En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
ça vient d'être publié
light > Société
Une heure de couvre-feu en plus !
Tout ce qu'il faut savoir sur le changement d'heure (eh oui, c'est ce weekend !)
il y a 6 heures 52 min
pépites > Politique
Voix de gauche
François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"
il y a 7 heures 30 min
pépites > Religion
Réforme
Le CFCM veut améliorer la formation des imams et mettre sur pied un plan anti-radicalisation
il y a 10 heures 13 min
décryptage > Politique
Indirect

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

il y a 11 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les entrepreneurs de légende français" : les trajectoires d’une large palette d’entrepreneurs français retracées avec brio

il y a 12 heures 13 min
décryptage > Education
D'un autre temps

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

il y a 14 heures 59 min
décryptage > Santé
Danger

Notre cerveau préfère les histoires qui finissent bien, nous devrions pourtant nous en méfier

il y a 15 heures 9 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite
il y a 15 heures 31 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 16 heures 9 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseils à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 16 heures 16 min
pépite vidéo > Politique
Concours de punchlines
"Quelles sont vos propositions ?" Olivier Véran s'agace face aux députés
il y a 7 heures 12 min
pépites > Terrorisme
Glacant
Professeur décapité : le tueur a cherché d’autres cibles sur les réseaux sociaux
il y a 9 heures 14 min
pépites > Justice
Justice
Conflit d'intérêt : Eric Dupond-Moretti écarté de l'enquête visant le PNF
il y a 10 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Inhumain" : De la bande dessinée à grand spectacle, mais...

il y a 12 heures 8 min
décryptage > France
Faut que ça saigne

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

il y a 14 heures 51 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit
il y a 15 heures 7 min
décryptage > Education
Témoignages

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

il y a 15 heures 21 min
décryptage > International
A l’insu de son plein gré ou non

Donald Trump a un bilan majeur en matière de politique étrangère et voilà pourquoi

il y a 15 heures 35 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 16 heures 13 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 16 heures 17 min
© DR / Nasa
Jupiter Nasa
© DR / Nasa
Jupiter Nasa
Univers

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

Publié le 23 septembre 2020
Avec Anna Alter
La Nasa a dévoilé, dans un message publié sur Twitter, une des plus belles photos de Jupiter prises jusqu’à présent. Elle a été immortalisée par le télescope spatial Hubble le mois dernier.
Anna Alter
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anna Alter est journaliste et écrivain. Docteur en astrophysique, elle a été journaliste à Science et Vie, à l'Evènement du jeudi, grand reporter à Marianne et rédactrice en chef adjointe de La Recherche. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Nasa a dévoilé, dans un message publié sur Twitter, une des plus belles photos de Jupiter prises jusqu’à présent. Elle a été immortalisée par le télescope spatial Hubble le mois dernier.
Avec Anna Alter

Atlantico.fr : La NASA vient de publier cette nouvelle photo de Jupiter. Pourquoi cette planète du système solaire nous fascine-t-elle tant ? Est-ce que Jupiter a encore des secrets à nous révéler ?

Anna Alter : Jupiter n’est peut être pas la plus belle des planètes, mais c’est sans aucun doute la plus grosse du système solaire. Il s’en est fallu de peu pour qu’elle devienne une étoile, enfin astronomiquement parlant, parce qu’elle a sacrément manqué de masse pour allumer des réactions nucléaires dans son cœur et briller comme notre Soleil dans la société céleste. Si elle avait pris plus de poids au moment de la formation, nous ne serions sans doute pas là pour en parler : la face du monde en aurait été changé, il y aurait eu deux astres brillants qui auraient rivalisé d’éclats dans le ciel, les jours et les nuits en auraient été perturbés sur Terre et tous les processus qui ont conduit à la vie ne se seraient pas enclenchés, en tout cas pas de la même façon, à la même vitesse, dans le même ordre et l’intelligence ne se serait probablement pas développée dans ce système binaire. Mais comme dit un dicton populaire avec des si on mettrait Paris en bouteille et on est là et bien là, et nous pouvons pendant la Fashion Week lever les yeux en direction du  Sud et voir Jupiter parader au-dessus de l’horizon, bien visible à l’œil nu. Depuis le 14 juillet, c’est un feu d’artifice, la géante arrive en début de soirée et ne se couche pratiquement pas de la nuit, se détachant sur la voûte étoilée, plus brillante que tous les astres du voisinage, seule Venus en débarquant au petit matin lui dame le pion.  Moins punk que Saturne avec ses anneaux qui est également présent cet automne dans le ciel nocturne et fait pâle  figure à côté, elle aussi mais ils sont très discrets et à la surprise générale n’ont été découverts  qu’en 1979 par la sonde Voyager 1. Le télescope spatial Hubble qui a fêté ses 30 ans d’orbite, toujours en fonctionnement, la surveille en quasi permanence et envoie des images inédites de sa « robe » colorée avec une Grande tâche rouge sous la taille, brodée de festons apparemment qui sont tissés en nuages.  C’est que la météo là-haut est agitée. Il fait frisquet. Les nouvelles données annoncent la survenue dans l’hémisphère nord aux latitudes moyennes d’une tempête qui apparaît sous la forme d’une marque blanche, étirée et brillante, se déplaçant à 560 kilomètres heure. Pour l’heure, c’est une broutille en comparaison de  la légendaire Grande tâche rouge au centre de laquelle les vents soufflent à plus de 700 km / h. Observée pour la première fois par l’astronome français Jean-Dominique Cassini* en 1665, cet anticyclone qui s’étale sur plus de 15 000 kilomètre, dure depuis des lustres mais a tendance à rétrécir et pourrait disparaître d’ici quelques dizaines d’années. En attendant, elle a une couleur grenat très contrasté, avec en dessous une petite tâche plus récente dont la teinte évolue vers le rouge…Alors à vos lunettes d’amateurs. 

*Une maison d’édition spécialisée dans les ouvrages de vulgarisation porte son nom https://store.cassini.fr

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 24/09/2020 - 10:25
En tous cas, c'est très beau et cela nous
change de ce Jupiter apparu depuis 2017.
Le gorille
- 24/09/2020 - 04:11
Et puis une phrase "punk"
Je ne sais pas ce que veut dire "punk". D'abord ce n'est pas un mot français, ensuite je ne vois quelle caractéristique de ces astres ce mot chercherait à mettre en valeur (si du moins c'est une valeur), enfin, en astronomie, on évite le langage de la rue. Quand on regarde les étoiles, l'esprit s'élève et quitte le terre à terre. On oublie la bassesse de la condition humaine.
Le gorille
- 23/09/2020 - 20:09
Phrase difficile
Je cite : "Moins punk que Saturne avec ses anneaux qui est également présent cet automne dans le ciel nocturne et fait pâle figure à côté, elle aussi mais [ils] sont très discrets et à la surprise générale n’ont été découverts qu’en 1979 par la sonde Voyager 1. " Quel est l'antécédent de [ils], que j'ai mis entre crochets ? Doit-on comprendre que, par une ellipse, vous voulez suggérer ou rappeler l'existence d'anneaux autour de Jupiter ? Merci d'avance pour votre votre réponse.