En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© NASA
"Univers-miroir"

Pourquoi l’étude censée prouver l’existence d’univers parallèles ne le fera pas (mais peut quand même être une découverte scientifique majeure)

Publié le 11 juillet 2019
Dans l'est du Tennessee, une équipe de chercheurs du Oak Ridge National Laboratory guidée par la physicienne Leah Broussard tente de prouver l'existence d'un "univers-miroir", monde parallèle dans un espace-temps différent.
Jocelin Morisson est journaliste scientifique, auteur et traducteur. Depuis plus de vingt ans, il s’intéresse aux états modifiés de conscience, à la physique quantique et ses implications philosophiques, ainsi qu'aux liens entre science, culture et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jocelin Morisson
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jocelin Morisson est journaliste scientifique, auteur et traducteur. Depuis plus de vingt ans, il s’intéresse aux états modifiés de conscience, à la physique quantique et ses implications philosophiques, ainsi qu'aux liens entre science, culture et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans l'est du Tennessee, une équipe de chercheurs du Oak Ridge National Laboratory guidée par la physicienne Leah Broussard tente de prouver l'existence d'un "univers-miroir", monde parallèle dans un espace-temps différent.

Atlantico.fr : En quoi consiste l'expérience de Leah Broussard et de son équipe ? Qu'a-t-elle d'original et de révolutionnaire par rapport aux expériences précédentes ?

Jocelin Morisson : L’expérience est originale dans le sens où elle n’a jamais été tentée et repose sur des observations datant du début des années 1990. A l’époque, en étudiant la décomposition des neutrons - ces particules non chargées qui constituent le noyau des atomes avec les protons – des chercheurs ont observé qu’environ 1% des neutrons mettaient 10 secondes de plus à se décomposer. Une hypothèse est que ces neutrons feraient un détour par un univers parallèle, avant de revenir dans notre univers pour se transformer en protons. Mais à cette époque, la notion d’univers parallèle était moins recevable qu’aujourd’hui car d’autres observations en lien avec les trous noirs ou l’antimatière amènent désormais à envisager sérieusement l’existence d’une telle structuration de notre cosmos. L’expérience consiste donc à bombarder une barrière infranchissable avec des milliards de neutrons et si certains parviennent à franchir l’obstacle, c’est qu’ils auront effectué ce détour en « oscillant » par un ailleurs. 

Si les physiciens parvenaient à prouver l'existence d'univers parallèles, quelles conséquences cela aurait-il non seulement sur la recherche scientifique mais aussi sur l'imaginaire et les modes de pensée de chacun ?

L’existence d’un univers parallèle, ou miroir, permettrait notamment d’expliquer pourquoi on n’observe pas la présence d’antimatière dans notre univers dans les quantités prédites par la théorie du Big Bang. Ou encore la faible présence du lithium 7 dans les étoiles anciennes. Des physiciens comme Gabriel Chardin ou Aurélien Barreau prennent aujourd’hui au sérieux l’existence possible d’univers parallèles, ou en tout cas de plusieurs univers. Le premier envisage que l’antimatière puisse expliquer la matière noire et l’énergie noire, qui sont deux choses très différentes, mais il a aussi exploré l’idée d’un univers miroir, géométriquement inversé, composé d’antimatière et dans lequel la flèche du temps serait également inversée. Pour Aurélien Barreau, les trous noirs pourraient être des mini-univers, dont nous ne percevons que la « surface » sphérique qui a une certaine taille apparente mais qui seraient beaucoup plus grands à l’intérieur. C’est comme si on avait l’espoir qu’en combinant plusieurs mystères entre eux, ils s’annulent, ce qui est tout à fait possible ! 

Broussard a affirmé dans une interview ne pas avoir beaucoup d'espoirs quant au résultat de son expérience. Si les résultats ne permettent pas de conclure à l'existence d'un univers parallèle - ce qui devrait probablement se passer -, qu'est-ce qu'aura cependant apporté cet événement scientifique ? En quoi cet engouement autour de l'existence d'univers jumeaux est-il révélateur quant à l’inconscient collectif et l'imaginaire de chacun ?

Avec ces réflexions autour d’univers multiples, parallèles, miroirs, jumeaux, etc., qui viennent aussi bien de la relativité que de la physique quantique, les scientifiques nous propulsent dans des représentations dignes de la science-fiction, dans lesquelles le temps n’existe plus, ou s’inverse, et qui nous font toucher à la possibilité de voyages dans le temps ou dans d’autres mondes. On a même des propositions d’univers qui ne seraient pas composés de matière mais de conscience. C’est forcément fascinant. Comme le souligne Aurélien Barreau, l’intérêt primordial de ces réflexions est qu’elles obligent les physiciens à avoir un positionnement philosophique, alors que la science a longtemps prétendu pouvoir s’en passer. Et qui dit philosophique dit aussi métaphysique. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Moreau Jean Luc
- 13/07/2019 - 16:01
recherche vraiment
intéressante malgré ce qu'en pensent certains. Les paroles du Christ rapportées et commentaires par Phlt1 me semblent aussi fort à propos. Il est évident que l'être humain pousse son ego vers les hauteurs pour tenter de s'y retrouver mais beaucoup le font aussi avec humilité, voire complexe d'humilité que beaucoup de religions ont planifiée à des fins politiques. Certains scientifiques tendent à retrouver ce message d'un Christ, d'un prophète, d'un sage qui sommeille en soi et non d'affirmer la suprématie de son espèce sur le vivant ou même son congénère pourtant regardé en chien de faïence entassé dans un lieu peu amène comme l'ascenseur de centre hospitalier, métro aux heures fatidiques, etc. (j'habite la campagne et je comprends parfaitement la froideur du citadin dans ces pérégrinations inhospitalières). Si les gens ne s’agglutinaient pas autant dans les centres urbains, ils auraient une meilleurs opinion de leurs semblables. Quant à la recherche qui commence à se débarrasser des certitudes, elle me semble s'approcher d'une quête majeure
clo-ette
- 12/07/2019 - 16:14
Phlt1
Je suis d'accord avec tout ce que vous dites, il y a un oubli dans ce que vous avez dit, les scientifiques sont souvent philosophes, et aussi souvent des farfelus originaux et artistes . la partie la plus passionnante de la science étant la physique théorique . Beaucoup de scientifiques ne sont pas hermétiques au "religieux", surtout ceux des matières abstraites comme les mathématiques
Phlt1
- 12/07/2019 - 14:18
@jurgio
Mais dites-moi, vous êtes un grand optimiste.!. Il y a peut-être une nuance à appliquer entre le travail des scientifiques, certains aspects stupides de l'être humain, et la réalité de l'Univers dans lequel nous vivons. J'ai rarement croisé des scientifiques vaniteux, même s'il existe chez eux comme partout ailleurs quelques exceptions. Et si votre commentaire est habité par une pensée religieuse, souvenez-vous des paroles du Christ: "Cherchez et vous trouverez", "Frappez et on vous ouvrira", sans parler de sa parabole où il encourage à ne rien laisser qui ne reste caché, c'est à dire à tout faire pour comprendre l'Univers dans lequel nous vivons, le visible (physique classique) comme l'invisible (physique quantique). La plupart des scientifiques n'ont rien de vaniteux, mais sont aussi très souvent des philosophes au sens noble du terme.