En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

02.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

03.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

04.

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

05.

De l’Arabie saoudite à Gaza, le Moyen-Orient est-il au bord de la conflagration généralisée ?

06.

Surmortalité et boissons sucrées : pourquoi l'étude européenne qui rend responsable les édulcorants n’est pas valable

07.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi nier l’existence du racisme anti-blancs en prouve en fait l’existence

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Preuve en image
Des navires de guerres vendus par la France impliqués dans le blocus yéménite
il y a 10 heures 1 min
pépites > France
plus de reports possibles
Evacuation d’un millier de migrants à Grande-Synthe
il y a 10 heures 47 min
pépite vidéo > Justice
une énième confrontation
Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune
il y a 12 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Marcher jusqu'au soir" de Lydie Salvayre

il y a 13 heures 33 min
pépites > Société
PMA pour toutes
Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre
il y a 14 heures 48 min
décryptage > Société
Youpi ?

Vous allez pouvoir décrocher les portraits de Macron : un juge de Lyon vous y autorise

il y a 16 heures 10 min
décryptage > International
Union européenne VS Russie

Politique énergétique : avec Nordstream, c’est l’indépendance de l’Europe qui est en jeu

il y a 16 heures 53 min
décryptage > International
élections législatives

Petits repères pour comprendre les élections en Israël

il y a 18 heures 20 min
décryptage > France
Atlantico-Business

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

il y a 18 heures 55 min
décryptage > International
Spectre de la guerre

De l’Arabie saoudite à Gaza, le Moyen-Orient est-il au bord de la conflagration généralisée ?

il y a 19 heures 16 min
light > Insolite
Du costume à la tenue de cirque
L’ex-conseiller de Donald Trump participe à l’émission Danse avec les Stars
il y a 10 heures 28 min
de la moquerie dans l'air
Justin Trudeau va réenregistrer son hymne en français
il y a 11 heures 4 min
light > Société
nouveau système de don
L'arrondi sur salaire de plus en plus répandu en France
il y a 12 heures 42 min
pépites > Société
La recherche s'affine
La fraude des numéros de sécurité sociale est estimée entre 117 et 139 millions d'euros
il y a 13 heures 41 min
pépite vidéo > Société
démenti
Alexandre Moix se confie sur la violence de son frère Yann dans leur enfance
il y a 15 heures 32 min
décryptage > Europe
documents de yellowhammer

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

il y a 16 heures 33 min
décryptage > Economie
risque de récession ?

Déficits publics : la zone euro souffre-t-elle d’anorexie budgétaire ?

il y a 18 heures 6 min
décryptage > Science
maladies cardiovasculaires

Surmortalité et boissons sucrées : pourquoi l'étude européenne qui rend responsable les édulcorants n’est pas valable

il y a 18 heures 36 min
décryptage > Politique
élections municipales 2020

LREM, cette coalition qui s’ignore

il y a 19 heures 3 min
pépite vidéo > International
Flammes massives
Sites pétroliers attaqués en Arabie Saoudite : la production mondiale de pétrole ralentie
il y a 1 jour 9 heures
Désamour

La diplomatie française vue du Moyen-Orient : un mélange d'attentisme, d'hypocrisie et de soutien aux islamistes

Publié le 27 août 2012
Avec Amin Elias
François Hollande donnera ce lundi sa vision de la diplomatie française et ses priorités lors de la Conférence des ambassadeurs. Le dossier syrien sera certainement un des enjeux de la conférence. Un dossier sur lequel la diplomatie française est particulièrement décriée.
Amin Elias est doctorant contractuel en histoire contemporaine à l’Université du Maine.Il est membre du Centre de recherches historiques de l’Ouest (CERHIO), et du Réseau de Recherche dynamique citoyenne en Europe (DCIE).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Amin Elias
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Amin Elias est doctorant contractuel en histoire contemporaine à l’Université du Maine.Il est membre du Centre de recherches historiques de l’Ouest (CERHIO), et du Réseau de Recherche dynamique citoyenne en Europe (DCIE).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Hollande donnera ce lundi sa vision de la diplomatie française et ses priorités lors de la Conférence des ambassadeurs. Le dossier syrien sera certainement un des enjeux de la conférence. Un dossier sur lequel la diplomatie française est particulièrement décriée.
Avec Amin Elias

Atlantico : Laurent Fabius a multiplié les déclarations sur la Syrie, la dernière en date fait allusion à une zone d'exclusion aérienne. Cela est-il réellement possible ?

Amin Elias : Depuis le début des événements dans les pays arabophones (Tunisie, Egypte, Yémen, Bahrein, Région orientale de l’Arabie Saoudite et Liban), la diplomatie française donne l’impression qu’elle est dans un état de réaction plutôt que dans une action bien planifiée et structurée.

Quant aux déclarations de M. Fabius autour de la crise syrienne (et notamment la dernière dans laquelle il parle d’une zone d’exclusion aérienne), elles montrent non seulement une démagogie qui révèle une impuissance, mais aussi une ignorance redoutable de la part de la diplomatie française envers les réalités sur le terrain syrien.

Pour parler précisément de la zone d’exclusion aérienne, je trouve essentiel de noter les faits suivants :

- Aucune puissance n’est capable de créer cette zone, sauf les Etats-Unis qui jusqu’à maintenant expriment une hésitation à impliquer les troupes américaines (y compris celle aériennes) dans un combat direct contre les troupes syriennes.

- La Syrie possède une force aérienne considérée comme l’une des meilleures parmi les pays arabes. On parle ici de 360 à 400 chasseurs et avions de combat ; d’un système de défense anti-aérien (des missiles et des radars) très sophistiqué que la Syrie a acheté récemment de la Russie. Les capacités de ce système restent toujours inconnues par les puissances occidentales.

- L’armée syrienne jusqu’à maintenant n’a déployé dans les combats avec les « insurgés » que 20 à 25 % de ses troupes. Les autres troupes sont toujours en place pour répliquer sur toute intervention étrangère.

- Jusqu’à cette heure, l’armée syrienne n’a pas convoqué ses « cadres de réserve » qui comptent des dizaines de milliers de soldats.

- L’armée syrienne a reçu durant les mois derniers 50.000 demandes d’adhésion de jeunes syriens.

- La grande question qui se pose (dans le cas où on a décidé de créer cette zone d’exclusion aérienne) est la suivante : Quel est le coût financier et humain d’une telle opération ? Est-ce que l’Europe en général et la France en particulier sont prêtes pour cela, notamment avec la crise économique qui frappe l’Union européenne ?

Ainsi, il paraît clair que la dernière déclaration de M. Fabius est une déclaration démagogue. Je répète ici qu’elle n’est envisageable et possible qu’avec le soutien des Américains.

La France paraît totalement amorphe sur la question syrienne. Derrière les déclarations tapageuses, ne se cache-t-il pas une certaine paralysie de la diplomatie française ?

Je suis entièrement d’accord avec votre réflexion. Je pense que le vrai problème de cette diplomatie réside dans le fait qu’elle n’a aucune vision à proposer pour cette crise. On constate que dès le début de cette crise, la diplomatie française s’est rangée derrière les Etats-Unis. Par contre, on trouve que la diplomatie russe a profité de la situation non seulement pour améliorer sa présence sur la scène internationale mais aussi pour s’imposer comme puissance susceptible de créer un nouvel équilibre mondial.

Ce que je crains personnellement, c’est le fait que la diplomatie française n’a pas retenu la leçon des années 80, lors du soulèvement mené par les Frères musulmans en Syrie. Ce soulèvement a duré 5 ans, de 1980 jusqu’à 1985, durant lequel il y a eu beaucoup de divisions au sein du régime syrien. C’est dans ce cadre que Rafaat al-Assad, le petit frère de Hafez al-Assad, s’est révolté contre ce dernier essayant de mener un putsch et acquérir les rênes du pouvoir. Cependant, Hafez Assad, à cause de la structure de son régime assez solide, a remporté la confrontation avec les Frères musulmans et avec son petit frère.

Il ne faut oublier aussi que durant cette période, la Syrie a subi une défaite face à l’armée israélienne au Liban en 1982. Et malgré tout cela, la Syrie s’est imposée dans la deuxième moitié des années 80 et jusqu’à maintenant comme force régionale incontestable ; et cela grâce, au début, au soutien soviétique, et par la suite au compromis que la Syrie a fait avec les Etats-Unis en 1990 dont le Liban fut la victime.

Je souligne aussi un constat : ni le régime syrien, ni ses alliés iraniens, et libanais (notamment le hezbollah) n’ont utilisé leurs diverses cartes (par exemple, je pense aux Kurdes qui peuvent être utilisés contre la Turquie, aux Finul au Liban qui peuvent se transformer en des otages, aux Huthite au Yémén qui peuvent être utilisés contre l’Arabie Saoudite, aux Palestiniens pro-syriens au Liban et en Jordanie, etc…).

Il me semble que « cette structure solide du régime syrien » est entièrement inconnue par la diplomatie française.

 

Ce lundi a lieu la conférence des ambassadeurs à Paris, vous qui êtes libanais, comment est perçue la politique étrangère au Moyen-Orient ?

Je ne vous cache pas ma profonde déception, et mon inquiétude à l’égard de cette politique étrangère. Il y a beaucoup de gens au Moyen-Orient qui ont le sentiment que l’Occident mène un complot contre leurs pays dans le but de garantir la sécurité d’Israël et de protéger ses alliés autoritaires du Golfe, au détriment des peuples de la région, notamment les groupes les plus défavorisés comme les minorités religieuses, en particulier les chrétiens.

Ces minorités sont traumatisées par le sort des chrétiens d’Irak (1 million) qui se sont dispersés partout dans le monde à cause de l’invasion et de la politique américaine dans ce pays, qui a été ravagé sous le prétexte de la démocratie. Il ne faut pas oublier que cette invasion américaine a causé plus d’un million de morts depuis 2003. Elle a créé également un pays déstructuré, fragile, pauvre et non sécurisé. 

De plus, cette politique paraît pour beaucoup d’Orientaux et de Libanais comme hypocrite. Les gens n’arrivent pas à comprendre comment la France, l’Europe et les Etats-Unis revendiquent la liberté et la démocratie pour les Syriens, et les refusent pour les Bahreïnies et les Saoudiens. Les alliés de l’Occident comme l’Arabie Saoudite, le Bahrein, le Kuweit, Oman, le Pakistan et le Qatar représentent les modèles les pires et les plus retardataires de la gouvernance dans le monde. Malgré cela, ils sont protégés par les Etats-Unis et les pays européens. Pire que ça, ces pays dotés de la doctrine wahabite et de l’argent se sont transformés en foyers du terrorisme mondial. Néanmoins, aucun ministre des Affaires étrangères américain ou européen ne se prononce sur les atteintes aux droits de la femme, de l’Homme, ou des minorités dans ses pays.

Personnellement, je pense que la France, l’Europe et les Etats-Unis sont en train de perdre les derniers éléments de leur crédibilité aux yeux des Orientaux. Je pense même que les groupes appuyés actuellement par les Occidentaux vont se retourner contre les Occidentaux une fois qu’ils auront acquis le pouvoir.

Ce qui est étonnant pour beaucoup de Libanais et d’Orientaux, c'est le fait que la France, l’Europe et les Etats-Unis se trouvent sur un même front avec l’extrémisme islamique, et notamment al-Qaïda, contre Bashar al-Assad. La question qui se pose actuellement : Comment les Occidentaux et al-Qaïda sont-ils devenus des alliés objectifs dans la lutte contre Bashar al-Assad ?

La France, qui est en ce moment à la tête du Conseil de sécurité de l'Onu, va t-elle finir par agir ou bien va-t-elle rester passive sur le dossier syrien ?

Je pense que la diplomatie française aurait dû jouer un rôle médian entre l’opposition syrienne d’une part et le régime syrien de l’autre. Cependant, je ne sais pas si cette diplomatie est capable actuellement de jouer ce rôle, même si la France est en ce moment à la tête du Conseil de sécurité, parce qu’elle a pris déjà ses positions radicales, aux côtés de l’opposition syrienne de l’extérieure représentée par le « Conseil national de l’opposition syrienne », qui siège à Istanbul. Ce qui est plus grave, c'est que la France a déclaré (voir les dernières déclarations des ministres des Affaires étrangères et de la Défense) son soutien à « l’Armée syrienne libre » ; il s’agit d’un soutien politique et militaire (sur le plan des moyens de télécommunication et d’information).

Propos recueillis par Charles Rassaert

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

02.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

03.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

04.

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

05.

De l’Arabie saoudite à Gaza, le Moyen-Orient est-il au bord de la conflagration généralisée ?

06.

Surmortalité et boissons sucrées : pourquoi l'étude européenne qui rend responsable les édulcorants n’est pas valable

07.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi nier l’existence du racisme anti-blancs en prouve en fait l’existence

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Gilles
- 27/08/2012 - 23:44
Passé glorieux
De toutes façons la France ne compte plus que pour du beurre depuis des lustres.
vangog
- 27/08/2012 - 23:28
Inutile d'envoyer des chars en Syrie!
Flamby n'a rien à faire en ce moment: Envoyons le à Moscou faire la leçon à son pote Poutine, dont il partage les mêmes origines idéologiques et il réussira à le convaincre de corriger Hassad avec la même facilité qu'il a eu pour convaincre les Français...
Alliance Nationale France
- 27/08/2012 - 20:40
La France aux bottes de tout le monde !
Le gouvernement affaiblit financièrement, matériellement et effectivement nos Armées, les envoie dans des guerres qui ne sont pas les nôtres au nom de la paix que ces pays ne cherchent pas, tout en mettant en place petit à petit une armée européenne...
* L'Alliance Nationale France - natallfrance - prône "Faites revenir nos Armées et mettez-les à nos frontières" pour nous protéger ! *