) compétition sans fin

06.

Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène

07.

Google affirme avoir atteint la "suprématie quantique"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

ça vient d'être publié
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ovni : l’U.S. Navy dévoile des vidéos de "phénomènes aériens non identifiés" ; Un fossile rare datant de 10 millions d’années éclaire l’évolution de l’Homme
il y a 9 min 44 sec
décryptage > France
Bonnes feuilles

Les aléas financiers : l'épée de Damoclès au-dessus des agriculteurs

il y a 23 min 46 sec
décryptage > Education
Plus vert que ça tu meurs

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

il y a 33 min 55 sec
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Les quatre coins du cœur" : un roman "inédit" de Françoise Sagan, publié aux éditions Plon

il y a 50 min 58 sec
décryptage > Social
Manifestation

Acte 45 des Gilets jaunes : ni retour en force ni convergence des luttes

il y a 1 heure 23 min
pépites > Social
Maintien de l'ordre
Incidents en marge de la Marche pour le climat : la préfecture estime avoir "maîtrisé" la situation
il y a 13 heures 38 min
pépites > High-tech
Révolution
Google affirme avoir atteint la "suprématie quantique"
il y a 16 heures 2 min
light > Insolite
"La vérité est ailleurs"
Echec de l'invasion de la zone 51
il y a 16 heures 53 min
light > Sport
Débuts prometteurs
Coupe du monde de rugby au Japon : première victoire pour le XV de France face à l'Argentine (23-21)
il y a 19 heures 1 min
décryptage > Société
"The Meritocracry Trap"

How meritocracy changed our lives into an endless competition

il y a 21 heures 15 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Le chemin intérieur des prêtres face à la crise des vocations

il y a 15 min 28 sec
décryptage > Finance
Bonnes feuilles

L'opacité de l'utilisation des deniers publics : un véritable fléau français

il y a 28 min 4 sec
décryptage > Société
Etat nounou, Papa Macron

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

il y a 45 min 33 sec
décryptage > Economie
Etat des lieux

A la suite de politiques de Quantitative Easing, l'ensemble des banques centrales du monde se trouvent dans un corner

il y a 1 heure 6 min
pépite vidéo > Culture
Emotion
Le coq de Notre-Dame de Paris est exposé pour les Journées du patrimoine
il y a 13 heures 2 min
pépite vidéo > Social
Infiltration
Les images de la Marche pour le climat perturbée par les black blocs
il y a 14 heures 8 min
pépite vidéo > International
Bruit des bottes
Les Etats-Unis vont envoyer des renforts militaires dans le Golfe après les attaques en Arabie saoudite
il y a 16 heures 34 min
pépite vidéo > Media
Rivalité
Valérie Trierweiler confirme que Ségolène Royal avait exigé son départ de la rédaction de "Paris Match"
il y a 17 heures 48 min
pépites > Social
Mobilisation
Gilets jaunes : 163 interpellations à Paris, des black blocs ont perturbé la manifestation pour le climat
il y a 20 heures 12 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Les défis de l'Eglise face à la mutation de la société française

il y a 22 heures 37 min
© Reuters
Verser quelques larmes en milieu professionnel n'est pas dommageable à votre carrière.
© Reuters
Verser quelques larmes en milieu professionnel n'est pas dommageable à votre carrière.
Enquête

Et si pleurer au bureau était une bonne chose ?

Publié le 28 mars 2013
Verser quelques larmes en milieu professionnel n'est pas dommageable à votre carrière, selon Sheryl Sandberg, la PDG de Facebook.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Verser quelques larmes en milieu professionnel n'est pas dommageable à votre carrière, selon Sheryl Sandberg, la PDG de Facebook.

Ce n'est pas un problème de pleurer au bureau. Vraiment ? C'est Sheryl Sandberg, la PDG de Facebook, qui le dit dans son nouveau livre Lean In. "Les émotions, après tout, ont été développées comme des mécanismes de survie : elles sont connectées à notre biologie". Ainsi selon Sheryl Sandberg, au-lieu de passer son temps à réprouver ses sentiments et tout faire pour s'empêcher de pleurer, il faudrait plutôt accepter le fait qu'éprouver des émotions est humain et que l'on ne peut pas les faire taire à 9 heures quand la journée de travail commence. "Les Américains travaillent plus que jamais, et les limites entre le professionnel et le personnel sont de plus en plus floues. Il n'est pas étonnant que le stress domestique déborde sur votre vie professionnelle" analyse ainsi le Daily Beast.

Contrairement à un sentiment très répandu selon lequel pleurer au travail serait non-professionnel et pourrait mettre en péril votre carrière, des études montrent le contraire. C'est ce que montre par exemple "It's Always Personal : Emotion in the Work Place" (C'est toujours personnel : les émotions dans le milieu professionnel, ndlr) d'Anne Kreamer, paru en 2011. Basé sur l'étude menée sur 700 Américains, ce livre révèle que… les femmes pleurent beaucoup plus que les hommes. Surtout, l'ancienne journaliste - qui est un jour tombée en pleurs en plein milieu d'une réunion (ce qui lui a légitimement donné envie de s'intéresser au sujet !) - prétend que pleurer au bureau n'est pas vu comme une mauvaise chose par les collègues. Pourquoi ? Une autre étude, de psychologie cette fois, donne la réponse : les femmes qui ont pleuré se jugent elles-mêmes bien plus durement qu'elles ne jugent les autres qui fondent en larmes.

Selon ces femmes, pleurer est toujours mal vu et elles ont peur d'être pris pour des femmes faibles, mais elles oublient qu'elles-mêmes ne jugent pas durement leurs collègues qui craquent. Comme l'explique le Daily mail,  41% des femmes ont versé des larmes au bureau, contre 9% des hommes. La surprise principale provient du fait que les hommes sont plus compatissants  vis à vis de leurs collègues qui pleurent au travail que les femmes.

C'est en tout cas un sujet qui passionne les femmes si l'on en croit les très nombreux posts de blogs et autres articles de magazines et journaux féminins consacrés au sujet. Et les hommes dans tout ça ? Le stéréotype un peu éculé de la femme qui fond en larmes et de l'homme qui se met en colère aurait, en fait, des origines véridiques. En parallèle de l'étude d'Anne Kreamer, Forbes explique ainsi que le neurologue William Frey a découvert que les femmes pleurent 5,3 fois par mois – que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur du bureau – comparé au 1,4 fois par mois pour les hommes. Comme l'explique le magazine américain, "c'est en parti biologique. Kreamer explique que les femmes ont 6 fois plus de prolactine que les hommes dans leur système – une hormone liée aux pleurs - et ont aussi de plus petits conduits lacrymaux." Mais c'est aussi culturel.

"Les femmes n'ont pas l'impression qu'elles peuvent exprimer leur colère au travail, donc elles sont plus contraintes émotionnellement. Mais souvent cette colère étouffée fini par ressortir sous formes de larmes, ce qui les  rend honteuses. "C'est un incroyable cercle vicieux" dit Anne Kreamer." Pour équilibrer ses émotions et ne pas craquer au bureau, rien de mieux selon elle que de faire de l'exercice, méditer et surtout trouver un moment chaque jour pour se déconnecter du travail. Et si vous tombez en sanglots néanmoins après une remarque blessante, n'hésitez pas à confronter votre offenseur. L'absence de communication au sein des équipes est souvent le déclencheur des larmes, alors profitez-en pour ouvrir le dialogue ! Comme ça vous n'aurez pas pleuré en vain...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

02.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

03.

Elle est réservée aux "femmes, meufs, gouines, personnes trans, intersexes, non binaires"

04.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

05.

Comment la méritocratie a transformé nos vies en une (pénible) compétition sans fin

06.

Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène

07.

Google affirme avoir atteint la "suprématie quantique"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
mich2pains
- 28/03/2013 - 15:38
Une enquète sérieuse le confirme :
En éffet , une récente enquête démontre facilement que , dans la Fonction Publique , à chaque fois que les salariés se mettent à pleurer pour un oui ou pour un non , leur employeur les consolent avec des hausses salariales ou de nouvelles primes ad-hoc !
Mais , toujours d'après cette très sérieuse enquête , les choses seraient en train d'évoluer à mesure que les CONTRIBUABLES se raréfient ....
(salauds de chômeurs ! .....)
Mani
- 28/03/2013 - 12:14
N'importe quoi...
Bien sûr que pleurer au bureau est dommageable pour sa carrière ! Pas si on le fait une fois ou deux bien sûr, mais quand c'est régulier, ça marque une incapacité à gérer la pression. Qu'elle le veuille ou non, une personne qui pleure exerce une influence sur les personnes qui l'entourent. On se sent obligé d'agir différemment, voire d'éviter la personne. C'est ressenti inconsciemment comme une forme de chantage.
.
Et une hiérarchie aura évidemment tendance à ne pas faire évoluer vers des postes de responsabilité une personne qui pleure régulièrement. C'est entièrement logique et normal. Quand on sent que quelqu'un a du mal à supporter la pression, le réflexe n'est pas de l'exposer à davantage de tension encore !
.
Cette étude est débile. Les femmes pleurent plus que les hommes ? Oooooh quelle surprise... Les personnes qui pleurent ne sont pas mal vues par les collègues ?? Mais quelle importance ? C'est la réaction de la hiérarchie qui compte pour une carrière, pas les collègues ! Que de blabla pour brasser du vent...
.
Et je crois qu'on atteint le sommet avec la stat qui tue : les femmes pleurent 5,3 fois par mois, les hommes 1,4 ?? Mais dans quel pays ???
Nico Attal
- 27/03/2013 - 15:46
Histoire d'en rire
Oui c'est vrai :pleurer au bureau est une bonne chose. C'est pleurer au chômage qui est dur...