En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

06.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

07.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Roses fauves" de Carole Martinez : les femmes attirent et piquent autant que les roses... un conte envoûtant, merveilleux et cruel

il y a 1 heure 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Aubrey Beardsley (1872-1898)" au Musée d'Orsay : 1re monographie en France de l’étrange et virtuose illustrateur

il y a 1 heure 46 min
pépites > Terrorisme
Enquête en cours
Attentat à Nice : l'assaillant serait un Tunisien de 21 ans arrivé par Lampedusa
il y a 5 heures 12 min
pépites > International
Multiples attaques
Arabie saoudite : un vigile du consulat français à été blessé au couteau à Djeddah
il y a 6 heures 7 min
pépites > France
Vigilance des forces de l'ordre
Un islamiste radical armé d'un couteau a été interpellé dans le centre de Lyon
il y a 6 heures 52 min
light > Religion
Vatican
Attentat à Nice : le pape François "prie pour les victimes et leurs proches"
il y a 7 heures 50 min
décryptage > Environnement
Plan vélo

Et pendant ce temps-là se poursuivait joyeusement la guerre absurde contre la voiture

il y a 10 heures 6 min
pépite vidéo > France
Pensées aux victimes
Attaque à Nice : l’Assemblée nationale observe une minute de silence
il y a 10 heures 53 min
décryptage > Société
Second Impact du Covid-19

Petits conseils pour gérer son anxiété face à une actualité déprimante et angoissante

il y a 11 heures 35 min
décryptage > Santé
Bis repetita

Isolement des cas positifs : le ratage massif qu’Emmanuel Macron feint de ne pas voir (et qui pourrait faire échouer le 2ème déconfinement)

il y a 12 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Avant la retraite" de Thomas Bernhard : il est encore fécond le ventre…

il y a 1 heure 33 min
pépites > Politique
Réalité du confinement
Jean Castex et les ministres du gouvernement ont dévoilé les différentes mesures et aménagements liés au reconfinement
il y a 2 heures 10 min
pépite vidéo > Religion
Emotion
Attaque à Nice : le glas a résonné dans les églises de France en hommage aux victimes
il y a 5 heures 34 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron s’inquiète de l’affaiblissement de Castex, les islamo-gauchistes refusent d’assumer leurs responsabilités; Le juteux business des ex-politiques; Olivier Véran, l’homme qui dit qu’on n’a pas voulu l’écouter sur la gravité du Covid
il y a 6 heures 28 min
pépites > France
Opération Sentinelle
Attentat à Nice : Emmanuel Macron réhausse de "3.000 à 7.000" le nombre de militaires déployés sur le sol français
il y a 7 heures 7 min
pépites > Terrorisme
Menace terroriste
Attentat à Nice : Jean Castex indique que le plan vigipirate a été réhaussé au niveau "urgence attentat" partout en France
il y a 8 heures 13 min
décryptage > Sport
Moïse prophète en son Paris

Basaksehir/PSG : Paris, sauvé des eaux par Moïse

il y a 10 heures 27 min
décryptage > Consommation
Leçons du 1er confinement

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

il y a 11 heures 19 min
décryptage > France
Pression sur l'exécutif

Meurtre de Samuel Paty, islam et liberté d’expression : réseaux sociaux arabes, élites anglo-saxonnes, l’étau fatal qui étrangle la France

il y a 12 heures 14 min
décryptage > Economie
"Quoi qu'il en coûte"

Reconfinement : le prix que nous sommes prêts à payer pour sauver une vie est-il en train de flamber ?

il y a 13 heures 12 min
© MARTIN BERNETTI / AFP
© MARTIN BERNETTI / AFP
Protection de la vie sauvage

Pourquoi les législations contre la chasse aux trophées sont une fausse bonne idée

Publié le 31 août 2019
En réponse à une proposition de moratoire sur la chasse aux trophées, des biologistes ont publié une tribune dans Science signalant les conséquences négatives que cette interdiction pourrait avoir. Amy Dickman, l'une des signataires, nous répond.
Amy Dickman
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Dr Amy Dickman est biologiste à l'université d'Oxford. Elle est spécialisée dans la préservation des espèces menacées dans des zones habitées et dans la résolution des conflits entre humains et faune sauvage.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En réponse à une proposition de moratoire sur la chasse aux trophées, des biologistes ont publié une tribune dans Science signalant les conséquences négatives que cette interdiction pourrait avoir. Amy Dickman, l'une des signataires, nous répond.

Atlantico : Dimanche 18 août, une cinquantaine de députés ont publié une proposition de moratoire pour interdire la chasse aux trophées, et vous leur répondez, avec d'autres biologistes, dans une tribune publiée dans Science le 30 août (à lire ici, en anglais), expliquant que cela aurait un impact négatif sur la biodiversité. Si l'on ne parle que des animaux tués, quel est l'impact de ce type de chasse sur les populations d'animaux sauvages en Afrique ?

