En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

02.

Tenue libre exigée : les dangereuses impasses du néo-féminisme

03.

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

04.

Attentats islamistes en France : la menace se reprécise

05.

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

06.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

07.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

03.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

06.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

06.

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Industrie

Sauver Bridgestone à tout prix ? Et si on parlait de ces emplois industriels qui ne trouvent pas preneurs...

il y a 5 min 25 sec
décryptage > Santé
Lutte contre le virus

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

il y a 50 min 54 sec
pépites > Santé
Lutte contre le virus
Olivier Véran dévoile de nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 et précise que "la situation continue globalement de se dégrader"
il y a 12 heures 53 min
light > France
Monument de la gastronomie
Mort de Pierre Troisgros, le légendaire chef trois étoiles
il y a 16 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Ours et Une demande en mariage" de Anton Tchekhov : de biens étranges déclarations d’amour

il y a 18 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Blackbird" de Roger Michell : par le réalisateur de "Coup de foudre à Notting Hill", un drame bouleversant sur les adieux d’une mère à sa famille… Avec une Susan Sarandon au sommet…

il y a 19 heures 19 min
décryptage > Terrorisme
Menace terroriste

Daech au grand Sahel : l’assassinat des Français au Niger, une preuve de plus de sa résistance

il y a 21 heures 31 min
décryptage > Economie
Projet de fusion

Suez – Veolia : le mythe toxique du "champion national"

il y a 21 heures 41 min
décryptage > France
"Le Livre noir de l'autisme"

Autisme : les cobayes de la honte

il y a 22 heures 1 sec
pépite vidéo > Politique
LREM
Aurore Bergé révèle qu'il existe un "malaise profond" au sein de La République en marche
il y a 22 heures 34 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’Allemagne mobilise 1300 milliards d’euros pour se sortir de la crise... La France 3 fois moins, cherchez l’erreur

il y a 34 min 4 sec
décryptage > Politique
Candidat idéal ?

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

il y a 1 heure 14 min
light > Culture
Icône de la chanson française
La chanteuse Juliette Gréco est morte à l'âge de 93 ans
il y a 14 heures 5 min
pépites > Société
Evolution
Emmanuel Macron annonce "7 jours obligatoires" dans le cadre du congé paternité d'un mois
il y a 16 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les pôles, une aventure française" de Dominique Le Brun : "il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer". Aristote

il y a 18 heures 53 min
décryptage > International
Espoir

Un processus de paix en Afghanistan, quelle issue et à quel prix ?

il y a 21 heures 15 min
Futur
Elon Musk espère produire une voiture électrique coûtant 25.000 dollars d'ici trois ans
il y a 21 heures 38 min
décryptage > Europe
Union européenne

La force : question de taille ou d’agilité ?

il y a 21 heures 48 min
light > People
People
Le prince Harry et Meghan Markle critiqués pour avoir donné leur avis sur la prochaine élection présidentielle américaine
il y a 22 heures 23 min
décryptage > France
Un pluriel apaisant

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

il y a 23 heures 7 min
© Reuters
© Reuters
BONNES FEUILLES

Pourquoi la presse traverse une crise de défiance grandissante

Publié le 28 août 2019
Pendant l'été, Atlantico met en avant les bonnes feuilles d'ouvrages remarquables publiés dans l'année. Aujourd'hui, "La Civilisation du poisson rouge", de Bruno Patino, publié aux éditions Grasset. Extrait 2/2.
Bruno Patino
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Patino est journaliste. Il est depuis 2015 directeur éditorial d'Arte après avoir été directeur de France Culture.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pendant l'été, Atlantico met en avant les bonnes feuilles d'ouvrages remarquables publiés dans l'année. Aujourd'hui, "La Civilisation du poisson rouge", de Bruno Patino, publié aux éditions Grasset. Extrait 2/2.

Les médias d’information se sont organisés, depuis la fin du XIXème siècle, sur un modèle linéaire (production – distribution ou diffusion – vers le public) né de contraintes techniques et financières. Diffuser un message à un grand nombre de personnes requérait des ressources rares. Pour la presse, il fallait disposer des capacités industrielles qui permettent d’imprimer et de distribuer, pour les radios et télévisions, avoir accès aux fréquences hertziennes, peu nombreuses, et souvent propriété publique. Le nombre d’organisations capables de produire, publier et diffuser de l’information était donc limité. Mais c’est la pratique professionnelle du journalisme qui a permis à la presse de passer du statut technique d’intermédiaire à celui, politique, de corps intermédiaire, et de transformer son public en citoyens.

Cette pratique associe deux notions complémentaires.

La théorie du gatekeeping, le garde-barrière, énoncée par Kurt Lewin en 1943 et complétée par David Manning White en 1950, transforme une réalité empirique en mission. Le petit nombre de professionnels qui informe le grand nombre de citoyens détient la clé du choix, de la nature et du contenu des messages. Ce rôle, pour être reconnu comme légitime et ne pas être l’objet de suspicion, doit s’exercer sur la base de critères de sélection explicables, de façon responsable, indépendante et désintéressée. Cette nécessité est à l’origine de la quête d’autonomie des rédactions dans les différents médias.

 

L’agenda setting, la capacité de dicter l’agenda, complète les analyses du sociologue français Gabriel Tarde, qui, dès la fin du XIXème siècle, évoquait l’aptitude des médias à organiser la conversation publique. Non pas en énonçant ce qu’il faut penser sur un sujet, mais en promouvant les sujets sur lesquels il faut penser. Ce pouvoir implique, pour l’équilibre démocratique du système, un devoir : que l’agenda mis en avant par les médias d’information interagisse avec celui qui sourd au sein de la société, et qu’ils se nourrissent l’un de l’autre. L’indice mis au point en 1968 par Max McCombs et Donald Shaw mesure ainsi la correspondance entre les sujets traités par les journalistes et ceux qui préoccupent les citoyens. En dessous d’un certain seuil apparaît le risque de perte de contact entre les médias d’information et leur public, de méfiance de la part de ce dernier et de fossilisation des premiers.

Quinze années après l’invention des réseaux sociaux, la légitimité est attaquée et la défiance s’est installée. Tout étant disponible en ligne, la presse n’est plus perçue comme celle qui publie, mais comme celle qui cache. Elle est accusée de le faire en obéissant à des critères de choix qui ne seraient plus désintéressés et indépendants, mais dictés par les pouvoirs politiques ou économiques. Le gatekeeping s’assimilerait à une censure déguisée.Quant à l’agenda setting, c’est encore pire : les journalistes reproduiraient dans les sujets ce qui les préoccupe comme caste sociale homogène dans ses convictions, ses pratiques culturelles et ses lieux de vie. La presse avait mis un certain temps à accepter la perte de son monopole, avant de jouer pleinement le jeu de la conversation horizontale. Elle n’imaginait pas qu’elle affronterait la remise en cause de son existence.

Ce texte est extrait de La civilisation du poisson rouge, petit traité sur le marché de l'attention, de Bruno Patino, publié aux éditions Grasset.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
TPV
- 29/08/2019 - 09:05
Journaliste national
=parisien=bobo=defense du saint triptyque minoritaire contre l'insupportable (islamo,homo,femino...phobies),
Courtisans du pouvoir fiscalement genereux, entre soi bourgeois progressiste, ignorance de la France hors du périph, amateurs de sondages autojustificateurs de leurs nevroses entre sois.
salamander
- 28/08/2019 - 19:04
misère des media
oui la phrase qui convient est exactement ce qu'écrit l'auteur : "les journalistes reproduisent ce qui les préoccupe en tant que caste homogène..."
Il faut revoir en profondeur la formation des écoles de journalisme en France, car la désinformation qu'ils entretiennent sur de nombreux sujets , économiques ,religieux, politiques ,sociaux , climatiques est en train de faire l'objet d'un véritable rejet de la part de la population française sans qu'apparemment ils s'en aperçoivent.
Il est vrai qu'avec des salaires proches de 40 000 eur/mois (les "stars" de TF1 entre autres) , pourquoi changer un système qui gagne?
Et en plus ils ont l'air contents d'eux-mêmes.
evgueniesokolof
- 28/08/2019 - 13:26
oui
Merdialand, c'est le Beria ou le Goebbels version soft au service du Minotaure qui est la version actualisée de Big Brother. Suffit de prendre l'exemple de l'ImMonde: le journal de Fauvet était une bouffée d'oxygène aux temps de l'ORTF gaullien. C'est devenu un bréviaire pour camp de rééducation