En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

03.

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

04.

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

05.

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

06.

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

07.

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Intentions de vote

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

il y a 34 min 50 sec
décryptage > France
Moyen sûr de voyager

Le camping-car, star de l’été 2020

il y a 1 heure 42 min
décryptage > Europe
Vers une nouvelle crise politique ?

Irlande du Nord : l’IRA va-t-elle déterrer la hache de guerre ?

il y a 2 heures 33 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

il y a 3 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dé mem brer" de Joyce Carol Oates : un excellent recueil de 7 nouvelles cinglantes à propos de 7 femmes presque ordinaires

il y a 17 heures 24 min
pépites > International
Contaminations
Coronavirus au Brésil : le président Jair Bolsonaro a été testé positif
il y a 18 heures 11 min
light > Politique
Génération Covid
Emmanuel Macron a félicité les nouveaux bacheliers avec un message sur TikTok
il y a 19 heures 38 min
pépites > Santé
Cour de justice de la République
Coronavirus : l'enquête judiciaire de la CJR contre Edouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn est ouverte
il y a 22 heures 9 min
décryptage > Environnement
Wiki Agri

Julien Denormandie : un proche d'Emmanuel Macron devient ministre de l'Agriculture

il y a 23 heures 47 min
décryptage > Environnement
Politique climatique

Le Pacte vert : le bon, la brute et le truand

il y a 1 jour 23 min
décryptage > Politique
Adieu robe noire

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

il y a 1 heure 27 min
décryptage > Economie
Marchés financiers

Ces investisseurs de la Tech qui semblent revenus à l’euphorie pré-bulle de l’an 2000

il y a 2 heures 6 min
décryptage > Politique
Leçons du remaniement

Alerte enlèvement : mais à quoi sert le MoDem ?

il y a 3 heures 13 min
décryptage > Economie
Impact du coronavirus

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

il y a 4 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Contre les barbares" de Maurizio Bettini : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 17 heures 36 min
light > Justice
Bombes à retardement
Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein
il y a 18 heures 39 min
pépites > Politique
Confiance des citoyens ?
Remaniement : les Français approuvent le choix des ministres du gouvernement de Jean Castex mais ne se font pas d'illusion sur la politique qu'ils mèneront
il y a 20 heures 28 min
pépite vidéo > Justice
Ministre de la Justice
Eric Dupond-Moretti : "Mon ministère sera celui de l’antiracisme et des droits de l’Homme"
il y a 22 heures 45 min
décryptage > Environnement
Bonne méthode

Parc éolien dans le Groenland, une double bonne idée pour l’énergie verte

il y a 1 jour 4 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

L'impérialisme turc à l'assaut de la Libye

il y a 1 jour 44 min
© JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
© JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

Publié le 31 mai 2020
SpaceX a réussi dans la nuit de samedi à dimanche son premier vol habité : deux astronautes se sont envolés vers l'ISS à bord d'une capsule Crew Dragon. Face à la puissance financière de la Chine, les États-Unis inaugurent un nouveau paradigme, celui des vols privés.
Pierre Fontaine
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Fontaine est directeur du pôle politique du Millénaire, think-tank spécialisé en politiques publiques travaillant à la refondation de la droite.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
SpaceX a réussi dans la nuit de samedi à dimanche son premier vol habité : deux astronautes se sont envolés vers l'ISS à bord d'une capsule Crew Dragon. Face à la puissance financière de la Chine, les États-Unis inaugurent un nouveau paradigme, celui des vols privés.

Après un report de quelques jours, SpaceX a effectué avec succès ce samedi 30 mai son premier vol habité, une première pour une entreprise privée et le premier vol habité américain depuis 2011. Alors qu’après l’effondrement de l’Union soviétique, les américains semblaient seuls dominateurs dans le domaine du spatial, la Chine espère de plus en plus s’inviter dans la bataille. La conquête spatiale  avait largement bénéficié de la guerre froide pour s’accélérer. Américains et Soviétiques se livraient alors à une lutte sans merci pour les grandes premières : premier vol habité, premier homme sur la Lune. L’industrie a largement bénéficié de cette émulation et s’est tassée à la fin de la guerre froide. Si la conquête de Mars est d’une complexité sans égale à celle de la Lune, les États-Unis n’ont pas toujours consentis à un effort financier suffisant pour assouvir ses prétentions. On peut imaginer que la rivalité sino-américaine sera un catalyseur vers le premier vol habité pour Mars.

Le domaine du spatial est d’abord un symbole qui résume à lui tout seul la rivalité entre la Chine et les États-Unis. En 1971, Graham Allison analysant la crise des missiles de Cuba, nous donne une lecture possible de cette rivalité, le schéma du piège de Thucydide. Ce dernier est un processus, censé se reproduire dans l’histoire lorsqu’une puissance mondiale et dominante, voit émerger une puissance nouvelle et qui menace sa suprématie. Il tient son nom de Thucydide, homme politique Athénien, qui dans La Guerre du Péloponnèse, raconte l’affrontement entre Sparte, puissance dominante d’alors, et Athènes puissance émergente. Le spatial est un archétype de cette théorie, qui voit les États-Unis, puissance spatiale par excellence, bousculée par la Chine, qui investit des milliards de dollars pour s’inviter dans la course vers Mars. Mais si le terme de « piège de Thucydide » fonctionne si bien ici, c’est que contrairement à la période de la guerre froide, le XXIème siècle pourrait être celui de la militarisation de l’espace.

Au-delà de l’aspect militaire, le programme spatial chinois revêt un intérêt également diplomatique. Malgré sa place de potentiel leader économique, industriel et militaire dans le monde, la diplomatie chinoise peine à s’imposer. Elle souffre d’un manque d’alliés stratégiques majeurs et d’un manque de confiance et de crédibilité, que la crise du Coronavirus risque d’accentuer. En effet la Chine semble avoir choisi la voie du bras de fer concernant la crise sanitaire, entre affrontement autour de l’OMS, mensonge sur les données statistiques et joutes verbales avec les autorités américaines. Or le défi de la conquête de l’espace est un véritable instrument de « soft power ». Pour la Chine c’est un projet de nature à fédérer la nation autour d’un projet de conquête nationale, alors que face à la militarisation de la Chine, les stratèges américains visent à provoquer une révolution du peuple en cas de conflit. Les valeurs d’abnégations, d’abandon devant le risque, d’élitisme intellectuel et technologique que transmette le spatial sont de natures à faire rêver une génération de jeunes chinois. Aucun doute que dans leur marche vers le progrès scientifiques, l’accession à Mars, renforcerait encore la place de la Chine comme principal outsider des États-Unis, et comme prétendant au titre de première puissance mondiale.

Face à la puissance financière de la Chine, les États-Unis inaugurent un nouveau paradigme, celui des vols privés. SpaceX est devenue la première entreprise privée à envoyer un vol dans l’espace. Bien aidé par les subventions du gouvernement américain, SpaceX n’inaugure pas moins un nouveau modèle financier, fondé sur la réutilisation des fusées, et sur l’excellence technologique. L’entreprise ne se prive d’ailleurs pas d’utiliser ses moyens d’influence pour faire rêver une génération de jeunes ingénieurs. L’année passée Gwynn Shotwell, n°2 du groupe accordait une conférence à l’association Symposium de CentraleSupélec, étudiants en délire, présentation digne du keynote Apple... Aucun doute, SpaceX a introduit le monde des startups dans la conquête spatiale. Difficile de prédire le rôle qu’aura l’entreprise d’Elon Musk dans la conquête de Mars, mais elle veut instaurer son modèle économique. Avec son lanceur Super Heavy/Starship, le géant américain veut faire des fusées réutilisables le fer de lance de sa conquête vers Mars. Difficile de croire Elon Musk quand il affirme être en mesure d’envoyer des hommes sur Mars en 2024. Il demeure que s’il tenait son pari, il mettrait la Chine K.O dans sa conquête de la planète rouge.

Comme aux pires heures de la guerre froide le spatial tend à devenir un nouveau champ de bataille entre la Chine et les États-Unis. Enjeu civilisationnel par excellence, la conquête jadis de la Lune se concentrera cette fois sur Mars, avec le rêve partagé d’y trouver des traces de vie. L’enjeu est énorme pour les deux nations, les États-Unis veulent montrer qu’ils restent le leader incontesté dans les technologies de pointe et la Chine veut s’imposer comme future première puissance mondiale. Pour prétendre sortir vainqueur de cet affrontement, les Etats-Unis devaient réussir ce vol. C'est maintenant chose faite !

A lire aussi : Premier vol habité de SpaceX: le lancement qui risque de révolutionner le voyage spatial

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires