En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

03.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

03.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

04.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

05.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

06.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

ça vient d'être publié
007
L'espion égyptien qui travaillait dans l'entourage d'Angela Merkel a été démasqué
il y a 7 heures 18 min
light > Science
Une vie de chien
Non, l'âge humain de votre chien ne se multiplie pas par sept
il y a 8 heures 50 min
pépites > Economie
L'euro fort
L'Irlandais Paschal Donohoe prend la tête de l'Eurogroupe
il y a 10 heures 44 min
pépites > France
Sécurité
En déplacement à Dijon, Jean Castex dénonce des comportements "inadmissibles"
il y a 12 heures 26 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le rouge se met à fumer et quand la cible a du plomb dans l’heure : c’est l’actualité caniculaire des montres
il y a 14 heures 46 min
décryptage > Politique
Sale temps pour Paris

Quand la novlangue de la Mairie de Paris se traduit en réalité cauchemardesque

il y a 15 heures 36 min
décryptage > Economie
Des villes et des désavantages

Une étude du MIT découvre que les villes ne sont les plus pourvoyeurs d’opportunités économiques qu’elles ont longtemps été

il y a 16 heures 1 min
décryptage > France
Nouveau Gouvernement : vieilles lâchetés

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

il y a 16 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le flambeur de la Caspienne" de Jean-Christophe Rufin : une enquête captivante menée par un, désormais fameux, vice-consul décalé et fin limier

il y a 1 jour 9 heures
light > Economie
Couple bio-bobo
Les Français ont rattrapé les Allemands en... consommation de produits bio
il y a 1 jour 10 heures
pépites > Justice
Le retour de la justice
Le parquet de Paris enquête sur les fraudes au "chômage partiel"
il y a 8 heures 20 min
pépites > France
Rénovation vintage
C’est officiel : la flèche de Notre-Dame de Paris sera reconstruite à l’identique
il y a 10 heures 18 min
pépites > France
Fin de partie
L'état d'urgence sanitaire prend fin aujourd'hui, qu'est ce que cela signifie ?
il y a 11 heures 8 min
pépite vidéo > France
Reconnaissance
Lors du défilé du 14 juillet, l'armée de l'air rendra hommage aux personnel soignant
il y a 13 heures 3 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Du chaos syrien au chaos libyen, entretien exclusif avec Randa Kassis
il y a 15 heures 16 min
décryptage > Politique
Vieille recette

Vers un nouveau haut commissaire au plan : singer De Gaulle ne peut tenir lieu d’action

il y a 15 heures 48 min
décryptage > France
Vie politique

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

il y a 16 heures 14 min
pépites > France
Hommage
La gendarme tuée par un chauffard reçoit la légion d'honneur à titre posthume
il y a 1 jour 8 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Chained / Beloved" de Yaron Shani : un dyptique dramatique passionnant autour d’un couple en difficulté…

il y a 1 jour 9 heures
pépites > Justice
À coeur ouvert
L'enquête au centre du don des corps s'ouvre pour "atteinte à l’intégrité du cadavre"
il y a 1 jour 10 heures
© Thierry Gauquelin
© Thierry Gauquelin
Atlantico Green

En deux siècles, les forêts ont doublé en France et voici pourquoi

Publié le 11 août 2019
Alors que la déforestation devient une préoccupation majeure dans la lutte contre le réchauffement climatique, la superficie des forêts françaises est en augmentation. Et la France est loin d'être un cas isolé en Europe.
Thierry Gauquelin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thierry Gauquelin est professeur à Aix Marseille Université et chercheur à l’Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale (IMBE)
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que la déforestation devient une préoccupation majeure dans la lutte contre le réchauffement climatique, la superficie des forêts françaises est en augmentation. Et la France est loin d'être un cas isolé en Europe.

Atlantico : Avec 7% d'augmentation depuis 1990, les forêts françaises couvrent de plus en plus le territoire national. Comment expliquer une telle hausse ?

Thierry Gauquelin : L’augmentation des superficies forestières est en effet spectaculaire en France métropolitaine. Si ce phénomène n’est pas nouveau – les surfaces forestières ont doublé depuis la période 1820-1850, considéré comme le minimum forestier, passant de 9 millions d’ha à près de 17 millions (près du tiers de la superficie française) – il s’est accentué depuis plus de 30 ans, avec en moyenne 80000 ha de forêt en plus chaque année. La raison principale est la déprise agricole, c‘est à dire l’abandon définitif des activités agricoles et pastorales liée à l’exode rural et à l’évolution des techniques agricoles, particulièrement dans les zones de montagne et dans la zone méditerranéenne. Cette déprise a laissé libre des surfaces considérables qui ont été et sont aujourd’hui recolonisées naturellement par la forêt.
 
