En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

07.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > France
Drame
Suicide des agriculteurs : un député LREM chargé de faire un état des lieux
il y a 1 heure 23 min
décryptage > Economie
Négociations

Brexit : vers une bataille de poissonniers

il y a 7 heures 43 min
décryptage > Media
En route vers les César de la connerie

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

il y a 8 heures 14 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Pourquoi la pollution automobile aurait quand même baissé (et peut-être même plus) sans la politique anti-voitures d’Anne Hidalgo
il y a 8 heures 40 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

La colère du peuple algérien face au règne d'Abdelaziz Bouteflika

il y a 8 heures 47 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La philosophie : ce sentiment premier de l’existence

il y a 8 heures 48 min
décryptage > International
Un homme averti n’en vaut toujours pas deux

Nouvelles ingérences électorales (de Russie ou d'ailleurs) en vue : les démocraties occidentales toujours pas vaccinées

il y a 9 heures 6 min
décryptage > Société
M'as-tu vu

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

il y a 9 heures 32 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 1 jour 5 heures
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Agence spatiale européenne vous propose de passer des mois dans un lit en apesanteur ; Seti met en ligne deux pétaoctets de données pour la recherche extraterrestre
il y a 6 heures 50 min
décryptage > France
Kafkaïen

Ces fautes de l’administration française

il y a 8 heures 1 min
décryptage > International
Désaveu

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

il y a 8 heures 23 min
décryptage > Europe
Bonnes feuilles

L’Europe face aux défis migratoires

il y a 8 heures 47 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Agriculture : l’élevage, l’allié de la planète

il y a 8 heures 47 min
décryptage > Education
Mal adaptés

Pourquoi les plus introvertis sont injustement traités par le système scolaire

il y a 8 heures 49 min
décryptage > High-tech
Menace

Ransomware : radioscopie d'un méga risque économique sous estimé en France

il y a 9 heures 18 min
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 1 jour 1 heure
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 1 jour 5 heures
© Yamil LAGE / AFP
© Yamil LAGE / AFP
Bonnes feuilles

Les femmes de l’ombre : le jour où Juanita Castro, la soeur de Fidel, passe à la CIA

Publié le 05 janvier 2020
Rémi Kauffer publie "Les femmes de l’ombre" aux éditions Perrin. Plus inconnues encore que les espions, voici les espionnes. Celles dont on ne parle jamais. Celles qui agissent dans l'ombre depuis la nuit des temps. Rémi Kauffer révèle la véritable odyssée des femmes dans les services secrets. Extrait 2/2.
Historien, journaliste et enseignant, collaborateur du Figaro Magazine et du Point, Rémi Kauffer a publié de nombreux ouvrages dont, chez Perrin, Histoire mondiale des services secrets, Kang Sheng, le maître espion de Mao, Les Maîtres de l'espionnage et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rémi Kauffer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Historien, journaliste et enseignant, collaborateur du Figaro Magazine et du Point, Rémi Kauffer a publié de nombreux ouvrages dont, chez Perrin, Histoire mondiale des services secrets, Kang Sheng, le maître espion de Mao, Les Maîtres de l'espionnage et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rémi Kauffer publie "Les femmes de l’ombre" aux éditions Perrin. Plus inconnues encore que les espions, voici les espionnes. Celles dont on ne parle jamais. Celles qui agissent dans l'ombre depuis la nuit des temps. Rémi Kauffer révèle la véritable odyssée des femmes dans les services secrets. Extrait 2/2.

Un gros poisson, au sens guerre psychologique du terme, l’Agence centrale de renseignements en a pêché un à l’articulation de l’ère Dulles et de l’ère McCone. Nulle autre que la propre sœur du Lider Màximo !

On vient juste de le dire : Fidel a toujours eu un sens assez particulier de la famille. De sorte que, même après sa mort, la plus ancienne dictature de tout le sous‑continent sud‑américain trouvera un second souffle d’ailleurs très relatif sous la férule de son petit frère Raúl. 

Juanita Castro a refusé très tôt de manger de ce pain‑là. Née en mai 1933, cette jolie brune, petite sœur de Fidel, a pourtant commencé comme une révolutionnaire de choc. Elle achetait des armes pour la guérilla, et fit même de la propagande aux États‑Unis. De quoi la propulser parmi les sommités du régime à l’heure de la prise du pouvoir. 

Un régime dont elle comprend rapidement la vraie nature. En mars 1960, Luis Conte Agüro, vieil ami de la famille Castro et conseiller politique de Fidel, écrit au dictateur, ému du rapprochement de Cuba avec l’URSS concrétisé par la visite du vice‑Premier ministre soviétique, Anastase Mikoyan. Auteur d’une biographie laudative de Fidel, Luis compte récidiver, ce qui est beaucoup plus dangereux potentiellement pour le régime, avec un livre sur Camilo Cienfuegos, dont la disparition mystérieuse aux commandes de son Cessna l’année précédente fait beaucoup jaser. Or lors d’un de ces longs discours qu’il affectionne, Castro se livre à une attaque en règle contre Conte Agüro. Sur le conseil de Juanita, celui‑ci se réfugie alors à l’ambassade d’Argentine. 

Juanita propose à sa mère, Lina Ruz Castro, de quitter l’île caraïbe. Mais, trop âgée, cette dernière refuse le projet d’expatriation. De plus en plus amère, Juanita ne repousse pas l’offre de la femme de l’ambassadeur du Brésil à La Havane : se mettre clandestinement au service de la CIA, l’ennemie jurée, celle dont tout bon Cubain sait qu’il n’est de pire horreur au monde ! Choquée dans un premier temps, elle se fait peu à peu à cette idée, de sorte qu’à partir de 1961 la sœur du dictateur sera immatriculée à Langley, le siège tout neuf de l’Agence en Virginie, sous le nom de code de « Donna ». 

Mue elle aussi par le sens de la famille quoique de manière fort différente, Juanita n’a posé qu’une seule condition : pas question de lui demander d’attenter à la vie de ses frères. Ni de quiconque d’ailleurs, car elle est plus soucieuse de la vie des gens que Fidel. Mais des liaisons, du renseignement, ça elle veut bien. Sa première mission : transbahuter des boîtes de conserve bourrées soit de messages, soit d’argent à destination des rares agents clandestins de la CIA encore en activité dans l’île caraïbe, répression d’« El Apparato » oblige. Assez facile quand on est la sœur bien‑aimée du dictateur. 

Aider à l’exfiltration d’opposants, cette tâche politico‑humanitaire plus délicate lui convient encore mieux. Jusqu’en juin 1964 où craignant d’être repérée par le KGB de son frère elle met à profit un voyage au Mexique pour s’exfiltrer elle‑même. « Je romps avec la révolution », annonce‑t‑elle. 

Colère noire de Fidel. Bon prince ou tout simplement fataliste – le mal est déjà fait –, Raúl accepte de fournir à sa sœur les documents d’identité dont elle était démunie. Ils lui permettront de s’installer chez le diable nord‑américain. Toujours patron de la CIA, McCone peut se frotter les mains. Même si elle n’est pas pour grand‑chose dans cette défection spectaculaire, l’Agence aura justifié son important budget aux yeux de la Chambre des représentants et du Sénat. Belle réussite en effet : un membre d’un clan familial marxiste‑léniniste au pouvoir répudie publiquement le système. De fait, c’est avec vigueur que Juanita Castro prend à partie la dictature de son frère. En mars 1967, nouveau choc dans le monde marxiste‑léniniste : ayant arraché au politburo du PC soviétique l’autorisation d’accompagner la dépouille de l’homme qu’elle aimait, le communiste Brajesh Singh, afin que ses cendres soient jetées dans le Gange selon la tradition, Svetlana Allilouïeva, la fille de Staline, demande à son tour l’asile politique à l’ambassade des États‑Unis ! Une fois encore, la CIA justifiera les crédits abondants qui lui sont alloués en acheminant sans anicroche la fugitive au pays de l’Oncle Sam après deux détours par l’Italie et la Suisse. 

Svetlana deviendra citoyenne des États‑Unis bien avant Juanita. Naturalisée en 1984 seulement, cette dernière gère une pharmacie à Miami, là où les exilés cubains rêvent de revenir un jour dans l’île caraïbe. Le coup de théâtre intervient en 2009, quand, du vivant de son frère, la sœur du dictateur Fidel reconnaît dans un livre avoir travaillé contre son régime avec la CIA. Contrairement à Marita, aux deux Ouhria et à l’infortunée « Roza », Juanita Castro aura du moins agi en pleine connaissance de cause…

Extraits du livre de Rémi Kauffer, "Les femmes de l’ombre, l'histoire occultée des espionnes", aux éditions Perrin

Lien vers la boutique Amazon : ICI 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

07.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Liberte5
- 06/01/2020 - 15:31
Belle histoire pour la liberté
et mauvais signe pour ces régimes communistes.