En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

03.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

07.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 2 min 56 sec
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 53 min 48 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 1 heure 27 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 3 heures 37 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 4 heures 22 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 5 heures 51 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 6 heures 23 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 7 heures 30 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 7 heures 54 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 8 heures 23 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 26 min 52 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 1 heure 13 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 2 heures 9 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 4 heures 10 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 5 heures 40 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 5 heures 52 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 7 heures 25 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 7 heures 41 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 8 heures 1 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 8 heures 28 min
© DIPTENDU DUTTA / AFP
twitter censure modération suppression de compte cancel culture jack dorsey donald trump
© DIPTENDU DUTTA / AFP
twitter censure modération suppression de compte cancel culture jack dorsey donald trump
Modération

Biais au grand jour : quand Twitter suspend les comptes qui parodient (gentiment) la Cancel Culture et le néo-progressisme

Publié le 20 août 2020
Twitter a la capacité de supprimer ou de modérer certains comptes et messages sur sa plateforme. Que révèle le choix des suppressions de comptes Twitter des objectifs idéologiques de l'entreprise américaine ? Des moyens numériques existent-ils pour échapper à ces biais cognitifs ?
Bruno Walther
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Walther est un entrepreneur et un spécialiste de l'Internet français. Il est co-fondateur et CEO de Captain Dash. En janvier 2010 il abandonne la présidence d'OgilvyOne pour créer avec Gilles Babinet une start-up, CaptainDash focalisée sur la Big...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Twitter a la capacité de supprimer ou de modérer certains comptes et messages sur sa plateforme. Que révèle le choix des suppressions de comptes Twitter des objectifs idéologiques de l'entreprise américaine ? Des moyens numériques existent-ils pour échapper à ces biais cognitifs ?

Atlantico.fr : Comment Twitter fait-il le choix entre les comptes / tweets à supprimer, suspendre ou laisser actifs ?

Bruno Walther : Contrairement à ce que certains semblent croire, Twitter n’est pas un commun, un bien collectif, c’est une plateforme qui appartient à Twitter Inc. C’est une lapalissade mais Twitter est chez lui. Il est absolument souverain. C’est lui qui décide selon son bon vouloir ce qui peut y être publié ou pas. Il peut en toute subjectivité et avec un arbitraire absolu supprimer, suspendre ou laisser actifs des comptes. La modération est aux réseaux sociaux ce qu’est une conférence de rédaction à un média classique, elle permet de définir une ligne éditoriale. En la matière la ligne de twitter n’est pas limpide. Ici il laisse passer des contenus objectivement racistes, là il supprime des comptes progressistes. Nous sommes dans le règne de l’arbitraire subjectif. 

Que révèle le choix des suppressions de comptes Twitter des objectifs idéologiques de l'entreprise américaine ?

Le paradoxe de Twitter et de Jack Dorsey est qu’il s’agit d'une entreprise qui s’affiche clairement comme progressiste. Il y avait derrière Twitter l’idée de construire un service qui rende le monde plus libre, plus transparent et qui permette des échanges plus verticaux. La grande idée de Twitter est d’être un outil au service de l’intelligence collective. Et aujourd’hui que voyons-nous ? Twitter est devenu le vecteur de l’ignorance collective, l’espace de l’insulte permanente, le royaume des fake news. Que Trump et Bolsonaro fassent de Twitter leurs espaces d’expressions préférées doit être une grande souffrance pour Jack Dorsey. Il faut imaginer que c’est un entrepreneur qui place l’élégance et la finesse au-dessus de tout. Il voue une double passion à la méditation et à l’écoute d’une radio française pointue, FIP. C’est très très éloigné du torrent de vulgarité qu’est Twitter. On a un peu l’impression que les suppressions de comptes Twitter sont des tentatives désespérées de Dorsey de reprendre la main sur une plateforme qui incarne ce qu’il méprise.

Quelles sont les moyens numériques à notre disposition pour échapper à ces biais cognitifs par algorithme ?

Aucun. Twitter est absolument souverain chez lui. Il peut vous radier d’un simple clic. C’est toute la beauté d’un réseau privé. Je ne serais pas étonné que Jack Dorsey marque les esprits en supprimant le compte de Trump. L’essentiel de sa fortune provient aujourd’hui de Square. Il a les moyens de sacrifier ce qui reste de Twitter sur l’autel de sa vanité.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 20/08/2020 - 10:28
Le progressisme est une idéologie de pouvoir
"Des échanges plus verticaux" ? Plus horizontaux, plutôt. La verticalité (toujours du haut vers le bas) est la dictature, l'horizontalité est la démocratie.
Mais comme on lit plus certains que d'autres, on retrouve inévitablement la verticalité du pouvoir: c'est pour ça que Trump s'en sert.
Dorsey s'imaginait-il vraiment que les échanges ne seraient qu'intelligents et respectueux ? Pense-t-il que la censure (le vrai nom de la "modération") peut améliorer les échanges ?
En acceptant les messages qui lui conviennent et en supprimant les autres, il ne fait qu'exercer un pouvoir discrétionnaire, tyrannique.
Le progressisme est un faux progrès pour soumettre les autres à son idéologie.