En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
La plupart des régimes entraînent des déséquilibres en macronutriments, vitamines et minéraux.
Diététique
Lendemains de fêtes : les régimes à éviter si vous voulez vraiment perdre du poids
Publié le 01 janvier 2013
Il existe de nombreux régimes populaires, dont la publicité est largement véhiculée par les journaux et les sites Internet. Mais la plupart d'entre eux entraînent des déséquilibres en macronutriments, vitamines et minéraux.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il existe de nombreux régimes populaires, dont la publicité est largement véhiculée par les journaux et les sites Internet. Mais la plupart d'entre eux entraînent des déséquilibres en macronutriments, vitamines et minéraux.

Les régimes ne sont pas anodins en raison des déséquilibres qu’ils induisent, susceptibles d’entraîner des effets indésirables importants, comme des troubles du comportement alimentaire, de l’ostéoporose, des risques osseux et de fractures... Beaucoup de régimes connus font croire à des pertes de poids. Mais pour maigrir, tous les spécialistes préconisent "une alimentation équilibrée et diversifiée".

En cas de surpoids, ou même d'obésité, il doit y avoir prise en charge par des spécialistes. Il n'existe pas de recette miracle transposable à tout le monde. Chaque régime doit être adapté au mode de vie et au contexte social et familial de chacun.

Voici une liste de régimes pré-conçus à éviter à tout prix :

  • Le régime vinaigre et eau

C'est le poète Lord Byron qui a popularisé ce régime. A la fois anorexique et boulimique, il consommait des quantités d'eau et de vinaigre. Cela ne lui a procuré que diarrhées et vomissements. Les scientifiques s'accordent à dire que le vinaigre n'aide pas à perdre du poids.

  • Fruits et légumes uniquement

Inventé par Sylvester Graham, pasteur presbytérien et diététicien américain, inventeur du pain Graham, ce régime est composé de fruits, de légumes et de quantités limitées de produits laitiers, notamment le beurre. Graham a aussi inventé le pain qui porte son nom, destiné à être consommé dans ce régime. Le but principal de ce régime était de se "guérir" de la masturbation. Le pasteur était persuadé que c'est elle qui l'avait conduit à la cécité.

  • Le régime pamplemousse

On a longtemps cru qu'une enzyme présente dans le pamplemousse contribuait à brûler les graisses des repas consommés. Il faudrait donc prendre un pamplemousse à chaque repas, sachant que les aliments autorisés sont les œufs, le poisson, le bacon et les légumes. Les coups de pompe sont inévitables à cause du manque de glucides. Les fringales le sont aussi. Les laitages étant quasiment absents, on manque obligatoirement de calcium. Après un régime pamplemousse, on reprend les kilos perdus. Il est ainsi une bonne voie d'accès aux dangereux kilos yo-yo.

  • Le régime marketing

Non, des slogans sur de belles boîtes de gâteaux garantissant aucune prise de poids ne peuvent pas guider vos achats si vous avez décidé de maigrir. C'est du marketing !

  • Les cigarettes

Les fabricants vantent souvent les vertus coupe-faim de leurs cigarettes. Mais la cigarette est dangereuse pour la santé pour les raisons que l'on connaît.

  • Un verre d'huile avant le repas

Le docteur Herman Taller a évoqué ce régime dans un livre en 1961. Il explique que peu importe la quantité de calories mangée, l'important est d'éviter les glucides et de boire, avant chaque repas, un verre d'huile. Après la publication du livre, le docteur a été condamné à payer une grosse amende en raison des allégations non fondées dont il faisait part dans ce livre, qui a finalement ruiné sa réputation.

  • Peu de glucide et beaucoup de graisse

Le docteur Atkins a publié un régime à faible teneur en glucides dans un livre en 1972. Ce régime est devenu populaire, mais il est controversé. Les seuls aliments autorisés sont le poisson, les œufs, le beurre, la margarine, l'huile et la crème, les laitages non sucrés, le fromage (sauf les fromages allégés qui contiennent des glucides), la salade. Le régime est surnommé "passeport pour l'infarctus". Il aggrave les risques cardio-vasculaires.

  • Cure de fruits

Trouvé par Beverly Mazel, ce régime alimentaire exige de manger uniquement des fruits pendant les dix premiers jours. Le livre, publié en 1981 est resté 30 semaines dans la liste des best-seller du New York Times. Mazel a même ouvert une clinique diététique où elle a aidé un grand nombre de célébrités à perdre du poids. Les médecins étaient très critiques envers le régime, notant que la consommation excessive de fruits cause la diarrhée, la déshydratation et dans les cas extrêmes génère une chute de la pression artérielle qui peut interférer avec la circulation du sang et entraîner la mort.

  • La soupe aux choux

Selon Le journal des femmes, la soupe aux choux, comme les régimes basés sur un seul aliment, fait perdre du poids rapidement. C'est possible dans un premier temps mais par contre, attention aux carences, aux problèmes digestifs et à la fatigue. A l'arrêt de ce régime (généralement une cure d'une à deux semaines), l'organisme tente d'assimiler le maximum d'aliments pour combler le manque subi. La reprise de poids est donc plus rapide et importante ! Bref, aucune efficacité à long terme.

  • La nourriture pour bébés

On se souvient de l'époque où Jennifer Aniston voulait perdre un peu de poids avant de s'envoler sur Hawaï pour tourner le film Just Go. Son coach lui avait conseillé un régime basé sur la consommation de nourriture pour enfant. Elle devait manger 14 portions d'aliments en purée par jour suivi d'un dîner "normal" pour rester en bonne santé. Mais cette alimentation est fade, ni sucrée, ni salée et même si elle fait perdre du poids rapidement, elle fait aussi reprendre très vite.

  • Régime sans gluten

Vous êtes allergique au gluten ? Non ! Alors arrêtez ce régime qui va vite devenir un "parcours du combattant". Il faut éliminer farines, pains de toutes sortes, biscottes, biscuits (salés et sucrés), semoules, pizza, toutes les pâtes alimentaires (cannelloni, spaghetti, lasagne…), pâtisseries, viennoiseries, pâtes à tartes, chapelure, pain, bière, flocons d’avoine, céréales du petit déjeuner, et la liste est encore longue…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
La vraie raison qui pousse Apple à multiplier le nombre d’Iphones qu’ils veulent lancer chaque année
02.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
03.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
06.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
07.
Les princes William et Harry n’auraient jamais dû s’appeler ainsi
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
yanouche1
- 02/01/2013 - 08:20
question sur les danger des régimes
Si un riche obèse exilé fiscalement décide de maigrir. Combien de pauvres maigres meurent ils?
patoche29
- 01/01/2013 - 15:12
fitnext
Je suis un fervent défenseur de la méthode fitnext, qui au-delà du régime prend en charge pour un meilleur équilibre alimentaire et physique.
Il est plus facile de se motiver quand on est aidé par des vidéos et des conseils journaliers!!
Outre-Vosges
- 27/12/2012 - 12:17
Un moyen de maigrir suspect
J'avoue que c'est la première fois que je tombe sur cet acronyme BLM. En Alsace, en revanche, j'ai plus d'une fois entendu FDH («Friss die Hälfte») qui a le même sens. Un article de la wikipédia germanophone vous met en garde contre ce régime: des nutriments indésirables peuvent toujours être pris en excès tandis que d'autres, indispensables, se retrouvent en quantité insuffisante. Et puis, comme on ne sait pas exactement la quantité que l'on mange, il est difficile d'en déterminer la moitié. Au fond, ce régime restreint demande plus de discipline qu'un régime zéro. Quant aux coupe-faim on ne les conseille que dans les cas de boulimie, et sous contrôle médical bien sûr.