En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

04.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

07.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

01.

Le système Kadhafi en déroute

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 29 min 51 sec
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 1 heure 37 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 2 heures 18 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 2 heures 50 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 3 heures 17 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 4 heures 32 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 4 heures 40 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 5 heures 5 min
décryptage > Economie
Début de renaissance italienne

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

il y a 5 heures 7 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 20 heures 57 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 34 min 23 sec
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 1 heure 55 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 2 heures 27 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 3 heures 9 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 4 heures 16 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 4 heures 40 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 5 heures 4 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 5 heures 6 min
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 20 heures 33 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 21 heures 16 min
© Reuters
© Reuters
Urgence

Point de non-retour climatique : allons-nous vers un effondrement global ou vers un gigantesque jeu de gagnants perdants à l’échelle de la planète ?

Publié le 29 novembre 2019
Selon un rapport publié dans Nature, le changement climatique représenterait dorénavant "une menace existentielle pour la civilisation". Allons-nous vraiment vers un effondrement civilisationnel et économique ? Les auteurs de l'étude cèdent-ils à une forme de catastrophisme ?
Sylvie Brunel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvie Brunel est géographe, économiste et écrivain. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon un rapport publié dans Nature, le changement climatique représenterait dorénavant "une menace existentielle pour la civilisation". Allons-nous vraiment vers un effondrement civilisationnel et économique ? Les auteurs de l'étude cèdent-ils à une forme de catastrophisme ?

Atlantico.fr : Un rapport vient d'être publié dans la revue Nature. Selon ce rapport, les points de bascule climatiques (phénomènes qui, lorsqu'ils sont engagés, rendent les conséquences du réchauffement climatique inévitables et irréversibles) identifiés par la même équipe il y a 10 ans sont tous activés. Selon eux, le changement climatique représente désormais "une menace existentielle pour la civilisation". 

Allons-nous vraiment vers un effondrement civilisationnel et économique ou plutôt vers une réorganisation géopolitique, économie et sociale, avec une phase où certains gagneront et d'autres perdront ? 

Sylvie Brunel : Que le changement climatique soit une réalité est indéniable. En revanche, que nous allions vers un point de basculement qui remette en question notre civilisation ne veut strictement rien dire : de tous temps, l’humanité a dû affronter des défis autrement plus graves, éruptions volcaniques aux conséquences planétaires, épidémies de peste noire, âges glaciaires… Le fait que l’humanité soit engagée dans un processus de développement global  ce qui veut dire que les classes moyennes s’accroissent chaque année de 200 millions de personnes, signifie que non seulement de plus en plus de pays se préoccupent des conséquences écologiques de leurs croissance économique, mais qu’ils disposent désormais des moyens d’agir. Par exemple contre la montée des eaux ou la multiplication des épisodes climatiques violents. De toute façon, le dioxyde de carbone déjà présent dans l’atmosphère va y rester un siècle, donc même si nous nous engageons vers une société décarbonée, il faut miser de façon volontariste sur les capacités d’adaptation des territoires, car les défis à relever sont immédiats. Les solutions résident sur une coopération internationale renforcée et une gestion intelligente des ressources, qui ne sont pas un gâteau à partager en des parts de plus en plus petites mais un flux continu d’intelligence et d’innovation. La terre n’est pas en danger : elle n’a jamais été aussi verte ! 

En mettant l'accent sur la "menace existentielle" que représenterait le réchauffement climatique, les auteurs de l'étude ne cèdent-ils pas à une forme de catastrophisme ? Est-ce que cette attitude est souhaitable ? 

Le catastrophisme est considéré aujourd’hui comme très rentable par les institutions internationales, les ONG environnementales, et même les politiques, pour culpabiliser, obtenir des financements et contraindre. Nous assistons à une surenchère de cris d’alerte tous plus alarmants les uns que les autres. Jouer les Cassandre peut être considéré comme utile pour susciter l’adoption de politiques volontaristes, mais cela peut aussi avoir un effet démobilisateur sur les citoyens : à quoi bon agir puisque tout est foutu ?

En réalité la menace climatique sert de prétexte pour justifier la fiscalité écologique la plus lourde, les contraintes les plus difficiles, notamment pour le secteur productif, à qui on charge chaque jour davantage la barque en termes de normes et de taxes, la mise sous cloche de territoires toujours plus étendus contre ceux qui y vivent et les aménagent. Et même l’adoption de politiques autoritaires, l’idée sous-jacente étant qu’il faut sauver l’humanité malgré elle. Le résultat, c’est la révolte des classes moyennes, partout dans le monde, face à ce qu’elles perçoivent comme un déclassement et une régression, sur fond de morosité ambiante. Alors non, cette façon de procéder ne me paraît pas constructive ! 

Dans la mesure où notre système politique, économique et social est difficilement modifiable à très court terme, sans conséquences néfastes, ne faudrait-il pas plutôt tenter de prévoir le sens des réorganisations de pouvoir et de richesses à venir pour mieux en amortir les effets ? 

Il est évident que pour pouvoir protéger, il faut être en mesure de pouvoir produire des richesses et avoir la volonté de mener des politiques de redistribution. Produire pour répartir, répartit pour protéger. Quand on est pauvre et oublié, on ne vit pas en harmonie avec la nature, c’est une violence de chaque instant, pour trouver sa nourriture, résister aux maladies, sortir de la précarité... Il ne faut pas en arriver à un monde profondément clivé, où les uns se verraient assigner des territoires dégradés et périphériques, pendant que d’autres seraient retranchés dans des enclaves privilégiées, où on peut se passer de voiture et manger bio, tout en donnant des leçons au reste du monde. Ce type d’attitude n’engendre que la violence et témoigne en réalité d’un profond mépris pour l’humanité, considérée comme excédentaire, proliférante et nuisible. N’oublions jamais que ce n’est pas la nature qui est fragile, c’est l’être humain sur la terre. La nature s’en sort toujours. La planète se fiche bien de l’humanité. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (19)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
clo-ette
- 30/11/2019 - 15:25
J'aime beaucoup Sylvie Brunel
non seulement sa personnalité, mais ses analyses .
spiritucorsu
- 30/11/2019 - 14:45
L'enjeu;la domination et le profit.(suite et fin.)
Tous ces parasites vont bien sûr continuer à vivre sur le dos d'autrui et à pourrir la vie de chacun,la planète ils n'en ont cure,d'autant qu'elle continuera de tourner.Enfin bravo! à md Sylvie Brunel pour son article très clairvoyant et fort bien argumenté qui pour une fois va à l'encontre de la doxa officielle.
spiritucorsu
- 30/11/2019 - 14:45
L'enjeu;la domination et le profit.(suite et fin.)
Tous ces parasites vont bien sûr continuer à vivre sur le dos d'autrui et à pourrir la vie de chacun,la planète ils n'en ont cure,d'autant qu'elle continuera de tourner.Enfin bravo! à md Sylvie Brunel pour son article très clairvoyant et fort bien argumenté qui pour une fois va à l'encontre de la doxa officielle.