En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 10 heures 23 min
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 12 heures 15 min
pépites > Politique
Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI
Election présidentielle : Marine Le Pen confirme son "envie d'être candidate" en 2022
il y a 14 heures 27 min
pépites > Justice
Dénonciation calomnieuse
Alexandre Benalla a déposé une plainte contre l'association Anticor
il y a 15 heures 57 min
pépites > Politique
Voix sociale et républicaine
Des élus PS et des soutiens d'Emmanuel Macron signent une tribune en faveur de la création d'un "pôle de gauche" dans la majorité
il y a 16 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Le dernier hiver du Cid" de Jérôme Garcin : le chagrin et la piété

il y a 18 heures 30 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
La Nasa a dévoilé les combinaisons des astronautes qui marcheront sur la Lune ; Le système planétaire le plus proche de nous a des propriétés étranges
il y a 19 heures 40 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L'amélioration des conditions de travail de la police passera par la restauration de l'autorité de l'Etat et par une modernisation en profondeur

il y a 19 heures 42 min
décryptage > Finance
Monnaies

Facebook : comment le Libra pourrait bien changer le dollar

il y a 20 heures 14 min
décryptage > Société
Transmission

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

il y a 21 heures 16 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 11 heures 56 min
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 12 heures 43 min
pépites > Politique
Neutralité religieuse
Elections municipales : Bruno Retailleau propose un projet de loi pour interdire les "listes communautaristes"
il y a 15 heures 19 min
pépite vidéo > Europe
Avenir du Royaume-Uni
Brexit : Boris Johnson se résigne à demander un nouveau report
il y a 16 heures 36 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 17 heures 44 min
décryptage > Société
Culpabilisation à grande échelle

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

il y a 19 heures 35 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

il y a 19 heures 41 min
rendez-vous > Science
Atlantico Green
Les recherches prometteuses de chimistes japonais sur de nouveaux matériaux plastiques qui permettent de fixer le CO2
il y a 19 heures 44 min
décryptage > Europe
Bras de fer politique

Jusqu’à quand une poignée de parlementaires britanniques s’opposera-t-elle à l’inéluctable - le Brexit ?

il y a 21 heures 28 sec
pépites > International
Cessez-le-feu
Recep Tayyip Erdogan menace les combattants kurdes en cas de non-respect de l’accord
il y a 1 jour 9 heures
Enfilez votre costume

Batman, Spiderman, Wonderwoman : les super héros sont-ils des modèles dangereux pour les enfants ?

Publié le 25 juillet 2012
Ce mercredi, le dernier épisode de la trilogie Batman, "The Dark Knight Rises" sort au cinéma. Au-delà de la tuerie d'Aurora, de quelle façon les super héros influent-ils sur notre imaginaire ?
Yann Leroux est docteur en psychologie et psychanalyste. Il s'est intéressé comme psychologue à la dynamique des relations en ligne. Auteur de "Les jeux vidéo ça rend pas idiot" et "Mon psy sur internet" éditions fyp tient le blog psyetgeek.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yann Leroux
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yann Leroux est docteur en psychologie et psychanalyste. Il s'est intéressé comme psychologue à la dynamique des relations en ligne. Auteur de "Les jeux vidéo ça rend pas idiot" et "Mon psy sur internet" éditions fyp tient le blog psyetgeek.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce mercredi, le dernier épisode de la trilogie Batman, "The Dark Knight Rises" sort au cinéma. Au-delà de la tuerie d'Aurora, de quelle façon les super héros influent-ils sur notre imaginaire ?

Les super héros sont partout. Les principales figures du panthéon de Marvel et de DC Comics sont régulièrement présentées au cinéma. On les retrouve comme fond d’écrans pour ordinateurs, comme sonneries de téléphone, et bien évidemment dans des jeux vidéo. Cette ubiquité des super héros s’explique par des facteurs économiques et par la psychologie individuelle.

