En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

02.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

03.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

04.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

05.

Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929

06.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

07.

Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

ça vient d'être publié
décryptage > France
Solidité

Résilience : oui, la crise est profonde, non l’apocalypse occidentale n’est pas en cours

il y a 7 min 53 sec
pépites > Europe
Solidarité européenne
Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus
il y a 10 heures 11 min
pépites > Europe
Combat contre le Covid-19
Coronavirus : le Premier ministre britannique Boris Johnson est sorti des soins intensifs
il y a 11 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Maître du Haut Château - The Man in the High Castle", une série visible sur Amazon Prime Video : et si l'Allemagne et le Japon avaient gagné la guerre ? Une uchronie palpitante

il y a 12 heures 52 min
pépites > Economie
"Plus grande récession en France depuis 1945"
Gérald Darmanin et Bruno Le Maire annoncent un "plan d'urgence révisé à 100 milliards d'euros" face à une chute du PIB de 6% cette année
il y a 13 heures 42 min
pépites > Economie
Mesures exceptionnelles
Etats-Unis : la Fed active un dispositif de 2.300 milliards de dollars pour soutenir l’économie américaine face au coronavirus
il y a 15 heures 50 min
pépites > Santé
Projections
Près d'1,6 million de Français pourraient avoir contracté le virus, selon des estimations du syndicat de médecins généralistes MG France
il y a 16 heures 59 min
pépites > Santé
Espoir d’un traitement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron apporte son soutien aux chercheurs lors d’une visite à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre
il y a 18 heures 22 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Coronavirus : on pourrait être infecté plusieurs fois; La Chine noyaute les institutions internationales; Les médecins cubains au secours des Antilles françaises; L’éducation nationale moins bonne en informatique que les sites porno
il y a 19 heures 29 min
décryptage > High-tech
Données personnelles

Stop-COVID : voilà toutes les données qu’une application peut collecter sur vous

il y a 21 heures 16 min
pépites > Europe
Tournant dans la crise ?
Coronavirus : les pays de l'Union européenne trouvent un accord pour une réponse économique commune face à l'épidémie
il y a 9 heures 35 min
pépites > Finance
Espoir…
Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929
il y a 10 heures 33 min
pépite vidéo > Culture
Chansons pour le personnel soignant
"Et demain ?" : 350 personnalités mobilisées pour une chanson caritative au profit de la lutte contre le Covid-19
il y a 12 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Neige Noire" de Paul Lynch : un tableau saisissant du monde paysan d’avant-guerre, loin d’une image bucolique et stéréotypée

il y a 13 heures 15 min
light > Politique
Sécurisation des déplacements présidentiels
Le parc automobile de l’Elysée a été équipé de barrières antipostillons
il y a 14 heures 40 min
pépites > Santé
Déplacement surprise
Emmanuel Macron rencontre le professeur Didier Raoult à Marseille en ce jeudi 9 avril
il y a 16 heures 34 min
pépites > France
Polémique
Christophe Castaner demande un contrôle sur le dossier de la morgue provisoire au marché de Rungis
il y a 17 heures 50 min
pépite vidéo > International
Nouveau bras de fer
Vives tensions entre Donald Trump et l’OMS sur la gestion de crise du coronavirus
il y a 18 heures 47 min
décryptage > France
Solidarité

Opération #connexion d’urgence : 10.000 ordinateurs pour les élèves défavorisés

il y a 20 heures 35 min
décryptage > France
Défis à relever

Covid-19 : le jour d’Après

il y a 21 heures 42 min
© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Pas une solution miracle

Détection précoce des cancers : pourquoi l’intelligence artificielle n’est pas encore la panacée

Publié le 01 juin 2019
Des chercheurs à la Northwestern University dans l'Illinois et Google affirment que l'Intelligence artificielle permet de mieux détecter les cancers du poumon.
Chirurgien de formation, également diplômé de Science Po, d'Hec et de l'Ena, Laurent Alexandre a fondé dans les années 1990 le site d’information Doctissimo. Il le revend en 2008 et développe DNA Vision, entreprise spécialisée dans le séquençage...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Alexandre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chirurgien de formation, également diplômé de Science Po, d'Hec et de l'Ena, Laurent Alexandre a fondé dans les années 1990 le site d’information Doctissimo. Il le revend en 2008 et développe DNA Vision, entreprise spécialisée dans le séquençage...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des chercheurs à la Northwestern University dans l'Illinois et Google affirment que l'Intelligence artificielle permet de mieux détecter les cancers du poumon.

Atlantico : Des chercheurs à la Northwestern University dans l'Illinois et Google affirment que l'Intelligence artificielle permet de mieux détecter les cancers du poumon. Dans quelle mesure est-ce fiable ?

Dr Laurent Alexandre : Quand Google publie les résultats médicaux, on est porté à croire qu'ils n'ont pas bidouillé les chiffres. Pour des raisons d'image, Google n'est pas un acteur qui peut se permettre de faire de la fraude scientifique. Alors, ces résultats, assez spectaculaires, appellent plusieurs commentaires. D'abord, il faudrait les confirmer à grande échelle pour voir ce que cela donne, non pas à l'échelle d'un hôpital, mais à l'échelle d'une région.  Deuxièmement, il faudrait s'interroger : est-ce que dépister le cancer plus tôt améliore le pronostic du malade ? Dans le cas du cancer du poumon, ce n'est pas forcément le cas puisque dès qu'il est visible à la radio, c'est déjà grave. En 2019, on n'a pas la certitude qu'un dépistage très précoce soit intéressant. Il faudrait le démontrer sur une grande cohorte [ndlr. une étude statistique en médecine] avec des centaines de milliers de patients suivis pendant une longue période de dix à vingt ans. En effet, il y a des cancers dont le dépistage n'est pas bon. Par exemple, dans le dépistage des petits cancers comme le cancer de la prostate, le dépistage n'est pas toujours bon pour le malade parce que beaucoup de cancers n'évoluent pas. L'idée selon laquelle il faudrait dépister le plus tôt possible tous les cancers n'est pas forcément juste. Par ailleurs, il peut ne pas être intéressant. Le dépistage de l'Alzheimer n'a pas d'intérêt puisqu'on n'a pas de traitement préventif. On va juste dire à des gens qu'ils seront gâteux d'ici cinq ou dix ans. Merci, au revoir.

Quelle est la place de l'homme, du docteur, aux côtés de cette intelligence artificielle ?

La place des très bons docteurs sera les géants de l'intelligence artificielle pour organiser leurs logiciels. Quelle sera la place des moins bons docteurs ? Est-ce qu'ils seront juste les intermédiaires entre la machine et le patient ? Est-ce qu'ils continueront d'apporter une valeur ajoutée ? Est-ce qu'ils corrigeront des erreurs de l'intelligence artificielle ? Tout ça est très incertain. Et aujourd'hui, on peut difficilement le prédire tout en imaginant trois scénarios. Un : les médecins sont complètement vassalisés où ils se contentent de signer les ordonnances de Google, Amazon…etc. Deux : plus optimiste, le médecin continuerait d'apporter une valeur ajoutée, mais elle reste à déterminer. Trois : le plus probable est que les mauvais médecins vont être dans le souci.

Ces médecins devraient-t-ils être former à l'IA ?

Le problème est le suivant : qu'est-ce qu'être formé à l'IA ? Il est peu probable qu'un médecin puisse contredire une intelligence artificielle ? Voyez, si on prend l'analyse génétique d'une tumeur. C'est l'équivalent de 20 000 giga de données. Même si on vous forme à l'IA, aucun médecin en ne sera en mesure d'analyser 20 000 milliards de données en une consultation d'un quart d'heure. Est-ce que si on vous entraine à la course à pied, est-ce que vous courrez plus vite qu'une voiture ? La réponse est non. La place du médecin reste à inventer. Par exemple, le radiologue de 2030 ne regardera probablement même plus les clichés, ou en tout cas de manière très différente à celle d'aujourd'hui. Il est donc peu possible que les médecins puissent être compétitifs avec l'IA. Ceci pour une raison physiologique qui est que l'œil humain ne voit qu'un certain nombre de grilles face à l'ordinateur qui en perçoit des millions.

La fameuse loi de Moore décrit la puissance exponentielle des ordinateurs où celle-ci est doublée tous les 18 mois. Dans cette perspective, quel est le futur de l'IA au niveau de la santé ?

L'IA ne dépend pas que de la puissance informatique. Celle-ci en plus va finir par stagner. Alors, qu'attendre de l'IA ? D'abord, une crise professionnelle et sociale majeure dans la médecine. Je ne crois pas à la mort du médecin, mais que les mauvais médecins seront dans une situation douloureuse. Beaucoup risquent de mal vivre le fait d'être dépassé par l'IA dans certaines parties de leurs activités. D'autres parts, l'IA n'appartiendra plus aux hôpitaux mais aux géants du numériques. On sera face à un transfert de pouvoir économique et médical des centres hospitaliers vers ces groupes qui investissent dedans énormément. D'ailleurs, une bonne partie des résultats récents en cancérologie dont on parle en ce moment sont des résultats signés Google, pas du Ministère de la Santé. Ce transfert de pouvoir, également éthique, sera un choc pour les médecins et difficile à gérer pour le système. Après tout, qui des bons docteurs refuseront des offres de Google proposant un, deux ou trois millions de dollars par an pour venir travailler chez eux ? Quasiment personne.  Si on continue à traiter aussi mal nos docteurs, comme nos chercheurs d'ailleurs, c’est-à-dire au lance-pierre, ils prendront sans hésité l'avion pour les Etats-Unis. Le directeur du CNRS lui-même se plaignait récemment dans Le Figaro qu'un très bon chercheur de l'IA était à moins de 3 000 euros brut par mois. C'est ce qu'on fait de pire.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

02.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

03.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

04.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

05.

Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929

06.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

07.

Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Forbane
- 01/06/2019 - 11:21
Et Google
Et Google annonce le cancer au malade aussi?