En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

03.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

04.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

05.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

06.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

07.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

L’étonnante persistance du soutien des Français aux Gilets jaunes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

ça vient d'être publié
décryptage > High-tech
Le monde d’après Snowden

Où en est-on de la surveillance mondiale à l’heure actuelle ?

il y a 2 heures 9 min
décryptage > Santé
Santé

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

il y a 2 heures 49 min
décryptage > Economie
Epargne

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

il y a 3 heures 32 min
décryptage > Politique
Évaporation du domaine de la lutte

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

il y a 4 heures 4 min
décryptage > Défense
La guerre à l’heure des ennemis non identifiés

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

il y a 4 heures 36 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales
il y a 5 heures 10 min
pépite vidéo > Insolite
record
Une américaine traverse la Manche à la nage quatre fois d'affilée
il y a 19 heures 11 min
light > Santé
santé publique
L'Etat de New York interdit les cigarettes électroniques aromatisées
il y a 19 heures 39 min
pépites > Religion
sondage
L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France
il y a 21 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Catamount, la Justice des Corbeaux" de Benjamin Blasco-Martinez

il y a 22 heures 57 min
décryptage > Sport
LDC

PSG - REAL : 3 - 0 Sans ses stars mais avec un Idrissa Gueye impérial, Paris surclasse le Real de Zidane

il y a 2 heures 39 min
décryptage > Economie
Vie professionnelle

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

il y a 3 heures 13 min
décryptage > France
Riposte

Recrudescence des mites mangeuses de vêtements à cause des fibres naturelles et du lavage à basse température

il y a 3 heures 44 min
décryptage > Politique
Langue de bois s'abstenir

Une étude des universités de Harvard et de Berkeley démontre qu’en politique les propos clivants et politiquement incorrects paient

il y a 4 heures 20 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

il y a 4 heures 59 min
pépites > Europe
Brexit
Il pourrait y avoir une alternative au "backstop" pour Boris Johnson
il y a 18 heures 53 min
décryptage > International
élections israéliennes

Ces noeuds gordiens que devra trancher le système politique israélien après l’échec de Benjamin Netanyahu

il y a 19 heures 28 min
light > Justice
Mystérieuse affaire
Ils abandonnent leur fille adoptive et déménagent au Canada
il y a 19 heures 57 min
décryptage > Justice
Enquête virage

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

il y a 21 heures 20 min
décryptage > Economie
projet d'innovation

Les banques et les assurances vont dégager 5 milliards d'euros d’investissement pour les start-up

il y a 23 heures 7 min
© NICOLAS TUCAT / AFP
© NICOLAS TUCAT / AFP
Les Arvernes

Comment les révolutions technologiques bouleversent le secteur du marquage fiscal

Publié le 21 août 2019
Le progrès technique bouleverse des segments entiers d’activité, et mets à mal des acteurs historiques. Le marquage fiscal, activité vieille de plusieurs siècles consiste à imprimer sur un produit un timbre fiscal validé par l’administration publique afin d’en assurer la traçabilité, en est un exemple.
Les Arvernes sont un groupe de hauts fonctionnaires, de professeurs, d’essayistes et d’entrepreneurs. Ils ont vocation à intervenir régulièrement, désormais, dans le débat public.Composé de personnalités préférant rester anonymes, ce groupe se veut l...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Arvernes
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Arvernes sont un groupe de hauts fonctionnaires, de professeurs, d’essayistes et d’entrepreneurs. Ils ont vocation à intervenir régulièrement, désormais, dans le débat public.Composé de personnalités préférant rester anonymes, ce groupe se veut l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le progrès technique bouleverse des segments entiers d’activité, et mets à mal des acteurs historiques. Le marquage fiscal, activité vieille de plusieurs siècles consiste à imprimer sur un produit un timbre fiscal validé par l’administration publique afin d’en assurer la traçabilité, en est un exemple.

Chateaubriand disait de la modernité qu’elle est une « force qui va », soulignant ainsi combien il était vain de prétendre tenter de s’y opposer. Adaptant cette formule littéraire au domaine économique, Alois Schumpeter a rendu célèbre l’idée de « destruction créatrice » pour désigner le processus continuellement à l'œuvre qui voit se produire de façon simultanée la disparition de secteurs d'activité économique conjointement à la création de nouvelles activités économiques. 

Concepts bien connus dira-t-on. Certes. Mais, pour autant, porteurs de difficultés. Car l’économie étant par définition politique, le progrès technique, en même temps qu’il apporte des solutions, créé des problèmes nouveaux. 

C’est évidemment le cas pour ce qui concerne les emplois : le développement de la robotisation et de l’intelligence artificielle fait craindre la disparition entière de métiers et contraint en tout état de cause à de puissants efforts d’adaptation des compétences. Dans le même ordre d’idée, si la politique de la concurrence européenne est abondamment critiquée, c’est en réalité moins parce qu’elle est inefficace que parce qu’elle nourrit une instabilité chronique dans l’économie qui fragilise les plus faibles ou les acteurs qui refusent de s’adapter.

Plus largement, le progrès technique bouleverse des segments entiers d’activité, et mets à mal des acteurs historiques. Le marquage fiscal, activité vieille de plusieurs siècles consiste à imprimer sur un produit un timbre fiscal validé par l’administration publique afin d’en assurer la traçabilité, en est un exemple. 

Ce secteur connaît depuis une vingtaine d’année une révolution permanente liée à deux facteurs. D’abord, les innovations technologiques et l’arrivée de timbres fiscaux digitaux, qui bouleversent les méthodes de production des vieux acteurs du marché. Ensuite, dans un monde marqué par une exigence toujours plus grande de transparence et donc de traçabilité, les gouvernements – qui n’oublient pas leurs finances publiques – imposent de nouvelles normes, telles que celles que recèle un protocole de l’OMS signé par 180 pays.

Dans un tel contexte, les acteurs du marquage fiscal sous soumis à une obligation d’innover de se transformer aigue, qui attise la concurrence entre eux, comme l’atteste, par exemple, l’appel d’offre géant actuellement en cours pour le marquage fiscal du Maroc, auquel soumissionnent SIPCA, Inexto, Madras Services et, enfin, la vénérable De La Rue. Le cas de cette dernière est particulièrement intéressant de la difficulté qu’éprouvent les acteurs traditionnels à s’adapter à une évolution technologique qui les bouscule, voire les dépasse, rognant leurs parts de marché et déstabilisant jusqu’au qu’au cœur de leur organisation. Entreprise fondée en 1821 à Londres, plus vieille entreprise d’imprimerie fiduciaire du monde, elle se débat pour survivre dans un secteur de plus en plus concurrentiel. Las, si des contre-exemples d’acteurs établis capables de continuer à innover existent (St Gobain dans le verre par exemple), tel ne semble pas être le cas de De La Rue, confrontée à une évolution technologique trop rapide.

Cannibalisme tardif

Aujourd’hui, au bout de deux cents ans d’histoire, l’entreprise britannique semble à la croisée des chemins.

Au niveau stratégique, « DLR » semble poussée par des vents contraires. En 2018, elle inaugurait en grande pompe une usine dernier cri pour fabriquer des passeports et des timbres fiscaux, à Malte. L’investissement, d’une valeur de 27 millions d’euros, était censé lui permettre de se réinventer. Moins d’un an plus tard, De La Rue annonçait la vente de sa division passeport, le départ potentiel de ses 200 employés, et la vente de cette même usine pour 42 millions d’euros. À peine de quoi rembourser les sommes investies depuis des dizaines d’années – mais un choix de raison après la perte du contrat des nouveaux passeports post-Brexit du Royaume-Uni. 

Aujourd’hui, sentant le vent tourner, De La Rue veut se recentrer sur le marquage fiscal, malgré une expérience technologique assez faible sur ce secteur. Cette manœuvre, connue dans le monde de la stratégie d’entreprise, s’appelle la cannibalisation produit : faire d’une division, même rentable, une proie qui servira à nourrir une nouvelle, plus adaptée au monde nouveau. Ce fut le cas de Steve Jobs, qui en 2005, choisit de « cannibaliser » l’iPod Mini, alors en tête des ventes, en créant le Nano. Le résultat est connu : l’iPod Nano est devenu le baladeur MP3 le plus vendu de l’histoire.

Toutefois, cette démarche de cannibalisation doit être entreprise quand la division ou le produit « cannibalisé » est encore rentable. Ce n’est déjà plus le cas pour De La Rue qui, après plusieurs profit warnings et une perte de 77% de son chiffre d’affaires, conséquence de contrats perdus ou parfois d’impayés, et pris dans la tempête d’une accusation de corruption au Sud-Soudan, dispose d’une marge de manœuvre serrée. Les quelques contrats engrangés avec l’Arabie saoudite et les Émirats Arabes Unis ne peuvent que ralentir le déclin. Et tout parier sur le contrat marocain, comme DLR semble le faire, ne convainc pas les experts Outre-Manche, où l’avenir de l’entreprise pluri centenaire fait régulièrement la Une des journaux.

Nul ne peut connaître la suite de l’aventure pour De La Rue. Toutefois, l’exemple de l’imprimeur n’en demeure pas moins éclairant pour toutes les industries qui se croient encore à l’abri d’un chamboulement technique qui renverse, sans discrimination, tous les secteurs, même les plus anciens et les plus institutionnels. Combien de De La Rue en puissance se cachent-ils en France, convaincus que jamais le train du progrès technique ne partira sans eux ?

L’évolution du marché du marquage fiscal, victime d’une concurrence féroce qui confine au darwinisme, l’atteste : l’adaptation permanente aux exigences des consommateurs et des régulateurs est plus qu’une obligation, elle est une question de survie.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

03.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

04.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

05.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

06.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

07.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

L’étonnante persistance du soutien des Français aux Gilets jaunes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
evgueniesokolof
- 21/08/2019 - 15:38
ah ah ah
en voila un article qu'il est intéressant !!! Cela appelait un commentaire savant de Bendidons car la nature a horreur du vide! Il connait bien Neanderthal, Bendidons...sont allés à l'école ensemble: Ste Cucufine à La Chapelle Neuneux...
Benvoyons
- 21/08/2019 - 14:46
Il y a encore des gens pour croire que le monde peut
exister sans bouger ????? Depuis le Big Bang & comme dit Bouddha la seule constante qui existe dans l'Univers est le Changement .

Héraclite le dit sous une autre forme "Nous ne pouvons pas descendre deux fois dans le même fleuve, car il coule sans cesse de nouvelles eaux "

En fait si l'humain existe cela n'a été possible que par des disparitions massives & une nouvelle création Génétique puis son évolution vers
L’Homo sapiens. Il continu à exister car son ADN est le changement par la recherche & l'innovation. Néandertal même si par copulation il nous a transmis 2% de sa génétique il n'existe plus, car son code Génétique n'avait pas la notion de Communication du savoir & donc une Socialisation trop faible.
Si une idéologie propose de figer ( pour que rien ne bouge car bouger c'est nocif & voir même que le principe de précaution doit être seul maître à bord) pour sauver l'Humain, en fait elle ne fera que la destruction massive de l'Homo sapiens. Pas de crainte Il n'y aura jamais une majorité pour cette idéologie de régression, car l'Homo sapiens n'est pas programmé comme ça & donc pour ça.