En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

07.

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

01.

Vers une nouvelle crise alimentaire?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

05.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

ça vient d'être publié
Surprise !
Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant
il y a 8 heures 11 min
pépite vidéo > Santé
(Grosse) révolution
Une société française annonce pouvoir détecter la bipolarité avec une simple prise de sang
il y a 9 heures 20 min
pépites > Politique
Too much ?
LFI demande l'ouverture d'une commission parlementaire sur "l'indépendance du pouvoir judiciaire"
il y a 10 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Journal d'un amour perdu" : Voyage dans l'intimité du deuil d'un colosse de la littérature

il y a 12 heures 54 min
light > Santé
Veggie mania
Burger King cède à la tendance vegan et lance son premier veggie Whopper
il y a 13 heures 50 min
pépites > Politique
Hospitalisation
Etats-Unis : Jimmy Carter hospitalisé après plusieurs chutes
il y a 15 heures 13 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 11 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 23 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Levothyrox : le combat des associations pour obtenir la vérité

il y a 19 heures 14 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le 10 mai 1981 : un jour maudit pour la droite

il y a 19 heures 15 min
décryptage > Société
Ras des pâquerettes ?

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

il y a 19 heures 16 min
light > People
Karma ?
Pete Doherty condamné à 3 ans de prison avec sursis, 2 ans de mise à l'épreuve et 5000 euros d'amende
il y a 8 heures 41 min
light > Culture
Mauvais augure
Plus de promotion pour J'accuse, le nouveau film de Polanski
il y a 9 heures 49 min
pépites > Europe
Opération conjointe
Blocage de l'autoroute A9 par des indépendantistes espagnols : la France et l'Espagne tentent de les déloger
il y a 11 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La dame de chez Maxim" : Cette dame d'autrefois nous met toujours en joie

il y a 13 heures 5 sec
pépites > International
Débordements et violence
Hong Kong : un manifestant blessé par balle et un homme brûlé vif lundi 11 novembre
il y a 14 heures 35 min
décryptage > Economie
Mêmes causes, mêmes effets ?

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

il y a 16 heures 18 min
décryptage > Santé
Techno-Masochisme

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

il y a 16 heures 58 min
décryptage > Economie
(Petite) révolution

Révolution dans la Silicon Valley : les investisseurs américains veulent des entreprises rentables maintenant et pas uniquement des licornes en croissance

il y a 19 heures 14 min
décryptage > Politique
Malédiction

Guillaume Tabard : « La droite devrait s’inspirer de François Mitterrand pour faire renaître LR »

il y a 19 heures 16 min
décryptage > Economie
Commerce et stratégie

Amorce de détente : mais que veulent vraiment obtenir les Etats-Unis de la Chine ?

il y a 19 heures 17 min
© Flickr/mikebaird
Le saviez-vous ? A 50 ans, nous avons trente ans de vieillissement derrière nous !
© Flickr/mikebaird
Le saviez-vous ? A 50 ans, nous avons trente ans de vieillissement derrière nous !
Miroir, mon beau miroir

Pour bien vieillir, une seule solution : s'y prendre dès ses 20 ans !

Publié le 03 août 2012
Le processus du vieillissement commence dès 18 ans. Le docteur Christophe de Jaeger préconise donc de se prendre en charge assez tôt afin d’optimiser sa santé le plus longtemps possible. Extraits de "Nous ne sommes plus faits pour vieillir" (2/2).
Le docteur Christophe de Jaeger est chargé d’enseignement à la faculté de médecine de Paris, directeur de l’Institut de médecine et physiologie de la longévité (Paris), directeur de la Chaire de la longévité (John Naisbitt University – Belgrade), et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe de Jaeger
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le docteur Christophe de Jaeger est chargé d’enseignement à la faculté de médecine de Paris, directeur de l’Institut de médecine et physiologie de la longévité (Paris), directeur de la Chaire de la longévité (John Naisbitt University – Belgrade), et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le processus du vieillissement commence dès 18 ans. Le docteur Christophe de Jaeger préconise donc de se prendre en charge assez tôt afin d’optimiser sa santé le plus longtemps possible. Extraits de "Nous ne sommes plus faits pour vieillir" (2/2).

Qui se sent vieillir à 35 ou 40 ans ? A 50 ans, nous avons trente ans de vieillissement derrière nous ! Trente années de détérioration progressive. On peut se croire très bien à 50 ans, mais sur le plan physiologique, nous avons trente années d’usure derrière nous. Devons- nous attendre d’avoir 20 ou 30 ans de plus pour réagir ? Devons- nous attendre d’être malade pour réagir ? Idéalement, il faudrait commencer à se poser des questions dès 20 ans, moment où l’on est au maximum de ses capacités physiologiques.

Malheureusement, il existe un frein majeur à ce type de démarche : le déni. A 20 ans, on se sent immortel ! La vieillesse n’a pas de sens, tout du moins pour soi. A 30 ans, tout va bien et on est plutôt préoccupé par ses aspirations professionnelles et/ou familiales. A 40 ans, les lignes bougent. On sent bien que son corps change. La peau n’est plus la même. On a besoin de plus de temps pour récupérer. On a besoin de « gérer » son sommeil. La concentration est plus difficile. Le stress fait des ravages. On commence à aller (ou penser aller) chez un médecin, certes pour des broutilles, mais on y va. Heureusement, il n’y a rien de grave et de toute façon, on ne peut pas se le permettre, car le travail nous prend complètement, ainsi que notre famille.

J’ai coutume de dire que nous sommes entre 30 et 50 ans les victimes d’un « holp-up » temporel. Nous ne vivons plus, nous ne décidons plus grand- chose, nous avançons prisonniers de notre environnement social, professionnel, familial. Et puis, un beau jour, voici nos 50 ans. Il s’agira peut-être pour certains de 48 ans et pour d’autres de 56 ans. Les enfants sont partis, on est dans son dernier cycle professionnel avant la retraite, et l’on est face… à soi… et à l’autre, lorsqu’il est toujours là. Le constat est à ce stade souvent amer. La réaction la plus habituelle est alors le rejet, le déni. On travaille encore plus, on va voir ailleurs, on raconte à qui veut bien l’entendre (et sans tromper personne) que l’on est en pleine forme…

Une autre réaction est possible : décider de se prendre en charge, devenir un acteur de son propre vieillissement. Décider de lutter contre ce qui apparaissait encore il y a peu de temps comme inéluctable. Décider d’améliorer, de renforcer son capital santé par des mesures actives touchant son mode de vie, la correction physiologique de ses carences, y compris hormonales, etc. Mais cela nécessite du courage, de la volonté, de l’application… ce qui n’est pas toujours évident à 50 ans ou plus. Alors, beaucoup préféreront renoncer au combat quotidien en se confortant dans l’idée qu’il est impossible de changer son destin biologique. Ils se résigneront à un quotidien dramatique, mais partagé par le plus grand nombre, plutôt que d’entreprendre un combat de chaque jour pour la préservation et l’accroissement de leur capital santé. Face aux enjeux personnels de notre vieillissement et à la passivité du plus grand nombre, je ne peux m’empêcher de penser au naufrage dramatique duTitanic que beaucoup de gens ont encore en tête grâce à l’émouvant film américain réalisé par James Cameron en 1997. Le paquebot coule dans la nuit noire, mais les gens continuent à danser, alors que l’eau glacée arrive à leurs chevilles et que le plancher penche… en espérant un miracle ou plutôt, en plein déni d’une réalité cruelle. D’autres ont lutté, sont parvenus aux chaloupes et à chaque étape, ont augmenté leurs chances de survie. La survie est dans la lutte au quotidien contre cette forme de cancer, qui nous ronge progressivement le corps et l’esprit, qu’est le vieillissement.

Mais a- t-on à 50 ans encore envie de lutter ? Le jeu en vaut- il la chandelle ? L’aspect psychologique est certainement l’une des difficultés majeures dans la quête d’une plus grande longévité en pleine santé. Psychologique, parce que toute une partie de notre être refuse d’y croire et cela correspond à ce besoin de confort que l’on trouve dans les certitudes, même si elles vous conduisent, doucement certes, mais sûrement, au décès. Plus on vieillit, et plus c’est pour nous difficile d’accepter ce qui n’est pas simplement un changement conceptuel, mais une révolution : agir sur son vieillissement, augmenter sa longévité en bonne santé. Il est également de plus en plus difficile d’accepter que l’on n’a pas fait à temps ce qu’il fallait, lorsque l’on ignore qu’il n’est jamais trop tard pour commencer.

____________________________________________

Extrait de "Nous ne sommes plus faits pour vieillir" aux éditions Grasset (9 mai 2012)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

07.

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

01.

Vers une nouvelle crise alimentaire?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

05.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ajar
- 04/08/2012 - 17:14
Les hommes vieillissent
Les hommes vieillissent toujours mal quand ils restent jeunes.
boblecler
- 04/08/2012 - 11:31
J'ai 40 ans, je n'ai jamais
J'ai 40 ans, je n'ai jamais fumé de joint, je bois de l'eau et de temps à autres des sodas et je me porte bien , bien qu'asthmatique, je fais des nuits blanches et je suis content car pour bien vieillir sans stress il faut être content faire son job ou en trouver et se moquer du reste, et être philosophe avec tous les grognons!!!!!
HM_974
- 03/08/2012 - 17:27
La mort au quotidien
Et vivre son temps, sa jeunesse, ses excès !! Le monde devient jour après jour d'une tristesse impressionnante. L'homme ne serait plus qu'une machine à protéger afin de répondre le plus longtemps possible aux "bienfaits" de la consommation. Triste monde, triste média et triste culture. Atlantico, comme beaucoup de médias, n'a aucun recul et publie ce genre d'articles sans analyse. Cela démontre que ce média n'est en fait qu'un gigantesque blog orienté et sans politique éditoriale structurée. Dommage pour eux !