En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

Cette très chère Ségolène Royal

06.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

07.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

ça vient d'être publié
décryptage > Environnement
Révolution ?

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

il y a 27 min 20 sec
décryptage > Politique
Souvenirs, souvenirs

Nicolas Sarkozy présente ses voeux, c’est l’occasion de se repencher sur son mandat ou le dernier mandat présidentiel "tranquille"

il y a 1 heure 32 min
décryptage > Environnement
Davos 2020

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

il y a 2 heures 17 min
pépites > Politique
Présidentielle 2020
Marine Le Pen est d'accord pour travailler avec Nicolas Dupont-Aignan mais sans primaire
il y a 17 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Ménopause", livret d'Alexandra Cismondi, Parodies de chansons et mise en scène d'Alex Goude : Pas de pause pour "Ménopause" qui est prolongé à la Gaité, par Anne-Marie Joire-Noulens

il y a 21 heures 28 min
décryptage > Politique
Coup de froid

Cette très chère Ségolène Royal

il y a 22 heures 11 min
décryptage > Politique
Critique

Pourquoi nous devons sérieusement parler de la Chine

il y a 22 heures 57 min
décryptage > Société
PMA ou GPA: c’est au choix

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

il y a 23 heures 37 min
décryptage > Economie
Faux-semblant

Choose France : voilà pourquoi l’attractivité de l’Hexagone n’a que très peu à voir avec la manière dont le pays est gouverné

il y a 1 jour 36 min
décryptage > Economie
Davos 2020

Ce que les grandes entreprises pourraient réellement faire pour enfin se mettre au vert... et sans gadget

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Europe
Concurrence européenne

Post-Brexit : entre un Singapour britannique et un cavalier solitaire allemand, quel destin pour l’économie française ?

il y a 58 min 46 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

A trop célébrer l’attractivité française, on en oublie les effets pervers

il y a 2 heures 25 sec
pépites > People
Retraite
Après 50 ans de carrière, le couturier Jean Paul Gaultier dit adieu aux défilés haute couture
il y a 16 heures 52 min
pépites > Politique
Luanda Leaks
La femme "la plus riche d'Afrique" rattrapée par la justice
il y a 17 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

"L’Abominable", de Dan Simmons: Sur les flancs glacés de l’Everest, une aventure à donner le vertige !

il y a 21 heures 46 min
décryptage > Société
Intrusions à tous les étages

Bestiaire révolutionnaire et autodafés de pacotille

il y a 22 heures 38 min
pépite vidéo > Politique
Voeux
Nicolas Sarkozy dénonce le climat de "violence" qui règne en France
il y a 23 heures 13 min
décryptage > Politique
Interview

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

il y a 1 jour 1 min
décryptage > Economie
Point de vue

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Economie
Trompe l’oeil

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

il y a 1 jour 1 heure
© Tolga AKMEN / AFP
© Tolga AKMEN / AFP
Disraeli Scanner

La victoire des Conservateurs de Boris Johnson: conjoncturelle ou structurelle ?

Publié le 16 décembre 2019
Lettre de Londres mise en forme par Edouard Husson. Nous recevons régulièrement des textes rédigés par un certain Benjamin Disraeli, homonyme du grand homme politique britannique du XIXe siècle.
Benjamin Disraeli (1804-1881), fondateur du parti conservateur britannique moderne, a été Premier Ministre de Sa Majesté en 1868 puis entre 1874 et 1880.  Aussi avons-nous été quelque peu surpris de recevoir, depuis quelques semaines, des "lettres de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Universitaire, Edouard Husson a dirigé ESCP Europe Business School de 2012 à 2014 puis a été vice-président de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). Il est actuellement professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (à l’Université...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Disraeli Scanner
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benjamin Disraeli (1804-1881), fondateur du parti conservateur britannique moderne, a été Premier Ministre de Sa Majesté en 1868 puis entre 1874 et 1880.  Aussi avons-nous été quelque peu surpris de recevoir, depuis quelques semaines, des "lettres de...
Voir la bio
Edouard Husson
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Universitaire, Edouard Husson a dirigé ESCP Europe Business School de 2012 à 2014 puis a été vice-président de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). Il est actuellement professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (à l’Université...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lettre de Londres mise en forme par Edouard Husson. Nous recevons régulièrement des textes rédigés par un certain Benjamin Disraeli, homonyme du grand homme politique britannique du XIXe siècle.

Londres, 

Le 15 décembre 2019

 

Mon cher ami, 

Enfin ! Combien de lignes ai-je noirci à vous écrire pour commenter le « non-Brexit » que les parlementaires fêtaient chaque jour, tels les personnages d’Alice au pays des merveilles, fêtant quotidiennement des « non-anniversaires ». Il aurait été de peu d’efficacité d’invoquer Lewis Carroll en plein débat sur le Brexit. Mais je pense que mes compatriotes sortent d’un mauvais rêve, tels Alice. Le comportement des Remainers menait tout droit à vouloir leur couper la tête, pour finir. 

La victoire a donc été large, comme nous nous y attendions et pour les raisons que nous avions formulées. Le basculement de l’Angleterre du Nord a été radical, comme prévu. Mais il est également frappant de constater comme l’Angleterre du Sud a résisté à une poussée du Labour ou des Lib-Dems. 

Evidemment, beaucoup de ceux qui ont besoin de digérer la victoire de Johnson et leur propre défaite ont tendance, chez nous ou sur le continent, à minimiser la portée de l’événement. Je n’énumère les théories en vigueur que par souci de collectionner les dénis de réalité: 

- il y a ceux qui vous expliquent que Johnson n’est qu’un opportuniste, qui ne croit pas plus au Brexit qu’à Dieu ni à diable. Comme si Boris n’avait pas été, dès les années 1990, un redoutable pourfendeur de l’UE dans les colonnes du Telegraph. 

- Ou bien on nous dit que le sujet n’était pas le Brexit, mais Corbyn. Si les travaillistes avaient eu un autre candidat.... Comme si l’on pouvait séparer le parti travailliste, qui n’a pas eu le courage, en 2016, de faire respecter le vote sur le leadership perdu par Corbyn et outrageusement ignoré par ce dernier. 

- Ou bien on additionne les voix des Conservateurs et du Brexit Party pour trouver un rapport inversé par rapport au vote du référendum (17 millions de Britanniques n’ont pas voté pour Johnson et Farage, contre seulement 15 millions pour les deux partisans déclarés du respect du référendum). Comme si l’on ne voulait pas voir qu’alors qu’il s’agit d’une élection partisane, il est incroyable que les Conservateurs, à 9% aux dernières élections européennes, aient effectué un tel redressement et réuni autant de suffrages de gens qui n’avaient pas l’habitude de voter pour eux. 

- Il y a cette carte aussi, qui montre le vote des 18-24 ans qui n’aurait fait élire que des travaillistes ou presque. Nous voici retombé dans Alice ! 

- Je crois qu’il faut donner la palme du déni de réalité au « Washington Post » expliquant que si les voix avaient été décomptées selon les règles du système électoral allemand, Boris Johnson n’aurait pas eu de majorité. 

J’ai moi-même longtemps détesté le style de Boris, son goût de la gaudriole permanente. Mais je suis prêt à reconnaître, aujourd’hui, qu’il était habile, d’avancer masqué dans le monde du politiquement correct et de la bien-pensance européiste. Le contraste entre l’échec de la très sérieuse Theresa et le succès de Boris est flagrant. Alors, il y a tous ceux qui vous disent, aujourd’hui, que maintenant Boris va se recentrer, qu’il va négocier raisonnablement avec l’Union Européenne, maintenant qu’il a sa majorité? 

Mais pourquoi diable voulez-vous que Boris renonce à exploiter sa victoire? Il a l’occasion de faire le ménage dans la haute fonction publique britannique. Et les pays-membres de l’Union Européenne sont désormais disposés à négocier. Notre Premier ministre aurait bien tort de ne pas exploiter sa victoire. Il y a certes des hommes politiques qui savent gagner des campagnes électorales mais ne savent pas en faire un instrument de gouvernement - c’est souvent le cas de vos présidents - mais il faut se rappeler que Boris Johnson a été un excellent maire de Londres et qu’il a été élu pour un deuxième mandat. 

Vous m’objecterez qu’à peine avait-il quitté Londres, la ville est repassée à gauche. Sera-t-il capable d’une transformation du pays en profondeur? Précisément, est-il facile de répondre, Londres n’est pas le reste du Royaume-Uni. Les trois ans et demi qui viennent de s'écouler ont montré combien les états-majors londoniens des partis, les médias nationaux, le monde de la culture, étaient loin de la réalité britannique. Ce qui s’est passé est extraordinaire: dans l’Angleterre travailliste, vous avez des familles entières où l’on détestait Margaret Thatcher et qui vienne de voter pour Boris Johnson. Boris a retrouvé la recette du conservatisme britannique traditionnel: la réconciliation des « deux nations ». J’ai suffisamment critiqué son dilettantisme par le passé pour ne pas bouder ma satisfaction de voir l’esprit de Benjamin Disraeli de retour. 

Nous savons tous qu’il y aura des obstacles. Les mêmes prophètes de malheur qui nous expliqueraient que la Grande-Bretagne s’effondrerait du fait du Brexit anticipent maintenant sur l’indépendance de l’Ecosse. Je leur réponds une chose, ou plutôt je leur demande: lorsque l’Ecosse saura combien elle a à payer pour être membre de l’UE, résistera-t-elle longtemps au bon sens? 

Non, mon cher ami, la victoire de Boris Johnson n’est pas conjoncturelle, elle est structurelle. La carte électorale de la Grande-Bretagne a durablement changé. Theresa May avait déjà imaginé beaucoup des contours du « Global Britain », de ce retour d’une Grande-Bretagne indépendante et souveraine, que Boris va mettre en oeuvre avec l’instinct politique qui lui est propre. Cela va avoir d’énormes conséquences sur la politique de l’ensemble de l’Europe. Pensez donc, à partir du moment où les Britanniques apporteront la preuve que l’on réussit mieux, au XXIè siècle, comme nation indépendante que dans un grand ensemble peu maniable comme l’UE ! 

Bien fidèlement à vous 

Benjamin Disraëli

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

Cette très chère Ségolène Royal

06.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

07.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Le gorille
- 17/12/2019 - 00:51
Question ?...
La signature est de "Benjamin Disraëli". Le "chapeau", l'encadré grisé et le surtitre rouge mentionnent "Disraeli". Seriez-vous assez aimables pour nous préciser quelle orthographe nous devrions retenir ?
Le gorille
- 17/12/2019 - 00:43
Merci pour votre article, M "Disraeli" !
Qu'en termes élégants ces choses-là sont dites ! Vous êtes une mine pour la belle écriture, celle que je me désespère d'atteindre un jour ! Merci pour vos références : un telle clef de lecture m'avait fait défaut, et je l'entre maintenant dans mon apprentissage, tardif, de la lecture. Car j'ai découvert sur le tard que je ne savais pas lire. Vous êtes un excellent professeur !
Quant au fond du sujet d'actualité abordé, je ne peux qu'en faire un miel de méditation, tellement l'article paraît lumineux. Mon niveau de culture progresse donc, grâce à vous.
TPV
- 16/12/2019 - 22:13
Le progressisme du 20eme siècle
Comprends lentement qu'il est en train de mourir. De transgression en destruction, de disruption en évolution, la société lui dit...merde! Enfin!