Si les reboisements par l’homme ont été au 19ème siècle et jusqu’au années 1970, particulièrement importants et ont contribués - voir le cas de la forêt landaise replantée en pins maritimes - à cette évolution spectaculaire, c’est donc un processus différent qui prévaut aujourd’hui. On assiste à une évolution des paysages où la nature reprend ses droits ; on peut même parler de re-ensauvagement des espaces, marqué à terme par une auto-régulation des espèces animales et végétales sans intervention humaine.

Alors que les campagnes de reforestation entraînent de nombreux problèmes (manque de biodiversité, risques d'incendies…), une reforestation naturelle est-elle plus avantageuse ?

Dans cette reconquête naturelle des espaces par la forêt, une dynamique naturelle, marquée par des successions de végétation, s’exprime contrairement aux reboisements artificiels. Cette dynamique naturelle va voir se succéder différentes espèces, tout d’abord des espèces pionnières, comme par exemple le pin d’Alep en Méditerranée, capable de se développer en pleine lumière, voir des espèces buissonnantes, qui laisseront ensuite la place à d’autres essences, tels les chênes ... et la forêt se mettra peu à peu en place dans toute sa complexité, du sol à la canopée.

A terme, plusieurs espèces d’arbres et plusieurs strates cohabiteront ainsi...contrairement aux reboisements généralement monospécifiques et d’une grande simplicité structurale.

Cette dynamique naturelle conduit donc dans la majorité des cas à un fonctionnement de l’écosystème plus harmonieux, plus efficace et plus résilient, qui ne peut être que favorable aux services dits écosystèmiques que nous rend la forêt, au premier rang duquel le stockage de carbone.

Dans la lutte contre le réchauffement climatique, le stockage de carbone par ces nouvelles forêts en pleine croissance peut s’avérer particulièrement efficace tant au niveau de la biomasse aérienne que, et c’est sans doute le plus important, par le sol, qui, peu à peu, par l’apport de la litière forestière, s’enrichit en carbone. Et nous avons donc là un bel exemple de solution fondée sur la nature permettant de relever – à notre échelle nationale ou européenne – les défis du changement climatique.

Et on voit bien, comme cela a été souligné dans des publications récentes, que ce ne sont pas des reboisements massifs en conifères, parfois introduits, qui seront le plus capable de stocker durablement du carbone mais bien ces forêts récentes « naturelles » …si on veut bien les laisser se développer et si le changement climatique ne vient pas trop modifier le cycle naturel de leur évolution.

Observe-t-on le même schéma ailleurs qu'en France ? Les raisons sont-elles similaires ?

L’ensemble des pays d’Europe montre à plus ou moins grande échelle la même évolution et ce sont près de 800000 ha de forêts supplémentaires par an qui sont comptabilisés à l’échelle européenne. Cette évolution est cependant variable selon les pays et leur taux de boisement initial. Certains pays comme Le Portugal ont vu leur surface forestière régresser… du fait de gigantesques incendies…ayant affecté en premier lieu des reboisements d’eucalyptus introduits ou de pins.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 12/08/2019 - 11:39
Les forêts ont doublé en France et voici pourquoi
de part le suicide des paysans ?

Tursan
- 11/08/2019 - 18:55
Les forêts cultivées sont
Les forêts cultivées sont plus productives que les forêts spontanées, donc captent davantage de carbone et en stockent aussi davantage au sol. Une vielle forêt inexploitée produit et stocke très peu.
Quant aux risques d'incendie avec certaines espèces, est il vraiment plus important qu'avec les maquis spontanés?
hoche38
- 11/08/2019 - 18:35
Il ne faut pas oublier l'effet du CO2!
C'est l'augmentation du taux de CO2 de 300 à 400 ppm ( particule par million dans l'air) depuis un siècle qui a permis une augmentation parallèle de la biomasse mondiale de plus de 15% malgré les ravages de la déforestation ( revue Nature: 2016. Nature Climate Change doi:10.1038/nclimate3004).