En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

07.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Buckhingham invite 1 900 convives

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

ça vient d'être publié
light > Culture
Big win
Queen s'oppose à l'utilisation de ses tubes par Donald Trump et le camp Républicain
il y a 3 heures 36 min
pépites > International
Ever changing
Offensive turque en Syrie : Donald Trump pourrait imposer de "grosses sanctions" à Ankara
il y a 4 heures 37 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 5 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 7 heures 48 min
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 9 heures 22 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 35 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 10 heures 13 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 10 heures 44 min
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 11 heures 19 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 11 heures 35 min
light > Culture
Très critique
Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".
il y a 3 heures 55 min
pépites > Religion
Coup de gueule
66% des Français se disent favorables à l'interdiction du voile durant des sorties scolaires
il y a 4 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 7 heures 38 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 8 heures 20 sec
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 9 heures 31 min
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 10 heures 5 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 10 heures 39 min
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 11 heures 15 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 11 heures 24 min
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 11 heures 50 min
© Pixabay.com
© Pixabay.com
Pause café

Pourquoi vous ne devriez peut-être pas boire 25 tasses de café par jour comme cette étude vous l'autorise

Publié le 06 juin 2019
Une récente étude menée par des chercheurs de l'Université Queen Mary de Londres affirme que le café, même à un rythme de 25 tasses par jour, n'est pas mauvais pour la santé.
Astrid Nehlig est directeur de recherche à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), à Strasbourg.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Astrid Nehlig
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Astrid Nehlig est directeur de recherche à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), à Strasbourg.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une récente étude menée par des chercheurs de l'Université Queen Mary de Londres affirme que le café, même à un rythme de 25 tasses par jour, n'est pas mauvais pour la santé.

Cette étude n'est pas révolutionnaire. En 2013, une large méta-analyse a montré sur un million trois-cents mille sujets sur divers cas d'accidents cardiaques, que le café était protecteur et que l'effet maximum était atteint entre trois et cinq cafés (selon une répartition d'une courbe en u). Les docteurs avaient montré que jusqu'à huit tasses, le café était protecteur au niveau du système cardio-vasculaire, en particulier sur un infarctus et l'accident cardio-vasculaire. L'étude en question a beaucoup de presse n'est pas si novatrice que cela.

Le titre de l'étude est très accrocheur : il dit que le café n'est pas mauvais, même à un rythme de vingt-cinq tasses par jour. En réalité, le problème c'est que l'on n'a pas beaucoup d'information sur cette étude. Cette dernière est tirée d'un congrès : on n'a pas l'étude, et on ne peut donc pas contrôler comment les chercheurs ont stratifié comme groupes, quels groupes-contrôles ils ont, quels groupes de grands consommateurs. Sur huit mille sujets, les chercheurs ont un nombre très faible de personnes qui boivent vingt-cinq tasses de café par jour, ce qui est déconseillé par l'agence européenne de santé et n'est pas supportable pour la plus grande partie des gens sans avoir des problèmes. Ces gens-là ont un génome très spécifique et doivent métaboliser la caféine très vite et doivent avoir un environnement génétique favorable. Cinq tasses de café par jour ne sont par jour ne sont pas dangereuses : cela n'est pas nouveau. Cette étude ne repose que sur le titre accrocheur.

En général, dans la plupart des études, on regarde uniquement ce qui a été consommé sur la journée : on ne regarde pas l'heure à laquelle il a été consommé. On sait qu'il y a un rythme dans la consommation de cafés : une ou deux tasses au petit-déjeuner, une ou deux dans la matinée parce qu'on a besoin d'être productif au travail et d'être concentré, et souvent un après le déjeuner. Après, il y a une dissociation dans la population : les gens qui sont sensibles aux effets de la caféine sur le sommeil arrêtent après le déjeuner ou vers seize heures. L'autre groupe, insensible – c'est déterminé génétiquement -, peut encore boire du café comme il veut.

Tout dépend de l'organisme des personnes. Certaines personnes ne métabolisent pas la caféine rapidement et celle-ci s'accumule jusqu'à un moment où, pour la plupart des gens, une limite est atteinte. La consommation de café est caractérisée par le fait que les gens dépassent rarement leur seuil de tolérance parce qu'ils cherchent à avoir un équilibre entre les effets positifs de la consommation de caféine et éviter les effets désagréables (des tremblements, des énervements, des insomnies etc.) Qui plus est, elle dépend beaucoup des habitudes et de l’environnement de chacun.

Le café a des effets immédiats sur l'attention et la concentration : dans les quelques minutes qui suivent l'ingestion de café, on sent bel et bien une stimulation. Tout dépend ensuite de la vitesse à laquelle on élimine la caféine. En moyenne, on considère que la demi-vie (le temps qu'il faut pour éliminer la moitié de la quantité ingérée) va de deux heures trente à quatre heures trente. Chez les individus qui sont des métaboliseurs rapides vont mettre deux heures trente à éliminer la moitié d'une tasse, les autres quatre heures et demi. En regardant chez les sportifs, on a remarqué que pour une même dose on a trouvé des concentrations qui variaient d'un facteur de un à seize, ce qui montre bien que les personnes métabolisent très différemment la caféine. Après cela, il y a aussi des effets potentiels sur le sommeil, lesquels sont gérés par une autre variabilité génétique qui est une variabilité au niveau de la cible cérébrale de la caféine. Quand la caféine pénètre dans l'organisme, elle se lie à une cible cérébrale et la génétique fait que les gens qui ont une forme X du gène seront sensibles aux effets de la caféine sur le sommeil et ceux qui ont un forme Y seront insensibles. Ce n'est donc pas la personne qui consommera la caféine lentement qui subira des effets sur son sommeil. Néanmoins, le sommeil dépend du moment auquel vous boirez votre café.

Pour l'instant, on n'a donc pas tout à fait assez de données pour bien comprendre cette étude. On peut peut-être vingt-cinq cafés par jour, ce qui est fortement déconseillé – l'Agence Européenne de Sante conseille de ne pas dépasser cinq par jour et deux chez la femme enceinte. Ce n'est possible que pour certaines personnes. Cette étude est donc intéressante mais, même si elle a huit mille sujet, on ne sait pas combien ils ont de sujets par groupe. De plus, elle a été réalisé en Grande-Bretagne. Donc jusqu'à preuve du contraire, les conclusions sont valides pour les Anglais et pas les autres nationalités : les génomes varient. Le café n'est donc pas mauvais jusqu'à cinq ou six tasses par jour.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Café, caféine, addiction, étude
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

07.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Buckhingham invite 1 900 convives

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires