En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

04.

Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission

05.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

06.

Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel

07.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

ça vient d'être publié
pépites > France
Impact à Montpellier, Toulouse et Perpignan
Intempéries : le trafic SNCF fortement impacté dans le sud de la France jusqu'au 4 novembre
il y a 5 heures 4 min
pépite vidéo > International
Tentative d'apaisement
Chili : le président Sebastian Piñera demande pardon et propose des mesures sociales
il y a 6 heures 46 min
light > Science
Big One ?
Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité
il y a 9 heures 44 min
pépites > High-tech
Révolution ?
Google dévoile des progrès majeurs dans le calcul quantique
il y a 10 heures 46 min
pépites > Justice
"Diffamation publique"
L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"
il y a 12 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unbelievable" : ... mais vrai !

il y a 13 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hors normes" d'Eric Tolédano et Olivier Nakache : les réalisateurs d'Intouchables nous embarquent dans un film irrésistible

il y a 14 heures 29 min
décryptage > Science
Espace

Les effets du voyage spatial sur le corps humain

il y a 15 heures 30 min
décryptage > France
Repli ?

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

il y a 16 heures 28 min
décryptage > Société
Tout nouveau, tout beau

L'amour sur Instagram ? C'est de l'art !

il y a 17 heures 7 min
Jamais mieux servi que par soi-même
Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel
il y a 6 heures 3 min
pépites > Politique
Polémique maltaise
Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission
il y a 8 heures 5 min
pépites > Faits divers
Enquête
L'homme arrêté au musée de Saint-Raphaël a été hospitalisé d'office
il y a 10 heures 16 min
pépites > Politique
Avenir de la droite
Christian Jacob dévoile le nouvel organigramme des Républicains
il y a 11 heures 21 min
pépite vidéo > Défense
Promesses tenues ?
Syrie : la Turquie et la Russie évoquent un "accord historique"
il y a 13 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oublier Klara" d'Isabelle Autissier : une saga familiale qui s’étire des goulags staliniens à la décomposition de l’URSS

il y a 14 heures 15 min
décryptage > Société
Conséquences bénéfiques ?

L'impact social de la flexibilité des horaires de travail

il y a 15 heures 1 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 22 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 47 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Bruges - PSG : 0-5, Avec un Mbappé fulgurant, le PSG caracole en tête de son groupe

il y a 16 heures 54 min
décryptage > Société
Il n'y a rien à voir...

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

il y a 17 heures 20 min
© Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
© Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Tempora mori, tempora mundis recorda

Trump divise-t-il trop pour vraiment régner ?

Publié le 21 mai 2019
Oui, Donald Trump divise trop. Oui il change, mais encore peu. Oui ce sont les marchés financiers qui l’influencent pour le calmer un peu, pas ses soutiens politiques.
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Oui, Donald Trump divise trop. Oui il change, mais encore peu. Oui ce sont les marchés financiers qui l’influencent pour le calmer un peu, pas ses soutiens politiques.

Regardons ainsi la récente séquence des événements mondiaux, avec la montée des tensions, puis les réactions, plus douces sinon en retrait, de Donald Trump. D’abord, on voit des attaques contre des pétroliers saoudiens dans le port émirati de Fujaïrah, à quelques encablures du détroit d’Ormuz, il y a dix jours. Puis ce sont d’autres attaques contre le principal oléoduc d’Arabie saoudite par un drone, sans qu’on en sache beaucoup plus. Puis viennent des réactions chinoises dans la séquence des tensions douanières entre États-Unis et Chine qui nous occupent depuis plus d’un an. Mais, cette fois, c’est la Chine qui monte fortement ses tarifs douaniers, en riposte aux séries de hausses (et aux propos) de Donald Trump. Puis la Chine fait savoir qu’elle a vendu pour 10 milliards de bons du trésor américain. Pour soutenir le yuan ? Pour envoyer un message ? Et il lui en reste plus de 1 100 !

Alors, on voit le Secrétaire d’état américain, Marco Pompeo, qui rencontre à Bruxelles ses « alliés » de l’Otan, mais sans les convaincre. Alors vient la décision américaine de repousser dans le temps la montée des taxes sur les exportations européennes aux États-Unis, notamment automobiles. Bien sûr, ceci n’empêche pas Donald Trump de continuer sa pression contre Huawei, mais de façon moins directement violente que contre ZTE il y a quelque temps – n’empêche, ceci fera mal. Donald Trump, sans pour autant changer de stratégie économico-politique, ce mettrait-il à mettre un peu d’eau dans son vin, face aux réactions qu’il suscite ?

Changer beaucoup non : les marchés financiers ne le demandent pas à Donald Trump. Ils manifestent cependant une inquiétude boursière devant ses excès et, en même temps, disent qu’il n’y a rien de plus sûr que les bons du trésor américain ! Donald Trump les suit : ils ne lui demandent pas (encore) de faire (trop) machine arrière. Ainsi, la bourse américaine a un peu baissé au début, face aux attaques en Arabie saoudite, sur lesquelles les informations restent clairsemées. Le Dow Jones passe de 25880 à 25300 le 13 mai. Les taux longs américains baissent aussi un peu, à 2,37% le 15, face à la crainte. Puis le Dow Jones remonte à 25900 le 16, puis les taux à 10 ans se redressent à 2,4%, pensant qu’ils ont eu « trop » peur. Les voilà respectivement à 25 700 et 2,41% : cette peur financière est donc modérée en bourse. Surtout, elle fournit sa propre antidote par la baisse des taux longs. Actuellement, le rendement du 10 ans américain est ainsi inférieur au taux d’inflation, à 2,4% contre 2,5% !

Changer non : la base politique Donald Trump le pousse moins encore à changer d’approche. Et même l’idée qu’il faut être dur avec la Chine (« qui espionne ») rencontre un large appui au-delà des Républicains, chez nombre de Démocrates.

Qu’en déduire ? Que la base politique américaine de Donald Trump est plus dangereuse que la finance, même excessive, car elle au moins se corrige vite, même si elle peut le faire trop. Certes, il est dangereux pour l’économie, non seulement américaine mais mondiale, que Donald Trump calque ses actions sur les réactions des marchés. Mais ce serait sans doute pire que sur ses appuis politiques, fondamentalement isolationnistes. On le sait : le bilatéralisme sied à Trump, pas le multilatéralisme. Voilà pourquoi il veut des deals « d’égal à égal » bien sûr (!), si possible, et rapidement, bien sûr aussi. C’est pour cela qu’il est mal à l’aise dans les accords internationaux, voire les dénonce comme « inégalitaires » ou demande leur réécriture. Mais il commence à comprendre leur complexité, reflet de celle du monde, dans un jeu est en fait nécessairement coopératif, parce qu’il est multilatéral. Cette pensée n’est pas nécessairement celle de sa base politique, mais celle des marchés financiers qui traitent les multinationales actuelles et surtout futures. C’est aussi celle des interdépendances entre la bourse d’un côté, qui épouse la volonté de croissance de Trump par la baisse des impôts et des régulations anti-business, et le marché obligataire de l’autre, indispensable pour boucler le déficit public trumpien – dangereusement croissant.

Et voilà que le Canada, le Mexique et les Etats-Unis viennent de trouver un accord pour lever les hausses de droits de douane sur l'acier (25%) et l'aluminium (10%) imposées par Washington. C’est l’annonce, vendredi 17 mai, du Président Trump, pour faciliter l’adoption du nouveau Nafta par le Congrès. Et celle des États-Unis et du Canada dans un communiqué commun !

Ce conflit commercial (partiel) entre États-Unis, Canada et Mexique qui vient juste de s’achever, après son lot d’excès trumpiens, est-il le signe d’un tournant ? On ne peut être l’ennemi de tous, ni même de beaucoup… si on veut une Amérique Great again ! Au fond, pour « gérer » Donald Trump, rien ne vaut le Dow Jones, même si ce réglage n’exclut pas les excès, mais au moins les rabote !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

04.

Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission

05.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

06.

Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel

07.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires