En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

03.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

04.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

05.

Brexit : en Grande-Bretagne, tout va donc changer pour que rien ne bouge

06.

Carla B. vole au secours de Brigitte M., Jenifer de son mari (mais là, c’est face à la mafia); Céline Dion ne vend plus, Kanye West vend tout (et n’importe quoi); Britney Spears veut qu’on lui laisse voir ses enfants; Kate Middleton enceinte du 4ème ?

07.

Libéral, conservateur, insensible à la "raison des élites" : la recette Johnson pratiquée par la droite française… à son exact inverse

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

06.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

ça vient d'être publié
pépites > Social
Prévisions
Grève SNCF : Edouard Philippe exige un "plan de transport" pour les fêtes
il y a 18 min 49 sec
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

Comment Daech est né sur les décombres de l'Etat irakien

il y a 1 heure 25 min
rendez-vous > Politique
Zone Franche
Mélenchon et les élections britanniques : le grand rabbin, le Crif et le Likoud ont-ils fait chuter la gauche ?
il y a 2 heures 14 sec
décryptage > Education
Négociations

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

il y a 3 heures 21 min
décryptage > Europe
Le retour de l'ennemi héréditaire

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

il y a 4 heures 27 min
décryptage > Economie
Vraie mère de toutes les réformes

Cette réforme monétaire sans laquelle aucune réforme d’ampleur ne pourra vraiment être réussie en France

il y a 5 heures 6 min
décryptage > Europe
Atlantico Business

Brexit : en Grande-Bretagne, tout va donc changer pour que rien ne bouge

il y a 5 heures 40 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 12 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 44 min
light > Social
Colère des usagers
Grève RATP : sera-t-il possible de se faire rembourser son pass Navigo ?
il y a 19 heures 58 min
pépites > Politique
Engagement
Retraites : Emmanuel Macron défend son projet, salue les efforts du gouvernement et évoque "une réforme historique pour le pays"
il y a 21 heures 49 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

La genèse de Huaweï : comment le génie et les idées de Ren Zhengfei ont révolutionné les télécoms et l'industrie en Chine

il y a 1 heure 3 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

Lutte et prévention contre le terrorisme : l'impérieuse nécessité d'adopter une vision globale afin d'éviter l'impression du pansement sur une jambe de bois

il y a 1 heure 38 min
décryptage > Santé
Avancées médicales

Un nouveau traitement capable de prévenir la moitié des cancers du sein produit des effets même longtemps après avoir été pris

il y a 2 heures 48 min
décryptage > Politique
Répartie

Retraites : on peut être de droite et préférer la répartition

il y a 3 heures 36 min
décryptage > Politique
Déclaration d’intérêt

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

il y a 4 heures 40 min
décryptage > Politique
Triomphe électoral

Libéral, conservateur, insensible à la "raison des élites" : la recette Johnson pratiquée par la droite française… à son exact inverse

il y a 5 heures 22 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Carla B. vole au secours de Brigitte M., Jenifer de son mari (mais là, c’est face à la mafia); Céline Dion ne vend plus, Kanye West vend tout (et n’importe quoi); Britney Spears veut qu’on lui laisse voir ses enfants; Kate Middleton enceinte du 4ème ?
il y a 5 heures 49 min
pépite vidéo > Social
Main tendue
Grève : Jean-Pierre Farandou, patron de la SNCF, demande aux cheminots de "faire une pause" pendant les fêtes de Noël
il y a 17 heures 2 min
pépites > International
Réconciliation
Fin de la guerre commerciale ? : les États-Unis et la Chine annoncent un accord
il y a 21 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"De l'autre côté, la vie volée" de Aroa Moreno Duran : le soleil se lève à l'est

il y a 1 jour 45 min
© SERGEI ILNITSKY / POOL / AFP
© SERGEI ILNITSKY / POOL / AFP
Espace

Les effets du voyage spatial sur le corps humain

Publié le 23 octobre 2019
Les astronautes américaines Christina Koch et Jessica Meir ont effectué une sortie dans l'espace en dehors de la Station spatiale internationale (ISS) le vendredi 18 octobre. Quelles sont les différences biologiques qui peuvent représenter des avantages, ou des désavantages, pour un ou une astronaute ?
Stéphane Gayet est médecin des hôpitaux au CHU (Hôpitaux universitaires) de Strasbourg, chargé d'enseignement à l'Université de Strasbourg et conférencier. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Gayet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Gayet est médecin des hôpitaux au CHU (Hôpitaux universitaires) de Strasbourg, chargé d'enseignement à l'Université de Strasbourg et conférencier. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les astronautes américaines Christina Koch et Jessica Meir ont effectué une sortie dans l'espace en dehors de la Station spatiale internationale (ISS) le vendredi 18 octobre. Quelles sont les différences biologiques qui peuvent représenter des avantages, ou des désavantages, pour un ou une astronaute ?

Atlantico : Vendredi dernier, pour la première fois, deux femmes astronautes sont sorties seules dans l'espace. L'une d'elles, Christina Koch, restera dans l'espace jusqu'en février 2020 ce qui permettra également aux chercheurs d'observer les impacts d'un long séjour dans l'espace sur les femmes.

En quoi ceux-ci peuvent-ils différer d'un sexe à l'autre ?

Stéphane Gayet : Pour la plupart des espèces vivantes, il existe des différences morphologiques et physiologiques entre les femelles et les mâles. On pense bien sûr en premier aux différentes anatomiques, liées aux appareils reproducteurs : alors que les mâles ne font que féconder les femelles, ce sont celles-ci qui génèrent les descendants des deux sexes. Le machisme poussé à l'extrême tendrait à ne reconnaître aux femelles que la fonction de reproduction et d'élevage des jeunes, ainsi que celle de s'occuper du gîte familial.

La conception phallocratique fait de la testostérone l'hormone supérieure, celle qui apporterait toutes les qualités utiles à une vie active : puissance musculaire, robustesse, endurance, force de caractère, courage, sens des responsabilités, esprit de décision, etc. D'où l'idée assez primaire de sexe fort, masculin, et de sexe faible, féminin.

Ce schéma sexiste a nourri de nombreux préjugés sur les deux sexes, mais les multiples activités professionnelles exercées par les femmes depuis des décennies ont bien contribué à les démonter.

La première chose à rectifier a trait à la testostérone : les femmes en produisent un peu – beaucoup moins que les hommes évidemment – et elle est notamment responsable de leur libido. Cette hormone mâle est produite en quantité massive lors de la puberté des adolescents mâles, puis sa concentration dans le sang diminue fortement chez l'adulte. Elle est en vérité loin d'expliquer tout ce qui sépare le comportement masculin du comportement féminin. De façon analogue, les hommes produisent des œstrogènes, cependant là encore beaucoup moins que les femmes. Toujours est-il que la testostérone des femmes et les œstrogènes des hommes ont une incidence sur leur comportement.

À bien des égards, on doit admettre que la notion primaire de sexe faible et de sexe fort est erronée, quand on tient compte de toutes les caractéristiques physiques, physiologiques, psychologiques et adaptatives des femmes et des hommes.
Cependant, les préjugés sexistes ont fini, au fil des générations, par conditionner fortement les mentalités et perceptions des unes et des autres, au point que certaines personnes ont tendance à devenir plus ou moins ce que l'on pense d'elles.
La vérité est qu'il n'y a pas un sexe faible opposé à un sexe fort, mais deux genres fort différents à tous points de vue et qui se complètent admirablement. Alors que certains dissertent au sujet d'une soi-disant théorie du genre, l'étude objective et poussée des différences de comportement physiologique entre les femmes et les hommes - dans certaines circonstances inhabituelles - permet d'en apprendre beaucoup sur ce qui sépare les unes des uns.

Les idées reçues tombent ainsi les unes après les autres ; on est certainement loin du bout de nos découvertes, concernant les différences sexuelles entre femmes et hommes.

Le vol spatial prolongé constitue un ensemble de conditions physiques plus qu'inhabituelles : extraordinaires. Le facteur le plus déterminant est l'impesanteur ou apesanteur : le corps humain ne pèse presque plus rien, ce qui a une incidence sur tout son fonctionnement ; car les conditions de vie sur terre sont dominées par la gravité, l'eau et l'oxygène.

Ce sont souvent les circonstances extrêmes qui permettent à la science et à la technique d'avancer de façon décisive : hélas, les guerres ont été des sources prodigieuses de progrès dans presque tous les domaines ; et c'est un peu similaire avec la vie prolongée en apesanteur. Dans le cas des vols spatiaux, on peut dire que c'est la première fois où la femme est traitée d'une façon strictement égale à l'homme, tout simplement pour une raison de nécessité. Et ceci nous amène à constater tout un ensemble de différences auxquelles on ne s'attendait pas vraiment, pour les raisons que nous avons développées. Qui l'eût cru ? C'est une retombée imprévisible des vols spatiaux.

Quelles sont les différences biologiques qui peuvent représenter des avantages, ou désavantages, pour un ou une astronaute ?

Marqués par les préjugés, les scientifiques ont été impressionnés par les avantages des femmes sur les hommes.

Le corps d'une femme est en moyenne plus petit que celui d'un homme : elle occupe un peu moins de volume, pèse moins lourd, consomme moins d'oxygène, d'eau et de nourriture, alors que sa capacité de travail est par hypothèse équivalente.

On s'est par ailleurs rendu compte que le séjour prolongé en apesanteur déformait les yeux des hommes, cela au point de les rendre myopes, ce qui n'est curieusement pas constaté chez les femmes.