Le fait que l’imaginaire des super héros soit travaillé par des forces économiques n’est pas nécessairement un mal. Wonder Woman doit son existence au désir d’un éditeur de donner aux petites filles américaines un héros aussi puissant que Superman ou Batman. Conçu initialement pour les petites filles, le personnage a largement dépassé son audience initiale et fait le bonheur d’adolescentes et d’adolescents. Il donne aux uns comme aux autres des images de force, de puissance  associées à la féminité et pendant longtemps Wonder Woman a été seule femme dans un monde dominé par des hommes.

Mythifier le monde

Mais le succès que remportent ces films tient également au fait qu’ils remplissent des fonctions psychologiques chez les spectateurs. Dans un monde souvent décrit comme entièrement aux prises avec la technique, les super héros permettent de réintroduire un peu de magie et d’imaginaire.  Ils aident à assimiler une époque riche en changements et sont autant d’outils pour penser, intégrer et traduire dans l’imaginaire les événements marquants du monde. Par exemple, l’attentat du 11 septembre 2001 a donné lieu dès décembre 2001 à des numéros spéciaux dans lesquels le doute, le désespoir, la rage, l’impuissance et la culpabilité des super héros donnent aux lecteurs une image de ce qui a pu être éprouvé à ce moment.

Les histoires de super héros donnent également une figure à des processus internes. En effet, avant d’être des images projetées sur des écrans de cinéma, les super héros sont des images projetées dans les appareils psychiques individuels et collectifs. Comme les contes et les mythes avant eux, dont ils sont souvent une réinterprétation, ils donnent  des appuis pour penser des situations problématiques. Que faire de ses capacités ? Qu’est-ce que vivre une vie pleine ? Comment vivre avec un deuil ? Qu’est-ce qu’être doué ? Qu’est-ce que le handicap ? Avec Spiderman, Batman, Dardevil et tant d’autres, les spectateurs rencontrent à nouveau ces questions. En les voyant au travers des super héros, il leur est plus facile de les penser pour eux-mêmes.

Les super héros sont des hyperboles. L’exagération permet de les situer d’emblée dans le domaine de l’imaginaire et d’inciter à la rêverie. S’enthousiasmer des aventures de héros qui doivent constamment sauver le monde permet de se reposer des dures réalités du quotidien. Disposer de cet espace est important pour les adultes. Il est vital pour les enfants dont le psychisme est en construction. Dans le jeu, dans les activités culturelles comme la lecture, le cinéma, ou les jeux vidéo, les enfants peuvent se reposer un temps du difficile travail d’être soi. Ils sont Superman, l’Homme d’Acier, ou le virevoltant Spiderman à moins qu’ils ne donnent leur préférence au caractériel Wolverine. Etre quelqu’un d’autre, dans le temps du jeu ou de la rêverie, leur permet de faire jouer leurs identifications et participe au travail de construction de leur personnalité.

Enfants et adolescents : deux situations différentes

Les enfants et les adolescents s’intéressent aux super héros pour deux raisons différentes. Les enfants s’y intéressent parce qu’ils emportent avec eux des questions et des problèmes qu’ils rencontrent dans leurs vie psychique.  Les super héros anticipent pour les petits l’image de ce qu’ils seront. Lorsque le temps sera venu, ils seront eux aussi capables de parcourir le monde à grande enjambées, d’atteindre des objets éloignés rien qu’en tendant le bras, de soulever des charges énormes, de conduire de puissants véhicules, de comprendre instantanément les choses les plus complexes, etc. En d’autres termes, pour un enfant, le super héros est l’image d’un adulte. Rêver avec les super héros, c’est alors s’imaginer être bien protégé par un adulte bienveillant.

Pour les adolescents, la chose est quelque peu différente. Ils n’ont plus d’illusions sur les pouvoirs de leurs parents. Le super héros n’est pas une image du futur de l’adolescent. Il est l’adolescent et il s’affronte à un monde d’adultes malveillants ou indifférents.  Comme le super héros, il doit apprivoiser un corps et ses nouveaux pouvoirs, notamment ceux lié à la sexualité. Il doit également faire avec les nouvelles responsabilités que leur donnent leurs nouveaux pouvoirs. Si la phrase de l’Oncle Ben – « De grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités » est si souvent citée, c’est parce qu’elle décrit avec justesse la situation psychologique des adolescents et des jeunes adultes.

Le rôle des parents est essentiel

Si les images et les histoires des super héros présentent aux enfants des enseignements dont ils peuvent tirer quelques bénéfices, le rôle des adultes en général, et des parents en particulier reste essentiel. Ce sont eux qui peuvent, finalement, aider l’enfant à digérer les histoires de super héros en leur donnant l’occasion d’en parler. Là encore, les choses sont différentes selon qu’il s’agisse de petits enfants ou d’adolescents. Si les enfants aiment à jouer les rôles qu’ils ont vu au cinéma ou sur le téléviseur familial, ce n’est pas seulement parce que ces histoires les accaparent trop, mais plutôt parce que cela leur permet de se les approprier profondément. L’intérêt des parents aux jeux de leur enfant lui indique que les fantasmatisations qui y sont liées ne sont pas interdites. Les adolescents privilégient la parole.

Pour les parents, avoir une occasion de partage et de plaisir avec un enfant qui semble tout vivre sur le mode du déplaisir et du rejet est une aubaine qu’il ne faut pas manquer. Les discussions autour de Spiderman ou de Batman permettent de discuter d’une autre façon des pouvoirs et des devoirs de la famille. Le rôle des parents est important parce qu’ils ont à contrôler, en fonction de la connaissance qu’ils ont de leurs enfants, et des interdictions légales, l’accès aux différents médias. Ensuite, parce que la culture populaire joue avec les codes du genre de la littérature enfantine. Une partie du plaisir et de l’intérêt des histoires de super héros est de pouvoir repérer les clins d’œil et les citations. Mais ce plaisir ne peut être atteint que si les codes détournés sont préalablement compris.

S’il y a une question vis-à-vis des super héros, elle est moins dans la question des images de force et de pouvoir que dans la place faite au féminin. Trop souvent encore, les personnages féminins sont réduits à être des objets de désir pour les hommes. Mais les super héros jouent là leur rôle de miroir, car la place de la femme est une question qui se pose à l’ensemble de la société.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Epsilon
- 25/07/2012 - 20:06
@CN13
Non, aujourd'hui la plupart des parents ne savent pas élever un enfant, d'autant plus qu'ils en ont de moins en moins le temps et qu'ils se contentent d'un consumérisme excessif comme toute philosophie de vie. Il a été prouvé que la télé nuit aux jeunes enfants, et pourtant, beaucoup de familles sont affalées devant. Quand aux personnes qui travaillent 50 heures par semaine et délaissent leurs obligations familiales, parfois par choix, n'en parlons pas...Le nombre de malades mentaux et de personnalités déviantes ne fera qu'augmenter, puisqu'en plus dans certaines professions ce sont des profils recherchés parce que "efficaces" (égocentriques, nombrilistes, manipulateurs, absence d'empathie, servilité, rapacité, psychopathie)
CN13
- 25/07/2012 - 16:00
Pas besoin de "héros" pour...
A l'époque des années 1960 à 1980, nous regardions des séries qui n'ont rien à envier sur les violences d'aujourd'hui, et pourtant, cela ne nous a pas influencé à devenir des assassins potentiels.

Beaucoup de parents pour ne pas dire plus de la majorité des parents savent élever et éduquer leurs enfants.
Le reste, à vous de deviner...

Chaque pays a son potentiel d'assassins qui représente les 0,001% de la population et que les médias en font la UNE des journaux. La preuve, il n'y a qu'à regarder les JT des chaînes de télé. C'est clair.
einstein42
- 25/07/2012 - 11:29
au contraire
moi quand j'étais petit je passé mes journées devant des film de super héros et aujourd'hui c'a ma plutôt appris a être généreux sans récompense que a être violent