En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

02.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève

05.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

06.

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

07.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
décryptage > International
Attractivité

Shanghai remplace Londres comme ville la plus connectée au reste du monde : l’Asie a-t-elle définitivement supplanté l’Occident avec le Covid ?

il y a 16 min 2 sec
pépites > Politique
Bien installé
Selon un sondage, Laurent Wauquiez remporterait largement les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes
il y a 16 heures 46 min
pépites > International
Problème Européen
À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève
il y a 17 heures 46 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’actualité grise Macron dans « sa vision romanesque de la vie »; Le PS clarifie sa ligne sur la laïcité, EELV s’embrouille sur la sienne; Hidalgo s’inquiète de l’impact du gauchisme des Verts (sur son image); Mélenchon peu présidentiable aux yeux des Fra
il y a 18 heures 26 min
décryptage > Environnement
Ecologie

Ecocide : entre impensés, mal-pensé et arrières pensées, un nouveau délit à l’application piégée

il y a 20 heures 49 min
pépite vidéo > Sport
R.I.P
Maradona s'en va, les Argentins célèbrent leur héros national
il y a 22 heures 4 min
décryptage > International
Les yeux ouverts

Le grand défi d’Aliyev

il y a 22 heures 38 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

il y a 22 heures 54 min
décryptage > Sport
Dieu du football

Maradona, l’immortalité haut le pied

il y a 23 heures 6 min
décryptage > France
Aimons nous les uns les autres

Après la résilience, la bienveillance : peut-on gouverner efficacement un pays avec des objectifs de développement personnel ?

il y a 23 heures 21 min
light > Insolite
Aux décibels
Si le comptoir vous manque, vous pouvez toujours écouter le brouhaha des cafés en streaming
il y a 15 heures 58 min
pépites > Justice
Bavure
Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus
il y a 17 heures 7 min
pépites > France
Justice
Quatre adolescents placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête de l'assassinat de Samuel Paty
il y a 18 heures 5 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron : tout faire pour éviter une contamination de la grogne sociale et surtout une résurgence poujadiste.

il y a 20 heures 38 min
décryptage > France
Derrière les annonces

Ce qui se cache vraiment derrière "l'inégal sens des responsabilités" évoqué par Emmanuel Macron à propos des failles françaises face au Covid

il y a 21 heures 17 min
pépites > Style de vie
Cash
70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine
il y a 22 heures 27 min
décryptage > Religion
Enfin Allah devient sélectif

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

il y a 22 heures 46 min
pépites > Politique
Communication
Voici ce qu'il faut retenir du discours de Jean Castex sur l'allègement du confinement
il y a 23 heures 5 min
décryptage > Environnement
Coeur de l'atome

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

il y a 23 heures 12 min
décryptage > France
Première vague

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

il y a 23 heures 31 min
© Thomas SAMSON / AFP
© Thomas SAMSON / AFP
Surfaces, hygiène et Covid-19

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

Publié le 07 avril 2020
Le Dr Kako Naït Ali, ingénieur et docteur en chimie des matériaux, revient sur les risques éventuels de contaminations au coronavirus liés aux surfaces et sur la nécessité de désinfecter certains objets de notre quotidien tout en respectant les mesures barrières.
Kako Naït Ali
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Dr Kako Naït Ali est ingénieur et docteur en chimie des matériaux.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Dr Kako Naït Ali, ingénieur et docteur en chimie des matériaux, revient sur les risques éventuels de contaminations au coronavirus liés aux surfaces et sur la nécessité de désinfecter certains objets de notre quotidien tout en respectant les mesures barrières.

Afin d’éliminer d’éventuelles traces du virus COVID-19, beaucoup affirment laver leurs emballages et leurs fruits et légumes avec des désinfectants. Je ne vais pas me substituer aux experts, mais vous présenter leurs recommandations d’un point de vue matériaux et surfaces. Et ça, c’est mon domaine. 

Les études qui ont été publiées sur le sujet ont été faites pour le milieu hospitalier. L’objectif était de déterminer la persistance du virus et l’efficacité des désinfectants pour les personnes qui sont au contact des malades du #COVID19. Ces personnes étant très exposées. 

Voici une compilation des résultats de certaines d’entre elles : ICI

Ces études ont été réalisées en laboratoire avec projection de gouttelettes. C’est  une simulation d’un éternuement ou d’une projection de postillons qui peut être éloignée de la réalité. Le liquide utilisé est également très chargé en virus pour permettre de mesurer les persistances de manière plus marquée. 

Ce sont des études en laboratoire, avec les limites qu’elles impliquent. A noter qu’elles ne donnent pas la durée d’activité du virus, ni la possibilité de contagion par ces surfaces infectées en fonction du temps. La notion de persistance est très bien expliquée ICI

Le risque zéro n’existe pas. Mais il est bien plus faible sur des emballages que sur des surfaces en milieu hospitalier . Il faut adapter les mesures au niveau de risque. Comme dit dans le lien ci-dessous, l’exemple est très clair : ICI

C’est pour cela que les hôpitaux  et les EHPAD nettoient régulièrement les surfaces : pour protéger celles et ceux qui sont au contact des malades ou des objets à proximité. Mais ce n’est pas le cas quand vous ramenez vos courses chez vous. Le risque est beaucoup plus faible voire négligeable. 

Alors qui croire ? Ceux qui interprètent des articles sans les comprendre ni les lire ? Votre propre certitude basée sur… la peur ? Ou les experts dont l’ANSES qui adaptent les mesures à prendre en fonction du niveau de risque et de l’état des connaissances actuel sur le sujet ? 

Certains articles précisent qu'il  faut laisser ses courses plusieurs heures dans son coffre de voiture avant de les ranger... le meilleur moyen de rompre la chaîne du froid pour les produits frais et s'intoxiquer. Et d'où viennent ces valeurs ? Les études mentionnées ne donnent pas ce type de recommandations. 

Voici les recommandations de l’ANSES qui sont à la mesure du risque et de l'état des connaissances sur le sujet : ICI

Pourquoi ? parce que ces surfaces inertes se nettoient facilement. Un essuie-tout humide est suffisant, les surfaces en question n’ont pas d’interaction avec le liquide qui contient le virus et elles sont hydrophobes. Enlever le suremballage en carton ou en plastique avant de ranger ses courses est également une bonne pratique.

Lorsque la présence du virus –, faible à très faible dans ce cas  –, est suspectée, laver la surface avec un chiffon humide et essuyer c’est retirer d’éventuels gouttelettes, contenant du virus ou non d’ailleurs.

Et les recommandationss de l'ANSES sont d’ailleurs à appliquer même en dehors de cette crise. 

Pour ce qui est du pain acheté en boulangerie, le pain est cuit à très haute température, de sorte que le virus ne peut pas survivre, et les boulangers appliquent les mesures d’hygiène qui s’imposent. Il n’y a donc pas de nécessité de chauffer le pain comme cela a pu être dit dans plusieurs articles.

Alors pourquoi certaines municipalités désinfectent les rues ? C’est pour rassurer la population, tout simplement. Même si cette pratique semble avoir l’effet inverse sur la population qui se demande pourquoi elle ne devrait pas procéder de la manière chez elle et sur tout objet ou produit qui viendrait de l’extérieur. Mais il n’y a pas d’intérêt à nettoyer des surfaces s’il y a confinement et donc peu de gens dans les rues. 

En Corée du sud, les rames de métro sont désinfectées, parce qu'elles sont très empruntées.

Pour les mêmes raisons, il est préconisé de nettoyer les surfaces chez soi, comme les poignées de porte, si une personne est malade. Pour résumer, le nettoyage des surfaces est à adapter au niveau de risque. 
Le virus ne se transmet que via les muqueuses respiratoires. Il n’y a pas de preuves ou de données scientifiques concernant une contamination par voie digestive. De plus, toucher un objet ne vous rendra pas malade, d’où l’intérêt de bien suivre les gestes barrières qui impliquent de se laver les mains régulièrement. 

Ce geste barrière est à réaliser avec du gel hydroalcoolique quand vous êtes à l'extérieur et avec du savon et de l’eau quand vous êtes chez vous. De plus, si vous utilisez des désinfectants sur des aliments comme des fruits et des légumes vous prenez le risque de vous intoxiquer. 

Certains vous diront que des normes industrielles le permettent dans l’agro-alimentaire. En effet, c’est le cas dans l’industrie, c’est-à-dire dans un milieu maîtrisé parce que contrôlé. Ce n’est pas applicable chez soi. 

A tous ceux qui continueront à utiliser des désinfectants et que les accidents domestiques n’arrivent qu’aux autres, je leur dis ceci : une fois l’accident arrivé, il est trop tard.

Pour ces raisons, il ne faut pas nettoyer les produits de consommation fruits, légumes, avec de l'eau de javel même diluée. Pour ce qui est du vinaigre blanc, il n'est de toute manière pas efficace contre le virus.
Certains ne suivront pas ces recommandations, j'espère juste qu’ils prendront ces éléments en considération . 

J’ai parlé de ce sujet au cours d’un échange avec les lecteurs de la Dépêche du Midi. J’ai pu partager ce qui se trouve dans le thread. La vidéo étant longue (40 minutes) je me suis donc dit qu’un thread serait plus accessible. La vidéo est accessible ici

Dans tous les cas, prenez soin de vous et de vos proches, que ce soit contre le COVID-19 via les gestes barrières ou contre les accidents domestiques en suivant les règles d’utilisation de ces produits et en privilégiant les recommandations de l’ANSES.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 07/04/2020 - 11:57
Je me marre
Pour ne pas "attirer" le virus, habillez-vous comme le type sur la photo, seule façon d'être protégé...
Bien sûr, il faudra vous asperger dans un sas isolé pour vous déshabiller, une fois arrivé chez vous. L'intérieur de votre voiture devra aussi être désinfecté dans les moindres recoins.
Vous ne pouvez pas ? Alors vous êtes foutu.
Ne pas mettre les mains sur le visage alors que l'infection ne se ferait pas par le système digestif ... Bizarre, non ? Évitez les doigts dans le nez quand même...
Vous vous demandez pourquoi le virus progresse malgré les fameux gestes barrières et le confinement ? Parce que c'est illusoire. Ces mesures sont inutiles et ne servent qu'à montrer qu'on fait quelque chose en espérant que vous serez convaincu. Quand l'épidémie sera terminée, le pouvoir pourra faire croire que c'est grâce à ça, mais c'est faux. Votre protection est votre système immunitaire, c'est tout. S'il est déficient, vous êtes mal, et là, on ne se marre plus.