On a cru que le corps de la femme était moins résistant que celui de l'homme. C'était oublier qu'il est adapté à la gestation, qui est une période de neuf mois demandant beaucoup d'adaptabilité et d'endurance. Par exemple, on a longtemps hésité avant de permettre à des femmes de devenir pilotes de chasse, à cause des violentes accélérations infligées à tout le corps, dont les disques intervertébraux. En réalité, leur corps supporte remarquablement ces forces exceptionnelles qui lui sont appliquées.

Par ailleurs, la femme transpire moins que l'homme, ce qui contribue au fait qu'elle consomme moins d'eau que lui. C'est plutôt un avantage. Son corps contient proportionnellement un peu moins d'eau que celui de l'homme.

On pense évidemment aux menstrues. Cela implique de constituer une provision suffisante de protections génitales qui occupent certes un certain volume. Plus gênant est le risque théorique de reflux de sang par les trompes utérines pendant les menstruations, du fait de l'apesanteur. C'est un risque théorique, mais qui est inquiétant étant donné que ce reflux est considéré comme le mécanisme causal de l'endométriose, maladie douloureuse, invalidante et source d'infertilité.

On a craint que le cycle hormonal de la femme, dont on sait qu'il influe sur le psychisme féminin avec une tendance à la fluctuation psychologique rythmée par les ovulations et les menstruations, serait préjudiciable au travail de cosmonaute. Ce n'est qu'un obstacle théorique dont on ne peut rien dire de plus ; cette fluctuation psychologique menstruelle est en fait fort variable d'une femme à l'autre.

La femme serait plus attentive à son apparence physique que l'homme. La question s'est posée au moment de prévoir une trousse de maquillage : il n'est pas possible d'emporter de la poudre cosmétique, car elle volerait dans l'habitacle. En fait, sur les deux femmes, l'une n'éprouvait pas la nécessité de se maquiller, tandis que l'autre y tenait, pour soigner son visage dont elle savait qu'il serait souvent photographié.

La question du stress, en elle-même est intéressante. Les hommes et les femmes le gèrent différemment, comment cela peut-il impacter leur séjour dans l'espace ?

Dans ce domaine psychologique aussi, les préjugés abondent. Beaucoup pensent que l'homme a un caractère plus fort que la femme. La réalité n'est pas tout à fait celle-là.

Car, contrairement à une opinion répandue, la femme gère beaucoup mieux le stress que l'homme. Dans le cadre des tests de sélection et de la préparation physique et mentale des sujets sélectionnés, on a soumis les candidates et candidats à de longues périodes de privation sensorielle (aucun bruit et lumière extrêmement faible). Au bout de trois heures, un homme commence à s'impatienter, ne supportant plus ces conditions d'isolement. Il doit s'occuper pour se calmer, et commence par exemple à écrire malgré la pénombre. Au contraire, une femme reste impassible pendant au moins neuf heures ; elle est calme et détendue, l'isolement sensoriel semblant ne pas la gêner.

On constate dans l'ensemble une bien meilleure aptitude à gérer le stress chez la femme que chez l'homme ; elle peut rester calme et détendue, alors que des signes d'irritation apparaissent tôt ou tard chez l'homme.

Il est évident que les candidats sont sélectionnés et formés de façon draconienne. Mais cette bien meilleure aptitude à la gestion du stress constatée chez les femmes est un sérieux atout pour faire face aux imprévus et difficultés de tous types.
Ce à quoi il faut ajouter que le stress prolongé – le mauvais stress – est un facteur de morbidité, donc de maladie. La femme serait donc moins exposée que l'homme aux troubles morbides liés au stress (hypertension artérielle, accident vasculaire).

Pour conclure, on peut affirmer que les vols spatiaux effectués par des femmes nous apprennent - et nous apprendrons à n'en pas douter – bien des choses sur les différences physiologiques et psychologiques entre femmes et hommes. C'est une occasion de dire que la plupart des appareils et des biens d'équipements (dans tous les domaines de la vie) ont été conçus par des hommes pour les hommes. On cite la température de consigne dans les habitations et les locaux de travail (car les femmes ont besoin de plus de chaleur que les hommes), la hauteur des assises des tabourets, chaises et fauteuils, jusqu'à la distance qui sépare les barreaux des échelles. En somme, ce sont les personnes majoritaires – à savoir les hommes qui sont droitiers – qui ont conçu les biens d'équipement pour eux : les femmes gauchères sont nettement défavorisées.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

03.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

04.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

05.

Brexit : en Grande-Bretagne, tout va donc changer pour que rien ne bouge

06.

Carla B. vole au secours de Brigitte M., Jenifer de son mari (mais là, c’est face à la mafia); Céline Dion ne vend plus, Kanye West vend tout (et n’importe quoi); Britney Spears veut qu’on lui laisse voir ses enfants; Kate Middleton enceinte du 4ème ?

07.

Libéral, conservateur, insensible à la "raison des élites" : la recette Johnson pratiquée par la droite française… à son exact inverse

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

06.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires