En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

Les Suisses ont dit "non" à la fin de la libre circulation avec l'Union européenne

04.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

05.

Alerte aux grandes oreilles chinoises : voilà pourquoi vous devriez tourner 7 fois votre pouce avant de poster quelque chose sur les réseaux sociaux...

06.

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

07.

Nous aurons la Chine de nos mérites

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

05.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

06.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

01.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

02.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

03.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

04.

Plongée dans les coulisses de l’organisation de la Convention de la droite : l'engagement de Marion Maréchal et Eric Zemmour en faveur de l’union des droites

05.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

06.

Paris : attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Evolution de la pandémie

COVID-19 : France, Royaume-Uni, Espagne, comment faire baisser la contamination ? Des "Gilets jaunes des bars" maintenant ?

il y a 5 min 27 sec
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Malaise au poignet ? Le nouvel bracelet connecté de santé d'Amazon analyse votre voix et vos émotions
il y a 47 min 39 sec
décryptage > Politique
Résultats

Sénatoriales : rien ne bouge vraiment (et ça n’est pas une bonne nouvelle pour Emmanuel Macron)

il y a 53 min 38 sec
décryptage > Terrorisme
LE BLOC-POL DE LAURENCE SAILLIET

Terrorisme : la coupable inertie d’Emmanuel Macron

il y a 1 heure 17 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Un budget 2021 déformé par le Covid et qui n’ose pas prévoir un emprunt national, mais ça va venir

il y a 1 heure 28 min
pépites > International
Poudrière
Violents affrontements au Haut-Karabakh : l'Arménie et l’Azerbaïdjan au bord de la guerre
il y a 18 heures 2 min
pépites > International
Etats-Unis
Cour suprême : Donald Trump nomme Amy Coney Barrett
il y a 19 heures 23 min
décryptage > International
Suprêmement explosif

Trump a nommé à la Cour suprême une juge extrêmement conservatrice : normal, les États-Unis sont le pays des extrêmes

il y a 21 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Tel est sur toi le sceau de ma haine, ou les possédés

il y a 23 heures 15 sec
décryptage > Economie
Business

Bourse : les nouveaux gagnants et perdants post-Covid

il y a 23 heures 18 min
décryptage > Santé
Confusion généralisée

Alerte au rhume : la maladie la plus répandue avait mystérieusement disparu depuis le confinement. Elle revient et ça va tout compliquer avec le Covid-19

il y a 21 min 13 sec
décryptage > Sport
Une deux, une deux

Fermetures des salles de sport : à quelles activités physiques se mettre pour garder la forme face à un automne semi-confiné ?

il y a 51 min 43 sec
pépites > Politique
Election
La droite conserve la majorité au Sénat
il y a 56 min 53 sec
Presse
Une trentaine de kiosques à journaux cambriolés à Paris
il y a 1 heure 27 min
décryptage > High-tech
Espionnage

Alerte aux grandes oreilles chinoises : voilà pourquoi vous devriez tourner 7 fois votre pouce avant de poster quelque chose sur les réseaux sociaux...

il y a 1 heure 46 min
pépites > Economie
Votation
Les Suisses ont dit "non" à la fin de la libre circulation avec l'Union européenne
il y a 18 heures 49 min
pépites > International
Crise
Bélarus : Loukachenko "doit partir", affirme Emmanuel Macron
il y a 20 heures 23 sec
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Débris spatiaux : la Station spatiale a évité la catastrophe pour la 3e fois cette année ; Un détecteur de vie extraterrestre qui tient dans une boîte à chaussures !
il y a 21 heures 34 min
décryptage > Politique
Biographie

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

il y a 23 heures 10 min
décryptage > International
Relever le nez du guidon

Nous aurons la Chine de nos mérites

il y a 23 heures 25 min
© PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
© PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
Bonnes feuilles

Quand Emmanuel Macron organisait des dîners à l’Elysée pour préparer la loi bioéthique

Publié le 12 octobre 2019
Loup Besmond de Senneville publie "Et si c’était la fin d’un monde…" (Bayard). La loi de bioéthique 2019, avec la PMA, est un enjeu politique pour le gouvernement. Loup Besmond de Senneville, journaliste à La Croix, dépeint la méthode d'Emmanuel Macron, sensée déminer ce sujet ultra-sensible... Extrait 1/2.
Loup Besmond de Senneville
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Loup Besmond de Senneville est journaliste à La Croix, chef de rubrique bioéthique. Il est l'auteur chez Bayard de livres d'entretiens : « Chercher Dieu et veiller sur l'homme » (avec X. Lacroix) et « Protestants-Catholiques. Ce qui nous sépare encore »...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Loup Besmond de Senneville publie "Et si c’était la fin d’un monde…" (Bayard). La loi de bioéthique 2019, avec la PMA, est un enjeu politique pour le gouvernement. Loup Besmond de Senneville, journaliste à La Croix, dépeint la méthode d'Emmanuel Macron, sensée déminer ce sujet ultra-sensible... Extrait 1/2.

Au fil des mois, le chef de l’État cultive donc l’image de celui qui consulte. Il n’hésite pas à mettre autour d’une même table les différents protagonistes d’un même dossier. C’est de cette méthode que naît le projet d’organiser à l’Élysée trois dîners, autour de trois sujets jugés essentiels par le chef de l’État : la fin de vie, la procréation (dont la PMA) et l’intelligence artificielle. 

Le premier d’entre eux a lieu quelques semaines avant la rencontre des Bernardins. La fin de vie, sujet hautement inflammable s’il en est, suscite régulièrement dans l’opinion des débats acharnés. Il ne se passe pas six mois sans que surgisse dans les médias un appel dramatique d’une personnalité demandant, selon les cas, à être euthanasiée ou à ce qu’on l’assiste dans son suicide. Avant, parfois, de se rendre en Belgique ou en Suisse pour parvenir à ses fins, car ces demandes sont impossibles à honorer au regard du droit français. En octobre 2017, une nouvelle Française atteinte de sclérose latérale amyotrophique – plus connue sous le nom de « maladie de Charcot » –, l’écrivaine Anne Bert, dit dans un livre1 sa volonté d’en finir. Avant de se rendre quelques jours plus tard en Belgique, comme prévu, pour y mourir volontairement. 

Le 13 février, pro- et anti-euthanasie se retrouvent donc à l’Élysée autour de la même table. Un fait rare. Car là encore, Emmanuel Macron veut consulter et se confronter à des avis de tous bords. Aux côtés de Jean-François Delfraissy, le président du Comité consultatif national d’éthique (CCNE), qui a été chargé de suggérer des noms d’invités à l’Élysée, figure ce soir-là la théologienne protestante Marion Muller Colard. Membre depuis quelques mois du CCNE, cet ancien aumônier d’hôpital est particulièrement sensible à la thématique de la vulnérabilité, qu’elle aborde dans plusieurs de ses livres. À ses côtés, la ministre de la Santé Agnès Buzyn s’est jointe à la discussion. Parmi les partisans de l’euthanasie, on retrouve attablés le député Jean-Louis Touraine –  transfuge du PS, il prépare alors une tribune demandant une nouvelle loi autorisant une « aide active à mourir », qu’il parviendra à faire parapher par plus de 150 députés, essentiellement issus des rangs du parti présidentiel – ; Noëlle Châtelet, sœur de Lionel Jospin – qui racontera aux convives la manière dont elle a assisté à la mort, planifiée, de sa mère ainsi qu’elle en a témoigné dans deux livres1 – ; Jean-Luc Romero, président de l’Association pour le droit de mourir dans la dignité ; l’ancienne ministre wallonne de la Santé, Christiane Vienne, et la présidente du Centre national sur la fin de vie, Véronique Fournier, complètent le tableau de ceux qui plaideront, au cours du dîner, en faveur de l’évolution de la loi. 

En face d’eux, le milieu des soins palliatifs. Le Président a demandé leur participation au professeur Régis Aubry, directeur d’une unité de soins palliatifs à Besançon et membre du CCNE, ainsi qu’à son confrère Vincent Morel qui pilote la mise en œuvre du plan de développement de ce type de soins en France.

Extrait du nouveau livre de Loup Besmond de Senneville, "Et si c’était la fin d’un monde…", publié aux éditions Bayard.

Lien vers la boutique Amazon : ICI

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 12/10/2019 - 14:20
J'y serais bien allé !
Je n'aurais pas eu grand chose à dire car je ne parle jamais la bouche pleine.
gerint
- 12/10/2019 - 12:48
Concertation bidon?
En tout cas c’est ce que je crois. La décision était prise. Et on aura la GPA d’ici quelque temps