En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

03.

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

04.

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

05.

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

06.

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

07.

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Intentions de vote

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

il y a 18 min 47 sec
décryptage > France
Moyen sûr de voyager

Le camping-car, star de l’été 2020

il y a 1 heure 26 min
décryptage > Europe
Vers une nouvelle crise politique ?

Irlande du Nord : l’IRA va-t-elle déterrer la hache de guerre ?

il y a 2 heures 17 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

il y a 3 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dé mem brer" de Joyce Carol Oates : un excellent recueil de 7 nouvelles cinglantes à propos de 7 femmes presque ordinaires

il y a 17 heures 8 min
pépites > International
Contaminations
Coronavirus au Brésil : le président Jair Bolsonaro a été testé positif
il y a 17 heures 55 min
light > Politique
Génération Covid
Emmanuel Macron a félicité les nouveaux bacheliers avec un message sur TikTok
il y a 19 heures 22 min
pépites > Santé
Cour de justice de la République
Coronavirus : l'enquête judiciaire de la CJR contre Edouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn est ouverte
il y a 21 heures 53 min
décryptage > Environnement
Wiki Agri

Julien Denormandie : un proche d'Emmanuel Macron devient ministre de l'Agriculture

il y a 23 heures 31 min
décryptage > Environnement
Politique climatique

Le Pacte vert : le bon, la brute et le truand

il y a 1 jour 7 min
décryptage > Politique
Adieu robe noire

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

il y a 1 heure 10 min
décryptage > Economie
Marchés financiers

Ces investisseurs de la Tech qui semblent revenus à l’euphorie pré-bulle de l’an 2000

il y a 1 heure 50 min
décryptage > Politique
Leçons du remaniement

Alerte enlèvement : mais à quoi sert le MoDem ?

il y a 2 heures 57 min
décryptage > Economie
Impact du coronavirus

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

il y a 3 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Contre les barbares" de Maurizio Bettini : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 17 heures 20 min
light > Justice
Bombes à retardement
Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein
il y a 18 heures 22 min
pépites > Politique
Confiance des citoyens ?
Remaniement : les Français approuvent le choix des ministres du gouvernement de Jean Castex mais ne se font pas d'illusion sur la politique qu'ils mèneront
il y a 20 heures 12 min
pépite vidéo > Justice
Ministre de la Justice
Eric Dupond-Moretti : "Mon ministère sera celui de l’antiracisme et des droits de l’Homme"
il y a 22 heures 29 min
décryptage > Environnement
Bonne méthode

Parc éolien dans le Groenland, une double bonne idée pour l’énergie verte

il y a 23 heures 48 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

L'impérialisme turc à l'assaut de la Libye

il y a 1 jour 28 min
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

Publié le 25 mai 2020
Philippe Séguy a publié "Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" publié aux éditions Plon. "C'est une histoire de conquête. Une guerre entre deux univers que tout oppose, le chrétien contre le païen".
Anne Jouffroy pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne Jouffroy est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Séguy a publié "Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" publié aux éditions Plon. "C'est une histoire de conquête. Une guerre entre deux univers que tout oppose, le chrétien contre le païen".

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy

Plon, février 2020, 550 pages, 22 €

 

RECOMMANDATION
Excellent


THEME
Ce roman historique se déroule en Normandie et en Angleterre de 1064 à 1068 ; ces 4 années mettent en scène, d'une part la conquête de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant, duc de Normandie, victorieux à la Bataille d'Hastings en octobre 1066 et, d'autre part, la réalisation de la Tapisserie de Bayeux et sa présentation en juin 1068 à Canterbury. Cette tapisserie illustre la conquête de l'Angleterre par le duc Guillaume (elle est, de nos jours, classée Mémoire du Monde de l'Unesco).

Ces événements historiques et leurs acteurs sont le fil conducteur de ce roman foisonnant où revivent les rites, les quêtes mystiques, les codes d'honneur, les ambitions, les drames de l'An Mil. 

Philippe Séguy conte, aussi, cette épopée normande à travers des personnages romanesques comme les adeptes du druidisme ou, autre exemple, Robert de Rhys et ses trois fils, Eudes, Jehan et Odon.

Odon de Rhys, quinze ans, est le véritable héros de ce roman. 

Page à la cour de Guillaume de Normandie, Odon est témoin des intrigues et des complots politiques et religieux. Il participe à la conquête de l'Angleterre, espionne pour le duc Guillaume et affronte les secrets des druides ; ce « peuple en blanc », fidèle aux anciens dieux nordiques, vit caché dans les forêts, les grottes, les abbayes, les cours seigneuriales normandes et anglaises et lutte secrètement, et désespérément, contre le christianisme et Guillaume le Conquérant soutenu par Rome.

Le peuple des druides serait-il à l'origine de la disparition de panneaux de la Tapisserie de Bayeux ? La réponse est réservée aux seuls initiés !

 

POINTS FORTS
* Le style alerte, imagé, poétique, joliment un brin médiéval. Donc une écriture élégante, fluide.

* Les connaissances historiques de ce XI° siècle : cadre de vie, mœurs, idéaux.

* La tension romanesque qui, dès le prologue, captive le lecteur: les secrets des druides; les aventures de la famille Rhuys dans la tourmente de l'An Mil. 

* Le personnage d'Odon, lui-même, rebelle, généreux et amoureux, que l'on quitte à regret la dernière page tournée.

* Et, bien sûr, les descriptions historiques de l'armada prodigieuse levée par le duc Guillaume, des évènements sur le sol anglais pendant et après la conquête des Normands et de la place de l'Eglise et de la Foi des deux côtés de la Manche au XI° siècle.

 

POINTS FAIBLES 
Je m'en vois aucun.

 

EN DEUX MOTS
Cette Chanson de Geste sur fond historique m'a embarquée sans coup férir, on l'aura compris. 

Avis aux producteurs: Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil mériterait une réalisation en Série T.V.

 

UN EXTRAIT
Village de Valery, Baie de Somme, Vingt-huitième jour de septembre 1066
[…] Il y eut ensuite un son de trompe à la profondeur de l'océan. Puis une clameur. En cette nuit sans lune, quittant les grèves, les bateaux, des dizaines et des dizaines, près de mille, s'engagèrent dans le chenal, marchand à l'aviron sur l'eau, doublant la pointe de Hourdel. Tous suivaient la Mora [vaisseau de Guillaume le Conquérant], les uns après les autres, et on entendait les voiles tomber, glisser sur les mâts, et puis se tendre à la brise froide. Jehan regarda Eudes.
- Nous partons, mon frère. Nous partons !
- Mille années pleines après les Romains, c'est notre tour. L'histoire se répète.
- Nous sommes fidèles à notre parole. Avec l'aide de Dieu.
- Nous gagnerons l'Angleterre dans deux jours pleins.
- Oui. Dans deux jours, mes pieds fouleront la terre d'Albion. Comme l'a fait Odon. (p.411)

Angleterre. Cité de Canterbury, Abbaye de Saint-Augustin, Juin 1068
C'est la bibliothèque qui a été choisie comme réceptacle afin de présenter le chef-d'oeuvre.[...] Maître Swen de Bruges est là. Il s'incline à son tour, se courbe en deux pour écouter les compliments. L'évêque de Bayeux déclare la broderie admirable et édifiante, digne d'être vue par la multitude. Sa Grandeur apprécie que rien n'ait été oublié ; ni les palais, ni les maisons des vilains, ni celles des seigneurs, ni le mont dédié à monseigneur Michel qui pourfend le dragon, ni l'église anglo-saxonne de Bosham où Harold Godwinson vient prier le Christ avant de prendre la mer pour la Normandie, ni l'abbaye où la broderie est née, sœur jumelle de celle de Jumièges, reconstruite en bonnes pierres, richement pourvue par le roi Guillaume que l'archevêque Maurille de Rouen est venu bénir. Gloire à Dieu et à ce tableau de fils, cette épopée de laine aussi réussie ! L'évêque veut d'ailleurs qu'elle quitte terre anglaise. Vite. Il forme les vœux qu'elle gagne la France, orne pour les siècles la cathédrale de Bayeux. (p.445)

 

L'AUTEUR
Philippe Séguy, écrivain et journaliste, grand reporter au magazine Point de vue,a déjà publié une vingtaine de romans et de biographies. Il participe régulièrement à des émissions de télévision comme Secrets d'Histoire aux côtés de Stéphane Bern ou de radio avec Franck Ferrand.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires