En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

02.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

03.

L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive

04.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

05.

Retour à la réalité : les résultats d’entreprises sont pires que mauvais, c’est du jamais vu

06.

Liban : les images de la catastrophe et des explosions au port de Beyrouth

07.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

01.

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

04.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Revers de la médaille ?
Brexit : les départs des Britanniques vers l’Union européenne auraient augmenté de 30% depuis le référendum
il y a 16 min 12 sec
pépites > International
Port de Beyrouth
Le nitrate d’ammonium, à l’origine des explosions à Beyrouth, était également au cœur de la catastrophe d'AZF à Toulouse
il y a 2 heures 12 min
light > Science
Impact de l'homme sur les écosystèmes
La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment
il y a 3 heures 52 min
pépites > France
Polémique 2.0
L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive
il y a 6 heures 36 min
pépite vidéo > International
Dégâts considérables
Explosions au Liban : ces images des rues de Beyrouth qui témoignent de la violence de la catastrophe
il y a 9 heures 30 min
décryptage > Santé
Enseignements

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

il y a 11 heures 10 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : jetez vous à l’eau ! Fine Calvados, parjure pour certains, divin pour tous

il y a 11 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Eva" de Simon Liberati

il y a 23 heures 54 min
pépites > International
Catastrophe
Liban : des dégâts importants et de nombreux morts après deux fortes explosions au port de Beyrouth
il y a 1 jour 1 heure
pépites > Politique
Travaux parlementaires
Benjamin Griveaux sera chargé d'une mission parlementaire sur l'alimentation des jeunes
il y a 1 jour 5 heures
pépites > Justice
Calendrier judiciaire
Assassinat de Rafic Hariri : le verdict du procès finalement reporté suite aux explosions au port de Beyrouth
il y a 1 heure 34 min
pépites > Science
Ecosystème
Antarctique : de nouvelles colonies de manchots empereurs ont été découvertes grâce à des clichés pris depuis des satellites
il y a 3 heures 2 min
pépites > International
Solidarité avec le peuple libanais
Explosions à Beyrouth : Emmanuel Macron se rendra jeudi au Liban
il y a 6 heures 2 min
pépite vidéo > France
Images révoltantes
Un homme violemment agressé dans une laverie pour avoir demandé de porter un masque
il y a 8 heures 3 min
décryptage > France
Rébellion, sauvagerie ou les deux ?

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

il y a 10 heures 46 min
décryptage > Société
Antisémitisme

Adrénochrome : une vieille théorie complotiste de récolte forcée de sang sur des humains resurgit puissamment sur les réseaux sociaux

il y a 11 heures 52 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Retour à la réalité : les résultats d’entreprises sont pires que mauvais, c’est du jamais vu

il y a 12 heures 54 min
pépite vidéo > International
Scènes de chaos
Liban : les images de la catastrophe et des explosions au port de Beyrouth
il y a 1 jour 44 min
light > Media
Délai supplémentaire
France Télévisions : confirmation de l'arrêt de France Ô "à compter du 23 août", la fin de France 4 est reportée d'un an
il y a 1 jour 4 heures
pépite vidéo > Europe
Deux ans après le drame
Italie : les images de l'inauguration du nouveau pont de Gênes
il y a 1 jour 6 heures
© DAVID MCNEW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
© DAVID MCNEW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Va-t-en-guerre

Mike Pompeo est-il devenu le docteur Folamour ?

Publié le 26 juillet 2020
Le secrétaire d’État américain voit des ennemis des États-Unis partout. Le dernier en date est la Chine.
Alain Rodier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Rodier, ancien officier supérieur au sein des services de renseignement français, est directeur adjoint du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Il est particulièrement chargé de suivre le terrorisme d’origine islamique et la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le secrétaire d’État américain voit des ennemis des États-Unis partout. Le dernier en date est la Chine.

Mike Pompeo, ancien directeur de la CIA et actuel secrétaire d’État américain (ministre des Affaires Étrangères) est un dévoué serviteur du président Donald Trump. Partageant les idées conservatrices extrémistes de John Bolton, il s’est bien gardé de le suivre dans sa sécession évitant par là la disgrâce du prince.

Comme son maître, ses déclarations laissent pour le moins perplexe tout observateur doté d’un minimum de jugeote. Ainsi, animé d’une paranoïa qui frise l’hystérie, il voit des ennemis des États-Unis partout. Il n’a d’ailleurs vraisemblablement pas totalement tort mais il est légitime de se poser la question : quelle est la part de responsabilité des États-Unis dans ce ressentiment qui n’épargne que les dirigeants de nations en mal de protection militaire comme les pays Baltes et la Pologne, ces derniers faisant une véritable fixation sur l’ours russe (ce qui est historiquement compréhensible)?

