En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

05.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unorthodox" de Maria Shraeder, une série originale Netflix : ode à la Liberté

il y a 59 min 39 sec
pépites > Santé
SNDV
Acrosyndromes : les dermatologues alertent sur des symptômes cutanés potentiellement liés au coronavirus
il y a 1 heure 48 min
pépites > Religion
Ancien numéro 3 du Vatican
Pédophilie dans l'Eglise : le cardinal George Pell a été acquitté en Australie
il y a 3 heures 17 min
pépites > Santé
Vive émotion
François Hollande rend hommage aux personnels des Ehpad après la mort de son père
il y a 4 heures 35 min
pépites > France
Hypothèses
Coronavirus : l'Académie de médecine préconise un déconfinement par région
il y a 6 heures 55 min
light > Culture
Influence majeure
Mort de Jean-Laurent Cochet, une figure majeure du théâtre français, des suites du Covid-19
il y a 9 heures 5 min
pépite vidéo > Santé
Objectifs
Confinement, tests dans les Ehpad : les explications d’Olivier Véran au micro de Jean-Jacques Bourdin
il y a 10 heures 1 min
décryptage > Europe
Stabilité

Une politique de voisinage intelligente de l’UE

il y a 11 heures 4 min
décryptage > Politique
Bilan

Coronavirus : 14 questions auxquelles le gouvernement nous devra une réponse après la crise

il y a 11 heures 26 min
décryptage > Santé
Surfaces, hygiène et Covid-19

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

il y a 12 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits" de Salman Rushdie : une œuvre littéraire forte, courageuse, exigeante pour le lecteur, à ne pas manquer

il y a 1 heure 23 min
Nouvelle tragédie
Disparition de Maeve Kennedy McKean : le corps de la petite-nièce de John Fitzgerald Kennedy a été retrouvé
il y a 2 heures 34 min
pépites > International
Moment "historique"
Covid-19 : après plus de deux mois de confinement, le bouclage est enfin levé dans la ville chinoise de Wuhan
il y a 3 heures 54 min
light > Culture
Féerie et évasion pour les petits et les grands
Disney + est enfin disponible et accessible en France dès ce mardi 7 avril
il y a 6 heures 19 min
pépites > Europe
Solidarité européenne et internationale
Forte inquiétude au Royaume-Uni sur l’état de santé de Boris Johnson, placé en soins intensifs
il y a 8 heures 31 min
pépites > Sport
Restrictions
Confinement : les activités sportives sont désormais interdites à Paris entre 10h et 19h
il y a 9 heures 36 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

il y a 10 heures 36 min
décryptage > International
Symbole

Coronavirus, Tchernobyl et le modèle chinois

il y a 11 heures 16 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Retrouvailles américano-russes grâce au coronavirus ?

il y a 11 heures 48 min
décryptage > Europe
Eurogroup

L’Europe tente de dépasser le chacun pour soi initial

il y a 13 heures 9 min
© ANDREAS SOLARO / AFP
© ANDREAS SOLARO / AFP
Solution PAS miracle

Coronavirus : ces très sérieux effets secondaires des quarantaines

Publié le 29 février 2020
Depuis le déclenchement de l'épidémie de coronavirus, la Chine a pris des mesures strictes de confinement de sa population. Cette mise en quarantaine de la population s'étend à d'autres pays, comme l'Italie.
Pascal Neveu est directeur de l'Institut Français de la Psychanalyse Active (IFPA) et secrétaire général du Conseil Supérieur de la Psychanalyse Active (CSDPA). Il est responsable national de la cellule de soutien psychologique au sein de l’Œuvre...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Neveu
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Neveu est directeur de l'Institut Français de la Psychanalyse Active (IFPA) et secrétaire général du Conseil Supérieur de la Psychanalyse Active (CSDPA). Il est responsable national de la cellule de soutien psychologique au sein de l’Œuvre...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis le déclenchement de l'épidémie de coronavirus, la Chine a pris des mesures strictes de confinement de sa population. Cette mise en quarantaine de la population s'étend à d'autres pays, comme l'Italie.

Atlantico : La mise en quarantaine d'une population peut-elle avoir un effet psychologique sur elle ? Peut-elle développer des troubles mentaux ?

Pascal Neveu : Aucune étude sérieuse ne peut expliquer l’apparition soudaine de troubles mentaux. Au pire cette crise quasi hystérique et paranoïaque ne ferait que révéler des troubles qui s’expriment collectivement.

Certes, une pandémie est fort probable, mais tous les médecins experts, et différentes études, font ressortir qu’il ne s’agit que « d’une grosse grippe » et qu’ont été seulement identifiés les malheureux décédés face à des profils médicaux spécifiques (âge avancé, troubles médicaux…)

Plusieurs aspects sont à prendre en considération. D’un côté le fait d’être identifié comme possiblement porteur du virus. En ce cas, il est question en premier temps de gérer sa propre santé, face à ce qui est vrai et faussement colporté, occasionnant des angoisses et une demande de soins possiblement surévaluée. Mais il faut faire confiance aux médecins. D’un autre côté la stigmatisation d’une partie de la population, nous renvoyant dans les plus sombres moments de notre histoire xénophobe. Asiatiques, migrants et donc maintenant italiens deviendraient les « vecteurs » du coronavirus ? Peut-être… ?  Et c’est cet autre point où tant la paranoïa, mais aussi cette crainte d’être, prend sens. Car cela engendre, révèle, réveille des troubles psychiques importants, voire fondamentaux : hystérie collective, paranoïa qui mènent à pointer du doigt l’autre qui est dans la majorité des cas un innocent. Les troubles mentaux ne sont-ils pas, en dehors des cas psychiatriques, le seul reflet de nos propres angoisses notamment face à la mort ?

Comment les gouvernements peuvent-ils endiguer cette épidémie sans avoir recours à la quarantaine (et donc à créer des troubles dans la population) ? Existe-t-il un juste milieu ?

La mise en quarantaine est un principe de précaution que personne ne peut condamner. Mais il faut raison garder. Je lis sur les réseaux sociaux nombre de fake news ou des propos haineux. Face à un contexte politique et électoral. Au détriment du discours des médecins, des responsables de santé publique qui ne peuvent pas s’exprimer et rassurer la population. Ce n’est pas l’agitation du chiffon rouge du SRAS qui doit nous faire paniquer.

Le ministre de la santé Oliver Véran saura faire face dans la continuité d’Agnès Buzyn. Pour avoir échangé avec tous deux, je sais leur maîtrise, entre autre, de ce sujet. Il faut tenter au maximum ces clivages sociétaux. Il faut apporter une vérité médicale. Il faut éviter une paranoïa concernant ce virus.

Les troubles psychologiques causés par cette mise en quarantaine peuvent-ils aggraver la santé des patients atteints du coronavirus ? 

Les cas repérés en France ont été immédiatement placés en quarantaine à l’ENSOSP (Ecole Nationale Supérieure des Officiers des Sapeurs Pompiers). Connaissant parfaitement les lieux, et les conditions de suivi, je ne peux pas imaginer les moindres répercussions psychologiques.

Certains évoquent des stress post traumatiques ! C’est méconnaitre ce qu’est un état de stress post traumatique qui place une personne dans un cas réel de mort imminente et potentielle, la renvoyant à un état de « zombie », de quasi mort. Le patient dit lui-même ne pas se savoir « malade », certes vivant dans un milieu reclus, mais non carcéral… se libérant de tout diagnostic et donc soulagé pour lui et les autres. D’ailleurs suite à la publication d’un article, un media international a lui-même précisé ne pas être en accord. Nous avons depuis 48h un problème suite au cas d’un premier décès d’un enseignant et la recherche de ses contacts. Outre les actions menées par les autorités, les services de santé font tout leur possible. Mais devons-nous céder à un effet de panique ? Non. Même si l’on me contestera toute légitimité médicale… prenons seulement le temps… un temps afin de savoir pourquoi nous cédons face à ce virus ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Dossiers
123 Articles
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

05.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Winter
- 03/03/2020 - 11:12
Sujets fragiles ?
Ce que vous semblez ne pas comprendre c’est que chacun d’entre nous, pour des raisons diverses et contingentes, peut être ou devenir la personne fragile. Statistiquement ce sont en effet les malades chroniques et les personnes âgées. Mais parmi les malades chroniques il y a des jeunes et de toute façon la vie d’une personne peut basculer du jour au lendemain. Un diagnostic inattendu peut vous mettre dans la catégorie des fragiles. Et sans doute certains malades ont succombé au Corona et leurs familleS ont appris avec étonnement ensuite qu’ils avaient en fait une autre pathologie. C’est pour ça qu’il faut prendre les précautions de santé publique, le confinement etc. De dire que c’est comme la grippe c’est faux. On est tous immunisés contre une partie du virus de la grippe de cette année parce que c’est le même que l’année dernière, un peu relooké. Donc le virus est nécessairement moins agressif pour nous. Pour le Corona il faut agir sans panique mais avec un peu de paranoïa, ça ne fait pas de mal. Pour une fois que Macron a compris ce qu’il fallait faire, enfin il a fait comme les chinois et les italiens.
jmbx
- 01/03/2020 - 09:50
@j'accuse
Vous faites partie des gens qui ont la vérité révélée... s'il existait déjà, comment le savez vous ? Au niveau mondial, tous les chercheurs le connaissait mais personne ne disait rien ?
Dans la série complotiste c'est toujours la même chanson, des péquins moyens qui détiennent la vérité pour se montrer originaux, et qui ont un niveau bac -10 en ce qui concerne le sujet hyper technique des virus... Et allez jusqu'au bout de votre pensée, quelle est l'organisation qui a crée ceci et en quoi en profite elle ? Je suis curieux de connaitre votre réponse (bonne chance !)
philippe de commynes
- 29/02/2020 - 19:26
Comme si ce ne serait pas la même maladie ...
...quand on voit la différence entre la manière dont la Chine traite l'épidémie (South china morning post, le quotidien de référence anglophone de Hong Kong https://multimedia.scmp.com/infographics/news/china/article/3047038/wuhan-virus/index.html?src=article-launcher)
3,5 % de décès (en augmentation, tous les gens de la grosse moitié non encore guéris ne s'en sortiront pas), 60 millions sous quarantaine
, le pays à l'arrêt.
Alors les dirigeants chinois sont ils paranoïaques ? (ce qui serait paradoxal, vu qu'ils ont plus de moyens de contrôles des media et d'internet que partout ailleurs, et donc le moins de raison de craindre leur opinion publique)
Est ce que les asiatiques seraient plus exposés ?(incompréhensible vu que les Chinois ont du connaître bien d'autres épidémies de coronavirus, même non identifiées telles quelles et donc seraient au minimum les moins mal immunisés)
Ou est ce que le gouvernement a fait son deuil de l'espoir de contenir la maladie et qu'il est en damage control : éviter qu'à une crise sanitaire se surajoute une crise politique(comme en Corée du sud ou plus de 1 million de gens ont signés une pétition demandant la démission du gouvernement).