En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Peplum
Le château abrite un musée qui étale les différents trésors découverts sous l’eau au fil du temps.
Grand Large
A la découverte de civilisations disparues 2012, la fin du monde approche, faites en le tour !
Publié le 21 mai 2012
Avant de passer dans l’autre monde, autant profiter au maximum de celui-ci. Et pourquoi ne pas partir à la découverte de grandes civilisations du passé désormais disparues ?
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quentin Desurmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avant de passer dans l’autre monde, autant profiter au maximum de celui-ci. Et pourquoi ne pas partir à la découverte de grandes civilisations du passé désormais disparues ?

L’Amanruya, séjour d’un autre temps

Peu d’endroits dans le monde peuvent se targuer de disposer de ruines antiques d’exception ainsi que de paysages à la beauté enchanteresse. La Turquie et sa côte égéenne le peuvent. Ephesus, Priène, Milet, Didymes, des noms qui n’évoquent de nos jours plus grand chose mais qui à une certaine époque évoquaient la grandeur des civilisations grecque et romaine. Ces cités, plus grandioses les unes que les autres, se situent toutes dans la province d’Aydin, en Turquie.

On y admire les temples d’Apollon ou d’Athéna, les Théâtres ou les Agoras, les Gymnases ou les Bains de Faustine… Et c’est magique. Face aux visiteurs, 5 000 ans d’Histoire se dressent, encore fiers et robustes. Les années ont fait leur effet, bien sûr, mais cela n’enlève rien au spectacle offert. Bien au contraire, cela y rajouterait presque même un côté émouvant.

Et c’est dans ce cadre féérique qu’a décidé de s’installer l’Amanruya. Situé sur la cote nord de la péninsule de Bodrum, son nom est évocateur de la beauté qui l’entoure. «Aman» signifie paix en sanskrit tandis que «ruya» est le mot turc pour rêve. Mais un séjour à l’Amanruya ne se résume pas à une visite des ruines antiques environnantes. Depuis, la région a évidemment évolué et de nouvelles richesses ainsi que de nouveaux lieux d’intérêt ont fait surface. Au centre de la baie de Bodrum, s’élève le château de Saint Pierre, bâti au XVe siècle par les Chevaliers de Saint Jean.

Le château abrite désormais un musée qui étale les différents trésors découverts sous l’eau au fil du temps. Bodrum justement, est une ville au sein de laquelle il fait bon vivre. Elle est d’ailleurs la préférée des Turcs dans la région et beaucoup de citadins y passent leurs vacances. Cafés, restaurants et bars s’empilent autour de la marina, point de départ de nombreuses croisières autour des îles grecques. Des croisières qui demeurent le meilleur moyen de découvrir la côte.

Implanté au sommet d’une colline, l’Amanruya, dernier né de la célèbre chaîne d’hôtels Aman Resorts, offre des vues époustouflantes de toutes parts. D’architecture méditerranéenne et ottomane, il semble à la fois respecter et contempler son environnement. Une bibliothèque, une galerie d’art ou encore un «terrace and wine lounge» sont également mis à dispositon. Entre culture et paysages de rêve, ce séjour en Turquie est une expérience peu commune.

Techniquement

Style : Hôtel 5 étoiles
Chambres : 36 cottages (75m²) avec piscine et jardin privés
Quatre restaurants avec vue sur la mer (inspiration continentale, asiatique et turque)
Une piscine de 50 mètres
Période favorable : Avril à octobre
Enfants : pas de limite d’âge
Date d’ouverture : décembre 2011
Activités : Excursions, tennis, SPA, voile, pédalo…
Localisation : Au sud-est de la côte égéenne, sur la côte nord de la péninsule de Bodrum, dans la Baie de Mandalya. 
Prendre l’avion d’Istanbul à Bodrum, puis transfert en voiture jusqu’à l’hôtel (30 minutes).

(Cliquez sur la carte pour l'agrandir)

Amazing Amazonie !

La forêt amazonienne est une région du monde qui passionne et intrigue à la fois. Géante, magnifique mais aussi sujette à la déforestation, elle demeure, pour beaucoup, une inconnue. Mais peut-on s’y rendre sans danger et en s’immergeant totalement en son sein sans risquer quelque dégradation que ce soit ? Avec le Cristalino Lodge, la réponse est oui.

Car ce lodge, situé dans la partie Sud de l’Amazonie reconnue pour sa biodiversité importante, offre une réelle immersion dans l’écosystème amazonien. Le Cristalino lodge a en effet un objectif : celui d’aider les visiteurs à vivre une expérience grandiose en Amazonie. Tout en s’instruisant sur l’environnement et son importance au quotidien. Apprendre, c’est là toute la différence entre ce lodge et les autres en Amazonie. Comme les autres, le Cristalino dispose de guides passionnés et amoureux de la nature. Comme les autres, ces guides aiment partager leur savoir et leur respect pour la nature. Mais à la différence des autres, le Cristalino est le repère des plus grands spécialistes de l’Amazonie.

De nombreux scientifiques résident en effet régulièrement au lodge. Pourquoi ? D’abord parce que le Cristalino soutient de nombreux projets de recherche. De nombreux spécialistes ou étudiants viennent ainsi enrichir leurs connaissances. Mais aussi parce que l’emplacement du Cristalino est unique. La nature y est ainsi omniprésente et magistrale. Le Cristalino State Park protège une zone de 184 900 hectares et abrite, entre autres, le tiers des 1 800 espèces d’oiseaux, de papillons, de capybaras et de singes du Brésil. Sa tour d’observation, haute de 50 mètres est ainsi une bénédiction pour l’observation des différentes espèces et plus particulièrement des oiseaux. Au contact de spécialistes, cette expérience devient passionnante.

Ce séjour est d’autant plus hors du commun qu’il est d’un confort rare tandis que l’établissement est géré selon les principes du développement durable. Ici, télévision et internet sont proscrits. L’eau est chauffée grâce à des panneaux solaires, les eaux usées sont traitées…Bref, en matière d’écotourisme, difficile de faire mieux que le Cristalino. Les bungalows, eux, ont été construits de façon à promouvoir le contact rapproché entre les visiteurs et la nature. Les salles de bain sont ainsi en extérieur mais restent tout à fait confortables. Le lodge dispose d’un restaurant convivial ainsi que d’un bar, servant de délicieux plats régionaux et des apéritifs, notamment la fameuse caipirnha.

A travers la forêt ou sur l’eau, les excursions sont quotidiennes. Débutants ou expérimentés, chacun y trouve son compte. Et repart de son séjour au Cristalino Lodge avec des images plein les yeux et des souvenirs plein la tête.

Techniquement :

Style : Camp de luxe en pleine forêt amazonienne
Nombre de chambres : 17 dont 5 bungalows privés
Période favorable : Avril à octobre
Enfants : pas de limite d’âge
Activités : Excursions, observation de la faune et de la flore depuis une tour de 50 mètres de haut, canoë…
Localisation : à 30 minutes d’Alta Floresta, dans l’État du Mato Grosso, au Brésil. Accessible par air ou mer depuis Cuiaba.

(Cliquez sur la carte pour l'agrandir)

 

La fin du monde approche, voyagez !

M-7 avant la fin du monde. Dans sept mois, l’humanité toute entière s’éteindra. Du moins c’est ce qu’a prédit le peuple maya il y a plusieurs siècles. Chacun s’y prépare donc à sa manière. Les pays arabes font leurs révolutions, les Grecs s’apprêtent à sortir de l’euro tandis que les Français ont choisi d’en avoir un aperçu quelques mois à l’avance en élisant un nouveau président. Le 21 décembre prochain, c’est l’apocalypse qui devrait s’abattre sur Terre provoquant un changement radical à l’échelle mondiale. Sans que quiconque ne puisse rien y faire. Rien du tout ? Pas d’accord. Avant de passer dans l’autre monde, autant profiter au maximum de celui-ci. En profiter, c’est en faire le tour pour en apprécier la moindre parcelle. Alors, commandez un Falcon 900 et partez à la découverte de grandes civilisations du passé désormais disparues.

Pour entamer ce tour du monde de la meilleure manière, mieux vaut commencer par quelque chose de rare. Pour cela, la civilisation étrusque semble toute indiquée. Encore méconnu de nos jours, ce peuple a vu le jour vers 1 100 av. J.C., au début de l’âge de fer. Originaires d’Asie Mineure, ils n’ont laissé que peu de traces mais les vestiges de magnifiques cités subsistent en Etrurie, comme celle de Tarquinia, et valent le détour.

Puis direction la Grèce car si le pays existe encore, provisoirement au regard de l’évolution des événements, la civilisation des Grecs Anciens a bel et bien, elle, disparu. A l’époque, le territoire est formé de plusieurs villes indépendantes qui s’unissent sous une même bannière. Reconnue pour sa démocratie, la Grèce ancienne a connu la construction de monuments et de temples majestueux comme le Parthénon, toujours debout aujourd’hui.

Momies, pharaons, et pyramides attendent les tourdumondistes dans leur prochaine étape. L’Egypte, son Nil, son Sphinx… Tous ont été témoins de l’évolution d’une des plus grandes civilisations que la Terre ait connue. Révolutionnaires, les Egyptiens sont à l’origine des mathématiques et possédaient une richesse culturelle incomparable à l’époque. Source de fascination des siècles après sa disparition, l’Egypte est une étape incontournable dans tout tour du monde qui se respecte, et encore plus lorsque le thème de celui-ci tourne autour des civilisations disparues.

Moins connus que leurs deux prédécesseurs, les Nabatéens ont occupé le territoire actuel de la Jordanie au VIe siècle av J.C. Peuple de nomades, les vestiges de leur civilisation ont survécu jusqu’à notre époque grâce aux célèbres tombeaux et monuments taillés dans la roche de la capitale Raqmu, rebaptisée Petra lors de l’occupation romaine.

Qui dit tour du monde dit étapes aux quatre coins de la planète. Pour découvrir l’Asie du sud-est, c’est la civilisation khmer qui se chargera de faire rêver les voyageurs. L’Empire khmer est communément représenté par la cité d’Angkor, fondée par le roi Jayavarman au Cambodge, au IXe siècle. L’Empire s’étend, à son apogée, de la Birmanie au Siam. Classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco, Angkor a connu l’un des déclins les plus méconnus de l’histoire de l’humanité. Une occasion pour chacun de se faire son avis au fil de son approche de cette civilisation surprenante.

Retour en Europe ensuite, pour découvrir en profondeur un des peuples de légende des siècles passés, le peuple viking. Guerriers redoutables venus de Scandinavie, les Vikings ont fait régner la terreur sur le continent européen du VIIIe au XIe siècle. Supérieurs sur les mers grâce à leurs fameux drakkars, ils ont combattu à peu près partout en occident, de l’Islande au sud de l’Italie, et ont continué à influencer l’Europe jusqu’au Moyen-Age grâce à leur implantation en Normandie ou en Sicile.

Enfin la civilisation celte marquera le terme du périple en Europe. Ce peuple, originaire des abords du Rhin et du Danube s’est exporté au fil de ses conquêtes. De l’Irlande à la Mer Noire, les Celtes ont conquis un vaste territoire, sans jamais en faire un empire. Très inspirés par l’art de la guerre et les druides, leur déclin est venu progressivement, de l’avènement de Jules César aux invasions barbares. Repoussés de toute part, ils ont finalement trouvé refuge en Bretagne, au Pays de Galles, en Ecosse et en Irlande.

Et ce tour du monde un peu particulier s’achèvera chez ceux qui l’ont initié. Annonciateurs de la fin du monde, les Mayas ont surtout marqué l’histoire par leur déclin au moment de l’invasion espagnole. Originaires du Guatemala et du Honduras, ils sont apparus aux alentours de 1 500 av J.C. Parmi les innombrables merveilles que renferme cette civilisation, Chichén Itza est certainement la plus incroyable de toutes. Cette cité, dont les ruines sont aujourd’hui un attrait touristique majeur dans la région, a été désignée comme l’une des sept merveilles du monde après un vote organisé par la New Seven Wonders Foundation.

 

En somme un tour du monde différent des habituels circuits touristiques mais qui donnera au moins l’impression d’avoir connu quelque chose d’unique avant la fin du monde !

Un week-end so charming

Non, ce n’est pas la peine de traverser la moitié du globe pour retrouver des plages de sable blanc et des eaux turquoises. Il suffit de faire une heure d’avion direction le bout de la Cornouaille et les îles Scilly. Ces îles bénéficient des effets du Gulf Stream, le fameux courant maritime qui maintient la douceur des climats occidentaux. Dernière étape européenne des tourdumondistes, les îles Scilly ne sont grandes que de 17 km² mais offrent une expérience unique dans cette partie du monde.

Et ça vaut vraiment le détour. Le Star Castle Hotel et son mélange d’esprit british et d’exotisme en particulier. Nous avions à notre disposition un zodiac, pour nous promener d’îlot en îlot. L’approche de la colonie de phoques fut un moment inoubliable. Et nos ballades pédestres au milieu de ces jardins anglais, quel bonheur !

Une parenthèse pour un week end comme on en voudrait 52 fois par an !

Arnaud Gosset-Grainville,
Président de GOSSET GRAINVILLE FAMILY OFFICE

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
02.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
05.
Cette fâcheuse addiction du monde contemporain à la pornographie émotionnelle
06.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
07.
Notre-Dame et Gilets jaunes : le week-end à hauts risques d'Emmanuel Macron
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
o.icaros
- 21/05/2012 - 14:13
On se demande ce que cet
On se demande ce que cet article, publicité gratuite pour le tourisme turc, vient faire ici, entre le sommet de l'Otan et la création du nouveau gouvernement!!!
Probablement un habitué de la rue d'Ankara où son Excellence ne reçoit pas qu'avec des Ferrero Rocher!!!!!!!
ZOEDUBATO
- 20/05/2012 - 16:21
Avec les accords de la Gauche et de T.RAMADAN
Il va falloir rajouter la France à la liste des civilisations perdues