En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Le chef d’orchestre de cette symphonie fantastique, c’est l’horloger (français) Richard Mille.
ATLANTIC-tac

Le cuivre de Lady Liberty, le sourire d’un LOL et un cristal à 1,5 million d’euros : toute l’actu des montres...

Publié le 06 juillet 2012
... mais aussi un oeuf-montre de très haute joaillerie, une montre intuitive et sans aiguille pour enfants et trois jeunes copains qui lancent une entreprise de montres interchangeables.
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
... mais aussi un oeuf-montre de très haute joaillerie, une montre intuitive et sans aiguille pour enfants et trois jeunes copains qui lancent une entreprise de montres interchangeables.

La statue de la Liberté au poignet

Le cadran a la même patine verte que la robe en cuivre de la statue de la Liberté, à New York. Normal, puisque ce cadran est taillé dans un métal où ont été fusionnés des parcelles de la statue, récupérés lors des restaurations précédentes. Spécialiste des nouvelles « légendes contemporaines » (la conquête de la Lune, le Titanic ou même le volcan islandais), RJ-Romain Jérôme en intègre des fragments dans ses montres, au besoin en transgressant le tabou de la rouille – stabilisée sur les boîtiers. La nouvelle Liberty-DNA reprend la couronne étoilée de la statue, en donnant à la montre un style post-industriel très amusant et parfaitement décalé dans l’univers gourmé de la haute horlogerie genevoise. Le bronze de ce couvre-boîtier à douze rayons se patinera lui aussi dans le temps. La fondation américaine qui gère la statue a été associée à cette hommage de la Suisse horlogère à la liberté...

La première montre des premiers pas dans la vie

La lecture de l’heure est un apprentissage de l’abstraction, puisqu’il repose principalement sur des chiffres (qu’il faut savoir lire et séquencer, sans logique décimale) et sur des rapports d’angle (les aiguilles) qu’il faut savoir décoder. Pour apprendre aux enfants à lire l’heure, la jeune Pam Tim a imaginé une montre intuitive plutôt réussie : pas d’aiguilles, mais des pictogrammes faciles à comprendre sur les moments-clés de la journée. Cette montre est issue de recherches combinées entre le ministère de l'Education nationale français, le laboratoire de psychologie expérimentale de l’université de Tours et Pam Tim : elle a reçu la médaille d’or du fameux concours Lépine de l'innovation de Paris.

 

Un œuf qu’il faut couver du regard

On pourrait écrire sur cet œuf, en pastichant Magritte, « ceci n’est pas un œuf », mais c’est quand même un œuf de très haute joaillerie (250 diamants baguette) et une « montre » – si, si : tout dépend où vous la portez – qui donne l’heure, grâce à une mécanique record du monde dans sa miniaturisation du tourbillon, un dispositif horloger d’ultra-précision, avec une cinquantaine de composants qui ne pèsent même pas deux grammes. L’exercice est de pure virtuosité, le prix stratosphérique et l’usage relativement limité : on reste ici dans la logique des « objets du temps » pour les cabinets de curiosité contemporains. Cette « montre » est une des pièces maîtresses de l’exposition « Unique Timepieces » qui a lieu en ce moment à Londres...

La belle histoire de trois copains étudiants

Il s’ennuyaient en école de commerce et ils ont monté cette junior entreprise pour se dégourdir les neurones. Ils n’ont rien inventé : avant eux, beaucoup de marques avaient créé des montres facilement interchangeables (boîtier, cadran, bracelet) avec plein de couleurs. Eux, ont été plus loin et ils ont imaginé une distribution à la fois sur Internet (classique) et par des réseaux capillaires de proximité (quasiment du « Tupperware » générationnel : les étudiants adorent pour se faire de l’argent de poche). Même la communication a cette naïveté touchante de la nouvelle génération (vidéo à découvrir sur Business Montres Vision). Les trois copains français viennent de s’associer avec une sorte de business angel qui croit à leur concept. Nom de guerre : Bill’s pour Bill’s Technologie. C’est amusant, c’est pas cher, c’est unique, c’est plein d’humour et on en change comme on change de tongs, avant qu’elles soient trop usées, sauf qu’on peut varier les plaisirs tous les jours en mariant les couleurs de l’été.

À quoi ça ressemble, une montre à 1,5 millions d’euros ?

C’est bien simple : on voit à travers, parce qu’elle est « usinée » dans un verre saphir très spécial, qui ne cache rien de la montre et qui est d’une invraisemblable difficulté technique à travailler. À la Renaissance, les premiers orologeurs français taillaient des montres dans des cristaux de roche naturels. On fait mieux avec le verre saphir, coryndon de synthèse dont les propriétés « inrayables » (pas tout à fait celles du diamant) et la dureté (pas tout à fait non plus) sont très recherchées. Le chef d’orchestre de cette symphonie fantastique, c’est l’horloger (français) Richard Mille, qui a la bonté de faire réaliser ses montres par les Suisses – qui n’oseraient jamais se lancer dans un tel délire. Même pour mettre en valeur l’incroyable complexité mécanique de cette RM 056, qui fait aussi chronographe. Au risque d’en choquer certains, il faut savoir qu’il n’y aura jamais que cinq montres de cette série, mais qu’elles sont déjà toutes commandées...

La montre qui fait un LOL toutes les cinq minutes

C’est une des nouveautés les plus amusantes de cette année et elle est lancée par un canal qui n’est pas moins amusant : le crowdfunding (traduction : « financement collaboratif »). Le jeune créateur de LOLwatch, Nicolas Ruchonnet, a eu l’idée d’une montre qui afficherait des LOL (smileys) à la place des heures. Si vous ne savez pas ce qu’est un LOL, demandez à un moins de trente ans de votre entourage. A chaque heure son LOL pour exprimer son humeur ou ses états d’âme. On peut changer facilement le disque amovible de ces LOL, pour d’autres smileys ou pour des heures classiques. (voir la vidéo pour une explication technique). Le lancement se fait par souscription sur un site spécialisé, IndieGoGo, où LOLWatch a deux mois pour trouver 50 000 dollars de commandes, chaque souscripteur s’engageant à acheter de 1 à 5 montres de cette série limitée à 5 000 exemplaires. Ce sera la première montre entièrement 2.0, dans son concept modulaire comme dans sa promotion sur les réseaux sociaux...

Encore plus d’informations sur les montres ?

D’autres actualités sur ceux qui font les montres et sur ceux qui les portent, encore plus de coups de projecteur sur les coulisses de l’horlogerie ? C’est dans Business Montres, le seul média horloger 0 % publicité-100 % liberté...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

03.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

04.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

05.

Le Titanic est-il en train de disparaître définitivement ?

06.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

07.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

03.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

04.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
flogo
- 06/07/2012 - 21:51
Christiaan Huygens
Réveille-toi...ils sont devenus fous...quoique !