En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

06.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

07.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

06.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 23 min 26 sec
pépites > Santé
Vacances
Isolement de 7 jours au retour pour les Français qui sont partis faire du ski en Suisse ou en Espagne
il y a 1 heure 7 min
décryptage > Politique
Occupation de temps de cerveau disponible

La démocratie, malade du syndrome Darmanin ?

il y a 1 heure 40 min
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 2 heures 31 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 15 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 16 heures 13 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 17 heures 9 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 19 heures 10 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 20 heures 40 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 20 heures 52 min
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 1 heure 1 min
décryptage > Politique
Fractures émotionnelles

La colère et la peur dominent les émotions des Français concernant l’état du pays. Mais ceux qui les ressentent ne sont pas du tout les mêmes

il y a 1 heure 32 min
décryptage > France
Débat public

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

il y a 1 heure 54 min
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 15 heures 3 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 15 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 16 heures 27 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 18 heures 37 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 19 heures 22 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 20 heures 51 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 21 heures 23 min
Politique étrangère

La rupture dans le mur ?

Publié le 28 février 2011
Avec Koz
Nicolas Sarkozy avait promis de changer la diplomatie de la France. Poids des habitudes ou mauvaise exécution, les évolutions sont minces.
Koz
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Koz est le pseudonyme d'Erwan Le Morhedec, avocat à la Cour. Il tient le blog koztoujours.fr depuis 2005, sur lequel il partage ses analyses sur l'actualité politique et religieuse
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Sarkozy avait promis de changer la diplomatie de la France. Poids des habitudes ou mauvaise exécution, les évolutions sont minces.
Avec Koz

Le "Grand Homme" ou l'"Homme providentiel", bénéficient de l'imprévisible conjonction de leurs talents et du moment. Ils n'ont pas que des talents, ni tous les talents, mais ces talents sont ceux que le moment requiert. Michèle Alliot-Marie, elle, prend la providence de plein fouet. Elle n'a pas que des défauts, ni tous les défauts, mais ses défauts et ses erreurs se sont conjugués au moment défavorable.

Les cadavres dans le placard de la diplomatie française

Ce sont aussi trente ans de realpolitik française qui lui éclatent au visage. La mauvaise personne, au mauvais moment. Ca devait péter, c'est entre ses doigts. Mais voir une marque du sarkozysme dans cette chute et ces conditions, c'est oublier que c'est une héritière du chiraquisme qui tombe. Et dénoncer une quelconque singularité de la complaisance de Nicolas Sarkozy avec les régimes autoritaires, c'est oublier, comme l'a rappelé ce dernier au soir du dimanche 27 février que, depuis 30 ans, tous les États et tous les gouvernements ont entretenu des relations avec ces pays.

C'est oublier aussi 30 ans de politique arabe, Omar Bongo ou les tribulations de "Papamadi". Lorsque le journaliste Jean Guisnel souligne le rôle de MAM et de Patrick Ollier dans les ventes d'armement en Libye, on lit aussi que le gouvernement français a autorisé la reprise des contacts dès 2001, trois ans avant la levée de l'embargo. Le gouvernement Jospin.

Rien n'a changé, alors ? Si Michèle Alliot-Marie avait raison d'écrire qu'"aucune présidence de l'Union européenne n'a été plus productive, plus reconnue, que celle de la France en 2008", si aucun autre candidat de 2007 n'aurait géré la crise financière de 2008 comme Nicolas Sarkozy, on peine toutefois à percevoir les bénéfices de notre retour dans l'OTAN. "L'amitié permet de dire et d'expliquer", écrivait Michèle Alliot-Marie. Il serait stupide de nier notre amitié avec les États-Unis. Mais qu'avons-nous "dit et expliqué" ? Qu'avons-nous obtenu ?

Realpolitik en toc

Qu'avons-nous gagné au réalisme ? Le réalisme nous commanderait d'abandonner toute idée de rivalité entre notre universalisme et leur messianisme. De fait, la diplomatie française semble s'être inspirée de la partie la plus "réaliste" de la politique américaine : la chasse aux contrats. A nouveau : qu'avons-nous obtenu ? La sourdine apposée à la voix de la France n'a guère été récompensée. Ce réalisme à l'égard de régimes autoritaires est encore admissible lorsque les intérêts stratégiques de la France sont en jeu. Il devient désolant lorsqu'il ne s'agit que de contrats, et véritablement fâcheux si on ne les obtient pas. Le réalisme ne nous a pas servi politiquement, il ne nous a pas servi économiquement.

Alors, maintenant ? Même avec ce remaniement censé relancer la politique étrangère, Nicolas Sarkozy prend le risque de donner raison aux diplomates anonymes du Marly. Au milieu d'une tribune contestable et de critiques partisanes - celle de l'Union pour la Méditerranée est sommaire, et prématurée - ils dénoncent un "coup par coup sans vision". Car il y a comme un aveu dans ce remaniement. Propose-t-on le Quai d'Orsay à celui qui porte une vision opposée ? Or, Nicolas Sarkozy l'aurait proposé le Quai à Dominique de Villepin, l'"homme de l'ONU", l'incarnation de la politique étrangère avec laquelle il voulait rompre. Il le donne finalement à Alain Juppé qui manifestait, il y a seulement deux ans, les plus expresses réticences sur le choix si symbolique de réintégrer le commandement militaire de l'OTAN. L'un des deux est-il seulement de nature à baisser pavillon, ou tirera-t-on à hue et à dia en un "coup à coup" permanent ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?