En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"

03.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

04.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

05.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

06.

Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant

07.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 19 min 1 sec
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 1 heure 33 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 2 heures 11 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 2 heures 26 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 2 heures 29 min
décryptage > Société
Pas de bébés confinement

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

il y a 2 heures 29 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)
il y a 2 heures 29 min
décryptage > Politique
Baroque

Commission sur l'article 24 de la loi "sécurité globale" : le symptôme du grave déficit de culture démocratique du quinquennat Macron

il y a 2 heures 29 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les perdants magnifiques : Pierre Mendès France, ou la vertu du renoncement

il y a 2 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le pouvoir de la destruction créatrice" de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel : le capitalisme ? Une formidable capacité à créer de la croissance grâce à son pouvoir de destruction… Remarquable démonstration

il y a 13 heures 40 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 43 min 33 sec
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : A la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 2 heures 4 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 2 heures 26 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 2 heures 29 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 2 heures 29 min
décryptage > Atlantico business
Mauvais arguments

La 5G se déploie mais beaucoup d’édiles locaux la refusent au prix de l’isolement qu’ils reprocheront ensuite à l’Etat

il y a 2 heures 29 min
décryptage > Nouveau monde
Concurrence déloyale

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

il y a 2 heures 29 min
décryptage > France
En roue libre

Violence contre un producteur : qui saura reprendre en main l’encadrement de la police ?

il y a 2 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 13 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Voyage sur la route du Kisokaidō, de Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernuschi : les relais-étapes de la route emblématique du Kisokaidō par les maîtres de l'estampe japonaise du XIXe siècle, 150 œuvres magnifiques

il y a 13 heures 53 min
© Caroline BLUMBERG / POOL / AFP
© Caroline BLUMBERG / POOL / AFP
Choix stratégique

Le juppéisme, cette obsession gestionnaire des élites françaises tuée par Emmanuel Macron

Publié le 04 juillet 2020
Jean Castex succède à Edouard Philippe en tant que Premier ministre. En nommant Jean Castex, Emmanuel Macron souhaite-t-il tuer le sarkozysme ? Le chef de l'Etat a-t-il mis fin au juppéisme ? L'obsession gestionnaire de la droite est-elle l'un des symptômes de son agonie ?
Paul-François Paoli
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul-François Paoli est l'auteur de nombreux essais, dont Malaise de l'Occident : vers une révolution conservatrice ? (Pierre-Guillaume de Roux, 2014), Pour en finir avec l'idéologie antiraciste (2012) et Quand la gauche agonise (2016). En 2018, il...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Castex succède à Edouard Philippe en tant que Premier ministre. En nommant Jean Castex, Emmanuel Macron souhaite-t-il tuer le sarkozysme ? Le chef de l'Etat a-t-il mis fin au juppéisme ? L'obsession gestionnaire de la droite est-elle l'un des symptômes de son agonie ?

Atlantico.fr : Emmanuel Macron a-t-il mis fin au juppéisme ? En nommant Jean Castex souhaite-t-il tuer le sarkozysme ? 

Paul-François Paoli : Je ne sais pas dans quelle mesure Emmanuel Macron a une stratégie, autrement dit une direction claire et pensée en amont. J'ai plutôt l'impression qu'il navigue à vue dans une situation de quasi naufrage politique puisque son parti vient de subir une défaite évidente qui entame très fortement sa légitimité. Il n'est pas question de juger d'avance l'homme qui vient d'être nommé. Critiquer un nouveau premier ministre avant même qu'il ait ouvert la bouche est peut être le rôle des politiciens mais celui des analystes ou des observateurs est plutôt d'être prudent. Personnellement je n'ai aucune opinion concernant Mr Castex. Par contre j'en ai une concernant le juppéisme qui n'est rien d'autre que la version gestionnaire du chiraquisme qui a symbolisé ni plus ni moins la liquidation du gaullisme historique. Alain Juppé n'est plus gaulliste, il le reconnait lui même; il est chiraquien. On peut d'ailleurs se poser la question de savoir s'il a jamais été gaulliste. Ayant lu le livre qu'il a réalisé voici quelques années avec Serge July sur son parcours, j'en doute depuis assez longtemps. Je crois que Juppé est un libéral marqué par la pensée de Montesquieu, ce qui est d'ailleurs très estimable. Mais il n'a jamais eu, à mon sens, la fibre gaulliste.

L’obsession gestionnaire de la droite est-elle l’un des symptômes de son agonie ? 

C'est une des possibles expressions de son agonie historique mais l'autre expression de son agonie est son discours inepte sur les "valeurs". Ce n'est pas parcequ'elle refuse tout rapprochement avec le RN, qui n'est plus le FN d'autrefois, que cette prétendue droite est morale. Mittérand a fait alliance avec le PCF quand celui ci en 1972 était le plus stalinien d'Europe et personne à l'époque ne l'a diabolisé. Le parti de G. Marchais justifiait la dictature léniniste du prolétariat! Il niait jusqu'à l'existence même du Goulag et recevait des fonds de l'Urss. Tout cela était connu de ceux qui voulaient bien savoir. Mittérand a quand même fait l'alliance avec un parti qui restait sous l'emprise d'une puissance étrangère.  Il a gagné son pari et a même réussi à faire changer le PCF qui est devenu en quelques années un parti réformiste. Voilà ce qu'est un grand politique et voilà ce qui manque aujourd'hui à la droite.

La situation à Marseille est-elle un bon exemple pour comprendre le problème des élites chez Les Républicains ? 

L'affaire marseillaise est emblématique pour qui la connait un peu, ce qui est mon cas. Marseille qui était le prétendu laboratoire du multiculturalisme français tant vanté par un  Frantz Olivier Giesbert est devenu une des vitrines du malheur français et de son impossible vivre ensemble. Chacun sait que Marseille est une cité extrèmement marquée par les clivages ethniques qui recouvrent aussi des clivages sociaux. Quand Martine Vassal répend ses stéréotypes sur Stéphane Ravier candidat de la "Haine et de l'exclusion" elle amuse la galerie. Comme si elle était elle la candidate de l'Amour avec comme parrain Jean Claude Gaudin dont chacun sait à Marseille qu'il se contrefiche depuis des années du sort de ces quartiers populaires où il ne met jamais les pieds. Gaudin a t'il jamais fait un tour à la Castellane ou à Air Bel pour voir ce que subissent les habitants soumis à l'emprise des Caids magrebins qui dirigent le narco traffic ? Vont t'ils nous faire croire, eux qui vont à la plage au Prado, qu'ils sont l'âme de Marseille? Stéphane Ravier, quoiqu'on pense de lui, est né dans les quartiers populaires et il parle de ce qu'il connait. En réalité s'il n'y a pas d'alliance entre la droite prétendue "propre" et le RN à Marseille c'est parceque LR est devenu, là comme ailleurs, un parti de notables. Un parti bourgeois en somme. Là voilà la vraie raison: elle est sociale elle n'est pas morale. Et c'est bien un des effets du juppeisme que d'avoir  embourgeoisé la droite alors que le gaullisme était profondément populaire.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
clo-ette
- 05/07/2020 - 10:14
Pourquoi n'aime -t-on pas Juppé ?
car c'est vrai, qui l'aime ? Personne ! ( et, ni Juppé, ni les "Juppéistes )
Hiris
- 05/07/2020 - 10:14
Tout à fait d accord avec cet article
Mais le plus important est quand même l absence d un leader charismatique et rassembleur qui fera taire une bonne fois pour toute cette guéguerre stupide envers les différentes tendances . Ce dont l électeur se fiche complètement, il demande (exige? ) un front uni qui rassemble TOUTES les tendances de la droite ,le seul objectif étant de remporter les élections. Le reste n est que du blabla et une vitrine de l ego masculin qui va jusqu' au suicide collectif dont seuls les électeurs paient l ardoise. Il y a un moment que les bourgeois sont à gauche ,si vous ne les avez pas identifiés encore c est que leur credo c est d avancer masqués avec des signes extérieurs moins repérables mais beaucoup plus onéreux comme les Tesla !!!Ils prônent l humain ,le social et l écologie mais avec le fric des autres !!Eux applaudissent sur les balcons et se revendiquent Charlie, en bref tout ce qui ne leur coûte rien ....Face à ce simulacre idéologique la droite n a qu' un seul et unique choix puisqu' elle est censée nous représenter, réunir tous les courants à droite,le dur ,le consensuel, le social,le bâtisseur ,le libéral etc....." You can do it "mais vite,vous avez perdu trop de grandes villes...
vauban
- 04/07/2020 - 12:53
Ganesha
Pour une fois j’adh entièrement à vos propos
Dans ce pays quand on augmente le tarif de la consultation de 2€ en 10 ans tout le monde monte aux rideaux....en criant au scandale

PS:toute augmentation des honoraires étant bien évidement suivi d’une majoration des charges
Connaissez vous la taxe sur les salaires et dernière nouveauté la contribution obligatoire pour le développement du dialogue social chez les travailleurs indépendants (du pur Macron)?