En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

05.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

06.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

07.

Pierre Manent : "Nous souffrirons longtemps de la passivité qu’a imposé le gouvernement aux Français avec le Covid"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Insécurité
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 2 min 49 sec
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 36 min 25 sec
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 1 heure 17 min
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 2 heures 7 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 2 heures 36 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

il y a 2 heures 43 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 16 heures 6 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 17 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 20 heures 39 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 21 heures 47 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 32 min 25 sec
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 54 min 37 sec
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 1 heure 29 min
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 2 heures 14 min
décryptage > Europe
Capital politique en jachère

2020, l'année où l'Union européenne conserva l'approbation d'une majorité d'Européens contre vents et marées... sans rien savoir en faire

il y a 2 heures 40 min
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 15 heures 34 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 17 heures 13 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 19 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 21 heures 1 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 22 heures 7 min
Atlanti Culture

"Les Roses fauves" de Carole Martinez : les femmes attirent et piquent autant que les roses... un conte envoûtant, merveilleux et cruel

Publié le 29 octobre 2020
Carole Martinez a publié "Les Roses fauves" aux éditions Gallimard.
Didier Cossart pour Culture Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Didier Cossart est chroniqueur pour Culture Tops
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Carole Martinez a publié "Les Roses fauves" aux éditions Gallimard.

"Les Roses fauves" de Carole Martinez

Gallimard, parution en juin 2020 - 346 p. - 21€

 

RECOMMANDATION
Excellent


THEME
Carole Martinez nous dévoile des  secrets de mères agonisantes, griffonnés sur des bouts de papiers qui sont enfermés pour l'éternité à l’intérieur de petits coussins brodés en forme de coeur. Ces coeurs se transmettent de filles en filles avec interdiction de les ouvrir mais un jour l’un d’entre eux, un vieux coeur usé jusqu’à la corde, se déchire et laisse échapper son histoire. Ce coeur mutilé se trouvait avec d’autres dans une vieille armoire de mariage, chez la postière boiteuse d'un petit village breton où Carole Martinez s’est réfugiée pour chercher de la matière pour son prochain roman. Et de la matière, elle en trouvera! ou alors c’est le roman qui engloutira l’écrivain dans un buisson de roses au parfum capiteux?  

 

POINTS FORTS
Avec sa belle écriture envoûtante Carole Martinez a le don des conteuses d’autrefois. Pour qu’un conte tienne en haleine le lecteur il faut qu’il soit mystérieux, merveilleux et cruel à la fois ce qu’elle réussit avec brio comme dans ses précédents romans.

 

POINTS FAIBLES
Le lecteur se perd une peu dans ce roman à tiroirs. Ainsi pour le même prix on peut reprendre le livre et découvrir d’autres histoires !

 

EN DEUX MOTS
Encore des histoires de femmes! Chacune racontant ses souvenirs sur des bouts de papier que personne ne lira. A l’image des grands papillons de la nuit, est-ce le destin de l’homme de disparaitre après avoir merveilleusement fécondé la femme ? Alors il ne restera plus que des femmes vieillissantes babillant dans la salle commune d’un EHPAD ou d’un bureau de poste. Finalement elles seront bien contentes qu’un bel homme bien vivant vienne les faire rêver ! 

 

UN EXTRAIT
J’ai séquestré un grand paon femelle, et tant que ma captive sera vierge, elle attirera tous les mâles des environs.  Des mâles animés par leur seul désir et capablent de sentir son parfum à des kilomètres à la ronde.  Des mâles mobiles, immenses et éphémères. Des insectes exclusivement dévolus à la reproduction, anatomiquement incapables de se nourrir, des créatures dont l’unique obsession est de suivre la trace d’une femelle si lointaine soit-elle, de voler sur leurs réserves jusqu’à elle, de se trouver une partenaire à féconder et de jouir peut-être en expirant. Et encore, ce n’est pas certain, la nature est économe, et il n’est pas utile qu’ils y trouvent satisfaction. Sauf si le souvenir de ce plaisir résiste à la mort et qu’il passe dans la génération suivante, poussant ses fils à se sacrifier à leur tour. (p.166)

 

L'AUTEUR
Carole Martinez commence fort en 2007 avec son premier roman Le Coeur cousu qui obtient le prix Renaudot des lycéens. Puis en 2011 c’est encore les lycéens qui la consacre au Goncourt avec Le Domaine des murmures. Carole Martinez est née en 1966, par conséquent elle a encore beaucoup de temps devant elle pour continuer à nous émerveiller avec ses contes.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires