En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

07.

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 10 heures 27 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 11 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 11 heures 52 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 14 heures 2 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 14 heures 47 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 16 heures 16 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 16 heures 48 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 17 heures 55 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 18 heures 19 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 18 heures 47 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 10 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 11 heures 37 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 12 heures 34 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 14 heures 35 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 16 heures 5 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 16 heures 17 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 17 heures 50 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 18 heures 6 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 18 heures 26 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 18 heures 53 min
© OZAN KOSE / AFP
© OZAN KOSE / AFP
Bruit de vagues en Méditerranée

Mais qu’est-ce que les Turcs font dans l’OTAN ? Et s’ils y sont qu’y faisons-nous encore ?

Publié le 15 août 2020
C’est un peu facile mais on a très envie de dire OTAN en emporte le vent.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C’est un peu facile mais on a très envie de dire OTAN en emporte le vent.

 

Quand l’OTAN fut fondée den 1949, cette organisation militaire avait un ennemi affiché et déclaré : l’Union soviétique stalinienne. Le parapluie américain était nécessaire pour protéger les Européens qui avaient peur de l’Armée rouge.

Depuis l’URSS a disparu. Plus d’ennemi alors ? En tout cas il n’est pas nommé. Mais avec des amis comme la Turquie et la Grèce – toutes deux membres de l’OTAN – pas besoin d’ennemi. Il est en effet patent – et ce encore plus ces derniers jours – que Turcs et Grecs se détestent cordialement.

Erdogan a envoyé un bateau de forage, escorté par sa marine de guerre, dans les eaux grecques riches en hydrocarbures. Athènes proteste et en appelle à l’Union européenne et à l’OTAN. Pas de réponses. Seul Macron a entendu l’appel et il n’a pas eu tort.

Un porte-hélicoptères français, deux avions Rafale basés en Crète sont venus épauler la marine grecque. Pour ceux qui n’auraient pas suivi, rappelons que et la France et la Turquie et la Grèce font partie de l’OTAN. Il paraît que ça s’appelle une alliance…

La pantalonnade ne serait pas complète si on ne mentionnait pas l’amusante réaction du Pentagone. Les Américains se sont inquiétés de la présence de nos navires en Méditerranée. Ils ont regretté la tension entre deux « alliés précieux » (la France et la Turquie). Si Erdogan est un allié précieux, que faisons-nous encore dans cette galère ?

Les Américains, au nom de la Realpolitik, ont laissé Erdogan massacrer leurs alliés kurdes en Syrie. Washington a certes froncé un peu les sourcils. Erdogan sagement a laissé ses supplétifs arabes tuer les Kurdes pendant quelques semaines. Puis, satisfait, il s’est retiré non sans établir une « zone de sécurité » en territoire syrien. C’est ça l’OTAN ?

Reste l’Union européenne dont la Grèce est membre ce qui n’est pas heureusement le cas de la Turquie. Il est vrai qu’elle n’a pas d’armée. Mais elle a le pouvoir de sanctionner durement les Turcs pour soutenir les Grecs. Elle ne le fait pas car Erdogan tient les Européens par les c… Il y a en Turquie des millions de migrants et de réfugiés. Nous versons des milliards d’euros pour qu’il les garde.

Un mot de trop et il menace de les lâcher dans la nature. C’est à dire chez nous. On est donc gentil avec lui. De toute façon l’Union européenne s’est déshonorée en ne réagissant pas quand Erdogan a transformé la basilique Sainte-Sophie en mosquée : les pays européens auraient pu quand même se souvenir qu’ils étaient de tradition et de culture chrétienne.

L’Union européenne ne vaut pas mieux que l’OTAN. A part ça tout baigne en Méditerranée. Des navires français, grecs, turcs, américains jouent tranquillement là-bas à la bataille navale. Les flots restent encore bleus. Mais ils sont en train de prendre la couleur du croissant.

Ps : Une histoire très british pour comprendre ce que fait l’OTAN avec les Turcs. Un gentleman britannique passe sur une place ou des individus s’étripent à coups de bâtons. L’un d’entre eux lui demande : « Et vous, vous êtes avec qui ? ». Réponse : « Avec celui qui a le plus gros bâton ». 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 16/08/2020 - 10:06
Un poulet sans tête!
Jean Messiha nous disait l'autre jour que "L’État français c’est comme un poulet sans tête qui court dans tous les sens". Pour Bruxelles, la tête existe encore mais elle est à Washington.
Nicolas59
- 16/08/2020 - 08:26
Péril Russe
Autant que l’on remonte dans le passé historique, la Russie n’a jamais eu l'ambition d’envahir l’europe de l’ouest. La seule incursion
très courte s’est produite en France lors de la chute finale de Napoleon. Et encore c'était une coalition de toute l’europe qui s’est soldée par le retour d’un roi sans autre forme .
Il faut être bien intoxiqué par la propagande atlantiste qui a sévit après guerre pour croire l’histoire des tanks russes à Paris ou à Brest . Cette fadaise a été initiée par le régime nazi afin d’essayer de retourner les alliés pour se sauver du désastre.
Le coup des russes à Paris est une ficelle qui a servi aussi pour effrayer les moutons en 1981 Suite au programme commun avec les communistes au gouvernement.
On a bien vu que c'était du vent.
Les invasions ont toujours été orchestrée de l’Ouest vers l’Est depuis le recul de lEmpire Ottoman au 17 eme siècle devant Vienne.
Les Turcs sont autrement plus dangereux pour lEurope . Il faudrait se dessiller les paupières car pour ceux là cela dure depuis l’an 400 de
notre ère .
Sidewinder
- 16/08/2020 - 00:14
Vaste question.
Bien sûr, l'OTAN n'a plus de fonction géopolitique, il est maintenant de nature géo-économique. L’UE est la plus grande zone économique de monde et ceci depuis plus de 20 ans. L'ennui c'est que l'UE est incapable de se défendre seule. Sans l'OTANT les chars russes seraient à Brest en quelques semaines. Les US ont absolument besoin de la zone économique Européenne, alors l'OTAN est toujours là. Les problèmes des Turcs et des Grecs sont, à ce niveau, des détails à gérer au jour le jour. La réaction du Pentagone en est le témoin. Real Politik.