En direct
Best of
Best of du 23 au 29 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Une américaine découvre que son mari la trompe... en lisant une critique culinaire dans le Washington Post

07.

Ces passeports maltais devenus le Graal des super-riches de la planète

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Point de non-retour climatique : allons-nous vers un effondrement global ou vers un gigantesque jeu de gagnants perdants à l’échelle de la planète ?

03.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

04.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

05.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

06.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Jugement
Agression des policiers à Viry-Châtillon : 10 à 20 ans de réclusion pour 8 accusés, 5 personnes acquittées
il y a 7 heures 5 min
pépites > Justice
Fichée S
Ultra-gauche : une militante a été écrouée pour avoir espionné des policiers
il y a 10 heures 4 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 4 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 heures 39 sec
pépites > Justice
Riposte judiciaire
Alexandre Benalla a décidé de porter plainte contre X dans l'affaire de l'enregistrement clandestin diffusé par Mediapart
il y a 12 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le délicieux malheur français" de Denis Olivennes : la mélodie du malheur, notre berceuse préférée

il y a 14 heures 13 min
pépite vidéo > Défense
Futures missions à mener
Opération Barkhane : Emmanuel Macron va réunir le G5 Sahel à Pau
il y a 15 heures 36 min
pépites > Social
"Le mur du 5 décembre"
806.000 manifestants pour la première journée de mobilisation à travers le pays contre la réforme des retraites
il y a 16 heures 32 min
décryptage > Santé
Alimentation

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

il y a 17 heures 50 min
décryptage > International
Sommet sous tension

Otan : Emmanuel Macron et Donald Trump, convergences dans l'incohérence

il y a 18 heures 43 min
décryptage > International
Daphne Caruana Galizia

Ces passeports maltais devenus le Graal des super-riches de la planète

il y a 19 heures 17 min
pépite vidéo > Politique
5 décembre
Jean-Luc Mélenchon salue le "grand progrès" et "l’humanisme" de Marine Le Pen pour sa position sur la grève
il y a 8 heures 7 min
pépites > International
Chambre des représentants
Procédure de destitution contre Donald Trump : Nancy Pelosi demande que soit rédigé l'acte d'accusation
il y a 10 heures 22 min
light > Sport
Répercussions
Le joueur légendaire Marco Van Basten a été retiré du jeu FIFA 20 "jusqu'à nouvel ordre" après son dérapage nazi
il y a 12 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Prince Igor"d'Alexandre Borodine : Le Prince Igor rentre au répertoire de l'Opéra National de Paris

il y a 14 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Léonard de Vinci" au Louvre : ode à Léonard

il y a 14 heures 23 min
décryptage > Politique
Ça va faire des vagues...

La tempête sociale du 5 décembre : Macron nous invite "à prendre la mer"

il y a 15 heures 56 min
décryptage > Economie
Campagne mouvementée ?

Pourquoi la présidentielle complique la guerre commerciale sino-américaine (et ça n’est pas une bonne nouvelle pour l’Europe)

il y a 17 heures 33 min
décryptage > France
Economie française

La solution à la récession ? L’optimisme

il y a 18 heures 7 min
décryptage > Environnement
Pas grand chose à voir avec l'environnement

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

il y a 19 heures 57 sec
décryptage > France
Décision

Un office national de lutte contre la haine ou le dernier exemple en date du renoncement politique face à la montée de la violence

il y a 19 heures 31 min
© TOBIAS SCHWARZ / AFP
© TOBIAS SCHWARZ / AFP
Mistral perdant

La chute des coûts rend désormais l’éolien compétitif. Sauf qu’on ne sait toujours pas stocker l’électricité

Publié le 30 octobre 2019
L’Agence internationale de l’énergie a publié une étude expliquant que l’énergie éolienne en mer pourrait alimenter, dans 10 ans, le monde entier en électricité. L’Agence explique aussi que le coût moyen de l’énergie produite par cette technique baissera de 40 % d’ici à 2030.
Fabien Bouglé est un lanceur d'alerte écologiste français. Depuis 10 ans, il dénonce le désastre écologique et financier des éoliennes. Entre 2011 et 2016, il est en lien avec le service central de prévention de la corruption du ministère de la Justice...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fabien Bouglé
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fabien Bouglé est un lanceur d'alerte écologiste français. Depuis 10 ans, il dénonce le désastre écologique et financier des éoliennes. Entre 2011 et 2016, il est en lien avec le service central de prévention de la corruption du ministère de la Justice...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’Agence internationale de l’énergie a publié une étude expliquant que l’énergie éolienne en mer pourrait alimenter, dans 10 ans, le monde entier en électricité. L’Agence explique aussi que le coût moyen de l’énergie produite par cette technique baissera de 40 % d’ici à 2030.

Atlantico : L’éolien en mer est-il véritablement efficace ? Peut-il pallier les inconvénients des énergies fossiles ?

Fabien Bouglé : Ce n’est pas la première fois que des autorités ou des lobbys proches des promoteurs éoliens vantent le potentiel selon eux « illimité » des éoliennes en mer. C’est presque devenu une arlésienne ces dernières années et cela s’intègre dans la communication toujours exagérée des industriels éoliens. En ce sens l’information de l’AIE n’est pas inédite et est réitérée dans un contexte particulier de recul important des installations d’éoliennes en Europe (-33 % d’installations en un an) et dans le monde. Elle intervient également au moment où l’éolien comme solution parfaite pour « sauver la planète » est largement remis en cause. 

Il est intéressant de noter que les éoliennes en mer au large de l’Allemagne ont un facteur de charge* moyen de 39 % soit le double des éoliennes terrestres. Ce chiffre reste faible parce que, lorsque les éoliennes en mer ne produisent pas d’électricité, le réseau électrique doit être alimenté par des usines fonctionnant aux sources d’énergies fossiles particulièrement émettrices de gaz à effet de serre comme le charbon. Il n’est pas surprenant que ce soient les entreprises d’électricité au gaz comme ENGIE ou au pétrole comme Total qui développent les éoliennes dans la mesure où cette source d’électricité permet de développer leur métier de base. L’éolien ne pourra pas remplacer l’électricité d’origine fossile dans la mesure où ces deux sources d’électricité sont nécessairement couplées. Plus on développe l’éolien, plus on utilise de l’énergie d’origine fossile émettrice de gaz à effet de serre. C’est le paradoxe des éoliennes.

(*Facteur de charge : rapport entre l’électricité produite en un an et la capacité maximale de production théorique sur la même période.)

 

L’éolien en mer a-t-il un impact écologique ? Sur la biodiversité, les fonds marins ?

À un double titre l’éolien en mer est particulièrement polluant. Pour concevoir les rotors des éoliennes en mer il faut nécessairement un minimum d’une tonne de terres rares en raison en particulier du milieu marin. Cela est documenté par le ministère de l’Écologie et le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM). L’extraction de ces terres rares crée des dommages environnementaux irréversibles et conduit à la leucémie de nombreux riverains des mines quand ce ne sont pas les enfants qui travaillent dans les usines pour raffiner ces minerais. En outre, les fibres de carbone des pales sont non recyclables. 

Par ailleurs, les impacts écologiques sont très importants : échouages de baleines à cause des infrasons, destruction du monde marin, atteinte aux oiseaux dont un grand nombre d’espèces protégées, bétonnage massif des fonds marin, etc. Les dommages environnementaux sont considérables. Pour prétendument sauver la planète, on détruit la planète. Par ailleurs, les éoliennes en mer ont exactement les mêmes impacts que les éoliennes sur terre. 

 

Des pays comme la France ou la Grande-Bretagne n’ont pas les mêmes politiques concernant les éoliennes offshore. Quelles sont les différences entre l’éolien en haute mer et l’éolien côtier ? Qui pollue le plus ? 

Il existe effectivement différents types d’éoliennes en mer. En France les projets dans les cartons sont côtiers dans la mesure où elles seraient installées au bord du littoral (environ 15 km). Certaines centrales éoliennes de Grande-Bretagne sont véritablement offshore, installées à 80 km des côtes. Ce sont des éoliennes plantées, c’est-à-dire qu’elles ont un impact très fort en termes environnementaux avec une dégradation très importante des fonds marins. Les éoliennes à plus de 40 km des côtes présentent l’avantage de ne pas être visibles des côtes et de ne pas impacter la pêche traditionnelle. Ce n’est pas le cas des projets en France qui sont susceptibles de nuire très fortement au monde de la pêche très durement touché et au tourisme compte tenu de leur mauvaise réputation. Ces projets constituent une erreur politique majeure, ce sont en réalité des éoliennes terrestres plantées au bord du littoral. Les éoliennes flottantes actuellement au stade de l’expérimentation présentent l’avantage d’être moins impactantes sur les fonds marins et de pouvoir être installées loin des côtes, mais les principaux défauts des éoliennes perdurent.

La France est en quelque sorte en avance sur l’éolien en mer par rapport aux autres pays européens. En retardant ces installations, elle a évité de participer au gâchis de cette forme de fabrication d’électricité qui reste marginale et qui ne pourra jamais être une électricité fiable permettant le développement industriel de notre pays. En ce sens c’est une véritable chance pour notre pays de ne pas s’être lancé tête la première dans ce piège. Espérons que le gouvernement en prendra conscience en stoppant définitivement les six projets d’éoliennes qui nous coûtent encore 30 milliards d’euros avec un prix de rachat subventionné aux alentours de 175 euros le mégawatheure (raccordement compris) soit quatre fois le prix habituel. 

On a déjà fortement industrialisé et pollué l’environnement avec les éoliennes sur terre ; ne faisons pas la même erreur avec les éoliennes en mer. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Une américaine découvre que son mari la trompe... en lisant une critique culinaire dans le Washington Post

07.

Ces passeports maltais devenus le Graal des super-riches de la planète

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Point de non-retour climatique : allons-nous vers un effondrement global ou vers un gigantesque jeu de gagnants perdants à l’échelle de la planète ?

03.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

04.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

05.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

06.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ajm
- 30/10/2019 - 22:11
Le bon calcul.
Il faut calculer quel est le vrai prix de l'éolien, en mer ou à terre, en tenant compte du back-up " carbone" ( centrale gaz ou fuel) pour les périodes de non vent ( avec la marge de sécurité pour intégrer la capacité de relais en période de consommation de pointe qui, dans certains cas, pourrait coincider avec l'absence de vent ) et en prenant en compte les coûts de déploiement des réseaux sur des zones excentrées.
salamander
- 30/10/2019 - 14:57
quelle est la part exacte de l'éolien
dans le mix énergétique allemand? et je ne parle pas de puissance théorique mais de production réelle.
5%? 10%
von straffenberg
- 30/10/2019 - 14:35
antinucleaire ou éolienne
Notre retard à l implantation nucléaire tient au courant savamment entretenu par le courant vert et autre EELV …..Nous avons baissé notre garde …..le leitmotiv étant anti nucléaire à tout prix et l'exécutif a courbé l'échine …… Les éoliennes sont trop onéreuses en France …..Ce sont des lignes de crédit carbonisées qui n ont qu un seul mérite faire vivre la filière industrielle …..pour le reste peanuts