En direct
Best of
Best of du 5 au 11 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Il aime le "jeune Adolf", Goebbels et Auschwitz. Et comme c'est du rap…

05.

Mais quelle température faisait-il vraiment pendant le dernier âge glaciaire ? Nous connaissons désormais la réponse

06.

Révoltant ? Bridgestone, la dissolution du macronisme et les dangers du volontarisme politique mal ciblé

07.

Bridgestone ne ferme pas son usine de Béthune à cause du Covid-19 mais de l’incompétence de ses dirigeants...

01.

L’inquiétant système chinois de notation sociale qui menace le monde

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Beatrice Dalle & Anthony Delon épousent des jeunesses; Julie Gayet & Francois H. s’engueulent en regardant le foot; Angelina veut pourrir la vie de Brad Pitt, Jade Hallyday commence à pourrir celle de sa mère; Yannick Noah fait ses besoins dehors

05.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

06.

COVID-19 : y-a-t-il encore un pilote dans l’avion gouvernemental ?

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Nous avons tué Dieu. Et un autre a pris sa place : jeune, vigoureux, conquérant.

03.

COVID-19 : y-a-t-il encore un pilote dans l’avion gouvernemental ?

04.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

05.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

06.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

ça vient d'être publié
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le cocorico trahit le coq gaulois et quand le pilote démêle ses fuseaux : c’est l’actualité des montres
il y a 1 heure 54 min
light > Science
Moby Dick
Protéger les baleines d'un risque de collision en écoutant leurs chants
il y a 4 heures 16 min
décryptage > Economie
Repenser l'économie

Plan de relance : l’argent ne fait pas le changement

il y a 4 heures 48 min
décryptage > Religion
Ite missa est

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

il y a 5 heures 23 min
décryptage > Science
Grrrrr

Mais quelle température faisait-il vraiment pendant le dernier âge glaciaire ? Nous connaissons désormais la réponse

il y a 5 heures 45 min
décryptage > Politique
Socle électoral

LFI / EELV-PS : qui a vraiment le vent en poupe pour 2022 ?

il y a 6 heures 3 min
décryptage > Santé
Lutte contre le coronavirus

Covid-19 : affinement bienvenu de la stratégie gouvernementale, même défauts opérationnels majeurs

il y a 6 heures 34 min
pépites > Santé
Luttre contre le coronavirus
Covid-19 : Olivier Véran a détaillé la nouvelle stratégie du gouvernement
il y a 20 heures 34 min
pépites > Terrorisme
ONG Acted
Niger : l'Etat islamique revendique l'assassinat des six humanitaires français et de deux Nigériens
il y a 21 heures 38 min
light > Culture
Reconstruction
Gallimard va reverser 40.000 euros provenant des ventes de "Notre-Dame de Paris" de Victor Hugo pour la restauration de l'édifice religieux
il y a 22 heures 35 min
décryptage > Politique
Nominations

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

il y a 4 heures 4 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan
il y a 4 heures 18 min
pépite vidéo > International
Reconfinement
Coronavirus : Israël entre dans une nouvelle phase de confinement ce vendredi
il y a 5 heures 5 min
décryptage > Economie
Crise sociale

Révoltant ? Bridgestone, la dissolution du macronisme et les dangers du volontarisme politique mal ciblé

il y a 5 heures 37 min
pépites > Economie
Chrysanthèmes
2.000 fleuristes ont fermé définitivement leur magasin depuis le début de la crise sanitaire
il y a 5 heures 53 min
décryptage > Politique
Faillite en vue ?

Alerte aux finances : le RN, un parti à la dérive

il y a 6 heures 20 min
Piqure
Le frelon asiatique envahit la Bretagne
il y a 7 heures 11 min
light > Media
Présentatrice du "13 heures" de France 2
Marie-Sophie Lacarrau va officiellement remplacer Jean-Pierre Pernaut au JT de 13h sur TF1
il y a 21 heures 1 min
pépites > Histoire
Education
Deux tiers des jeunes Américains ignorent l'existence de la Shoah
il y a 22 heures 1 min
pépites > International
Investigations
Alexeï Navalny aurait été empoisonné à son hôtel à l'aide d'une bouteille d'eau, selon les proches de l'opposant
il y a 1 jour 35 min
© AFP
© AFP
Libye

L’intervention occidentale en Libye, une catastrophe ? Voilà pourquoi ça n’est pas si simple

Publié le 14 mai 2019
Les commentateurs rendent souvent responsable de la situation actuelle en Libye l'intervention de 2011 sous l'égide de l'ONU. La réalité est plus complexe.
Arnaud Delalande
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lybian Air Wars, Helion PublishingIraqi Air power reborn, Harpia Publishing. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentateurs rendent souvent responsable de la situation actuelle en Libye l'intervention de 2011 sous l'égide de l'ONU. La réalité est plus complexe.

Atlantico : Dans les débats sur la Libye, ils sont nombreux à imputer la situation actuelle du pays à l’intervention française en 2011. N’est-ce pas déjà établir un lien de causalité assez hasardeux ?

Arnaud Delalande : Plutôt oui. D’abord il faut rappeler que ce n’est pas l’intervention française qui a enclenché la première guerre civile libyenne qui était déjà en cours depuis plusieurs mois. Il ne faut donc pas confondre causes et conséquences. Puis l’intervention française s’est faite dans le cadre de l’ONU, il n’y avait donc pas que la France pour intervenir.

Après l’intervention il faut rappeler qu’en juillet 2012 il y a eu des élections démocratiques et que la situation du pays s’est globalement améliorée comme l’atteste la réouverture des ambassades qui avaient été fermées. Le gouvernement du CGN qui devait laisser le pouvoir fin 2013 ne l’a pas fait ce qui a conduit me maréchal Haftar à lancer son offensive en mai 2014 avec l’opération « Dignité ».

Voilà pour la brève chronologie. On reproche également à la France d’être intervenue sur la base de « mensonges », comme quoi il n’y allait pas y avoir de massacres. C’est faux. Kadhafi avait ordonné de frapper sa population.  Je suis personnellement en contact avec un des deux pilotes libyens qui a fait défection à Maltes.

Une première opération prévue par Kadhafi était d’aller frapper la Tunisie lors des Printemps Arabes et cela ne s’est pas produit du fait de la défection de Ben Ali. A ce moment-là, les pilotes ont bien compris que le jour où il y allait y avoir une contagion des Printemps Arabes en Libye, il y aurait des frappes.

Est-ce qu’aujourd’hui quoi que ce soit permet d’affirmer que sans l‘intervention en Libye, le pays serait en meilleur état ?

D’abord il faut rappeler qu’il est normal et qu’il faut avoir un regard critique sur l’intervention et notamment sur l’après (et l’échec du désarmement des milices) mais rien ne permet aujourd’hui de dire que la situation aurait été meilleure si l’on n’était pas intervenus.

Kadhafi aurait commis des massacres, il suffit de citer l’exemple de Benghazi, d’autres groupements armés se seraient formés, il y aurait eu encore plus de défections dans les rangs de l’armée et le conflit aurait pu s’enliser à l’instar de ce que l’on a pu voir en Syrie.

Sur le plan du terrorisme, ce qu’il faut comprendre c’est que Kadhafi était le pompier pyromane de la région. Il a largement financé des groupes armés, il a souvent hébergé des groupes terroristes. En 2001 il a changé son fusil d’épaule et littéralement essayé de sauver sa tête en donnant des renseignements aux pays occidentaux mais le présenter comme un repart contre le terrorisme ou un faiseur de paix est un mensonge.

Mais en Libye, même au temps de Kadhafi, le trafic a toujours existé, le trafic d’êtres humains également, pareil pour l’esclavage…

Et la politique menée aujourd’hui est tout autant critiquable. On s’est appuyé sur Haftar dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et cela lui a donné des ailes. On se rend compte aujourd’hui qu’il n’a pas hésité à relâcher des djihadistes tunisiens comme il l’a lui-même confié à la chaîne France 24.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gwirioné
- 15/05/2019 - 01:26
Liberté chérie?
C'est curieux cette tendance chez certains peuples (pas de noms, amalgame oblige) de préférer s'entre tuer plutôt que d'utiliser les élections libres qu'on leur offre...