En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

05.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

06.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

07.

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > France
Manifestations
Loi "sécurité globale" : très forte mobilisation à Paris et dans toute la France
il y a 13 heures 17 min
pépites > Economie
Covid-19
Le plafond d'indemnisation pour les entreprises fermées sera doublé, à 200.000 euros par mois
il y a 14 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

il y a 16 heures 54 min
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 17 heures 6 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 18 heures 6 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 19 heures 12 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 20 heures 33 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 20 heures 55 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 20 heures 58 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 20 heures 58 min
light > Media
C'est d'actualité
France Télévisions prépare une adaptation en série TV de "La peste" d'Albert Camus
il y a 13 heures 49 min
pépites > Justice
Justice
Nice : un homme écope de 18 mois de prison ferme pour avoir menacé de mort un professeur
il y a 14 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La voyageuse de nuit" : une enquête magistrale où se côtoient révolte et tendresse

il y a 16 heures 57 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 17 heures 35 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 18 heures 48 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 20 heures 2 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 20 heures 40 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 20 heures 55 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 20 heures 58 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)
il y a 20 heures 58 min
© Reuters
© Reuters
Atlantico-Business

Gilets jaunes et cheveux gris : Les retraités reviennent dans la rue pour protéger leur pouvoir d’achat mais quelle est la vérité sur ce qu’ils touchent comme pensions ?

Publié le 09 octobre 2019
L’automne social est aussi celui des retraités. Pendant que les agriculteurs de la FNSEA bloquent les autoroutes, les retraités sont dans la rue, pour demander, eux aussi, un meilleur pouvoir d’achat.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Aude Kersulec
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Diplômée de l'Essec, Aude Kersulec est specialiste de la banque et des questions monétaires. Elle est chroniqueuse économique et blogueuse. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’automne social est aussi celui des retraités. Pendant que les agriculteurs de la FNSEA bloquent les autoroutes, les retraités sont dans la rue, pour demander, eux aussi, un meilleur pouvoir d’achat.

Les retraités avaient déjà revêtu les gilets jaunes au début du mouvement l’année dernière mais leurs revendications avaient été noyées dans les doléances diverses et contradictoires. Ils se battaient pour protéger leur niveau de vie, ce qui faisaient grimacer les gilets jaunes beaucoup plus défavorisés qu‘eux-mêmes. 

Les cheveux gris profitent donc du débat sur la réforme des systèmes de retraite pour redescendre dans la rue et pour reparler du niveau de leur pension. 

La question qui est au centre du débat, est de savoir quel est le niveau de vie réel d’un retraité en France, parce que, selon les chiffres, ce qu’ils ressentent  semble très différent de ce dont ils bénéficient en réalité. 

Le niveau de vie (revenu moyen) a baissé – on estime cette baisse à 6% en 30 ans - mais il reste supérieur à celui de la population globale. Cette situation de retraités vivant mieux que les autres catégories de population n’est pas banale : on ne la retrouve qu’en France et au Luxembourg (ils détiennent aussi un patrimoine supérieur de 14 % aux ménages de 25-64 ans). Dans un rapport publié en juin 2018, le COR a démontré que le niveau de vie moyen des retraités représentait 105% du revenu de l’ensemble de la population française, un retraité perçoit 5% de revenu en plus que la moyenne de ce que touche un Français moyen.

Les 17 millions de retraités en France touchent une pension moyenne de 1472 euros bruts par mois. Ce montant moyen a pourtant augmenté, si l’on regarde l’évolution récente couplée à l’augmentation du nombre de retraités. Si ce montant augmente, c’est surtout que les nouveaux retraités entrent dans le système après avoir travaillé plus longtemps et cotisé plus. Ce sont ces nouveaux retraités qui ont une pension meilleure que ceux qui sont à la retraite depuis plus longtemps et qui font augmenter cette moyenne. Ainsi, les retraités français de plus de 75 ans ont un revenu en moyenne inférieur au reste du pays.

Cela dit, quand on compare avec nos voisins, le retraité français n’est pas le mieux loti.

La banque Natixis a établi comme chaque année un classement des pays où il fait le mieux vivre sa retraite. C’est l’Indice mondial des retraites. Sur 44 pays étudiés, et selon 4 critères retenus (bien-être matériel, santé, finances et qualité de vie), la France n’est pas bien classée, elle apparait en 22ème position, soit exactement à la moitié du classement. Pour information, les premières places du classement sont trustées par des pays plutôt nordiques, avec l’Islande (très au nord !) en 1ère position, la Suisse, la Norvège et l’Irlande. La météo n’est pas un critère qui a été pris en compte.
Le seul bon point sur lequel la France se démarque, c’est la qualité des soins prodigués (4ème place du classement).

Sinon, les mauvais points à améliorer restent nombreux : 

Premier point : La pression fiscale au plus haut. Sur ce point, la France se voit attribuer le bonnet d’âne ! Dommage pour Emmanuel Macron qui avait justement fait des retraités un moyen de faire baisser la pression fiscale des autres catégories de la population (avec la hausse de la CSG généralisée mais compensée par les salariés par une baisse de leurs cotisations sociales) ; avant de faire marche arrière pendant le mouvement des Gilets jaunes pour les pensions inférieures à 2000 euros. Mais si la pression fiscale est forte, ce qui pèse dans le classement pour la France, c’est sa situation budgétaire qui ne lui permettra pas de baisser la pression fiscale dans un avenir proche.

Deuxième point : le risque démographique qui pèse sur le système actuel et qui ne permet pas, en l’état actuel, d’envisager la pérennité d’un système et donc la stabilité d’un niveau de vie.

Troisième point : le risque macroéconomique, avec la persistance des taux bas qui modifient les revenus d’épargne et les retraités sont parmi les plus touchés par ces changements.

Le quatrième et dernier risque, c’est le risque climatique. On comprend mieux ici qu’aucun pays méditerranéen ne fasse partie du classement. Selon Natixis, le changement climatique présente de nouveaux risques sanitaires et financiers pour des millions de retraité qu’il est important de ne pas éluder. Il n’y a pas que le soleil qui compte. 

L’habileté des associations de retraités n’est pas de polariser la revendication uniquement sur la question du strict pouvoir d’achat actuel, mais d’élargir la demande de protection aux futurs retraités dont les systèmes sont évidemment en risque si on ne les réforme pas en profondeur. Du coup, ils s’invitent dans la réforme alors que la réforme ne leur sera pas appliquée mais plutôt à leurs enfants et petits enfants. L’idée, c’est de faire converger les luttes des uns et des autres. La convergence des générations. Ca n’est pas gagné, parce que sur la seule question du risque climatique ou démographique, les nouvelles générations du monde occidental ne se privent pas d’accuser « leurs parents et leurs grands parents » d’avoir profité du système et de ne pas avoir pris leurs responsabilités pour, au minimum, le protéger. Cette génération n’a pas forcément tort.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
RVTEX
- 10/10/2019 - 15:59
montant retraite regime general
QUE DE BARATIN TOUT ÇA !
Il faut recommander a chaque retraité de comparer l'évolution du montant net e sa tetraite - celui qui parait sur le relever de banque, (avant prelevement fiscal depuis janv 2019 ) - avec l'évolution de l'inflation à mêmes dates ( voir "france inflation sur moteur de recherche ) . Pour mon cas perso le montant reçu sur mon compte bancaire le 31 décembre 2018 est inférieur de 30 Euros à celui reçu le 31 decembre 2004 . Perte de pouvoir d'achat : 20% . Il faut que chaque retraité fasse ce calcul par rapport a sa premiere retraite par exemple , c'est trés simple . REVOLTANT !!!!!!!!
assougoudrel
- 09/10/2019 - 18:25
Pardon
à bon compte
JBL
- 09/10/2019 - 12:22
Et ce n'est pas fini
Après l'augmentation de la CSG, le blocage des pensions, etc, l'Etat (et les collectivités) travaillent sur une très force augmentation de l'impôt foncier, de l'aveu même d'un agent du fisc. Dans mon département, la valeur locative n'a pas été réévaluée depuis 1970. Peut-être qu'ailleurs aussi ? Aujourd'hui, elle correspond à la moitié du prix des loyers qui se pratiquent. L'argument est donc tout trouvé, dans les 3, 4 ans, la taxe foncière devrait être doublée. Les retraités sont la bête noire de Macron. En plus de vouloir les spolier, c'est à leur patrimoine qu'il s'attaque maintenant. C'est le problème des mauvais chefs d'entreprises. Quand, ils ne sont pas capables de développer leur business, ils ne savent que rogner sur toutes les charges. Et la faillite n'est pas loin.