En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

03.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Être contaminé dans la rue... ou agressé : Anne Hidalgo et la préfecture de police sont-ils capables de déterminer le plus grand risque statistique à Paris ?

06.

L’Iran pourrait sortir vainqueur de la crise libanaise

07.

L’Europe face au dilemme biélorusse

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

05.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

06.

Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique

ça vient d'être publié
pépites > Santé
CORONAVIRUS
Les chiffres qui inquiètent en Ile-de-France
il y a 7 heures 59 min
pépites > Consommation
BILAN MITIGÉ
Soldes : un résultat décevant
il y a 8 heures 59 min
pépites > Faits divers
VAL-DE-MARNE
Vincennes : deux morts dans un incendie
il y a 9 heures 35 min
light > Loisirs
MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS
Elle se fait tatouer à 103 ans
il y a 11 heures 25 min
pépites > France
MOUVEMENT DE FOULE
Cannes : crise de panique après une rumeur de fusillade
il y a 12 heures 3 min
pépite vidéo > International
NIGER
Six humanitaires français tués au Niger
il y a 12 heures 57 min
décryptage > Santé
PANDÉMIE ET INSÉCURITÉ

Être contaminé dans la rue... ou agressé : Anne Hidalgo et la préfecture de police sont-ils capables de déterminer le plus grand risque statistique à Paris ?

il y a 14 heures 26 min
décryptage > Style de vie
ALIMENTATION

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

il y a 15 heures 53 sec
décryptage > Politique
LIBAN ET BIÉLORUSSIE

L’Europe face au dilemme biélorusse

il y a 15 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La Panthère des neiges" de Sylvain Tesson, le prix Renaudot 2019 vient récompenser ce très beau et rafraîchissant vagabondage philosophique sur le toit du monde

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Société
Des mots qui viennent d’ailleurs

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

il y a 8 heures 47 min
pépites > France
DÉJÀ !
Les vendanges débutent avec plusieurs semaines d'avance
il y a 9 heures 18 min
light > France
AÏE
Méditerranée : un poisson mord les mollets des vacanciers
il y a 11 heures 10 min
pépites > Santé
VRAIMENT ?
Selon Poutine, la Russie aurait développé le "premier vaccin" contre le coronavirus
il y a 11 heures 46 min
pépites > France
ATTAQUE ARMÉE
Niger : qui étaient les victimes ?
il y a 12 heures 28 min
décryptage > Economie
ASSURANCES

L’autre test du Covid : les assurances seront-elles à la hauteur des promesses d’indemnisation de leurs polices face aux dégâts de l’épidémie

il y a 14 heures 16 min
décryptage > International
DOSSIER LIBANAIS

L’Iran pourrait sortir vainqueur de la crise libanaise

il y a 14 heures 46 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Bilan du tourisme français : bienvenue à Corona-beach, entre 30 et 45 milliards d’euros de pertes pour la saison 2020

il y a 15 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Lumière noire" de Lisa Gardner, bel hymne à l'instinct absolu de survie

il y a 1 jour 2 heures
pépites > France
Violents orages
Plusieurs blessés, dont deux graves, dans le funiculaire reliant Lourdes au Pic du Jer après une panne d'électricité
il y a 1 jour 3 heures
© Mark RALSTON / AFP
© Mark RALSTON / AFP
La loi et l'ordre

Drones livreurs d’Amazon : mais pourront-ils voler au-dessus de nos têtes sans qu’on écarte les risques que représente une telle innovation ?

Publié le 07 juin 2019
Un des représentants d'Amazon, Jeff Wilke, a affirmé qu'Amazon pourrait commencer les livraisons par drone aux Etats-Unis dans quelques mois.
Eric Barbry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
  ...
Voir la bio
Michel Nesterenko
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Directeur de recherche au Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R).Spécialiste du cyberterrorisme et de la sécurité aérienne. Après une carrière passée dans plusieurs grandes entreprises du transport aérien, il devient consultant et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un des représentants d'Amazon, Jeff Wilke, a affirmé qu'Amazon pourrait commencer les livraisons par drone aux Etats-Unis dans quelques mois.

Atlantico : Quels sont les risques de sécurité liés à la prolifération potentielle de drones de livraison ?

Eric Barbry : Je ne suis qu’un modeste avocat mais il existe différentes formes de risques : le risque air / sol avec évidemment le cas du drone qui tombe sur une ou plusieurs personnes où sur des bâtiments ;  le risque air / air avec le cas de collisions en vol entre deux drones où des drones et d’autres aéronefs. Il y a des risques encore méconnus comme les risques d’attaque sur ces drones (prise à distance de drones soit pour dérouter la marchandise ; soit pour prendre la main sur le drone et le faire percuter ceci ou cela …).

Et je ne vous parle pas des risques purement commerciaux qui existent pour tout type de livraison et où les drones ne changeront pas grand-chose : mauvaise adresse, dommage à la chose livrée à son arrivée etc … le gros changement est que pour l’heure nous pouvons toujours nous retourner contre un « humain » : le livreur… Qu’en sera-t-il demain du refus de livraison par un drone… A qui allons-nous nous adresser : au drone ? au télépilote, … Il y a ainsi de très nombreuses nouvelles questions à se poser.

 

Michel Nesterenko : Tant qu’il s’agit d’Amazon qui est une grande entreprise responsable disposant d’une couverture assurance conséquente, les livraisons de colis ne posent pas de risque important. Il est certain qu’Amazon utilisera un personnel bien formé et ne prendra pas de risques particuliers.

Si au lieu d’Amazon ce sont des petites PME ou des particuliers qui se lançaient dans ce secteur, nous aurions un risque important et potentiellement très dommageable pour les biens et les personnes. Par exemple si au lieu de livrer des colis il s’agissait de suivre un match de foot avec les drones à 1m au-dessus de la tête des joueurs pour faire séquence émotion alors dans ce contexte le risque est maximum car on peut imaginer des combats de drones entre supporters. Tout est concevable.

 

Ce regain d'optimisme de la société américaine, alors même que la FAA (Administration fédérale américaine de l'aviation) n'a rien annoncé de particulier sur le sujet, annonce-t-elle selon vous des modifications concrètes de la législation aux Etats-Unis  ?

 Eric Barbry : Les technologies poussent le droit… donc oui assurément les usages vont conduire les législateurs du monde entier à créer un "droit drones". En France le droit des drones est déjà très riche avec une différence entre usage personnel et usage professionnel (expérimentation ou selon la législation « activités particulières »). A cette date il faut donc suivre cette règlementation qui, en soi, ne pose pas d’interdit mais beaucoup de contrôle et de démarches préalables. Il existe même comme je vous l’ai dit un droit à « l’expérimentation » en matière de drones. D’une manière plus générale le drone livreur n’est cependant qu’un épiphénomène  dans la révolution annoncée des drones dans tous les secteurs comme les taxis par exemple ou la surveillance.

 

En France, la DGAC n'a accordé une autorisation d'utilisation de ses drones que sur une petite partie du territoire (15km dans le Var). Compte tenu des différences d'implantation urbaine entre la France et les Etats-Unis, est-ce qu'il vous semble possible que la réglementation évolue ?

Eric Barbry : Le territoire ne change rien à l’affaire. Qu’il s’agisse de la France où des autres pays du monde à commencer par les Etats-Unis  Les problématiques et les risques sont les mêmes. Seules les approches règlementaires sont différentes. Le droit des « espaces aériens » est différent ici ou là en donc il n’est pas certain que les droits des drones aux US et en France soient les mêmes. A terme sans doute que les choses s’harmoniseront en même temps que les usages se stabiliseront…

 

Michel Nesterenko : La réglementation aujourd’hui est restrictive pour éviter les débordements. Il est évident que cette réglementation va évoluer pour permettre les livraisons de colis d’Amazon qui peuvent inclure des fournitures médicales urgentes même dans le fin fond de la province française. La réglementation doit donc évoluer pour tenir compte de la complexification technique des drones à proprement parler, c’est une évolution inéluctable et  qui peut être très bénéfique pour notre société en général.

A contrario, la question des drones "Taxi" comme Uber pose des considérations de sécurité des personnes qui sont encore très loin d’être résolues.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Le gorille
- 08/06/2019 - 11:16
En appartement
Euh ? Il va faire comment pour me livrer en appartement ? Il y a même un digicode. Quant à l'ascenseur, hydraulique, j'vous dis pas. Bref... à part les clients qui disposent d'une zone d'aérolargage (à définir... y a-t-il une réglementation pour ça ?) (j'en avais une, une belle pelouse, fut un temps... fort lointain, en décennies) qui les drones vont-ils donc livrer ? Bon, je pense maintenant que dans les desiderata des clients il y aura la case "drone" ou "sans drone". On verra bien. Sauf que... je suppose qu'il faudra être présent à la réception : le casse-tête du RdV ! C'est pas demain la veille que je verrai un drone en opérations alors !