En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

03.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
light > High-tech
Jeu de vilains
Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes
il y a 14 heures 56 min
light > Société
Transports
Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels
il y a 15 heures 29 min
pépites > France
Chaos
Gilets jaunes : en raison des violences, la préfecture a décidé d'interdire la manifestation prévue cet après-midi
il y a 16 heures 33 min
pépites > Environnement
Volte-face
Huile de palme : l'Assemblée vote finalement pour la suppression de l'avantage fiscal
il y a 17 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

La Fabrique des salauds : Un livre-choc, un roman-fleuve aussi dérangeant qu’indispensable sur l’histoire allemande du XXe siècle

il y a 18 heures 14 min
décryptage > France
Censure

Alerte météo sur la liberté d’expression

il y a 20 heures 59 min
décryptage > Société
Polémique

Culture du viol, polémiques et gadgétisation du débat public

il y a 21 heures 23 min
décryptage > France
Crise de foi (en l’avenir)

Vague à l’âme démocratique : 30 ans après la chute du mur de Berlin, la France et l’Europe de l’Ouest en plein désenchantement

il y a 21 heures 46 min
décryptage > Science
Bonnes feuilles

Quand l'échange avec autri stimule notre cerveau : les atouts de l'intelligence collective décryptés

il y a 22 heures 9 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les principaux outils et les solutions médicales de demain pour lutter efficacement contre les maladies cardio-vasculaires

il y a 22 heures 12 min
Pas bien
Un tiers des Français avoue avoir déjà fraudé son assurance
il y a 15 heures 12 min
pépites > France
Enquête
Projet d'attentat contre Emmanuel Macron : deux hommes mis en examen
il y a 15 heures 56 min
pépites > France
Prudence
Pluies et inondations : des départements du sud-ouest en vigilance orange
il y a 16 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Orbital, tome 8 : contacts" : Orbital, une série qui tourne rond

il y a 18 heures 11 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 20 heures 20 min
décryptage > International
A l'écart

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

il y a 21 heures 16 min
décryptage > France
Soif de populisme

Mais que révèlent les attentes paradoxales des Français vis-à-vis des Gilets jaunes ?

il y a 21 heures 35 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement
il y a 21 heures 53 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Le jour où Howard Carter et Lord Carnarvon ont découvert les trésors cachés et les vestiges du tombeau de Toutankhamon

il y a 22 heures 12 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Un virage libéral sauvera-t-il la France d'Emmanuel Macron ?

il y a 22 heures 13 min
© Flickr/myahya
La Société Générale a annoncé la disparition de dizaines de ses agences bancaires.
© Flickr/myahya
La Société Générale a annoncé la disparition de dizaines de ses agences bancaires.
Disparition

Comment la dématérialisation transforme le commerce physique

Publié le 04 mars 2013
Après la Société Générale qui prévoit la disparition de dizaines d'agences bancaires, SFR vient d'annoncer la fermeture de 150 de ses magasins. Le commerce est-il voué à se dématérialiser ?
Frédéric Fréry est professeur à ESCP Europe où il dirige le European Executive MBA.Il est membre de l'équipe académique de l'Institut pour l'innovation et la compétitivité I7.Il est l'auteur de nombreux ouvrages et articles, dont Stratégique, le manuel...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frédéric Fréry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frédéric Fréry est professeur à ESCP Europe où il dirige le European Executive MBA.Il est membre de l'équipe académique de l'Institut pour l'innovation et la compétitivité I7.Il est l'auteur de nombreux ouvrages et articles, dont Stratégique, le manuel...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après la Société Générale qui prévoit la disparition de dizaines d'agences bancaires, SFR vient d'annoncer la fermeture de 150 de ses magasins. Le commerce est-il voué à se dématérialiser ?

Nous assistons actuellement à un basculement historique dans l'histoire du commerce. Après l'invention du grand magasin par Aristide Boucicaut en 1852 à Paris (Le Bon Marché), celle de la franchise par les laines du Pingouin dans les années 1930 à Roubaix, et celle de l'hypermarché par Carrefour en 1963 à Sainte-Geneviève des Bois (soulignons au passage le rôle extraordinaire de la France en la matière ; notre pays porte au pinacle ses ingénieurs, mais dédaigne très injustement ses commerçants, pourtant tout aussi innovants), le commerce est vraisemblablement en train de vivre une nouvelle et très profonde mutation. SFR a annoncé la fermeture de 150 de ses 850 boutiques, la Société Générale va supprimer quelques dizaines d'agences en France (sur un total de 3250) et les Virgin Megastores viennent de déposer leur bilan. De même, il y a quelques mois, le numéro 1 mondial du commerce, le géant américain Walmart, avec ses plus de 2 millions de salariés et ses 405 milliards de dollars de chiffre d'affaires, a annoncé que désormais son principal concurrent n'était plus Carrefour, mais bien Amazon.

Le commerce est-il en train de basculer sur Internet ? Pourquoi ? Où cela s'arrêtera-t-il ? Plusieurs éléments peuvent éclairer ces interrogations.

Tout d'abord, ce basculement n'a rien d'une surprise. Les indices sont visibles depuis plus de 15 ans (Amazon a été créé en 1994 et eBay en 1995) et les avantages du commerce en ligne sont bien connus depuis cet époque :

  • Le client gagne un choix décuplé, une meilleure information sur les prix, les disponibilités et les caractéristiques des offres (dument confirmées par les évaluations des autres internautes), ou encore une plus grande facilité d'achat (pas besoin de se déplacer, ni de faire la queue).
  • Le commerçant économise les frais d'implantation de magasins physiques et il peut bien plus aisément connaître le comportement d'achat de ses clients, afin de les orienter vers d'autres offres et ainsi maximiser ses ventes.

Au total, d'après une étude du cabinet FaberNovel, Amazon est moins cher d'un tiers par rapport aux magasins physiques spécialisés, alors que son chiffre d'affaires est supérieur de 27% à celui de Google. Dès le début des années 2000, ces avantages étaient déjà compris et le succès du commerce en ligne pouvait déjà être anticipé. Il restait à surmonter quelques obstacles (sécurisation des transactions, vitesse de livraison), qui désormais n'en sont plus. On pensait que certaines catégories de produits imposeraient toujours des magasins physiques : vêtements, électroménager, automobile, etc. Or, après une décennie d'évolution des habitudes du consommateur, même cela semble dépassé : la vente de chaussures en ligne (avec Zalando, Sarenza ou Zappos) a ainsi été en 2012 un des secteurs les plus dynamiques dans un paysage commercial très durement frappé par la crise. L'étape suivante, tout aussi prévisible, est celle du m-commerce, ou commerce sur mobile, encore plus rapide, encore plus pratique et encore plus facile.

Que restera-t-il alors au commerce physique ? On peut remarquer qu'Apple a ouvert près de 400 magasins physiques depuis 2001, au moment où tous les grandes marques de luxe ont elles aussi cherché à intégrer leur distribution. De même, lorsque SFR ferme une fraction de ses boutiques, Free en ouvre deux par mois. On peut également citer le cas de la banque en ligne ING Direct, qui a ouvert des agences physiques. Les motivations sont diverses : contrôler rigoureusement son image, rassurer le client sur le sérieux de son offre, proposer des services encore difficiles à réaliser en ligne. Cependant, dans tous les cas, il s'agit de démarches à contre courant, répondant à des impératifs spécifiques. Ne nous y trompons pas. Nous achèterons bientôt nos fruits et légumes sur Internet. Amazon le teste d'ailleurs depuis 5 ans à Seattle sous la marque AmazonFresh et envisagerait désormais d'étendre l'expérience.

Certains magasins physiques tentent de compenser leur déficit d'attractivité par rapport aux sites de commerce en ligne, en permettant à leurs clients de consulter sur leur smartphone les informations auxquelles ils sont désormais habitués (fiches produit détaillées, vidéos de démonstration, évaluations, recommandations). Cela reste cependant le plus souvent assez artificiel et il leur sera impossible d'offrir le même choix, les mêmes prix et la même simplicité qu'un web marchand. En stratégie d'entreprise, les substituts constituent une des forces essentielles de la concurrence, capable de renverser l'équilibre d'une industrie lorsqu'ils offrent plus de valeur au client. Ce moment est semble-t-il venu pour le commerce.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

03.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Decebal
- 05/03/2013 - 01:59
Honteux
C 'est honteux que des sociétés aussi riches puissent supprimer des emplois et pour les banques c'est encore pire, depuis 4/5 ans on fait leurs boulots. c 'est incroyable ce comportement, prendre les gens pour cons.. En profiter au Max, bientôt il va falloir les supplier de prendre notre argent. Après certains se demandent ce qui va mal, mais avec de tels exemples ou l'honnête est l'apanage des idiots, on s'étonne que les gens fraudent. Quand l'état, les sociétés donnent l'exemple.