Les derniers ennemis en date sont les Chinois qui briment les populations ouighours et celles de Hongkong - ce qui est loin d’être faux - même si cela concerne les affaires intérieures de ce grand pays. Que diraient les Américains si des capitales étrangères en venaient à demander au peuple US de renverser le président Trump en raison de sa politique qu’elles qualifierait de « ségrégationniste et raciste » ? Pompeo a donc conseillé à son mentor d’envoyer deux porte-avions et leur groupe d’escorte en Mer de Chine dans le plus pur style de la « canonnière du Yang-Tsé-Kiang ». Pékin qui n’est actuellement pas en mesure de répliquer militairement est resté sur une prudente réserve mais la situation peut tourner à l’incident armé à tout instant. À domicile, le FBI pourchasse les espions chinois (tout aussi réels, mais c’est loin d’être une nouveauté) et fait fermer le consulat de Houston qui leur servirait de « base » (ce qui est tout à fait commun à toutes les représentations diplomatiques de l’ensemble des pays de la planète ; les Américains sont les premiers à en être avec la présence de « grandes oreilles » sur les toits de leurs représentations diplomatiques). Les enquêtes menées par le FBI contre des scientifiques chinois (qui, certainement par « négligence », avaient omis de signaler leurs liens avec le complexe militaro-industriel voire leur grade dans l’armée) présents sur le sol américain rappellent les plus belles années de la Guerre froide et du Maccarthysme. À ce rythme, entre les manifestations violentes des afroaméricains dont les plus radicaux rêvent de créer un État noir (donc sans blancs)… en Afrique (les Africains ne vont peut-être pas apprécier)…, les révolutionnaires de toutes obédiences qui ne rêvent qu’attaquer en justice tous ceux qui leur déplaisent (et la justice américaine est connue pour sa réactivité) et la chasse aux sorcières lancée par les autorités fédérales, le séjour sur le sol nord-américain semble de plus en plus inconfortable pour tout citoyen étranger sachant que les services de renseignement US ont collecté toutes les informations à son sujet pour de soi-disant raisons de sécurité. De plus, ils ne dédaignent pas à incarcérer les étrangers comme un haut cadre d’Alsthom s’en rappelle encore (sans évoquer le cas de Dominique Strauss-Kahn)…

Très peu diplomatique malgré son poste qui pourtant devrait l’y obliger, Pompeo n’a pas hésité à qualifier la Chine de « menace à notre peuple et à notre prospérité ». Jusque là, rien que de très normal sauf qu’il n’hésite pas à appeler les alliés des États-Unis à suivre sa démarche en priant le peuple chinois à se débarrasser de ses dirigeants lors d’une intervention titrée « la Chine communiste et le futur du monde libre ». D’ailleurs, la menace vis-à-vis des pays alliés est à peine voilée : « chaque nation devra comprendre comment défendre sa sécurité nationale, sa prospérité économique et ses idéaux face aux tentacules du parti communiste chinois ». Si ce ne sont pas les Chinois qui s’en chargent, Washington sera là pour faire payer les récalcitrants comme cela a été le cas à l’égard des pays qui se sont risqués à continuer à commercer avec l’Iran objet de la « pression maximale ».

Dans la liste des pays honnis, la Russie suit juste après et Pompeo renverrait bien le président Poutine à ses chères études mais le morceau est là un peu trop gros à avaler et surtout à digérer. Les sous-marins et bombardiers stratégiques russes se rappellent de temps en temps aux bons souvenirs des Occidentaux en venant titiller leurs espaces maritimes et aériens respectifs. Naturellement Washington s’offusque à chaque fois parlant de « manœuvres dangereuses » mais oubliant que ses forces font de même, parfois avec des avions ou navires civils, particulièrement iraniens. C’est à se demander si l’État profond américain (expression volontairement malpropre qui englobe une grande partie du monde politique US qui entretient des liens étroits avec le complexe militaro-industriel et celui du renseignement qui sont, tous deux, des va-t-en guerre car c’est dans leur intérêt financier) ne souhaite pas un bon petit conflit pour remettre les pendules à l’heure !

Mais curieusement, la Corée du Nord ne fait pas l’objet de l’ire du Pompeo, sans doute sur ordre de son patron qui trouve en son suprême leader Kim Jong-un « type très sympathique ».

Quant à l’Europe, il ne semble même pas savoir où cela se trouve tant son influence est négligeable. Heureusement que les forces américaines viennent y effectuer des reconnaissances armées auprès de leurs « postes avancés » (dont certains devraient migrer de Germanie en Pologne), tout cela dans le cadre de l’OTAN.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Marie Esther
- 26/07/2020 - 17:55
je pense que vous avez tous raison
le probleme de la Chine, ce n'est pas nouveau mais personne n'y trouvait a redire.
Très peu diplomatique malgré son poste qui pourtant devrait l’y obliger, Pompeo n’a pas hésité à qualifier la Chine de « menace à notre peuple et à notre prospérité »ben la il a raison mais il n'a pas a entrainer les autres pays qui ne suivront pas sauf peut etre la Grande Bretagne.
Pompeo est militaire dans l'ame c'est sur surtout apres avoir fait West Point.
Par contre je ne le suis pas pour la Russie surtout qu'a priori Poutine est tres comprehensif pour israel et les USA en Syrie contre l'Iran ...tant que cela ne nuit pas a ses projets
ajm
- 26/07/2020 - 14:43
Militaire au départ
Avant de faire des études de droit ( brillantes) à Harvard, Pompeo a eu une formation d'officier à West Point dont il a été major de promotion ( promotion de mille cadets à peu près) . Au fond, c'est un militaire dans l'âme !
RODIER
- 26/07/2020 - 12:01
Probème pas nouveau pour ceux qui ont un peu de mémoire
"Quand la Chine s'éveillera… le monde tremblera", un essai d'Alain Peyrefitte paru en 1973... Il y a donc près d'un demi-siècle !
Pékin s'est peut-être réveillé...