En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 6 heures 39 min
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 7 heures 42 min
light > Sport
Solidarité
Racisme : le monde du football apporte son soutien à Moussa Marega
il y a 8 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Evguénie Sokolov, une pièce de théatre d'après le conte de Serge Gainsbourg

il y a 9 heures 23 min
pépites > International
Chevaux de Troie
Des soldats israéliens dupés par la ruse téléphonique des fausses femmes du Hamas
il y a 11 heures 8 min
décryptage > Environnement
Écologiste de plus en plus radicale

Écologie : vers un joli totalitarisme à visage humain

il y a 12 heures 15 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Signal, enfin une messagerie réellement cryptée pour protéger vos messages ?
il y a 13 heures 34 min
décryptage > Politique
Dure traversée de l'hiver ?

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

il y a 14 heures 11 min
décryptage > Politique
Discours présidentiel

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

il y a 14 heures 47 min
décryptage > Politique
Grève

Grève dans les transports : que reste-t-il vraiment sur la réforme des retraites ?

il y a 16 heures 10 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 7 heures 4 min
pépites > International
Coronavirus
Le marathon de Tokyo annulé pour les amateurs
il y a 8 heures 8 min
Quel avenir pour la viande classique?
Steak in vitro, insectes,: quelle viande mangerons-nous demain?
il y a 8 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Minute antique", des excellentes courtes chroniques

il y a 9 heures 39 min
pépite vidéo > Politique
Affaire Griveaux
Juan Branco: "J'ai accompagné Piotr Pavlenski en tant qu'avocat et je continue à le faire"
il y a 11 heures 43 min
décryptage > International
Chiffre mensonger

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

il y a 12 heures 44 min
décryptage > Politique
Rappel à l'ordre

Concurrence : quand Mario Monti rappelle sèchement aux Etats de l’UE leurs propres responsabilités dans l’absence de champions industriels européens

il y a 13 heures 55 min
décryptage > Economie
Disparition des classes moyennes ?

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

il y a 14 heures 37 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Mutuelles de santé : l‘UFC-Que choisir alerte sur la hausse des tarifs mais se garde d’en donner la raison

il y a 15 heures 47 min
pépites > Justice
Coupure de courant
Le PDG d'EDF annonce avoir déposé "entre 80 et 90" plaintes pour des coupures intempestives
il y a 1 jour 7 heures
© Capture d'écran
© Capture d'écran
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

Publié le 14 octobre 2019
est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul Beuzebosc pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

"De Gaulle, 1969,l'autre révolution" 

D'Arnaud Teyssier

Ed. Perrin

380 pages

22 euros

RECOMMANDATION

Bon

THÈME

Je dois reconnaître avoir eu du mal à aborder ce livre à cause de son parti pris de départ : considérer que 1969 fut une année clé,et même « révolutionnaire » selon le sous-titre, dans l’œuvre du Général de Gaulle. Après une crise de société inédite (mai 1968) et une démonstration de la fragilité de la Vème République (le voyage à Baden), la transformation institutionnelle (et la suppression du Sénat) couplée avec une régionalisation jacobine se révéla à contretemps des préoccupations et des besoins d’un peuple désormais porté à l’individualisme et au quotidien, fatigué par l’ultime effort d’un président vieillissant. Ce parcours d’une année de rupture permet à Arnaud Teyssier de remonter à la source du gaullisme et de la Vème République avant d’évoquer la mort du Général, toujours en veille dans l’esprit du grand homme.

POINTS FORTS
 

Tout au long de cette « année témoin » qui vit la fin d’une époque, c’est toute l’œuvre gaulliste qui remonte en surface. De son grand dessein institutionnel, les évènements de mai 68 révèlent la vraie nature et le chaînon social manquant, celui de la troisième voie que De Gaulle avait appelé de ses vœux dans ses discours de la Libération. Mais la IVème République et sa fin algérienne douloureuse, le retour aux affaires, la réforme constitutionnelle, l’essor économique des 30 glorieuses ont fait passer la question sociale à l’arrière-plan.

La mise en œuvre technocratique et sans souffle de l’idée du Général prit son monde à contrepied, hormis la frange des gaullistes de gauche. La stratégie politique risquée se doubla, au plan tactique, d’une conduite chaotique de la campagne électorale référendaire du 27 avril. Avec, au terme du plébiscite d’un dirigeant sortant de son siècle, une défaite prévisible, assise par la candidature annoncée de Georges Pompidou, un gouvernement aux allures de transition et le lâchage de Giscard d’Estaing qui, déjà, prenait date avec l’avenir. Les derniers chapitres, évoquent les derniers actes de la vie du Général jusqu’à la foudre que sa mort inattendue fit s’abattre sur un peuple surpris et hébété.

POINTS FAIBLES

Il n’y en a guère. L’ouvrage est richement documenté et écrit avec talent même s’il n’opte pas pour le style de l’épopée.

EN DEUX MOTS...
 

En une seule année, 1969, s’est joué, sur un sujet institutionnel d’intérêt secondaire, le départ sans adieu d’un géant de notre histoire. Prélude à un retour à la politique ordinaire, même revêtue des oripeaux de la modernité, et une réduction de notre pays dans l’échelle de l’espace et du temps. Mal entendu, mal compris, le héros d’un demi-siècle d’Histoire prit progressivement congé du peuple français dans la solitude de voyages symboliques et de l’écriture de ses Mémoires d’Espoir, œuvre qui s’arrêta, après « Le Renouveau (1958-1962)», au milieu de « L’Effort (1962-1965)» et ne verra jamais « Le Terme (1966-1969)». Proposant de l’organisation là où la France attendait encore du rêve, cette réforme institutionnelle mort-née illustre la formule de Mac Arthur : Toutes les défaites peuvent se résumer à un « trop tard ! »

 

UN EXTRAIT 
 

De plus, comment « régner après la mort » ?

Sa vision, celle d’un présent inscrit dans une histoire en mouvement qui doit tout au passé.

Pour De Gaulle, le temps est un ennemi que l’on peut combattre si on le comprend.

On lit toujours l’Histoire à rebours.

Pour lui, l’impossibilité d’agir, c’est la mort.

Il s’agit de se montrer réformateur dans le domaine où il l’est le moins spontanément.

L'AUTEUR
 

Normalien et énarque, haut fonctionnaire, écrivain, professeur associé, et biographe, Arnaud Teyssier, né en 1958, est un expert reconnu du gaullisme (Histoire politique de la V° République) et des grands hommes (Lyautey, Péguy, Richelieu, Louis Philippe, Philippe Seguin, dont il a été proche). Il s’intéresse particulièrement à l’histoire institutionnelle et aux rapports entre l’Etat et la société française.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires