En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

La réaction de la femme de Griveaux

03.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

04.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 2 min 45 sec
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 1 heure 12 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 2 heures 23 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 3 heures 39 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 5 heures 25 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 7 heures 6 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 8 heures 7 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 8 heures 38 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 9 heures 37 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

il y a 10 heures 9 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 15 min 12 sec
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 1 heure 43 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 2 heures 55 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 4 heures 46 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 6 heures 9 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 7 heures 23 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 8 heures 20 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 9 heures 21 min
décryptage > Politique
Personne à la barre

Démocratie française : l'aveu de faiblesse

il y a 9 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le fantôme d'Aziyadé" de Pierrre Loti : quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 17 heures 20 min
© Reuters
© Reuters
Etrange...

Une étude de la NASA montre que le danger des débris sur orbite est plus élevé qu'on ne le pensait

Publié le 19 novembre 2019
La NASA vient de mettre au point un pistolet permettant de simuler les collisions dans l'espace. Son objectif est de pouvoir faire face à des cas de pollution cosmique et prédire les accidents éventuels.
Olivier Sanguy est spécialiste de l’astronautique et rédacteur en chef du site d’actualités spatiales de la Cité de l’espace à Toulouse.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Sanguy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Sanguy est spécialiste de l’astronautique et rédacteur en chef du site d’actualités spatiales de la Cité de l’espace à Toulouse.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La NASA vient de mettre au point un pistolet permettant de simuler les collisions dans l'espace. Son objectif est de pouvoir faire face à des cas de pollution cosmique et prédire les accidents éventuels.

Atlantico : En quoi consiste cette invention ? Est-ce une découverte majeure ?

Olivier Sanguy : Il ne s’agit pas d’une découverte majeure, mais d’un patient travail qui a abouti à de nouvelles données qui remettent en cause le risque habituellement attribué aux débris spatiaux. Tout d’abord, le pistolet est en fait un dispositif complexe et assez volumineux (il faut un hangar !) qui permet d’accélérer à de très hautes vitesses un projectile. On parle ici de 7 kilomètres par seconde ou 25 200 km/h. Le but est de reproduire ce qu’il se passe lorsqu’un satellite est heurté par un petit débris. Car à des vitesses de cet ordre, même quelque chose de l’ordre de quelques millimètres ou en dessous peut causer des dégâts. La NASA, comme les autres agences spatiales, dispose de modèles mathématiques pour évaluer le risque des collisions sur orbite et donc définir les protections. L’idée est que les plus gros débris, ceux de plusieurs centimètres, sont détectables par des radars au sol. Ceux de 10 cm et plus sont même catalogués. Pour les plus petits (ordre du millimètre), il faut concevoir les engins spatiaux de façon à ce qu’il puisse résister à des impacts. Avec le programme DebriSat initié il y a quelques années, la NASA travaille sur ce sujet avec plusieurs partenaires, dont l’université de Floride. Un test de collision réalisé au sol avec une maquette réaliste de satellite a semble-t-il donné beaucoup plus de débris potentiellement dangereux que ce qu’on estimait auparavant.

Dans quelle mesure cela est-il crucial pour le développement économique et spatial ?

S’il y a plus de risques liés aux collisions, à la fois parce qu’il y a plus de débris engendrés et parce que les dégâts potentiels sont plus importants, alors il faut en tenir compte dans l’architecture des satellites qu’on envoie là-haut. Ce qui peut éventuellement augmenter le coût de ces engins. Cela fait un moment que des spécialistes des débris spatiaux tirent la sonnette d’alarme, mais pas de façon catastrophique. C’est-à-dire qu’on n’envisage pas pour le moment que l’accès à l’espace devienne impossible. En revanche, on pourrait constater une augmentation des défaillances causées par les collisions, ce qui aura forcément un impact financier, à la fois par la perte partielle ou totale d’un satellite mais aussi par l’interruption de sa fonction. C’est pourquoi les agences spatiales et les industriels s’obligent de plus en plus à suivre un ensemble de bonnes pratiques qui doivent réduire significativement le nombre de débris. L’exemple le plus évident est de gérer la fin de vie d’un satellite en contrôlant sa rentrée dans l’atmosphère où il se consumera plutôt que de le laisser errer sur orbite où il deviendra éventuellement une source de débris lui-même. L’agence spatiale française CNES a, au passage, développé une compétence reconnue dans le domaine des débris.

Sommes-nous à l'aube d'une nouvelle guerre des étoiles ? 

Plusieurs pays ont déjà procédé à des tests d’arme anti-satellite. Pour le moment cela consiste à détruire une cible sur orbite pour démontrer qu’on sait le faire. Les États-Unis, l’URSS puis la Russie, la Chine et l’Inde l’ont fait. Le problème de tels tests est qu’ils produisent beaucoup de débris et les études récentes montrent qu’il y en a plus que ce que les modèles théoriques précédents laissaient penser. En cas de conflit, une possibilité serait donc de détruire les satellites de l’ennemi afin de le priver des moyens de renseignements ou de télécommunications fournis par son segment spatial. Le danger de telles attaques est le nombre de débris générés et leurs collisions éventuelles avec d’autres satellites civils.

Cependant, il existe aussi des moyens de neutraliser des satellites sans destruction physique par brouillage électronique par exemple. Il est clair que le climat géopolitique actuel a conduit à une militarisation plus poussée de l’espace. Mais n’imaginez pas des armes de destruction massive sur orbite (ce qui est interdit par les traités). Il s’agit plutôt pour les militaires de disposer de satellites de renseignement et de télécommunications sécurisées tout en veillant à les protéger.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

La réaction de la femme de Griveaux

03.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

04.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
NIKKO
- 19/11/2019 - 12:18
Obsolescence programmée
- UFC-Que choisir se saisit de l'affaire ..

- Chérie, la poubelle jaune c'est quoi déjà ??
J'accuse
- 19/11/2019 - 11:29
Ah si c'est interdit par les traités, on est rassuré !
Aucun chef d’État n'a jamais violé aucun traité, n'est-ce pas ?
NIKKO
- 19/11/2019 - 10:20
Tout là-haut
-Il me semblait que tout ce petit monde "tournait" dans le même sens ..

J'ai faux ??