En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

HATVP : Pénélope Komitès, adjointe d'Anne Hidalgo, aurait oublié de déclarer 250.000 euros et évoque une "erreur"

03.

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

04.

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

05.

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

06.

Wall Street se résout à voir arriver Joe Biden et anticipe (sans enthousiasme) ce qui peut se passer après Trump.

07.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

03.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

06.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Retour en arrière
À Melbourne, le confinement fait son grand retour
il y a 41 min 15 sec
décryptage > Justice
Reforme en marche forcée

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

il y a 1 heure 58 min
décryptage > France
Sécu d'État

Sécurité sociale : les tenants du tout-Etat gagnent du terrain

il y a 2 heures 32 min
décryptage > France
En cas de malheur

Coronavirus : et si une seconde vague arrive en France, serons-nous capables de la repérer et de réagir à temps ?

il y a 3 heures 17 min
décryptage > Culture
L'art scandale

Monde de l’art : les scandales aussi ont leurs maitres

il y a 3 heures 38 min
décryptage > International
Atlantico Business

Wall Street se résout à voir arriver Joe Biden et anticipe (sans enthousiasme) ce qui peut se passer après Trump.

il y a 4 heures 29 min
pépites > Economie
Mesure d'urgence
La région Ile-de-France cesse de payer la RATP et la SNCF, en l'absence d'aide de l'Etat
il y a 21 heures 54 min
pépites > Politique
Déclarations
HATVP : Pénélope Komitès, adjointe d'Anne Hidalgo, aurait oublié de déclarer 250.000 euros et évoque une "erreur"
il y a 22 heures 50 min
décryptage > Politique
Remaniement

Les gouvernements passent, la haute administration demeure (au pouvoir)

il y a 23 heures 52 min
décryptage > Politique
Adieu robe noire

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

il y a 1 jour 1 heure
pépites > France
Constat radical
Un groupe de sénateurs pointe la propagation de l'islam politique
il y a 56 min 10 sec
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
Macron dans le piège du micro-management; Philippe face à une fenêtre politique étroite, Castaner à la vengeance de Castex, Aubry à de graves accusations d’irrégularités, la France à de mauvais choix de relocalisation; Amazon au secours du cinéma français
il y a 2 heures 14 min
décryptage > France
Le retour du débat

Retraites : ce qu’il faut comprendre entre les lignes des déclarations sibyllines de Jean Castex

il y a 2 heures 53 min
décryptage > International
Bibi dans l'impasse

Pourquoi Israël va annexer la vallée du Jourdain

il y a 3 heures 27 min
décryptage > Style de vie
Bien Manger pour bien bouger

Que manger avant, pendant et après un entraînement ?

il y a 3 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un garçon sur le pas de la porte" de Anne Tyler : quand la petite vie pépère d’un quadragénaire se déglingue... un petit bijou intimiste et amusant

il y a 21 heures 39 min
pépite vidéo > Politique
Débuts difficiles
Eric Dupond-Moretti a été chahuté par les députés pour ses premiers pas à l’Assemblée nationale
il y a 22 heures 30 min
pépite vidéo > Politique
Cap pour la fin du quiquennat
Remaniement : retrouvez l'entretien du Premier ministre Jean Castex sur RMC - BFMTV
il y a 23 heures 16 min
décryptage > Politique
Intentions de vote

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > France
Moyen sûr de voyager

Le camping-car, star de l’été 2020

il y a 1 jour 2 heures
© Reuters
© Reuters
Du paradis à l'enfer...

Voitures électriques : quand le paradis californien se transforme en cauchemar

Publié le 06 novembre 2019
Les automobilistes de voitures électriques en Californie sont en colère. En cause ? Des feux de forêts et des intempéries qui créent des pannes massives du réseau électrique, entraînant de fait une immobilisation totale de leur véhicule.
Laurent Meillaud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Meillaud est journaliste, écrivain et consultant spécialisé dans l'automobile et les nouvelles technologies. Il anime le blog Voitures du Futur.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les automobilistes de voitures électriques en Californie sont en colère. En cause ? Des feux de forêts et des intempéries qui créent des pannes massives du réseau électrique, entraînant de fait une immobilisation totale de leur véhicule.

Atlantico : Comment l'exemple californien montre-t-il que le tout électrique n'est pas une solution dans toutes les parties du monde? Notamment en ce qui concerne la mobilité et l'automobile ? 

Laurent Meillaud : La Californie a toujours connu des problèmes chroniques de réseau électrique. J'ai souvenir d'un séjour dans la Sonoma Valley, où mon hôtel de luxe a été plongé dans le noir et pendant des heures suite à une panne de courant. C'était il y a plus de 15 ans. Si le véhicule électrique est à la mode, parce que jugé plus écolo, il faut se poser la question du réseau. On voit bien en France que lors des pics de froid, il y a des régions qui ont du mal à avoir du courant quand tout le monde met le chauffage (région PACA, Bretagne) parce qu'elles sont mal raccordées. Si demain on ajoute en plus des véhicules électriques qui se branchent en même temps, on ajoute un problème de plus. Contrairement à une idée reçue, on ne va pas devoir construire des centrales nucléaires pour développer la mobilité électrique. La France peut accueillir facilement jusqu'à 9 millions de véhicules avant que ne se posent des questions. Néanmoins, il va falloir apprendre à recharger à bon escient, de préférence la nuit. A plus long terme, la batterie pourra servir de réserve tampon et redonner de l'électricité au réseau. Le problème qui peut se poser est celui de la charge rapide, voire de la recharge ultra rapide. Ces chargeurs ont un impact sur le réseau et ont un coût. Par ailleurs, leur disponibilité et leur performance peuvent fluctuer par forte chaleur ou quand il fait très froid. Une fois qu'on a dit ça, et alors que la France a un réseau plutôt solide, on imagine ce qui peut se passer dans certains pays qui n'ont pas cette chance, particulièrement en Asie du sud est. Par ailleurs, l'origine de l'électricité (charbon au lieu du nucléaire) relativise aussi le discours sur le bilan global. 

