En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

03.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

04.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) confirme l’illégalité de la publication d’enregistrements de Mme Bettencourt par Mediapart

05.

Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres

06.

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

07.

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

01.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Trump, le plus détesté des présidents mais celui qui a fait une des politiques les plus profitables à tous les Américains

04.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

05.

Diam's bientôt de retour, Alain Chabat bientôt papy; Grand froid entre Charlène & Albert de Monaco, grand frais entre Emmanuel Macron & sa famille; Divorce imminent chez les Kardashian West; Ben Affleck se gave de doughnuts, Laura Smet prend un coach

06.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

01.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

04.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

05.

La grande épuration : mais pourquoi la Silicon Valley se comporte-t-elle comme si elle voulait donner raison aux complotistes à la QAnon ?

06.

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 3 heures 56 min
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 8 heures 34 min
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 9 heures 23 min
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 10 heures 5 sec
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 10 heures 38 min
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 11 heures 15 min
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 11 heures 44 min
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 12 heures 24 min
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 12 heures 45 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 13 heures 11 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 6 heures 54 min
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 8 heures 47 min
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 9 heures 44 min
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 10 heures 16 min
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 10 heures 52 min
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 11 heures 33 min
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 11 heures 47 min
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 12 heures 42 min
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 12 heures 51 min
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 13 heures 12 min
L'effroyable vérité Bruno Riondel communisme
L'effroyable vérité Bruno Riondel communisme
Atlanti Culture

"L’effroyable vérité, Communisme, un siècle de tragédies et de complicités" de Bruno Riondel : une somme courageuse pour dénoncer les massacres d’une idéologie à laquelle nombre d’intellectuels français ont adhéré

Publié le 03 septembre 2020
Bruno Riondel a publié "L’effroyable vérité, Communisme, un siècle de tragédies et de complicités".
François Garçon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Garçon est chroniqueur pour Culture-Tops et avocat au Barreau de Paris. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Riondel a publié "L’effroyable vérité, Communisme, un siècle de tragédies et de complicités".

"L’effroyable vérité, Communisme, un siècle de tragédies et de complicités" de Bruno Riondel

L’Artilleur/Toucan, 796 pages, 25 €

 

RECOMMANDATION
Excellent


THEME
Des crimes abominables du nazisme, nous savons aujourd’hui pratiquement tout. En revanche, sur le communisme, d’une identique abjection, l’état des lieux reste encore largement imprécis. L’effroyable vérité revient sur chacune des terres de massacres et montre que, chaque fois, ces crimes étaient inscrits dans le projet même de ses promoteurs. Quant à la France, elle tient solidement sa place, non dans les massacres mais dans la propagation et le culte de cette escroquerie meurtrière.

 

POINTS FORTS 
L’ouvrage est un inventaire de bonne facture sur les horreurs communistes. Le pluriel est justifié tant sont nombreuses les expériences nationales qui, au nom du bien commun, de l’émancipation des hommes et de l’éradication des inégalités, tournent immédiatement aux massacres de masse, aux déportations et à l’anéantissement de toutes les libertés. Les promoteurs de cette idée folle qu’est le communisme se distinguent par leur haine du pragmatisme, leur autoritarisme centralisateur, leur arrogance, celle d’une avant-garde décidée à ne plus jamais lâcher les rênes de l’Etat, une fois celui-ci conquis.

Bruno Riondel énumère la fabuleuse productivité génocidaire du communisme, capable, sous tous les climats et tout au long du 20ème siècle, de terroriser et massacrer ses populations. En cela, le communisme est incontestablement « supérieur » au nazisme, dont la machine criminelle n’a fonctionné à plein –la solution finale-  qu’entre la conférence de Wannsee (janvier 1942) et la chute du Reich, trois ans plus tard. Malgré un bilan d’une centaine de millions de morts, le communisme poursuit sa marche folle. Il n’est que d’écouter ceux qui, dans nos médias ou dans les assemblées élues, se réclament de cette idéologie démente pour comprendre que le ventre de la bête est toujours fécond. Sinon, ajoute l’auteur, comment comprendre les juteuses trajectoires professionnelles de tous les anciens communistes ou gauchistes français, passés du lancé de pavé à la table des puissants ? Comment expliquer qu’un nomenklaturiste comme Alain Minc ne puisse s’empêcher de rappeler, chaque fois que le micro lui est tendu, que son père était communiste, et que lui en tire fierté ? L’ouvrage fait ainsi la part belle aux intellectuels et hommes politiques français qui, de Lionel Jospin à Mélenchon, célèbrent la beauté de l’idéal communiste, aveugles qu’ils sont -ou étaient- à la machine criminelle qui agit en son nom. 

Compte-tenu du petit nombre d’historiens qui, en langue française, ont osé braver l’interdit de dénoncer les crimes du communisme, cette somme est fort bienvenue.

 

POINTS FAIBLES
Beaucoup de ce à quoi fait référence l’auteur, les massacres massifs perpétrés par les communistes avant et pendant leurs interminables exercices du pouvoir, est connu. 

 

UN EXTRAIT 
« Le communisme fut bien l’ennemi le plus acharné à détruire les peuples qu’il prétendait libérer, et les hommes, les femmes, les enfants, les vieillards, mais aussi les bourgeois, les paysans, les ouvriers, les clercs et les intellectuels furent indistinctement terrorisés, pourchassés et massivement exterminés pour créer l’arasement social nécessaire à l’établissement de l’ordre nouveau » (page 184/185)

 

L'AUTEUR
Historien de formation, Bruno Riondel, qui est professeur en classes préparatoires, n’occupe pas un poste dans une université française. Parce qu’il n’a jamais eu à présenter son passeport de bonne conduite idéologique pour briguer une chaire dans l’enseignement supérieur, et donc à montrer patte blanche à un comité de pairs, il parle avec une grande liberté d’un sujet qui reste embarrassant : le communisme comme entreprise cannibale conduite par des génocidaires.

Du communisme, le père de l’auteur, fait prisonnier par les Viêt Minh après Dien Bien Phu, en expérimenta doublement la scélératesse : d’une part, en raison des traitements inhumains subis comme prisonnier de guerre dans les geôles vietnamiennes ; d’autre part, pour avoir subi les méthodes de rééducation que venaient administrer, sur place, des communistes français en mission commandée. Souvenons-nous de l’affaire Georges Boudarel, qui n’éclata qu’en 1991. L’auteur rappelle que 278 des 320 prisonniers du camp que dirigeait le communiste français seraient morts, par suite des traitements qu’il leur avait infligés.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 04/09/2020 - 19:07
...sans même toucher l'autre
comme disait le gauchiste Chirac. La Gauche est vaccinée, blasée, tartufe, simulatrice... et s'est persuadée, une fois pour toute, d'avoir œuvré pour le bien de l'Humanité ! Lancez le chœur des Vierges, SVP !
gerint
- 04/09/2020 - 08:55
On avait déjà le livre noir du communisme
De Courtois