En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
Wikiagri

La métropole du Grand Paris prépare la transhumance des urbains vers les campagnes

Publié le 18 juin 2019
Avec WikiAgri
Alors qu’elle vient de créer une charte de la « métropole nature », la ville de Paris, accompagnée de 130 communes(*) franciliennes, soutient la transhumance urbaine, prévue du 6 au 17 juillet 2019, avec 25 moutons, accompagnés d’une trentaine de marcheurs. Ils parcourront ainsi 140 kilomètres en partant de Saint-Denis, pour finir sur les berges de Seine.
WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
WikiAgri
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors qu’elle vient de créer une charte de la « métropole nature », la ville de Paris, accompagnée de 130 communes(*) franciliennes, soutient la transhumance urbaine, prévue du 6 au 17 juillet 2019, avec 25 moutons, accompagnés d’une trentaine de marcheurs. Ils parcourront ainsi 140 kilomètres en partant de Saint-Denis, pour finir sur les berges de Seine.
Avec WikiAgri

« Nous y travaillons depuis deux ans », explique Vianney Delourme, président d’Enlarge your Paris, l’agence partenaire de l’opération aux côtés de la métropole, dans ce projet, farfelu de premier abord. Mais il a été mûrement réfléchi et étudié, avec les Bergers Urbain, structure élevant 70 moutons de race Bleu du Maine dans la banlieue de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

Pour Julie Lou Dubreuilh, ancienne salariée du BTP reconvertie dans le métier de bergère, « nous cherchons à intégrer nos animaux à la ville ». « Nos moutons ont pris l’habitude de parcourir la ville et nous voulons montrer qu’il existe un lien très fort avec les humains. Le mouton n’est pas là seulement pour transformer l’herbe en gigot », insiste-t-elle, avec son franc parler. « Les gens de Seine Saint Denis, on leur montre que leurs paysages sont riches et que nos moutons s’y plaisent. » Elle confie par ailleurs qu’elle cherche même des remèdes pour les faire maigrir car ils engraissent trop vite avec l’herbe de la ville.

Par cette initiative qui clôt tout un cycle de conférences et rencontres sur « Les rencontres agricoles du Grand Paris », la métropole s’inscrit dans une démarche globale de réflexion sur l’évolution de la ville.

Objectif : familiariser la population des villes avec le monde des campagnes

« Notre objectif est plus largement de familiariser la population des villes, avec le monde des campagnes », insiste Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris et maire de Rueil-Malmaison. « Nous voulons défendre la réintégration de la nature et l’agriculture en ville sous toutes ses formes ».

Dans la continuité de l’opération, la métropole, va lancer une réflexion sur l’alimentation de proximité, avec la restauration collective… Mais place, pour le moment, à l’expérience vivante de ces moutons déambulant dans les rues, traversant sous les autoroutes et au-dessus des voies ferrées, dans les « 33 communes qui ont accordé leur confiance » à la manifestation. « Tout a été étudié pour que la manifestation se passe dans une ambiance paisible, sans mettre ni les animaux, ni les promeneurs en danger », insistent les organisateurs.

La transhumance en chiffres

- 25 moutons

- 500 marcheurs sur l’ensemble du parcours (30 à 40 marcheurs par jour)

- 140 kilomètres d’itinéraire ouvert à tout public, sur inscription

- 33 villes traversées

- 12 étapes pour aller à la rencontre des acteurs de l’agriculture urbaine
 

(*) Note : la Métropole du Grand Paris regroupe la ville de Paris, et 123 communes des trois départements des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne, ainsi que sept communes de l’Essonne et du Val-d’Oise. Elle rassemble 7,2 millions d’habitants.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

03.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

04.

Implants cérébraux : se dirige-t-on vers un accroissement des inégalités sans précédent dans l’histoire de l’humanité ?

05.

Vous croyez que l'Algérie a gagné par 1:0 ? Erreur : le score final est de 3:0 !

06.

Dépenses publiques : Emmanuel Macron s’est-il définitivement converti au chiraquo-hollandisme ?

07.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

06.

François de Rugy a démissionné

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 18/06/2019 - 14:01
Il vaut mieux payer plus cher
et manger un bon pré-salé du Mont-Saint-Michel, de Picardie où d'ailleurs, que des moutons parisiens qui auront une viande pareille que celle des rats d'égout.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 18/06/2019 - 13:48
C'est quoi ce choix ?.... Des
C'est quoi ce choix ?.... Des porcs eussent été plus adaptés au nettoyage de ce grand Paris tellement sale.....
MIMINE 95
- 18/06/2019 - 13:42
"ils engraissent trop vite avec l’herbe de la ville."
Eh peuchère , c'est normal lorsqu'on arrose l'herbes qu'ils mangent aux métaux "lourds" !
Dans le 93 !!! pauvre bête , trop gras pour L'Aïd el kebir , ils veulent sans doute les faire marcher pour qu'ils prennent du muscle ,histoire d'être présentable pour leur horrible et dernier voyage du 11 août prochain.