En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

ça vient d'être publié
pépites > International
Dictature
Ouïghours : Xi Jinping a donné l'ordre d'être "sans pitié"
il y a 12 heures 22 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 13 heures 11 min
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 13 heures 56 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 15 heures 23 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 15 heures 42 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 19 heures 7 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 19 heures 46 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 20 heures 8 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 20 heures 10 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 20 heures 11 min
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 12 heures 46 min
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 13 heures 33 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 14 heures 49 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 15 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 18 heures 49 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 19 heures 35 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 19 heures 52 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 20 heures 9 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 20 heures 10 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 20 heures 11 min
© ludovic MARIN / POOL / AFP
© ludovic MARIN / POOL / AFP
Economie française

Rapport sur la compétitivité globale : ces raisons pour lesquelles la France n’est pas dans le top 10

Publié le 11 octobre 2019
Le Forum économique mondial vient de dévoiler son rapport sur la compétitivité. La France est positionnée au 15e rang et gagne deux places par rapport à l'an dernier.
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Forum économique mondial vient de dévoiler son rapport sur la compétitivité. La France est positionnée au 15e rang et gagne deux places par rapport à l'an dernier.

Atlantico.fr : Le Forum économique mondial (Word Economic Forum) a publié cette semaine son rapport sur la compétitivité. Globalement, que doit-on en retenir ?

Jean-Paul Betbeze : En quelques mots, on peut en retenir que la croissance économique a été et demeure la seule voie pour vaincre la pauvreté, mais que cette croissance semble faiblir. C’est ce qui pourrait empêcher d’atteindre les objectifs de Croissance soutenable, fixés par les Nations unies à l’horizon 2030. Pour le Forum, l’économie mondiale est ainsi mal préparée à relever la « décennie perdue de la productivité ». Donc pour réussir, il propose d’aller au-delà des politiques monétaires de baisses des taux, qui ont donné leur maximum, pour développer les investissements en technologie et en formation.

L’exigence de formation est partout et fera la différence note le rapport, même pour Singapour premier sur le podium. Les États-Unis sont deuxième, ayant perdu la première place, mais restent évidemment puissants. Et la Chine 28èmecontinue sa progression, en tête des BRICS, devant le Brésil (71ème), la Russie (43ème), l’Inde (68ème) et l’Afrique du Sud (60ème).

Au fond, dit Davos, si le monde veut relever le triple défi de la compétitivité, de l’égalité et de la soutenabilité, après des décennies où la croissance était le seul objectif. Il lui faut intégrer ces deux autres objectifs. D’abord la soutenabilité, ce qui passe notamment par des incitations à la décarbonisation et la coopération internationale, ensuite des politiques d’égalité, égalité dans les carrières et les politiques familiales, égalité aussi dans les politiques concurrentielles. Evidemment, tout ceci ne peut marcher qu’avec des politiques de soutien à des investissements de compétitivité. La croissance reste décisive, mais plus seule.

La France est à la 15ème place et gagne deux places par rapport à l'année passée.  Qu'est-ce que cela signifie concrètement pour l'économie française ? Est-ce une bonne nouvelle pour Emmanuel Macron et l'exécutif ?

C’est un peu mieux, mais il reste beaucoup à faire. La France, avec une note de 78,8, se trouve 15ème sur les 141 pays qu’examine pour 2018 le World Economic Forum, autrement dit Davos. C’estmieux que l’an dernier, où nous étions 17ème. Le premier de la listeest Singapour avec 84,8, 2ème les États-Unis, 3ème Hong-Kong (mais ceci peut ne pas durer), 4ème Pays-Bas, 5ème Suisse, 6ème Japon, 7ème Allemagne, 8ème Suède, 10ème UK (mais ceci peut ne pas durer). Attendons un peu et voilà le Canada devant nous, à 79,6. On le voit, le résultat est serré, mais c’est toujours ainsi dans les compétitions mondiales, d’autant qu’en l’espèce le classement combine 12 critères. Ces twelvepillars, pour reprendre l’expression du Forum, ont tous le même poids dans l’indice, soit 8,3% : ce sont les institutions, lesinfrastructures, l’adoption des nouvelles technologies, la stabilité financière (avec l’inflation et la trajectoire de la dette), la santé, les compétences, l’adaptation des produits au marché, l’efficacité du marché du travail, le système financier, la taille du marché, le dynamisme du business et les capacités d’innovation (recherche et commercialisation).Nous voilà aussi 7ème dans l’Europe à 28 et dans le top 10 sur quatre piliers parmi les pays de l’OCDE et au-dessus de la moyenne pour 10 sur 12. 

Les notes faibles concernent le goût du risque d’entreprise, la culture managériale et l’agililty, on dirait plutôt ici : la flexibilité. L’étude de Davos souligne que nous sommes en retard pour l’adoption des techniques informatiques, avec l’Allemagne et les États-Unis, par rapport à la Corée, la Chine et même la Russie ! Comme toujours, on peut être surpris et réfuter, mais impossible de tout rejeter en bloc. La France est sans doute en retard pour la lutte contre les inégalités et la pollution car elle est en retard pour moderniser sa croissance ! C’est le message envoyé par ce rapport à Emanuel Macron, mais autant aux syndicats, aux gilets jaunes et à Expulsion Rebellion (mais pas seulement !) : nous prenons du retard en ne nous formant pas,ne nous modernisant pas et n’osant pas assez !

Quelles mesures prendrepour améliorer davantage la compétitivité ? Quid de la productivité ?

La compétitivitéfrançaise n’est pas là : déficit commercial permanent, autrement dit pertes de part de marché à l’extérieur et à l’intérieur. Le travail français reste cher, même après le CICE, et on ne voit pas de forts soucis de réduire la dépense publique, nationale et territoriale, mais plutôt celui de profiter des taux négatifs pour prendre son temps. On ne peut pas dire que la flexibilité du marché du travail augmente beaucoup (même si la France gagne 7 places sur cette question). La tendance est plutôt de pousser à l’emploi en serrant les indemnités et les contrôles du chômage qu’en poussant à la formation des jeunes et à la formation permanente en entreprise. Sans formation, et il en faut de plus en plus dans la révolution technologique en cours, la recherche de la productivité débouche sur le chômage. 

Il ne s’agit pas de produire moins cher mais mieux, dans ce monde en révolution technologique, où les pays émergents sont à nos portes, où nous vieillissons, où les règles de l’après-guerre sont en jeu, où les Etats-Unis, le gagnant de l’après-guerre devient plus une inquiétude qu’un guide. Le message du Word Economic Forum est, au fond, assez poli : vous avancez un peu, enfin, mais pas assez ! Et il ne nous le dit pas, mais à nous tous de le comprendre : ce monde qui bouge, si nous bougeons plus vite, est une formidable opportunité !

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires