En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé

02.

Selon « Le Monde », Abdouallakh Anzorov, l’auteur de l’attentat, a donné plusieurs centaines d’euros à des élèves du collège en échange d’informations pour identifier le professeur

03.

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

04.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

05.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

06.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

07.

Comment les comparateurs en ligne menacent la survie de pans entiers de l’industrie des services en France

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Emmanuel Macron, le Gorbatchev de la technostructure française ?

ça vient d'être publié
light > Politique
Principe de précaution
Coronavirus : Brigitte Macron décide de se mettre à l'isolement pendant 7 jours après avoir été cas contact
il y a 10 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"On purge bébé" de Georges Feydeau : un vaudeville comme on les aime

il y a 11 heures 7 min
pépites > Justice
Enquête en cours
Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant
il y a 12 heures 47 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les régions vont diffuser un livre de caricatures dans les lycées
il y a 13 heures 53 min
décryptage > Economie
Evolution de la pandémie

Panorama COVID-19 : maintenant, c’est l’Europe qui est la plus touchée par les nouveaux cas

il y a 16 heures 32 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Pour une publication massive des caricatures

il y a 16 heures 52 min
light > Economie
Voiture propre
La Chine, leader dans le domaine des voitures électriques - avec 138 modèles sur son marché, contre 60 en Europe, et seulement 17 aux États-Unis - abrite aussi le premier constructeur mondial
il y a 17 heures 33 min
Alimentation
La Chine se met à aimer le lait après l'avoir ignoré pendant plusieurs générations
il y a 18 heures 42 min
décryptage > Terrorisme
Reculer pour mieux sauter

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

il y a 19 heures 15 min
décryptage > Finance
Impact de la pandémie

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

il y a 20 heures 26 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Covid-19 et réchauffement climatique" de Christian de Perthuis : une analyse qui mérite un détour, comme tout témoignage sincère, mais avec ses limites

il y a 10 heures 50 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé
il y a 11 heures 57 min
light > France
Magie de Noël menacée
Covid-19 : le marché de Noël des Tuileries est annulé à Paris suite au coronavirus
il y a 13 heures 22 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Choisir la mort ou la Mort. La France a fait son choix

il y a 15 heures 55 min
décryptage > International
MilkTea

« L’alliance du thé au lait » : le mouvement du refus de l’expansionnisme chinois s’étend en Asie

il y a 16 heures 44 min
light > High-tech
Justice
Instagram visé par une enquête de la Commission irlandaise pour la protection des données
il y a 17 heures 5 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Couvre-feu : et les meilleures solutions pour les télé-apéros sont...
il y a 17 heures 58 min
pépite vidéo > France
Lutte contre le fondamentalisme
Conflans-Sainte-Honorine : "Nous ne pouvons pas laisser faire ce genre de fatwas en ligne", selon Gérald Darmanin
il y a 18 heures 56 min
décryptage > Politique
Stratégie

LR contraint de s’allier à LREM pour survivre ? Les faux calculs de Christian Estrosi

il y a 19 heures 39 min
rendez-vous > Santé
Zone Franche
Coronavirus : le scandale caché du sous-investissement mortuaire
il y a 20 heures 17 min
© Mohammed AL-RIFAI / AFP
© Mohammed AL-RIFAI / AFP
Et pendant ce temps-là...

Syrie : Rapports conflictuels entre la Turquie et les rebelles à Idlib

Publié le 05 avril 2020
Depuis quelques semaines, la situation militaire est figée dans la région d'Idlib, entre la Turquie et les forces syriennes.
Alain Rodier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Rodier, ancien officier supérieur au sein des services de renseignement français, est directeur adjoint du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Il est particulièrement chargé de suivre le terrorisme d’origine islamique et la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis quelques semaines, la situation militaire est figée dans la région d'Idlib, entre la Turquie et les forces syriennes.

Le 19 mars 2020, Hulusi Akar, le ministre de la défense turc a annoncé la mort de deux de ses soldats tués par des IED lors d’une embuscade menée par des rebelles syriens sur l’autoroute M-4 dans la zone démilitarisée de la province d’Idlib. Elle avait été décrétée lors d'un accord turco-russe de 2018 puis confirmée par un cessez-le-feu signé le 5 mars, les Russes représentant leur allié de Damas. Cette attaque a aussi fait sept blessés. L’embuscade a eu lieu à proximité de la localité de Muhambal est survenue après la publication d’une vidéo montrant une "chambre d’opération" (un état-major commun aux mouvements rebelles de la région) où apparaissent des responsables de Hurras al-Din affilié à Al-Qaida "canal historique" qui appellent à reprendre les combats et à rejeter les "solutions de capitulation". Hurras al-Din est soupçonné être derrière cette action même s’il n’y a pas eu de revendications. Son objectif est de faire capoter toutes les initiatives qui pourraient être prises pour faire baisser la tension dans la province d'Idlib, dernier bastion tenu par les combattants islamiques (ce qui ne veut pas dire que le reste du pays est pacifié puisque les activistes de Daech - et vraisemblablement d'autres groupes - mènent de nombreuses actions de harcèlement dans les régions tenues par les forces gouvernementales, en particulier dans celle de Homs).

Les patrouilles russes et turques devaient débuter le 15 mars sur cette autoroute qui traverse la province d’Idlib d’Est en Ouest suite à l’accord du 5 mars. Elles ont commencé par rencontrer beaucoup d’opposition de la part des populations qui ont bloqué l’autoroute par des boucliers humains. Depuis, si les militaires turcs s’y sont aventurés à plusieurs reprises, leurs homologues russes sont restés beaucoup plus prudents. A la différence des Turcs, les militaires russes sont peu nombreux au sol dans la région d'Idlib. Il est donc hors de question pour eux de s'engager plus avant d'autant que le Kremlin n'a aucune intention d'augmenter les effectifs militaires. Le souvenir du bourbier afghan est encore très présent dans l'esprit des dirigeants.  

Hurras al-Din (les gardiens de la religion) a été fondé en janvier 2018 par des moudjahiddines fidèles à Ayman al-Zawahiri quand le Hayat Tahrir al-Cham (HTC, organisation de libération du Levant) a annoncé se "dissocier" d’Al-Qaida "central" et s’est rapproché de la Turquie. Les relations entre les deux mouvements ont été tumultueuses mais les dirigeants ont tout fait pour résoudre les conflits en créant des "comités de surveillance". Des actions communes ont même eu lieu comme de formation au sein de la "chambre d’opérations ‘encourage les croyants’" en octobre 2018. Cet organisme rassemble des représentants de tous les mouvements rebelles présents à Idlib dont Ansar al-Islam (les défenseurs de l’islam, un groupe salafiste historique lié à Al-Qaida dont le chef "spirituel", le mollah Krekar, coulait des jours heureux en Norvège jusqu'à son expulsion vers l'Italie à la fin mars malgré le corronavirus) qui, lui aussi, a refusé de se désolidariser d’Al-Qaida "canal historique".

Depuis que les forces syriennes ont lancé le 19 décembre la seconde phase de l’opération "Aube d’Idlib" dont le but est de reprendre la province, la Turquie a resserré ses liens le HTC via les mouvements qu’elle pilote tout en demandant à ses leaders d’adopter une politique plus modérée de manière à satisfaire l’exigence de Moscou de séparer l’"ivraie du bon grain". Depuis quelques semaines, la situation militaire est figée sur le terrain.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Turquie, Syrie, rebelles, Idlib, Russie
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires