En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

03.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

04.

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage

07.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

06.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Brexit
Il pourrait y avoir une alternative au "backstop" pour Boris Johnson
il y a 3 heures 28 min
décryptage > International
élections israéliennes

Ces noeuds gordiens que devra trancher le système politique israélien après l’échec de Benjamin Netanyahu

il y a 4 heures 3 min
light > Justice
Mystérieuse affaire
Ils abandonnent leur fille adoptive et déménagent au Canada
il y a 4 heures 32 min
décryptage > Justice
Enquête virage

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

il y a 5 heures 55 min
décryptage > Economie
projet d'innovation

Les banques et les assurances vont dégager 5 milliards d'euros d’investissement pour les start-up

il y a 7 heures 42 min
pépites > France
Une nouvelle grogne des Gilets jaunes ?
Un possible retour de la taxe carbone est envisagé
il y a 9 heures 41 min
décryptage > Société
Tribune

Quelques bonnes raisons de promouvoir le travail post retraite

il y a 11 heures 20 min
décryptage > Politique
unification des forces ?

Rencontre Macron-Conte en Italie : mais à quoi peuvent aboutir les discussions entre partis attrape-tout ?

il y a 11 heures 39 min
décryptage > Economie
un non-dit dans ses déclarations

Politique fiscale : ce que la France pourrait faire pour répondre aux appels du pays de Mario Draghi

il y a 12 heures 6 min
décryptage > High-tech
navigateur internet

Faut-il faire confiance aux promesses de protection accrue de la vie privée faites par Firefox ?

il y a 12 heures 32 min
pépite vidéo > Insolite
record
Une américaine traverse la Manche à la nage quatre fois d'affilée
il y a 3 heures 45 min
light > Santé
santé publique
L'Etat de New York interdit les cigarettes électroniques aromatisées
il y a 4 heures 14 min
pépites > Religion
sondage
L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France
il y a 5 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Catamount, la Justice des Corbeaux" de Benjamin Blasco-Martinez

il y a 7 heures 32 min
chocs culturels
Une loi interdisant de manger des chiens est bloquée au Royaume-Uni
il y a 9 heures 22 min
pépite vidéo > Environnement
climat
Greta Thunberg rencontre Barack Obama
il y a 10 heures 18 min
décryptage > Style de vie
Wikiagri

Envie de vous calmer ? Après les bars à chat, la ferme aux chameaux

il y a 11 heures 31 min
décryptage > Société
immigration

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

il y a 11 heures 54 min
décryptage > Santé
mortalité

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

il y a 12 heures 14 min
décryptage > Style de vie
C’est arrivé près de chez vous

Le pays champion du monde en termes de durabilité alimentaire est…

il y a 12 heures 53 min
© Allociné
116 milliards de dollars pourraient être investis ces 5 prochaines années dans des programmes de villes intelligentes.
© Allociné
116 milliards de dollars pourraient être investis ces 5 prochaines années dans des programmes de villes intelligentes.
Le futur est déjà là

Quand les villes du futur pourront gérer les attaques bactériologiques et terroristes...

Publié le 10 février 2013
116 milliards de dollars pourraient être investis ces 5 prochaines années dans des programmes de villes intelligentes. Francis Demoz revient sur ce qui se cache derrière ces "smart cities" en évoquant aussi bien le rôle des hommes que les dérives. Extrait de "Les défis du futur : Regards croisés sur nos mutations industrielles" (2/2).
Francis Demoz est journaliste spécialiste des questions d’environnement.Il est l'auteur de Les défis du futur: Regards croisés sur nos mutations industrielles, paru aux éditions Nouveau Monde en 2013; ainsi que de La voiture de demain : La révolution...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Francis Demoz
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Francis Demoz est journaliste spécialiste des questions d’environnement.Il est l'auteur de Les défis du futur: Regards croisés sur nos mutations industrielles, paru aux éditions Nouveau Monde en 2013; ainsi que de La voiture de demain : La révolution...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
116 milliards de dollars pourraient être investis ces 5 prochaines années dans des programmes de villes intelligentes. Francis Demoz revient sur ce qui se cache derrière ces "smart cities" en évoquant aussi bien le rôle des hommes que les dérives. Extrait de "Les défis du futur : Regards croisés sur nos mutations industrielles" (2/2).

Smart cities : quelles places pour les nouvelles technologies dans les villes demain ?

Je vous propose d’ouvrir notre débat à la question de la ville et du lien indissociable qui existe entre la mobilité et la ville. Comment les nouvelles mobilités sont-elles en train de redessiner les villes de demain et comment, au-delà, les nouvelles technologies sont en train de prendre place dans nos villes ? L’expression même de smart city, « ville intelligente », semble être promise à un très bel avenir. Selon certaines études, 116 milliards de dollars pourraient être investis dans les cinq ans qui viennent dans ces programmes de ville intelligente. Mais que se cache-t-il derrière cette formule ?

Henri Van Damme : S’il fallait définir en un mot la manière dont on peut concevoir la ville intelligente, je dirais que c’est une ville qui donne à ceux qui l’habitent les moyens d’avoir une véritable intelligence collective. Une ville intelligente serait une cité dans laquelle l’individu serait en permanence informé sur les conditions dans lesquels il va faire son choix de mobilité, son choix d’habitat, son choix de loisir… et sur les conséquences de ce choix, et ce quel que soit son choix. Une ville intelligente serait une ville où tout serait connecté : systèmes de transports intelligents, gestion intégrée de l’énergie, des matériaux, des déchets, qualité de l’air, etc. Ce serait aussi une nouvelle forme de gouvernance et une nouvelle manière pour les citoyens de vivre ensemble, grâce notamment au numérique. La question des villes numériques et des transports intelligents représente un réel enjeu, qui n’a d’ailleurs pas échappé au Programme d’investissements d’avenir.

On compte actuellement plus d’une centaine de projets dans le monde, des villes existantes rénovées et connectées comme Manchester (Grande-Bretagne) mais aussi des villes sorties de nulle part comme Songdo en Corée du Sud ou Masdar City à Abou Dhabi. Certaines sociétés se sont positionnées très tôt sur ce domaine et sont devenues des leaders incontestés…

Bruno Marzloff : Les premières entreprises qui se sont intéressées à ce concept de ville intelligente sont effectivement devenues des sociétés leaders, comme IBM, Cisco ou Schneider Electric. Ces sociétés ont fait un choix stratégique. Je vais employer une expression qui ne va peut-être pas faire plaisir à mes interlocuteurs, mais ces sociétés ont très vite fait le choix d’abandonner ce que j’appellerais la « quincaillerie », c’est-à-dire l’infrastructure pour se concentrer essentiellement sur les données.

Henri Van Damme : Permettez-moi de modérer vos propos. En tant que représentant d’un organisme de recherche dont c’est l’une des préoccupations, je considère que ce que vous appelez la « quincaillerie » a beaucoup d’importance. Que l’infrastructure soit réellement physique, que ce soit un service d’assainissement d’eau efficace ou un réseau de communication coopératif, l’essentiel est que l’infrastructure soit là.

[…]

Quels seront le rôle des citoyens et leur pouvoir dans des villes dominées par des puces ?

Bruno Marzloff : Le citoyen doit trouver sa place au cœur de la ville et de la gouvernance et les autres acteurs doivent participer à cette évolution. Tous les changements évoqués créent la possibilité de nouvelles intelligences, mais ils soulèvent également deux défis : savoir à quelles fins on souhaite utiliser les innovations technologiques et faire dialoguer entreprises, pouvoirs publics et usagers. Nous venons de créer un observatoire des villes intelligentes baptisé « la Cité des services », afin justement de trancher avec ces idées de villes intelligentes clés en main. […] Rendre service, échanger des services, favoriser les dialogues, cela constitue le fondement d’une nouvelle urbanité […]. Le numérique ne sera qu’un élément de la formulation d’une ville nouvelle.

Henri Van Damme : C’est dans ce sens que l’on va. L’humain, le citoyen restera un élément central en faisant appel à une technologie qui sera de plus en plus présente mais aussi de plus en plus discrète. Les nouvelles technologies du numérique contribueront à optimiser les trajets des citadins […], elles permettront de mieux gérer l’énergie, détecter les fuites d’eau, contrôler la qualité de l’air, mais aussi gérer des situations d’urgence comme des attaques bactériologiques ou terroristes.

Merci pour cette vision très idéale de la ville de demain mais j’imagine que des dérives sont également envisageables, notamment dans l’utilisation massive des données, quels sont les risques ?

Jean-Marc Chery : Ces villes intelligentes vont évidemment poser des questions liées à la sécurité. Je pense notamment au smart monitoring. Comment s’assurer, par exemple, qu’un compteur intelligent, capable de communiquer avec les distributeurs d’énergie, ne soit pas piraté ?

Bruno Marzloff : Cette question du smart monitoring est intéressante. Le Conseil d’État a d’ailleurs été interpellé par UFC/Que choisir au sujet du compteur intelligent Linky au motif qu’il y avait captation par les opérateurs d’une information qui normalement doit être aussi délivrée à l’usager pour l’ajustement de ses consommations. On pressent que le débat autour de la donnée, carburant majeur de notre histoire des intelligences, ne fait que commencer.

Finalement, comment s’y prend-on concrètement pour rendre une ville intelligente ? Comment ces puces et ces capteurs sont-ils installés ? Comment sont-ils testés ?

Henri Van Damme : Va-t-on directement installer tous ces capteurs dans des habitations, des voitures et des infrastructures, ou ne devons-nous pas passer par une phase de validation, afin de tester la robustesse du système ? […] Avec le projet Sense-City, nous allons créer une miniville qui va pouvoir simuler n’importe quel événement climatique, froid, canicule, mais aussi pollution à grande échelle ou propagation de microbes. Grâce à ses milliers de micro et nanocapteurs physiques, chimiques ou biologiques, Sense-City sera capable de s’autodiagnostiquer en permanence. Sense-City sera une ville sensible, une ville qui sent ce qui se passe en elle et qui fournit tous les circuits de rétroaction aux décideurs et aux individus. Ce projet verra le jour à Marne-la-Vallée. L’expérimentation devrait débuter en 2014.

Jean-Marc Chery : Ce qui est fantastique aujourd’hui c’est que deux mondes se rencontrent, l’industrie, d’une part, qui développe depuis des années des systèmes, et la société d’autre part, qui, sur des sujets comme la ville intelligente, utilise les mêmes systèmes de simulation.

__________________________________

Extrait de "Les défis du futur : Regards croisés sur nos mutations industrielles", Nouveau Monde Editions (janvier 2013)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

03.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

04.

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage

07.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

06.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Gringo Nedromi
- 10/02/2013 - 12:23
Sim City ?
Si j'ai bien compris le projet est de faire du Sim City grandeur nature. Sûr que les concepteurs derrière leurs écrans vont s'en payer une tranche.
Et les humains qui vivront dans ces soit-disant villes intelligentes trouveront-ils le bonheur?
Pas sûr...