Amy Dickman : L'impact de la chasse au trophée dépend beaucoup de la façon dont elle est gérée. Une chasse au trophée mal gérée a un impact négatif sur certaines populations individuelles, mais une chasse au trophée bien gérée a également un impact positif sur d'autres populations. Il est également important de garder à l'esprit le tableau d'ensemble et ce qui pourrait se produire en l'absence de chasse au trophée. Les experts s'entendent pour dire que les principales menaces qui pèsent sur des espèces comme les lions sont la perte d'habitat, le collettage de la viande de brousse et les conflits avec les humains. En offrant une incitation économique au maintien de l'habitat faunique, la chasse au trophée peut en fait réduire ces menaces majeures. S'il y a un risque très réel que la chasse au trophée soit arrêtée sans une meilleure alternative pour maintenir l'habitat des animaux et fournir des revenus, il y aura des conséquences négatives importantes tant pour les gens que pour la faune. Il est également important que ces décisions soient prises par les pays et les communautés affectés, et non imposées par des étrangers qui ne comprennent peut-être pas les réalités de la conservation de la faune africaine sur le terrain.  

Certains commentateurs insistent sur les effets positifs de la chasse au trophée : économiquement, par exemple, elle permettrait de soutenir des réserves naturelles. Dans quelle mesure ces arguments sont-ils valables ?

Oui, la chasse au trophée et le phototourisme constituent d'importantes sources de revenus en raison de la présence de la faune, souvent dans des collectivités éloignées et marginalisées. Ni les unes ni les autres ne génèrent suffisamment d'argent pour protéger la plupart des réserves d'espèces sauvages africaines, et la suppression d'une source importante de revenus, comme la chasse au trophée, sans la remplacer, risque fort d'aggraver la situation. Les gens suggèrent souvent que le tourisme photographique pourrait être remplacé dans les zones de chasse aux trophées, mais malheureusement ce n'est pas viable dans de nombreux endroits. Nous avons besoin de modèles nouveaux et additionnels de financement de la conservation, mais si nous supprimons une source de financement avant qu'elle ne soit développée, l'habitat faunique risque d'être converti à d'autres utilisations des terres, comme l'immobilier ou l'agriculture, ce qui aura des répercussions négatives majeures sur la faune.

Vous avez travaillé sur les relations entre les lions et les peuples autochtones en Afrique. Diriez-vous que la plus grande menace pour la faune africaine vient de ces populations, plus que de la chasse au trophée ?  

D'après mon expérience, la plus grande menace est que même si les espèces comme les lions ont une immense valeur mondiale, nous ne parvenons pas à traduire cette valeur au niveau local. Les populations locales supportent tous les coûts de l'entretien des lions sauvages, qui sont des espèces difficiles et dangereuses à côtoyer. Cela conduit souvent à des niveaux de mise à mort beaucoup plus élevés que ceux qui se produiraient lors d'une chasse au trophée. De même, les pays qui ont des lions supportent des coûts énormes pour l'entretien des parcs et d'autres réserves fauniques afin de les conserver. Il est insoutenable de s'attendre à ce que cette situation se maintienne, étant donné les énormes pressions économiques et démographiques que subissent les pays africains. Par conséquent, la communauté internationale doit fournir beaucoup plus de soutien et de financement pour la conservation en Afrique et ailleurs. Malheureusement, l'interdiction de la chasse au trophée sans offrir une alternative viable risque de miner la prise de décision en Afrique, de priver les communautés locales de leur pouvoir, de réduire les revenus tirés de la présence de la faune et de nuire à la conservation de la faune. Il est important que les pays et les communautés concernés prennent ces décisions, et qu'en tant que communauté internationale, nous œuvrions tous ensemble à un avenir plus positif pour les populations et la faune.  

Êtes-vous le seul à défendre ces positions ? Comment comprendre l'action des députés dans ce contexte ?

Non, je ne suis pas le seul - l'autorité mondiale de protection de la nature, l'UICN, a elle-même conclu que la chasse au trophée peut être bénéfique pour la population et la faune sauvage, et que de nombreuses mesures devraient être prises avant que des interdictions soient envisagées. Beaucoup d'autres scientifiques de la conservation partagent également ma position, et les représentants de la communauté sont très préoccupés par les impacts négatifs de l'interdiction de la chasse au trophée. Les actions des députés européens sont très compréhensibles ici - la plupart des gens, moi y compris, sont écoeurés par les images de chasse aux trophées, et les gens supposent (souvent à tort) qu'elle doit représenter une menace pour les espèces sauvages en danger. Cependant, les députés et d'autres personnes ne se rendent généralement pas compte que l'arrêt de la chasse au trophée sans l'élaboration d'une solution de rechange viable risque en fait d'entraîner un plus grand nombre d'animaux pris au piège, empoisonnés et abattus. Ces meurtres ne seront pas sur les réseaux sociaux, mais ils seront très dommageables pour le bien-être et la conservation des animaux. C'est pourquoi nous devons agir avec prudence, en prenant des décisions fondées sur des preuves plutôt que sur l'émotion, et examiner où la chasse au trophée pourrait être substituée de façon viable, et où nous devons la tolérer jusqu'à ce qu'une meilleure alternative soit développée.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires