En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

02.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

03.

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

04.

Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs

05.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

06.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

07.

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

01.

Trop chère fonction publique locale?

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

06.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Calendrier électoral
Présidentielle 2022 : EELV décide de repousser la désignation d’un candidat après les régionales
il y a 1 heure 14 min
light > Culture
Icône du théâtre et du cinéma
Mort de l'acteur Michael Lonsdale à l'âge de 89 ans
il y a 3 heures 5 min
pépites > Justice
ENM
Eric Dupond-Moretti propose l'avocate Nathalie Roret pour diriger l'Ecole nationale de la magistrature
il y a 4 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Bananas (&Kings)" de Julie Timmerman au Théâtre de la Reine blanche : une pièce courageuse et engagée, qui nous adresse un avertissement sans frais

il y a 6 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le métier de mourir" de Jean-René Van Der Plaetsen : spécial rentrée littéraire, un avant-poste confiné en territoire hostile. Le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 6 heures 22 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

La Chine plus forte que le Covid. La France et les autres, au garde-à-vous

il y a 6 heures 49 min
pépites > Politique
Bérézina
Déroute de la République en Marche au premier tour des élections législatives partielles
il y a 8 heures 13 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment choisir l'iPad qu'il vous faut parmi tous les modèles qui existent désormais ?
il y a 9 heures 11 min
pépite vidéo > Politique
Campagne électorale
Marine Le Pen "réfléchit" à quitter la présidence du Rassemblement national avant la présidentielle
il y a 9 heures 50 min
light > Politique
Etourdi
Pressé, le député Jean Lassalle se gare sur un passage à niveau et bloque un train
il y a 10 heures 25 min
light > Culture
Bilan inquiétant
Journées du patrimoine : la fréquentation en net recul suite à l'impact de la crise sanitaire
il y a 2 heures 18 min
pépites > Santé
Briser les chaînes de contaminations
Coronavirus : de nouvelles mesures de restrictions vont être appliquées à Lyon
il y a 3 heures 36 min
pépites > Société
Annonces
Emmanuel Macron présentera sa stratégie de lutte contre les "séparatismes" le 2 octobre prochain
il y a 5 heures 38 min
pépites > International
Argent sale
« FinCEN Files » : l'argent sale et les grandes banques mondiales
il y a 6 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Détour" de Luce D'Eramo : survivre et revenir de l’enfer, un témoignage poignant, un livre rare

il y a 6 heures 31 min
pépites > Social
Paradoxe
La Métropole du Grand Paris est marquée par de fortes inégalités sociales qui ont augmenté
il y a 7 heures 9 min
décryptage > Economie
Evolution de l'épidémie

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

il y a 8 heures 40 min
décryptage > Politique
Assemblée nationale

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

il y a 9 heures 25 min
décryptage > Santé
Le bouclier du sommeil profond

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

il y a 10 heures 20 min
décryptage > Europe
Camp de Moria

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

il y a 10 heures 55 min
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Recherche

Ce que les autopsies nous apprennent sur le Covid-19

Publié le 02 mai 2020
L’analyse autopsique est indispensable à la compréhension des mécanismes du virus SARS-Cov-2, à l’origine de l'épidémie de Covid-19.
Christopher Payan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christopher Payan est virologue au CHU de Brest et professeur à la faculté de médecine de l'université de Bretagne Occidentale (Brest).Il est l'un des auteurs de Mini manuel de microbiologie (Editions Dunod)
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’analyse autopsique est indispensable à la compréhension des mécanismes du virus SARS-Cov-2, à l’origine de l'épidémie de Covid-19.

Une interview des pathologistes W. Wayt Gibbs et Steve Mirsky pour Scientific American, le 23 avril 2020, s’intéresse à l’état des tissus (poumon, cœur, rein, cerveau) sur autopsie après décès lors d’une « ADRS » (acute distress respiratory syndrom) lié au COVID-19. L’analyse autopsique est indispensable à la compréhension des mécanismes du virus SARS-Cov-2 à l’origine de cette infection et occasionnant environ 1% de mortalité chez des sujets à risque. Les pathologistes américains interviewés précisent les conditions difficiles d’autopsie dans le cadre du COVID-19 nécessitant une protection du pathologiste (combinaison étanche, masque et lunette) et de son environnement de travail, repris dans son article «  COVID-19 autopsies, Oklahoma, USA » publié par Barton et coauteurs dans la revue « American Journal of Clinical Pathology » à paraitre dans le numéro de mai 2020.

Atlantico : Pouvez-vous  nous expliquer comment le coronavirus s'attaque à ces autres parties du corps ? Qui est concerné par ces attaques ? Comment se fait-il que nous ne l'ayons pas vu plus tôt ?

Christopher Payan : Le SARS-Cov-2 infecte les cellules épithéliales du tractus respiratoires et de la muqueuse digestive par reconnaissance des récepteurs associés aux enzymes 2 de la conversion de l’angiotensine, il a donc un potentiel assez large. Les atteintes cardiovasculaires sont décrites dans les formes sévères du COVID lors de la détresse respiratoire depuis les premiers cas, avec une défaillance générale multi-organe, donc ce sont tous les tissus qui peuvent être impliqués. Des cas de méningo-encéphalite avec confusion et trouble de la vigilance sont décrits depuis peu en lien avec le COVID. Il est possible que ces cas soient passés inaperçus dans un premier temps, se focalisant sur l’atteinte pulmonaire.

A quoi ressemble le COVID-19 lorsqu'il s'empare de notre corps ? Y a-t-il des zones où il passe en priorité ? Comment déceler cela ?

Dans un premier temps, il s’agit le plus souvent d’une infection des voies respiratoires hautes comme les 4 coronavirus humains, avec des signes plus ou moins visibles, qui apparaissent en 3-4 jours et qui s’apparentent à un gros rhume, une perte de gout et d’odorat, parfois une fièvre. Ce qui le caractérise par rapport aux autres infections est sa durée (en moyenne 20 jours, pouvant aller à près de 40 jours) et une dégradation plus sévère de la fonction respiratoire d’apparition brutale entre 7 et 14 jours après le début de l’infection dans environ 5% des cas, le plus souvent chez des personnes à risque. Le plus souvent cette infection guérie spontanément en 14-20 jours avec l’apparition d’anticorps neutralisants. On ne connait pas la durée de protection de ces anticorps mais la survenue chaque année de virus respiratoires ne plaident pas en faveur d’une immunité très durable mais peut-être suffisante pour en atténuer les effets. Lors des formes plus sévères le virus est retrouvé dans l’arbre bronchique jusqu’aux vacuoles pulmonaires avec une inflammation sévère (appelé orage cytokinique) qui conduit à un épaississement des vacuoles et donc une réduction importante des échanges d’oxygène (détresse respiratoire sévère).  C’est ce qui est observé à l’autopsie par ces pathologistes. A ce stade, c’est cette réaction inflammatoire sévère qui est responsable des désordres observés dans les différents tissus et non directement le virus qui n’est pas retrouvé dans les tissus distants du poumon ni dans le sang. Il est cependant à l’origine de cette réaction inflammatoire, le contrôle du virus en début d’infection devrait empêcher ce risque.

Ces découvertes vont-elles pouvoir permettre une meilleure prise en charge des patients ou sont-elles inquiétantes quant à la léthalité du virus ?

Elles permettent de mieux comprendre l’implication de ce coronavirus dans les défaillances multi-organes tardives, celles-ci étant liées à une réponse immunitaire inadaptée et non directement au virus, un traitement antiviral à ce stade risque d’être peu efficace mais sans doute à un stade plus précoce.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
mahesa
- 03/05/2020 - 22:11
Impardonnable.
Il ne sera pas pardonné aux "élites " qui décident aujourd'hui de ne pas avoir accepté la clairvoyance, le travail et donc l'intuition, car esprit de synthèse +observation, du Pr Raoult. Que la vénalité, la paresse et la vanité les empêchent de décider les.changements de cap qui s'imposent MAINTENANT leur coûtera très cher, d'où le statu quo recherché, le temps pour eux de mettre en place une parade à la colère générale.
clo-ette
- 02/05/2020 - 19:59
@ganesha
merci.
Ganesha
- 02/05/2020 - 18:57
Cloette
Dans quelques temps, un test sérologique sera disponible.