En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

04.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

05.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

06.

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

07.

Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 2 heures 35 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 4 heures 14 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 7 heures 7 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 8 heures 15 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 8 heures 56 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 9 heures 28 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 9 heures 54 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 11 heures 10 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 11 heures 18 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 11 heures 42 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 3 heures 15 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 4 heures 29 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 7 heures 12 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 8 heures 33 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 9 heures 5 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 9 heures 46 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 10 heures 53 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 11 heures 18 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 11 heures 41 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 11 heures 43 min
Gwenaële Robert Never Mind
Gwenaële Robert Never Mind
Atlanti Culture

"Never Mind" de Gwenaële Robert : une fresque historique dramatique et émouvante, attentat manqué contre Bonaparte, Premier consul, et destinée exceptionnelle de l'un de ses auteurs

Publié le 01 septembre 2020
Gwenaële Robert publie Never Mind aux editions Robert Laffont.
Anne Jouffroy pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne Jouffroy est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gwenaële Robert publie Never Mind aux editions Robert Laffont.

"Never Mind" de  Gwenaële Robert

Robert Laffont, collection Les Passes-Murailles 350 pages 20 €

 

RECOMMANDATION
Excellent

 

THEME
Paris 1800, le Consulat. Les cendres de la Révolution fument encore et tous les Français ne considèrent pas le Premier consul comme un homme providentiel. Les temps sont incertains, toutes les espérances animent les partis politiques. Les jacobins rêvent d'une république et les royalistes souhaitent le retour des Bourbon. Les complots et les tentatives d'attentats contre Bonaparte s’enchaînent. Fouché, ministre de la police, traque les « anarchistes » jacobins et les monarchistes complotistes.

Rue Saint-Nicaise le soir du 24/12/1800, Bonaparte en route pour l'opéra échappe à un attentat chouan organisé par trois Bretons, le chevalier Joseph de Limoëlan, Carbon et Saint-Réjant. Une charrette attelée contenant un tonneau rempli de poudre explose juste après le passage de la voiture du Premier consul. Cette

« machine infernale » fait de nombreuses victimes; dont une petite vendeuse de légumes de la rue Richelieu immolée sciemment par Saint-Réjant. Celui-ci lui demande, moyennant quelques sous, de venir rue Saint-Nicaise tenir la bride de la jument pour que l'attelage reste bien en place sur la chaussée jusqu'à...son retour ! Cette initiative soudaine de Saint-Réjant sauve Bonaparte. Guetteur au coin de la rue Saint-Nicaise, Limoëlan est pétrifié par la vision inattendue de la fillette à côté   de la charrette. Il ne lève pas le bras comme convenu pour annoncer l'arrivée de la voiture consulaire et Saint- Réjant allume la mèche en retard.

 Carbon et Saint- Réjant seront guillotinés. Limoëlan caché dans des souterrains échappe à la police de Fouché, se convertit, et gagne l'Amérique où il est ordonné prêtre en 1812 sous le nom de l'abbé Picot de Clorivières. À Georgetown, on le surnomme Never Mind (ce n'est pas grave) car il répond doucement ainsi aux paroissiens qui lui confient leurs problèmes ou leurs erreurs. Ce qui signifie pour ce homme rongé de remords de l'attentat mais sauvé par la miséricorde divine que ce n'est pas grave car « tout est Grâce ». Il meurt à 58 ans le 29 septembre 1826 à Georgetown -où il est encore de nos jours vénéré comme un saint.      

Un des thèmes de ce roman est la mise en balance de la rédemption de Limoëlan et de la justice selon Fouché, attaché à satisfaire Bonaparte. L’élévation spirituelle de Limoëlan le libère peu à peu de son crime mais l’ambition de Fouché le conduit à s’enfoncer dans le crime. En effet, une répression aveugle suit cet attentat. Les arrestations arbitraires se multiplient et emportent des familles dans le tragique de l’Histoire.

 Gwenaële Robert évoque, bien sûr, Napoléon ainsi que, au passage, Talleyrand, le duc d'Enghien, Joséphine, et met en scène la vie de petites gens qui ne mesurent pas toujours l'ampleur des événements politiques dont ils risquent d'être victimes.

 

POINTS FORTS 
Le style vif et la narration bien rythmée : 65 courts chapitres s'enchaînent en une sorte de diaporama des années 1800/1801 (comme par exemple : retour des émigrés, muscadins au Bal des Victimes, offices religieux clandestins, indicateurs de Fouché, cohorte d’innocents déportés aux Seychelles et aux Comores).
La verve romanesque sensible, captivante du récit.
La photo de la sépulture du père Joseph Picot de Clorivières à Georgetown et la traduction de la superbe épitaphe inscrite sur la pierre tombale.

 

POINTS FAIBLES 
Je n'en vois aucun.

 

EN DEUX MOTS
En guise de préambule, Gwenaële Robert nous avertit : «  Ce livre est un roman. S'il s'appuie sur des faits réels et si la destinée de Joseph de Limoëlan est, pour ce qu'on en sait, conforme à celle relatée dans ce texte, il ne saurait prétendre à la rigueur des livres d'histoire et autres ouvrages à caractère documentaire ».      Certes Never Mind n'est pas un essai mais il s'agit d'une œuvre littéraire précisément documentée; et qui, comme toute bonne littérature, s'attache à donner chair aux évènements et à sonder les sentiments des personnages. D'après Gwenaële Robert, seules quelques histoires individuelles imaginées à partir de noms cités dans les minutes du procès de l'attentat sont romanesques.

 

UN EXTRAIT 
-  Il [Fouché] garde un souvenir amer de leur entrevue, la veille, quand, au retour de l'opéra, le Premier consul l'a fait appeler au palais. En rentrant dans son bureau, il ne s'est pas départi de son sourire finement moqueur. Bien sûr, il savait tout. L'attentat, les victimes, les morts, la gamine à la charrette...ça ne l'a pas ébranlé. C'est une chose fâcheuse, certes, mais impossible à prévoir, a-t-il commenté d'un ton calme. Bonaparte, lui, fulminait. Il voulait des noms, exigeait qu'on lui remette la liste des jacobins suspects. Fouché a protesté faiblement, convaincu que l'explosion était l'oeuvre des royalistes. Ses agents lui rapportent chaque jour des rumeurs d'attentats, le retour d'anciens chouans à Paris, d'ailleurs Cadoudal… Mais le général corse ne voulait rien savoir. Il s'entêtait. Des royalistes? Sacrifier une enfant une nuit de Noël? Il n'en croyait rien. Ni nobles, ni prêtres, ni chouans. C'était un coup des anarchistes. Qu'on les déporte au plus vite. (p.116)

Les jours passent, il [Limoëlan] ignore depuis combien de temps il est caché sous terre. Il attend. Il prie. On dirait que le monde l'a oublié. Certains soirs, il est presque paisible, pas tout à fait pourtant. Pour connaître la paix, il faudrait la partager avec d'autres. Or il est seul, irrémédiablement coupé de la communauté des hommes dont il se sent indigne. Pour tromper sa solitude, il sculpte dans la roche les visages qui l’escortent, ceux de son tribunal intérieur. Il commence par la vieille jument avec ses yeux si résignés qu'on dirait ceux d'un âne, son échine courbée, sa crinière clairsemée. Puis, dans une pierre plus tendre que les autres, il fait surgir la silhouette de l'enfant. […] On dirait l'ange d'un bas-relief gothique dont le visage s'éclaire d'un sourire triste. C'est elle, telle qu'elle apparaît dans ses rêves, dans sa conscience éprouvée, c'est elle dans toute son innocence, dans toute sa misère. Il souffle la chandelle et cache son visage dans ses mains. (p.239)

 

L'AUTEUR 
Gwenaëlle Robert est professeur de lettres, elle vit à Saint-Malo. Never Mind est son troisième roman, après Tu seras ma beauté et Le dernier bain, lauréat de six prix littéraires dont le prix Bretagne.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires