En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

05.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

06.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

07.

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Libéralisation ?

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

il y a 20 min 16 sec
décryptage > Science
Etrange...

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

il y a 2 heures 17 min
décryptage > Politique
Info ou intox ?

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

il y a 2 heures 39 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 17 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 17 heures 22 min
pépites > Société
A toute vitesse ?
Rouen : l'usine Lubrizol pourrait reprendre partiellement son activité avant la fin de l'année
il y a 19 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "La dernière bande" : Un texte exigeant mis à la portée de tous les cœurs par un immense comédien

il y a 19 heures 41 min
décryptage > Economie
Grande fierté

L’Italie n’a pas inventé les pâtes, mais a su préserver sa sauce bien mieux que la France. Connaissez-vous vraiment l’Italie ?

il y a 19 heures 58 min
pépites > Faits divers
Drame
Toulouse : un pont s’effondre, un mort et cinq blessés
il y a 21 heures 20 min
décryptage > Economie
"Impeachable" or not "impeachable" ?

Etats-Unis : pour les marchés financiers, Donald Trump n’est pas « impeachable »

il y a 22 heures 9 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Quand le parti conservateur britannique redevient un parti de droite

il y a 22 heures 24 min
décryptage > Economie
Tout ça pour ça

Vote du PLF 2020 : 3 mois de débats pour presque rien (de nouveau)

il y a 24 min 30 sec
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

il y a 2 heures 34 min
light > Justice
Et golouglouglou
Pernod Ricard : des employés dénoncent une culture de la consommation de l'alcool
il y a 16 heures 40 min
light > Culture
Jackpot !
Gros succès pour le Joker qui dépasse le milliard de dollars de recette
il y a 18 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Civilizations" de Laurent Binet : Suite et fin des prix littéraires 2019 chroniqués ici : le Prix de l'Académie française, qu récompense ce conte philosophique où les Incas envahissent l’Europe

il y a 19 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sans la liberté" de François Sureau : La liberté a déjà disparu

il y a 19 heures 56 min
pépite vidéo > Politique
Bougeotte
Edouard Philippe assure que sa volonté de transformer le pays reste "intacte"
il y a 21 heures 18 min
décryptage > Economie
Combat profond

Huile de palme : comment le gouvernement profond combat l’écologie

il y a 22 heures 2 min
décryptage > Economie
Choc

Ce choc de gestion de l’Etat sans lequel la crise ouverte par les Gilets jaunes ne se refermera pas

il y a 22 heures 16 min
pépites > Politique
Réformons !
Edouard Philippe : la "volonté de "transformer" la France reste intacte dans les rangs de l'exécutif
il y a 22 heures 30 min
Oui chef !

Oui, la gastronomie française est un trésor du patrimoine mondial !

Publié le 20 mars 2011
Chère Nathalie Hutter-Lardeau, bien plus qu'un simple diktat d'arrogance, la cuisine française demeure un véritable art de vivre, révélatrice de nos habitudes et de notre culture.
Julien Tort est bloggueur, photographe, chroniqueur gastronomique et traque l'excellence culinaire. Guide et professeur de cuisine, il se refuse à opposer la santé et le plaisir.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Julien Tort
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Julien Tort est bloggueur, photographe, chroniqueur gastronomique et traque l'excellence culinaire. Guide et professeur de cuisine, il se refuse à opposer la santé et le plaisir.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chère Nathalie Hutter-Lardeau, bien plus qu'un simple diktat d'arrogance, la cuisine française demeure un véritable art de vivre, révélatrice de nos habitudes et de notre culture.

Il est de bon ton, surtout en France, de moquer l’inscription de la gastronomie française sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. On aime à la décrire comme un mouvement d’arrogance insensé et passéiste, emblématique de l’énervante prétention de la France, et de son président, à donner des leçons à tout le monde, qu’on soit célèbre critique gastronomique comme l’irrésisitible Sébastien Demorand, ou nutritionniste comme Nathalie Hutter-Lardeau, le 8 mars dernier dans nos colonnes.

Face à ces attaques, on peut prendre la défense de la gastronomie française (sans nécessairement prendre celle du président).

La gourmandise française

Contrairement à ce que suggère Nathalie, la gastronomie française, ce n’est ni « ce qui est bon », ni « une entrée, un plat, un dessert », pas plus que ce n’est la blanquette de veau ou la sole meunière. La façon française de manger ne fait pas partie du patrimoine mondiale parce qu’elle serait en quelque façon « meilleure » que les autres. Ce qui la met à part, c’est que la bonne chère, en France, est une composante fondamentale de la culture au sens le plus noble. Elle fait partie d’une façon d’être au monde et de le domestiquer.

Cela se manifeste d’abord et avant tout par l’existence d’un énorme tissu économique en amont du restaurant, qui est le symbole de l’excellence culinaire. Il n’y a aujourd’hui qu’en France qu’on peut trouver des poulets de grande qualité, parce qu’il n’y a qu’en France qu’il y a un marché pour des volailles à croissance lente, de race soigneusement sélectionnée, qui ont 10 m2 chacune, et auxquelles on accorde un soin individualisé. Il n’y a qu’en France qu’il y a un marché pour cela : des producteurs et des clients qui sont disposé à payer plus de 15€/kg pour un produit de qualité.

Si on ne croit pas à l’excellence de ces volailles, qu’on les goûte ! (il est vrai qu’il y a de moins en moins d’occasions et d’endroits pour cela – la gastronomie française est menacée). Et si on veut nous raconter que cette qualité gastronomique n’est pas nutritionnellement correcte, qu’on compare les contenus de collagène, les teneurs en oméga-3 de superbes Gauloise blanche et de ce qu’on appelle poulets dans d’autres pays. Je garde pour une autre colonne la discussion de la pertinence de la « valeur calorique » des repas gastronomiques.

A table

C’est cette existence d’un tissu agricole qui, avec à la tradition et au savoir-faire des cuisiniers, constitue la condition de la troisième spécificité culturelle de la gastronomie française : le rôle et la cérémonie du repas. L’interminable repas familial du dimanche, celui des noces de Mme Bovary, les festins donnés par Vatel pour Fouquet ou Condet, ceux donnés par Carême pour Talleyrand, par George Blanc ou Léon Lacombe pour le G7, les repas d’affaires où on sonde des relations professionnelles au bout de l’alcool et de la satiété, les rencontres discrètes des politiques chez Le Divellec.... Les uns font partie de l’histoire politique ou diplomatique, les autres de notre tissu social.

L’Unesco n’est pas le Michelin. Bien-sûr qu’on mange très bien ailleurs. Souvent mieux, franchement. Mais la façon dont la nourriture est au centre de la culture au sens large, de l’économie à la politique, est unique à la France, et elle est sans doute aussi précieuse pour l’histoire du monde, et menacée, que le sont le Namsadang Nori ou les chants polyphoniques géorgiens.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
gastronomie, cuisine
Thématiques :
En savoir plus
So French, so good ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

05.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

06.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

07.

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
LABA6440
- 20/03/2011 - 18:01
précision
si je n'm'abuse, ce n'est pas la gastronomie française que l'UNESCO a inscrite au patrimoine mondial de l'humanité, mais bien le repas gastronomique français.
il me semblait important de faire le distingo vu le titre de votre article !
nikaye
- 20/03/2011 - 17:32
Quand les bourgeois passent à table.
La cuisine française (la vrai, cest celle que l'on mange à la maison).
La haut gastronomie de "chez nous" (Bocuse, Pic, Troisgros ect....), c'est de l'arrogance bien française, car qui peut se payer un repas à 300€, à part quelques priviligiés.
Les Français sont les européens qui mangent le plus de pizza, on est envahie de kebab (de la viande scotchée sur un bout fe ferraille).
Philippe17000
- 20/03/2011 - 15:47
Merci de cette mise au point,
Oui, les plaisirs de la table font partie de notre civilisation, et le déroulement même du repas aussi. Pour avoir vécu aux Etats Unis, la différence de conception de cet instant privilégié est évidente ! quant aux pseudos donneurs de conseils (diététique et autres) il n'y a qu'à voir leur mine palote, chétive, pour se convaincre de leurs erreurs !