En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

02.

Franck Dubosc signe le pire score d'audience en prime-time de l'histoire de TF1

03.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

04.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

05.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

06.

Pourquoi les images porno vues sur leurs smartphones pourront briser la future carrière de vos enfants

07.

La France des caïds : voyage au pays des narcobandits

01.

Facebook s'attaque à l'Amérique Latine

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

05.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

06.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

ça vient d'être publié
light > Media
Accident industriel
Franck Dubosc signe le pire score d'audience en prime-time de l'histoire de TF1
il y a 13 heures 44 min
pépites > France
Mais que fait la police ?
En moyenne, un maire ou un adjoint est agressé chaque jour en France
il y a 15 heures 11 min
pépite vidéo > International
Catastrophe écologique
Ile Maurice : des images aériennes montrent l'étendue de la marée noire qui menace
il y a 15 heures 43 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie au premier stade de l'évolution débusquée grâce à l'IA ; Voici ce qu'il se passe quand un trou noir ne « fonctionne » pas
il y a 18 heures 20 min
pépites > Santé
Au bal masqué ohé ohé
Covid-19 : deux tiers des Français favorables au port obligatoire du masque à l’extérieur
il y a 19 heures 7 min
pépites > International
Onde de choc
Liban : le Premier ministre propose des élections anticipées pour apaiser la colère des habitants
il y a 20 heures 40 min
décryptage > Société
Disruption

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

il y a 21 heures 38 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

La France des caïds : voyage au pays des narcobandits

il y a 21 heures 57 min
décryptage > Société
Agriculture

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

il y a 21 heures 58 min
décryptage > Société
Délinquants déconfinés

Gérald Pandelon : "Avec la crise sanitaire, le risque d’augmentation de la délinquance de droit commun est réel ; les gros voyous, en revanche, s’y sont préparés et ont des réserves"

il y a 21 heures 58 min
pépites > International
Drame
Niger : six touristes français et leurs deux guides tués par des hommes armés
il y a 13 heures 57 min
pépite vidéo > Environnement
Cassandre
Canicule : le bulletin météo de 2050 basé sur des prévisions climatiques est déjà devenu réalité
il y a 15 heures 27 min
pépite vidéo > Europe
Les "jeunes" à la plage
Belgique : émeutes sur des plages pour cause de "distanciation" non respectée
il y a 16 heures 20 min
pépites > International
Dernière dictature d'Europe
Belarus : journée d'élection présidentielle, sur fonds de fraudes et d'arrestations arbitraires
il y a 18 heures 37 min
pépites > Santé
Sortez couverts
Ile-de-France : les zones où le masque devient obligatoire à partir de ce lundi
il y a 19 heures 33 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : les émissions de carbone ont chuté en 2020... sans effet notable pour la planète. Les solutions sont ailleurs
il y a 20 heures 56 min
décryptage > Société
SOS liberté d’opinion en danger

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

il y a 21 heures 44 min
décryptage > International
Zone de tension

L'annexion du Cachemire déclenchera t-elle une nouvelle guerre indo-pakistanaise ?

il y a 21 heures 57 min
décryptage > France
Immortel Astérix

Voulez-vous savoir pourquoi le mot "Gaulois" a émigré en banlieue ?

il y a 21 heures 58 min
décryptage > Santé
Différences

Le Covid-19 allemand est-il quatre fois moins meurtrier que le français ?

il y a 21 heures 58 min
© GONZALO FUENTES / POOL / AFP
© GONZALO FUENTES / POOL / AFP
Nouveau chemin cherche destination

Jean Castex Premier ministre : une nomination très habile... Mais l’habileté peut-elle suffire ?

Publié le 03 juillet 2020
Jean Castex a été nommé Premier ministre en remplacement d'Edouard Philippe à Matignon. Issu des Républicains, le "Monsieur déconfinement" prend la tête du gouvernement à la faveur de la démission d'Édouard Philippe. Anita Hausser décrypte les enjeux de cette nomination.
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Castex a été nommé Premier ministre en remplacement d'Edouard Philippe à Matignon. Issu des Républicains, le "Monsieur déconfinement" prend la tête du gouvernement à la faveur de la démission d'Édouard Philippe. Anita Hausser décrypte les enjeux de cette nomination.

Monsieur Déconfinement pendant la crise sanitaire, Jean Castex avait déjà la réputation d'être "un couteau suisse", autrement dit d'être fait de cet alliage dont sont composés les hommes d'exception. Nanti d'un CV impressionnant  ancien Directeur de Cabinet de Xavier Bertrand aux Affaires Sociales, Secrétaire général adjoint de l'Elysée sous Nicolas Sarkozy, Délégué aux Jeux Olympiques de 2024, ancien président de Chambre régionale des Comptes, il a été élu et réélu maire LR  de Prades. L'homme choisi par Emmanuel Macron  présente un profil plus rassurant  et traditionnel que révolutionnaire pour mettre en musique le changement post crise , la "réinvention" voulue par Emmanuel Macron. "Je ne suis pas là pour chercher la lumière, je suis ici pour chercher des résultats", a-t-il précisé hier soir sur TF1, en se revendiquant "élu local" (accent à l'appui), qui porte  les "valeurs d'autorité, laïcité, travail", mais aussi gaulliste social qui veut renouer le dialogue avec les partenaires sociaux. 

Pour  contrebalancer ce profil conservateur, la question a été résolue en interne avec le nomination de son directeur de cabinet, un homme clef dans le dispositif gouvernemental. Nicolas Revel, actuel directeur de l'assurance Maladie et ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous François Hollande, socialiste, a été choisi pour ce poste. Mais le directeur de cabinet de Matignon n'est pas un homme public. Il travaille dans l'ombre. Emmanuel Macron  veut  rester sur sa  trajectoire : il veut rassurer la gauche de sa majorité parlementaire qui réclame un tournant social, tout en continuant   de recruter à droite pour affaiblir encore un peu plus Les Républicains qui se sont brûlés les ailes en s'alliant avec LREM aux municipales, et qui dénoncent aujourd'hui "une stratégie du coucou". Il va également sur les "plates-bandes" de Xavier Bertrand, le président de la Région Hauts de France, nourrissant des ambitions pour  la présidentielle de 2022. Xavier Bertrand a d'ailleurs salué à sa façon  la nomination de son ancien collaborateur en déclarant dans un communiqué : "Je connais et j'apprécie les qualités de serviteur de l'Etat de Jean Castex. Elles seront indispensables dans les moments difficiles que nous allons connaître ? Puissent-elles corriger les mauvais choix du Président de la République". Par ailleurs le Chef de l'Etat ne peut se permettre de se mettre à dos cette partie de son flanc droit qui le soutient depuis sa marche vers le pouvoir, à savoir les Juppéistes dont le chef de fille est désormais Edouard Philippe. Les deux hommes se séparent officiellement bons amis, mais sait-on jamais? Alors, pour éviter qu'Edouard Philippe s'éloigne de son giron, le chef de l'Etat lui a confié une mission : travailler à la reconstruction de la majorité dans la perspective de 2022. Le désormais ancien Premier Ministre  devrait tenter de bâtir une nouvelle entité incluant LREM, aujourd'hui en déconfiture, le MODEM et Agir. Cette démarche n'est pas sans rappeler la période de la fin des années 1990, époque où Jacques Chirac préparait la fusion des partis de  droite pour  bâtir l'UMP, - dont Edouard Philippe a été le premier directeur. Pas sûr qu'il veuille renouveler l'expérience  près de vingt ans plus tard.

Jean Castex, lui, vient de quitter les Républicains. Il aura plus à faire que de s'occuper de politique partisane. A court terme son rôle consistera avant tout à préparer le plan de relance de l'économie avec le ministre en charge du secteur. Bruno Le Maire a fait savoir qu'il souhaitait conserver ses fonctions... élargies. Le nouveau Premier Ministre s'attachera aussi à mettre du liant dans les relations entre l'Etat et les territoires dont il connaît toutes les arcanes. Il va tenter de réconcilier Emmanuel Macron avec ces élus (maires, présidents de conseils départementaux et régionaux), qui réclament plus d'autonomie à travers une nouvelle phase de décentralisation. Leurs  revendications sont d'autant plus pressantes qu'ils ont montré leur capacité de réactivité et d'efficacité pour l'organisation des services d'urgence et l'achat de masques pendant la crise sanitaire alors que l'Etat s'engluait dans la lourdeur bureaucratique. Il en va de la cohésion nationale.  Dans ce contexte, le nouvel échafaudage gouvernemental devrait être doté d'un pôle économico-social puissant pour faire face à la crise économique et sociale qui va s'amplifier, et être complété par une personnalité incarnant puissamment l'Ecologie pour mettre en oeuvre les préconisations de la Convention Citoyenne. Vaste programme, qui, pour réussir, nécessitera une grande détermination et ne souffrira pas d’atermoiements.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cmjdb
- 04/07/2020 - 17:02
DECONFIN EMENT !
Le gouvernement est tellement confiné dans ses macroniaiseries que ce spécialiste du déconfinement ne sera pas de trop : un coup ici, un coup là, ainsi agissent les gigolos !
Nicolas59
- 04/07/2020 - 08:50
Liquéfaction
Après la dissolution du PS dans l’acide du chimiste Hollande, on va procéder à l'éclatement de LR façon puzzle.
Il est extraordinaire de voir comment ces types soi disant de droite se précipitent les yeux exorbités et la langue dehors pour rejoindre le marcron pour un sac de haricot
Les chefs de cabinets sont toujours soigneusement des ex PS comme par hasard.
En fait on peut croire que tout les éléphants de ce parti sont à vendre si on n’y met le prix . Même pour jouer les faux nez.
Leurs électeurs devraient bien finir par se poser des questions sur cette bande de sociaux démocrates masqués.
Nicolas59
- 04/07/2020 - 08:50
Liquéfaction
Après la dissolution du PS dans l’acide du chimiste Hollande, on va procéder à l'éclatement de LR façon puzzle.
Il est extraordinaire de voir comment ces types soi disant de droite se précipitent les yeux exorbités et la langue dehors pour rejoindre le marcron pour un sac de haricot
Les chefs de cabinets sont toujours soigneusement des ex PS comme par hasard.
En fait on peut croire que tout les éléphants de ce parti sont à vendre si on n’y met le prix . Même pour jouer les faux nez.
Leurs électeurs devraient bien finir par se poser des questions sur cette bande de sociaux démocrates masqués.