En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

04.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

05.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

06.

Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis

07.

Quand la novlangue de la Mairie de Paris se traduit en réalité cauchemardesque

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

06.

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

ça vient d'être publié
décryptage > International
Guerre commerciale

Donald Trump veut-il mettre en faillite Xi Jinping et la Chine ?

il y a 22 min 56 sec
décryptage > Société
Retrouver le sens du réel

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

il y a 1 heure 6 min
pépites > France
Viviane Lambert
L’émotion de la mère de Vincent Lambert, un an après la mort de son fils
il y a 14 heures 2 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : comment la candidature de Rachida Dati a assuré la survie de la droite à Paris

il y a 20 heures 47 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Comment le coronavirus a bouleversé et totalement relancé la course à la Maison Blanche entre Joe Biden et Donald Trump

il y a 22 heures 34 sec
décryptage > Environnement
Stratégie gouvernementale

La récession économique n’empêchera pas le gouvernement de mettre en oeuvre son programme (de punition) écologique

il y a 22 heures 47 min
décryptage > Environnement
Carburant du futur ?

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

il y a 23 heures 42 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

il y a 1 jour 54 min
décryptage > Environnement
Gaspillages

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

il y a 1 jour 1 heure
pépites > Justice
Le retour de la justice
Le parquet de Paris enquête sur les fraudes au "chômage partiel"
il y a 1 jour 17 heures
décryptage > Société
1001 colères

A chacun ses coupables, à chacun ses victimes : mais qui écoute le plus les Français silencieux ?

il y a 37 min 5 sec
pépites > Education
Génération Covid-19
Bac 2020 : 95,7 % de réussite après la première session de rattrapage
il y a 13 heures 35 min
pépite vidéo > France
Mort du conducteur agressé
Bayonne : Gérald Darmanin promet des mesures pour les chauffeurs de bus de toute la France
il y a 14 heures 26 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

L’instinct de survie : cet atout majeur de l’espèce humaine pour surmonter ses peurs, les obstacles et les accidents de la vie

il y a 21 heures 17 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Retour de l’Etat de droit : la difficile et délicate mission de la lutte contre le narcobanditisme

il y a 22 heures 24 min
décryptage > Economie
Marché du travail

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

il y a 23 heures 10 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

il y a 1 jour 24 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis
il y a 1 jour 1 heure
007
L'espion égyptien qui travaillait dans l'entourage d'Angela Merkel a été démasqué
il y a 1 jour 16 heures
light > Science
Une vie de chien
Non, l'âge humain de votre chien ne se multiplie pas par sept
il y a 1 jour 18 heures
© © Maxime Aubert et al. Nature, 2019
© © Maxime Aubert et al. Nature, 2019
Art préhistorique

La première œuvre figurative de l’histoire vient d’être découverte. Elle date d’il y a 44 000 ans

Publié le 13 décembre 2019
La grotte de Leang Bulu ’Sipong 4 au Sulawesi en Indonésie a récemment mis au jour un "panneau" d'art rupestre. Il vient de battre un record d'ancienneté, dans l'art figuratif, de la statuette allemande à tête de félin. Cette différence marque-t-elle une rupture dans l’histoire de l'art rupestre ou est-elle conforme aux hypothèses d'une partie des chercheurs ?
Jean-Pierre Bracco
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Bracco, professeur de Préhistoire à Aix-Marseille Université et chercheur au LAMPEA, Laboratoire Méditerranéen de Préhistoire Europe Afrique.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La grotte de Leang Bulu ’Sipong 4 au Sulawesi en Indonésie a récemment mis au jour un "panneau" d'art rupestre. Il vient de battre un record d'ancienneté, dans l'art figuratif, de la statuette allemande à tête de félin. Cette différence marque-t-elle une rupture dans l’histoire de l'art rupestre ou est-elle conforme aux hypothèses d'une partie des chercheurs ?

Atlantico.fr : La grotte de Leang Bulu ’Sipong 4 (Sulawesi, Indonésie) a récemment mis au jour un "panneau" d'art rupestre. Il rafle le record d'ancienneté, dans l'art figuratif, de la statuette allemande à tête de félin. 

Cette différence de presque 4000 ans, le double de notre propre civilisation, marque-t-elle une rupture dans l’histoire de l'art rupestre ou est-elle conforme aux hypothèses d'une partie des chercheurs ? 

Jean-Pierre Bracco : Parler de rupture est peut-être un peu excessif mais c’est une découverte d’une grande importance qui confirme ce que suggérait une série d’indices accumulés depuis plusieurs années un peu partout dans le monde, en Europe, en Afrique et en Asie. Ce qui est extraordinaire, c’est que ces premières images figuratives, qui ont presque 50 000 ans, sont déjà très complexes. A Leang Bulu ’Sipong 4, mais aussi ailleurs dans le monde, les premiers dessins et peintures associent des humains, des animaux, des êtres fantastiques à la fois humains et animal, parfois des motifs géométriques… bref tout une diversité d’images qui peuvent, comme dans cette grotte indonésienne, être associées dans des scènes qui racontent une histoire. On est loin de l’idée d’une évolution linéaire de l’art avec des premières images qui seraient simples, pas très bien réalisées, puis qui évolueraient au fil du temps vers une grande maîtrise technique et des compositions élaborées, comme on l’a longtemps pensé. Ensuite, alors qu’il y encore 20 ans les préhistoriens pensaient que les premières images étaient apparues en Europe, cette découverte confirme que c’était simplement le reflet de recherches plus intenses chez nous. En fait, partout où notre espèce est présente, elle a produit des images, des représentations graphiques qui illustrent les mythes et les conceptions du monde de ceux qui les réalisent. Aujourd’hui, c’est en Indonésie que les datations sont les plus reculées mais nous ne sommes pas à l’abri d’une prochaine découverte encore plus ancienne ailleurs. En réalité il ne s’agit pas de faire un concours de qui aura les plus vielles images ! Ce qu’il est important de comprendre, c’est que représenter comment on pense le monde est universel et que ces représentations sont immédiatement complexes. En quelque sorte, il n’y a pas d’enfance de l’Art. Et n’oublions pas que ces images figuratives ont été précédées d’autres graphismes puisque des bijoux, des parures, réalisés à partir de coquillages, sont connus depuis environ 1000 000 ans en Afrique et que des dessins constitués de motifs géométriques et datés de plus de 75 000 ans ont été retrouvés dans la grotte sud-africaine de Blombos.

Cette découverte aura-t-elle un impact sur la signification de l'art rupestre divisant les chercheurs entre interprétation "eschatologique" et interprétation plus "ludique" ?

Non, ce débat n’a plus vraiment cours même si l’on trouvera toujours quelques scientifiques pour soutenir que ces images préhistoriques témoignent simplement de l’envie de dessiner ou de peindre. Certes, elles sont très anciennes et difficiles à interpréter et quand on tente de les comprendre, on a plus d’interrogations que de certitudes ! Mais au milieu de toutes ces questions, il y a quand même quelques convictions. En particulier, on observe partout dans le monde que seuls certains animaux sont représentés, toujours les mêmes pour une culture donnée. Pour les humains, il y a toujours des conventions très fortes qui encadrent la manière de les représenter. C’est d’ailleurs le cas dans cette grotte indonésienne où tous les humains sont représentés comme des créatures mi-humaines, mi-animales. Quand des figures géométriques sont présentes, ce sont certaines formes qui vont être représentées, pas toutes. Tous ces éléments indiquent que ces images prennent place dans un système très organisé, qu’elles sont liées à des mythes, à des représentations du monde. Si elles avaient une fonction décorative ou ludique, pourquoi seuls certains animaux seraient représentés, pourquoi les végétaux seraient absents, pourquoi certaines conventions seraient-elles si strictement respectées, pourquoi ces images seraient-elles placées toujours dans les mêmes endroits ? 

Quelles informations sur l'évolution des techniques artistiques et artisanales nous apporte cette grotte ?

Il est encore un peu tôt pour répondre à votre question car les collègues indonésiens et australiens qui viennent de publier cette découverte n’ont pour l’instant décrit que les motifs, les scènes que ces motifs composent et bien sûr les dates qui en font la grotte avec les plus anciennes images figuratives connues. Mais les photos qui accompagnent l’article montrent tout le talent et les compétences de ceux qui ont réalisé ces peintures. S’il ne semble n’y avoir qu’une seule couleur, probablement de l’ocre, on observe par exemple que les contours sont tracés d’une main très sûre et qu’il y a tout un jeu graphique entre des aplats de couleur et des parties remplies de lignes striées ou pointillées qui donnent de l’épaisseur et du volume aux représentations. Cette grotte de Leang Bulu’ Sipong 4 nous montrent donc les plus vielles images connues et ces images témoignent de savoir-faire et de compétences déjà très maîtrisées et d’un sens esthétique aiguisé ! 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
salamander
- 13/12/2019 - 19:56
Atlantico parle bien...
du lion de Stadl ? qui donc aurait été supplanté par cette découverte indonésienne.
Oui en matière archéologique tout est probant, jusqu'à nouvel ordre.
salamander
- 13/12/2019 - 19:56
Atlantico parle bien...
du lion de Stadl ? qui donc aurait été supplanté par cette découverte indonésienne.
Oui en matière archéologique tout est probant, jusqu'à nouvel ordre.
Le gorille
- 13/12/2019 - 19:54
Et l'image ?
Une échelle kilométrique, c'est bien, mais nous donner une image du "tableau" ce serait mieux, non ? Quant aux élucubrations... disons que notre ancêtre n'était pas si bête, et qu'il faisait avec ce qu'il avait... Ceci dit, difficile d'apprécier l'art, sans voir ! Mais c'est probablement plus beau que Picasso : ça rime en plus ! Et que l'art contemporain.