Y a-t-il d'autres alternatives que la voiture électrique qui seraient moins émettrices de CO2 et qui ne seraient pas dépendantes du réseau électrique ?

Il y en a déjà une, qui est complémentaire et qui a pour nom l'hydrogène. Ce vecteur d'énergie permet de stocker pendant une longue durée les énergies intermittentes comme le solaire et l'éolien. L'électricité verte ainsi obtenu peut être utilisée dans de l'eau et faire ainsi une électrolyse. L'énergie obtenue sous forme gazeuse peut être utilisée directement comme "carburant" pour de la mobilité (vélos, voitures, camions, bus, trains), ou reconvertie plus tard à nouveau en courant électrique. Il est à noter que l'hydrogène est de plus en plus cité comme étant une alternative pour le chauffage, la production d'électricité dans une maison, mais aussi pour d'autres usages comme les groupes électrogènes. Dans la mobilité, les chariots-élévateurs sont aussi des candidats pour cette forme d'énergie. La mobilité lourde (utilitaires, camions) sera le premier marché, l'automobile n'étant prévue en masse que bien plus tard (et dans un premier temps plutôt pour des SUV). Il ne faut pas oublier non plus le gaz, ou plus exactement le biogaz, qui peut être produit de manière vertueuse à à partir de déchets agricoles. On peut alors produire de l'énergie en circuit court, de la ferme à la pompe. Le biométhane rejette 20 % de CO2 en moins par rapport à l'essence (et bien moins si l'on prend en compte le bilan du puits à la roue). Pour l'anecdote, il y a en Californie un projet qui a pour nom Tri-Gen. Il s'agit d'une usine qui va produire de l'électricité et de l'hydrogène à partir du fumier. Le site, dont l’exploitation doit démarrer en 2020, produira approximativement 2,35 mégawatts d’électricité et 1,2 tonne d’hydrogène par jour. Soit, des quantités d’énergie suffisantes pour alimenter l’équivalent d’environ 2 350 foyers et assurer les besoins quotidiens de près de 1 500 véhicules. Sinon, il y a une solution qui permettrait de conserver le moteur thermique et l'infrastructure existante. Il s'agit des e-fuels, ou carburants synthétiques. Réalisés à partir de CO2 et de biomasse, ils peuvent être formulés de façon à réduire la pollution. Ce ne sont pas les solutions qui manquent. 

Au global, existe-t-il un défaut de prise en compte des cas locaux dans la transition vers une croissance plus respectueuse de l'environnement ?

Il y a aujourd'hui une pensée unique qui décrète que l'électrique est la seule solution. C'est une impasse. Il suffit de voir comment un acteur comme Renault, chantre de la mobilité électrique depuis plus de 10 ans, arrive aujourd'hui à proposer de l'hybride et de l'hydrogène dans sa gamme... tout en continuant à proposer des modèles thermiques. Plutôt que de dicter un choix technique, les gouvernements et l'Europe seraient bien plus inspirés de fixer des seuils et de laisser le soin aux industriels la liberté de proposer des solutions. Ces derniers réclament une neutralité technologique. Les choix de motorisations dépendent des usages et des types de véhicules. C'est pour cela qu'un petit véhicule pourrait être électrique pour la ville, mais plutôt hybride rechargeable pour des trajets périurbains alors que le gaz ou l'hydrogène seraient plus pertinents pour de la longue distance. A l'échelle du monde, il faut avoir conscience que bien des parties du globe ne voient pas du tout l'électrique comme une solution. Le Brésil mise par exemple sur l'éthanol, l'Inde sur le gaz

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 07/11/2019 - 11:35
Un beau feu d'artifice!
Dans un pays où nos gentlemen des banlieues brulent en moyenne 110 voitures par jour, imaginez ce qu'on pourrait faire avec des voitures à hydrogène dont chacune porte la charge explosive d'une bombe de 30kg.
Le gorille
- 06/11/2019 - 18:40
Charger de jour...
Mais oui ! Une marque reconnue (non, très reconnue et cotée) propose un SUV de luxe hybride rechargeable... Succès local ! En pratique, il permet d'utiliser le courant issu de capteurs solaires qui, à ce niveau d'aisance, séduisent. Au bilan, la voiture se recharge avec le soleil ! C'est-y pas beau, ça ? Et la pompe ? Elle se fait oublier, me dit-on !
TPV
- 06/11/2019 - 12:49
Le monde des métropoles
À 650 000 euros le loft.
Pleurer sur le boboelectrique??? :) :)